LuxLeaks : le journaliste à l’origine du scandale arrêté

Et les fraudeurs des 340 multinationales en cause, ainsi que leurs complices au sein de la Commission européenne… on les arrête quand ? OD

luxleaks

Le journaliste français qui a révélé le scandale LuxLeaks a été inculpé jeudi 23 avril au Luxembourg. Il est notamment accusé de vol domestique et de blanchiment, a annoncé le parquet dans un communiqué.

«En date de ce jour, le juge d’instruction a procédé à l’inculpation d’un journaliste français. Il lui est reproché d’être co-auteur, sinon complice des infractions commises par l’un des anciens collaborateurs de PwC», a indiqué le parquet, sans préciser le nom du journaliste.

Cette inculpation est la troisième au Luxembourg, après celle d’un ancien collaborateur du cabinet d’audit et d’un second employé de PwC, d’où proviennent une grande partie des documents du LuxLeaks. Elle fait suite à une plainte de PwC déposée en juin 2012.

Fichiers copiés

Le collaborateur du cabinet avait démissionné de PwC en 2010. En quittant la firme, il avait copié sur le serveur informatique des centaines de rescrits fiscaux confidentiels entre l’administration fiscale luxembourgeoise et des multinationales.

Il avait par la suite confié des copies des rescrits fiscaux au journaliste. Les documents avaient été partiellement révélés en mai 2012 dans une émission de France 2.

Le reste des documents, ainsi que de nouveaux accords fiscaux confidentiels provenant de PwC mais aussi d’autres sociétés d’audits et de cabinets d’avocats au Luxembourg, ont été publiés en novembre 2014 par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), déclenchant le scandale des LuxLeaks.

Le scandale LuxLeaks a mis en lumière des centaines de «tax rulings». Ces décisions anticipées conclues au Luxembourg lorsque Jean-Claude Juncker, l’actuel président de la Commission, était Premier ministre, permettent aux multinationales de quasiment échapper à l’impôt. (ats/Newsnet)

La Tribune de Genève, le 23 avril 2015 (via Les moutons enragés)

Rappels :

Juncker au centre d’un scandale fiscal impliquant 340 multinationales

Un ancien dirigeant d’un paradis fiscal candidat de la droite à la présidence de la Commission européenne

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour LuxLeaks : le journaliste à l’origine du scandale arrêté

  1. Il y a eu de nombreuses affaires similaires, qui avaient déjà donné lieu à des inculpations des journalistes ainsi qu’à des saisies de documents et de matériel informatique. Voir à ce sujet l’affaire OLAF, organisme qui avait publié un rapport fracassant à la fin des annés 90, à propos des fraudes budgétaires massives affectant la Commission européenne et ses satellites comme Eurostat. Le rapport avait été confisqué et le journaliste allemand du Spiegel arrêté par la police bruxelloise. Romano Prodi et son comparse le travailliste Neil Kinnock responsable de l’OLAF avaient étouffé l’affaire en autorisant la consultation du rapport à huis clos par les députés européens enfermés dans un bureau sans fenêtre pendant un laps de temps limité. Bien que l’affaire portasse sur des dizaines de milliards d’euros se volatilisant dans les pays périphériques et de l’Europe centrale et orientale, on en a plus jamais entendu parler, même après la crise de 2008 et ses rebondissements dans les pays du Sud de l’Europe, notamment en Grèce, pays épinglé dans le rapport. Depuis l’OLAF ferme sa g…, tout en continuant à travailler et tout le monde est content, sauf l’Européen qui se retrouve « à poil » bien entendu.

  2. Eddie dit :

    Ce journaliste français s’appelle Edouard Perrin.
    Le même prénom que Snowden…

    • zorba44 dit :

      Qu’il figure donc au Panthéon du Journalisme Monsieur Edouard Perrin.
      Une pétition à faire signer par les honnêtes gens serait maintenant la bonne initiative…

      Jean LENOIR

  3. zorba44 dit :

    S’il était une personne méritant d’être élevée au rang de grand-croix de la légion d’honneur c’est bien ce journaliste qui a fait son métier avec courage et probité. Le procès qui devrait s’ouvrir sera une farce, bien entendu, et l’affaire, la dégueulasse affaire, sera enterrée.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s