Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business le 1er juin 2015

Une émission intéressante, notamment la deuxième partie. Ils ont raison : La première chose à faire, la priorité absolue pour tenter de sortir de la situation épouvantable où nous nous trouvons, ce serait d’arrêter de mentir aux gens… Dans tous les domaines. On va finir par en crever, des mensonges. OD

Olivier Delamarche VS Pierre Sabatier 1(1ère partie – cliquer sur l’image)

 Olivier Delamarche VS Pierre Sabatier 2(2ème partie – cliquer sur l’image)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business le 1er juin 2015

  1. Ping : Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business le 1er juin 2015 - Ma banque a moi

  2. Alcide dit :

    …On va finir par en crever, des mensonges. OD…

    Pour beaucoup , c’est déjà fait.

    Le poisson pourrit par la tête.

  3. Hervé dit :

    Dire la vérité, toutes les vérités… absolument.
    Mais il faudra aussi renverser ces élites corrompues jusqu’à l’os qui servent les intérêts de tout-puissants lobbies et autres instances financières mondialistes.

  4. maje dit :

    Exactement herve et pour cela je doute bien qu’ils se laissent faire gentillement et comme on voit jusqu’ou ils peuvent aller,ils sont prets a tout

  5. zorba44 dit :

    Il est difficile de savoir et de prédire comment cela se terminera, mais la dislocation de l’économie sera vraisemblablement le début d’une immense colère et son cortège de « représailles ».

    Le temps est compté avant que toute la lumière se fasse jour.

    Jean LENOIR

  6. brunoarf dit :

    Chômage : de plus en plus de Français sortent des statistiques officielles.

    Vendredi 5 juin 2015 :

    Le site ATLANTICO publie le graphique des Français qui sont au chômage, mais qui n’apparaissent pas dans les statistiques officielles.

    De plus en plus de Français sont au chômage, mais ils sont tellement découragés qu’ils ne cherchent même plus d’emploi. Du coup, ils sortent des statistiques officielles.

    Lisez cet article :

    La baisse du chômage qui cachait une baisse du nombre de Français qui ont un travail : dans le détail des statistiques de l’Insee.

    Annoncée le 4 juin 2015 par l’INSEE, la baisse du taux de chômage est principalement la conséquence de la hausse du nombre de personnes découragées face à l’emploi, et qui sortent des statistiques.

    Mais que sont devenues ces personnes qui sont sorties des statistiques de la population active? Elles sont venues gonfler une autre catégorie recensée par l’INSEE : « les personnes inactives dans le halo du chômage ». C’est-à-dire les décrocheurs, qui sont principalement divisés en trois catégories :

    – les personnes qui sont à la « recherche active d’un emploi dans le mois précédent mais non disponibles pour travailler dans les deux semaines »,
    – celles qui sont « disponibles pour travailler dans les deux semaines mais sans recherche active d’un emploi dans le mois précédent »
    – et les « personnes inactives, souhaitant un emploi mais n’ayant pas effectué de démarches de recherche active, et non disponibles pour travailler dans les deux semaines ».

    Et en un trimestre, le nombre de personnes figurant dans ce « halo du chômage » a augmenté de 71 000 personnes.

    La conclusion de cette situation est que la cause de la baisse du chômage est plus inquiétante qu’encourageante. Parce que si les chômeurs sortent des statistiques, ce n’est pas en raison de leur retour dans le monde du travail, mais en raison de leur disparition des chiffres de la population active, et ce, principalement parce qu’ils ne cherchent plus d’emploi. Ce sont, pour la plupart, des personnes découragées.

    Le graphique est ici :

    L’article complet est ici :

    http://www.atlantico.fr/decryptage/baisse-chomage-qui-cachait-baisse-nombre-francais-qui-ont-travail-dans-detail-petite-cuisine-statistique-insee-nicolas-goetzmann-2177904.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s