Le véritable héritage de Ben Bernanke

Ben-Bernanke-heritage« Ben Bernanke, comme Alan Greenspan avant lui, est maintenant préoccupé par l’héritage qu’il a laissé.

A cette fin, il a commencé à écrire un blog qui, comme on pouvait s’y attendre, est en grande partie une défense de ses actions, même si les propres recherches de la Fed montrent qu’il est soit un menteur soit un idiot.

A cette fin, le QE a coûté aux revenus des retraités et épargnants plus de 470 milliards et, a au mieux, fait baisser le chômage de 0,13%. Au-delà de cela, les actions de la Fed sous la direction de Bernanke ont mis le feu à la plus grosse bulle inflationniste de l’histoire.

Bernanke DÉTESTE la déflation, non pas parce qu’il aime payer plus cher pour une maison, une voiture, la nourriture ou toute autre chose … mais parce que le bilan de la déflation rendrait les grandes banques de Wall Street insolvables.

Ben, bien que délirant et malhonnête, n’est pas totalement stupide. Il savait de quel côté le pain était beurré pour lui et ses maîtres. Il n’était que trop content de déplacer les problèmes hors du système financier de sorte que Wall Street puisse mobiliser autant d’argent que possible.

Ci-dessous, constatez l’envolée des prix de divers actifs au cours de la période Greenspan / Bernanke Fed (Bernanke avait été embauché par Greenspan en 2002).

bernanke 1

Après réévaluation des prix courant 2008, de nombreux Américains se sont retrouvés hors du marché immobilier, Bernanke a facilité la plus grande crise immobilière en 100 ans.

Voici ci-dessous ce qui était arrivé à l’indice des prix à la consommation concernant l’alimentaire.

bernanke 2

Si vous avez besoin de nourriture pour vivre, vous utilisez alors une quantité toujours plus importante de votre revenu à cela.

Ci-dessous, voici ce qui est arrivé au prix du pétrole. Rappelez-vous, le pétrole ou dérivés de pétrole sont présents un peu partout comme dans le rouge à lèvres, la vaseline, les panneaux solaires, le polyester (vêtements résistants aux taches), le chewing-gum, les crayons, l’aspirine, les collants, les espadrilles, les détergents, les CD, des plastiques de toute nature, les additifs alimentaires, les engrais, les pesticides, bougies, cartons de lait, encre de stylo, et plus encore.

Ce mouvement haussier des prix a touché toutes ces industries.

Bernanke 3

Des bulles et des crashs. Mais surtout des bulles

Et voici ce qui est arrivé aux actions

Bernanke 4

Bulles et Crashs

Tous les éléments ci-dessus indiquent une très forte inflation et non pas une déflation. Nous avons eu une période déflationniste qui a duré au total sept mois, mais alors que Bernanke est un expert de la déflation, il a produit l’une des plus grandes périodes d’inflation de l’histoire. La souffrance actuelle déclenchée sur cette période est effroyable. Ces donnés graphiques sont indiscutables : la vie en général est devenue plus inabordable pour les Américains sous Bernanke.

Bernanke s’en fichait. Il devait apaiser ses maîtres de Wall Street … pour ne pas mentionner le gouvernement américain qui est entré dans une frénésie de dépenses sans précédent pendant son mandat, accumulant une dette jamais vu de 18 000 milliards de dollars, avec un triplement de la dette totale comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Bernanke 5

En bref, Bernanke a mis les États-Unis et la plupart des Américains en faillite en l’espace de dix ans. Il a créé la plus grande bulle immobilière et le plus grand crash depuis un siècle.

Et quelques écrits sur son blog ne pourront rien y changer.

Et ses actions post-2008 ouvrent la voie à une crise encore plus grande que celle de 2008.

