Ça devient inquiétant, les dirigeants de grandes banques disent craindre une bulle financière (Ph. Herlin)

broken-bank« Le World Economic Forum est surtout connu pour sa réunion annuelle à Davos en Suisse et qui réunit les grands dirigeants politiques, les intellectuels et les économistes du monde entier. Mais cette organisation demeure active tout le long de l’année et elle publie de temps en temps des communiqués et des rapports. Le dernier communiqué retient l’attention, il est signé par une vingtaine de responsables de grandes institutions financières internationales (UBS, HSBC, Deutsche Bank, Generali, Suisse Reinsurance, Deutsche Börse, BlackRock). Ces dirigeants du monde bancaire et financier alertent sur le risque d’une bulle financière, ils s’inquiètent des conséquences des taux très bas sur la stabilité financière mondiale.

On a envie de dire qu’il était temps ! Mais savourons tout de même le fait que les grands « institutionnels » dénoncent désormais le danger des taux zéro des banques centrales et rejoignent ainsi des analyses qui, pendant longtemps, sont demeurées marginales (des analyses issues de l’école autrichienne, rappelons-le, encore méprisée aujourd’hui dans le champ académique). Désormais, les médias « mainstream » et les économistes en vue vont peut être arrêter de nous expliquer que les banques centrales « soutiennent la croissance et l’emploi » pour adopter un regard plus critique, espérons-le.

« La stabilité financière est un bien commun essentiel et bénéficie à tous les membres de la société » rappellent les signataires, ils expliquent que les banques centrales doivent pouvoir adapter leurs taux d’intérêt en cas de formation d’une bulle sur un marché, comme cela a été le cas par le passé. Mais en s’étant engagé dans une politique de taux zéro, les autorités monétaires se retrouvent pieds et poings liés : par définition elles ne peuvent plus baisser les taux, tandis qu’une hausse significative provoquerait trop de dégâts (notamment un effondrement de la valeur des obligations émises à taux faibles, et donc des pertes gigantesques pour le système financier). D’autre part, la régulation se focalise trop sur le secteur bancaire traditionnel et fait l’impasse sur la finance parallèle, source de risque systémique. En attendant, la bulle grossit…

Les banques centrales elles-mêmes semblent se rendre compte du danger. Récemment, Janet Yellen estimait que les prix des actions sont « relativement élevés ». Il était temps ! Devant une timide remontée des taux en zone euro, Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, veut accélérer la politique d’assouplissement quantitatif (60 milliards d’euros de QE par mois) dès les mois de mai et juin. Un début de panique ? Quoi qu’il en soit, les responsables de la Fed et de la BCE semblent nourrir quelques inquiétudes.

Désormais l’existence d’une bulle massive sur les marchés financiers, sur les obligations comme sur les actions, ne fait plus vraiment de doute parmi les grands responsables du monde bancaire et financier. Les grandes banques s’inquiètent sérieusement d’une réédition du krach de 2008, et il n’est pas du tout certain que les plans de sauvetage permettront, cette fois, d’éviter des faillites bancaires. Tout le monde danse sur un volcan et la terre commence à trembler ».

Philippe Herlin, Goldbroker.fr, le 21 mai 2015

Rappels :

Nous sommes dans une situation pire encore qu’en 2008

La vélocité de la monnaie, baromètre de la vigueur économique

Lire aussi :

Allons-nous vers un nouveau tsunami financier ? (J.-C. Werrebrouck)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Ça devient inquiétant, les dirigeants de grandes banques disent craindre une bulle financière (Ph. Herlin)

  1. Alcide dit :

    …. Les grandes banques s’inquiètent sérieusement d’une réédition du krach de 2008, et il n’est pas du tout certain que les plans de sauvetage permettront, cette fois, d’éviter des faillites bancaires. Tout le monde danse sur un volcan et la terre commence à trembler »…

    Vive le crash !
    Le Moloch va enfin saigner.

