Un aveu terrible du Figaro : En 7 ans, le chômage n’a pas baissé une seule fois (F. Asselineau)

chomage pas une seule baisse en 7 ans

« Cet article du Figaro est assez étonnant compte tenu de l’orientation euro-atlantiste et ultra-libérale de ce journal.
Il n’en sonne pas moins comme un terrible constat d’échec et comme l’aveu que « droite » et « gauche » ne veulent plus rien dire parce qu’elles n’ont plus aucune manette qui permettrait de rétablir la situation.

De fait, le nombre de chômeurs inscrits dans les catégories A, B et C en métropole n’a pas reculé depuis mai 2008, hors août 2013 à cause du bug SFR. Soit 84 hausses en 84 mois : en sept ans, il a explosé de 75%.

Pourtant !

Depuis 7 ans, la France n’a pas cessé de mettre en œuvre les prétendues « réformes indispensables » imposées par Bruxelles, Francfort et Jacques Attali.

Certains irréductibles de la pensée unique diront bien sûr qu’il faut encore « réformer », c’est-à-dire poursuivre la destruction de notre droit social, de nos acquis sociaux, de nos services publics et l’on en passe.

Mais, sauf à être d’une mauvaise foi insigne, aucun observateur ne peut dire qu’aucune « réforme » n’a été faite depuis 7 ans. Dès lors, si ces « réformes » allaient dans le bon sens, la situation aurait quand même dû s’améliorer un peu.

Il n’en est rien.

Si le chômage n’a pas baissé une seule fois en 7 ans, alors que le démantèlement de toute notre législation sociale bat son plein et que le patrimoine public est vendu à l’encan, c’est donc bien que les raisons de la montée inexorable du chômage ne se situent pas là où la Commission européenne, la BCE et « L’RPS » (nouveau surnom de « UMPS ») nous disent qu’elles se situent.

Comme le savent tous les adhérents et sympathisants de l’UPR, les vraies raisons du chômage sont dues aux traités européens, qui interdisent toute protection des marchés et qui autorisent toutes les délocalisations industrielles en mettant en concurrence frontale les salariés français avec les salariés de pays où l’on gagne 15 à 20 fois moins.

La prétendue « construction européenne » détruit le tissu économique français. l’article du Figaro du jour vient de le confirmer et de confirmer implicitement que la seule solution est bien de sortir de l’Union européenne et de l’euro.

Article à lire ici : http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2015/06/01/29002-20150601ARTFIG00003-en-sept-ans-le-chomage-n-a-pas-baisse-une-seule-fois.php »

François Asselineau, site de l’UPR, le 2 juin 2015

Rappels :

La chasse à coût

Dans la famille « contents d’eux » je demande… Manu ! (Ch. Sannat)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Un aveu terrible du Figaro : En 7 ans, le chômage n’a pas baissé une seule fois (F. Asselineau)

  1. Ping : Un aveu terrible du Figaro : En 7 ans, le chômage n’a pas baissé une seule fois (F. Asselineau) - Ma banque a moi

  2. Trend dit :

    Le taux de chomage a très avoir avec santé économique d’un pays. Les taux d’emplois créés et perdus ( un emploi perdu n’ est pas automatiquement un chomeur en plus, il peut être retraité en formation, etc…) sont plus significatifs !

  3. Alcide dit :

    La situation réelle doit être absolument désastreuse pour que le Figaro se sente obligé de publier une information honnête…

    Ces gens là doivent présager l’ouverture prochaine de l’ouverture de la chasse aux agents de la propagande appelés encore journalistes uniquement dans les médias aux ordres .

    Les vendeurs de corde se frottent les mains , ça va être enfin la reprise.

    • blanca dit :

      C’est bientôt la fin de l’oligarchie qui contrôle la masse monétaire ainsi que les mass-médias de la planète.Figaro ne prend donc aucun risque de représailles. Je sais que tous les chiffres économiques, chômage etc de l’occident sont manipulés. Aux USA depuis 2008 il n’y a jamais eu de reprise. Selon des sources fiables le taux de chômage est de 22% Le PNB a reculé de plus de 21%. Lors du « RESET » on prévoit une dévaluation de l’ancien US Dollar d’environ 50%, en ce qui concerne l’EURO je n’en sais rien; la valeur des autres monnaies ne vont pas tellement changer.

  4. Alcide dit :

    …l’article du Figaro du jour vient de le confirmer et de confirmer implicitement que la seule solution est bien de sortir de l’Union européenne et de l’euro…

    L’action primordiale est de répudier la dette publique illégale , odieuse et anticonstitutionnelle car antidémocratique en ne profitant qu’à la ploutocratie et non au plus grand nombre.
    Ce qui est en effet une négation évidente de la démocratie comme de la république.

    La seconde chose est de créer un banque centrale nationale seule habilitée à créer la monnaie.
    Le tout après avoir nationalisé au franc symbolique toutes les banques privées en faillite à cause de la création monétaire privée désormais interdite.

    La troisièmement chose importante est d’interdire l’usure.

    Que les prêteurs se transforment en actionnaires.

    La sortie de l’OTAN est évidente pour tous ceux qui refusent d’être complices de criminels de guerre.

    • blanca dit :

      Vos souhaits sont déjà en cours d’être réalisés. Si vous comprenez l’anglais je vous conseille de saisir la phase suivante sur youtube.com en utilisant Starpage.com comme navigateur:

      Jim Willie: Us plan to collapse Europe

      Vous serez au courant de certaines choses qui se passent en coulisse.

  5. Alcide dit :

    Un trésor européen ?
    Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a appelé les pays de la zone euro à créer un trésor commun d’ici 2025.

    http://fr.sputniknews.com/economie/20150622/1016645674.html

    Un trésor de bonne bouteilles ?

  6. Alcide dit :

    Pourquoi nos politiciens nous trahissent , nous spolient , nous volent et nous espionnent ?

    Parce qu’ils sont payés pour ça.

    ….Sanctions are contrary to Europe’s interests. Nevertheless European governments accommodated Washington’s agenda. The reason was explained to me several decades ago by my Ph.D. dissertation committee chairman who became Assistant Secretary of Defense for International Security Affairs. I had the opportunity to ask him how Washington managed to have foreign governments act in Washington’s interest rather than in the interest of their own countries. He said, “money.” I said, “you mean foreign aid?” He said, “no, we give the politicians bags full of money. They belong to us. They answer to us.”

    Recently, the German journalist Udo Ulfkotte wrote a book, Bought Journalists, in which he reported that every significant European journalist functions as a CIA asset.

    This does not surprise me. The same is the situation in the US…

    Extrait de :
    Paul Craig Roberts’ Address to the International Conference on the European/Russian Crisis Created by Washington

    http://www.paulcraigroberts.org/2015/06/19/paul-craig-roberts-address-international-conference-europeanrussian-crisis-created-washington/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s