Lorsque la crise de 2008 a frappé, la Fed est devenue encore plus agressive dans sa politique monétaire accommodante. Les États-Unis arborent maintenant une dette de plus de 100% du PIB. Le bilan de la Fed est de plus 4 000 milliards de dollars sans aucun moyen possible d’en sortir. La prochaine fois qu’une crise frappera … ce ne sera pas seulement Wall Street qui explosera… »

ZeroHedge, le 7 avril 2015 via BusinessBourse

Lire aussi :

Ben Bernanke inaugure un blog et promet des taux durablement bas (B. Bertez)

Janet Yellen : « Le cash n’est pas un bon moyen de préserver de la valeur »

bernanke hero

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Le véritable héritage de Ben Bernanke

  1. Ping : Le véritable héritage de Ben Bernanke - Ma banque a moi

  2. Ping : La Fed de New York confirme le nouveau délai sur les taux et fait monter WST (Bruno Bertez)/ L’économie implose au même rythme qu’en 2008/ Le véritable héritage de Ben Bernanke(Zerohedge) | Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses

  3. Ping : La Fed de New York confirme le nouveau délai sur les taux et fait monter WST (Bruno Bertez)/ L’économie implose au même rythme qu’en 2008/ Le véritable héritage de Ben Bernanke(Zerohedge) | Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses

  4. Ping : La Fed de New York confirme le nouveau délai sur les taux et fait monter WST (Bruno Bertez)/ L’économie implose au même rythme qu’en 2008/ Le véritable héritage de Ben Bernanke(Zerohedge) | Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses

  5. En économie, il existe des lois et parmis celles-ci il y a loi sur l’inflation édictée par Milton Friedman (The counter-Revolution in Monetary Theory, 1970) :
    « L’inflation est toujours et partout un phénomène monétaire en ce sens qu’elle est et qu’elle ne peut être générée que par une augmentation de la quantité de monnaie plus rapide que celle de la production ».
    Donc inflation il y a, c’est une évidence, car la production n’a en aucun cas suivit la création monétaire.
    Mais l’inflation ne concerne pas uniquement le « panier moyen de la ménagère ».
    Si la création monétaire comme c’est le cas est accaparée par les 1% les plus riches alors ce sont les biens que sont suceptibles d’acheter les 1% qui subissent de l’inflation.
    Comparer un Picasso de 1980 avec le même en 2015 et vous comprendrez ce que je veux dire…
    Comparer la taille des Yachts de 1980 avec ceux qui sont achetées de nos jours et vous comprendrez où est passée l’inflation…
    Idem pour les patrimoines, pour le prix des appartements à New York, Londes et Paris, et pour les prix des chalets à Chamonix ou Couchevel…

    • zorba44 dit :

      Oh comme ce sera bon d’acheter un Picasso quand l’hyperinflation fera rage pour l’accrocher dans son deux pièces cuisine !

      Jean LENOIR

      • Détrompez-vous l’inflation a déjà eut lieu car la quantité de monnaie a déjà été injectée.
        Pour qu’il y est hyperinflation il faudrait de nouvelles création monétaires qui circuleraient sur l’ENSEMBLE de la population, on y est pas…
        Les QE ne créent pas de monnaie mais rend liquide ce qui ne l’était pas afin de favoriser la circulation monétaire donc l’inflation .
        Le problème c’est que comme les liquidités des QE sont accaparées par les 1% la circulation monétaire reste au point mort…

    • yoananda dit :

      et la vitesse de circulation monétaire on en fait quoi ? Il est gentil Friedman, mais il faudrait pas l’éliminer si vite de l’équation.
      En l’occurrence, le QE était un moyen de faire circuler l’argent et non pas de la création monétaire au sens strict.

      • Alcide dit :

        …En l’occurrence, le QE était un moyen de faire circuler l’argent et non pas de la création monétaire au sens strict….

        Il n’y a aucun moyen d’augmenter la vitesse de circulation monétaire mais ce but est donné comme raison fallacieuse bien acceptée chez les ignorants pour une création monétaire débridée qui ne profite qu’à la ploutocratie.

      • Cher yoananda,

        Vous devriez lite les commentaires cela vous éviterez de poster exactement la même chose….

  6. matbee dit :

    Comme a dit un jour je ne sais plus qui sur ce blog… Ben Bernanke est l’un des plus grands terroristes, l’un des pires manipulateurs de données que la planète ait porté dans l’histoire moderne.