    Les sans-dent ingénieux ont déjà tout prévu.
    On va bien rire et bien savourer la ruine des banques.

  2. Ping : Ça devient inquiétant, les dirigeants de grandes banques disent craindre une bulle financière (Ph. Herlin) Actualités

  3. Nanker dit :

    « On va bien rire et bien savourer la ruine des banques »

    Elles ne crèveront pas sans nous avoir auparavant saigné à blanc. Souvenez-nous que c’est nous qui élisons les politiques, politiques qui une fois élus n’ont de cesse que de complaire aux banquiers et aux grands patrons, dont la seule ambition est de nous plumer.
    Nous sommes en démocratie… le jour d’élections, tout le reste du temps nous vivons dans une ploutocratie!

  4. matbee dit :

    Il va se passer prochainement quelque chose et les banksters pourront dire qu’ils l’avaient prévu et nous avaient prévenu, c’est pas de leur faute…

    • Skeptikos Evlavis dit :

      Ce n’est pas parce qu’ils l’ auront prévu que ce ne sera pas de leur faute. Ce serait un peu trop facile.

  5. zorba44 dit :

    Mouais … tout le monde ferait semblant de découvrir la problématique des bulles. Pourquoi ? Sans doute pour s’exonérer de la faute originelle.
    Il est quand-même surréaliste que ce soit ceux-là même qui sont aux commandes qui s’inquiètent. En fait ils font semblant de s’inquiéter et ces gens sont de la pourriture hypocrite bien dans la lignée anglo-saxonne.

    Jean LENOIR

  6. christ dit :

    quand elles commenceront à maigrir , nous on sera déjà mort.

    • roc dit :

      non pas forcément , acheter un peu d’or et d’argent métal peut permettre de leurs survivre !

      • Alcide dit :

        Oui , en outre investir dans notre véritable trésor de classe , le savoir.

        Un banquier est un parasite , il ne sait rien faire hormis la création de monnaie bancaire substitut de rien , arnaque qui permet à la ploutocratie d’acheter le monde et nos gouvernements d’imbéciles pompeux ignorants de tout et en particulier de la définition de la monnaie , de ce qui est monnaie indispensable à la constitution et à l’évolution de la société.

        Le banquier privé n’existe que par exemption légalement fournie par des politiciens traîtres.
        Dans le système actuel , le banquier à un besoin vital de nous pour simplement exister en exerçant le vol et notre dépossession.

        Or nous pouvons créer demain un système bancaire public lorsque éclatera la gigantesque bulle de monnaie-dette impayable.

        En attendant , il suffit de survivre et d’anticiper un peu.

  7. Surya dit :

    Si les banquiers s’inquiètent publiquement, c’est donc qu’à court terme il ne se passera rien et que les marchés vont continuer de monter 🙂

    • Geraldine dit :

      Je ne vois pas comment vous pouvez être aussi péremptoire (ou alors vous plaisantez ?). Dites seulement que c’est votre intuition…

  8. matbee dit :

    Alerte de la banque HSBC : possibilité d’un effondrement de l’économie mondiale.

    « L’économie globale est comme un paquebot sans canots de sauvetage »…. Risque de krach des marchés

    -“The world economy is like an ocean liner without lifeboats …” – HSBC
    – Four areas of high risk identified by HSBC
    – Risk of stock market crash
    – Pension funds and insurers may not meet obligations
    – Chinese recession may drag U.S. into recession or depression
    – Premature rate rise would expose very fragile global economy
    – “There aren’t enough lifeboats to go round”
    – Gold vital lifeboat when global ship strikes iceberg

    http://www.goldcore.com/us/gold-blog/titanic-global-economy-may-collapse-warn-hsbc-gold-is-lifeboat/#.VWCQ3-AM6S4.twitter

  9. Ping : Ils crient dans le désert et pourtant ils dirigent des grandes banques ou des fonds d’investissements. « FNACAB

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s