  7. grease dit :

    Bernanke et la Federal reserve ont détruit la monnaie et trafiqué tous les indices….. Janet ne fait qu’en tirer la conclusion: « le cash n’a plus de valeur. »
    Optez pour les valeurs réelles.

  8. Nanker dit :

    Moi j’attends la traduction en français de son bouquin avec les interviews lèche-culs qui vont s’en suivre dans les journaux de nos contrées.
    Qui sera le plus servile? Je parie sur « Le Monde »!
    « Comment avez-vous réussi à juguler la crise naissante? » « Ne pensez-vous pas que vous mériteriez le Nobel? »

  9. Ping : Le véritable héritage de Ben Bern...

  10. Mais ces bulles américaines ne sont rien à côté de la bulle chinoise!!:

    Far frothier valuations can be found in China’s booming tech sector. Beijing’s drive to shift the economy away from smokestack industries towards innovation and services has convinced investors that tech companies are poised for growth. China’s Nasdaq-style start-up board, ChiNext, now trades at 49 times forward earnings, more than double the 21-times valuation of the Nasdaq. According to Bloomberg research, valuations in China are higher than at the peak of the US dotcom bubble.

    http://www.ft.com/intl/cms/s/0/6a83b534-df30-11e4-852b-00144feab7de.html?ftcamp=crm/email/_2015___04___20150410__/emailalerts/Keyword_alert/product&siteedition=intl#axzz3Wz0ZHmwi

  11. Amid a historic margin-fueled equity frenzy in mainland China that has tech stocks trading at 200X and has driven a wave of new, possibly literate “investors” to open more than 4 million stock trading accounts in the past 30 days alone, and with money now pouring into “undervalued” (and that’s now a very relative term) Hong Kong shares sending the Hang Seng up 10% in just one week, some might suggest that there’s a (super) bubble forming in Asia and that would be bad for all of the housewives who have recently taken up day trading as their favorite hobby. Here to explain why there’s no bubble and why investors should « enjoy the ride », are FT and HSBC.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-04-10/i-wouldnt-say-its-bubble-hsbc-china-strategy-chief-says-countrys-leverage-driven-equ

  12. yoananda dit :

    Loin de moi l’idée de défendre BB, je suis d’ailleurs contre l’institution « banque centrale » tout court, mais, il faut quand même reconnaître que s’il n’avait rien fait, on le lui aurait aussi reproché, il faut reconnaître que quoi qu’il ai tenté on le lui aurait reproché.
    Mais surtout, moi, je me demande : s’il n’avait rien fait, qu’est-ce qui nous dit que la situation aurait été mieux ?
    Il faut se souvenir de l’époque, le système bancaire gelé, risque de faillites en cascade, vous auriez fait quoi à sa place ? tout laisser s’écrouler ?
    Il était quand même un peu obligé de nous sauver les miches !

    • Mick dit :

      Non. Il eût fallu laisser le système se purger lorsque les conséquences, pour importantes qu’elles fussent, n’étaient pas encore gravissimes.
      Aujourd’hui les bulles de toutes sortes ont pris des proportions effrayantes.
      Plus dure sera la chute.

      • yoananda dit :

        Facile a dire ! Tu ne dois pas avoir beaucoup de responsabilités pour lancer ça comme ça. Et donc, s’il avait laissé l’économie s’écrouler, personne ne le lui aurait reproché ?
        Je suis sûr que tu aurais été le premier à l’accuser 😉

    • zorba44 dit :

      Bernanke vous a donné une bulle d’oxygène… Les dettes toxiques vont vous empoisonner sûrement et définitivement.

      Jean LENOIR

  13. zorba44 dit :

    @ yoananda

    Quand Bernanke a multiplié la dette par 2 ou 3 en quelques années on ne voit pas vraiment comment on peut le louanger sur la façon dont, plus sûrement, le monde est conduit à sa perte !

    Autant dire qu’on ne peut être d’accord avec cette façon de faire qui consiste à balayer la poussière sous le lit en croyant éviter les crises d’asthme.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s