La minute d’Olivier Delamarche : « Janet Yellen a péché par excès d’optimisme »

Coincée entre l’absence de vraie reprise et les effets délétères de la politique monétaire américaine, la Fed va-t-elle relever les taux d’intérêt pour la première fois en près de dix ans ? Réponse demain, à la fin d’une réunion cruciale qui commence aujourd’hui… Si l’on s’en tient aux nombreux avertissements lancés par des autorités comme le FMI, la Réserve fédérale ne prendra pas ce risque. A moins que, comme le dit Brandon Smith, la mission de la Fed ne soit précisément de « détruire le système économique américain, pas de le protéger » ? Faites vos paris… OD

(BFM Business, 14 septembre 2015)

Rappel :

Fed : « Janet Yellen est-elle idiote ou a-t-elle perdu tous les leviers ? »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour La minute d’Olivier Delamarche : « Janet Yellen a péché par excès d’optimisme »

  1. Le plus gros danger se situe dans les pays émergents qui ont joué le rôle d’éponge de l’excédent de liquidités en dollars US à la suite de la crise de 2008-2011. La croissance économique a été acheté à crédit dans ces pays où prévaut l’interventionnisme étatique fondé sur les dépenses publiques d’une part et la spéculation autour de l’immobilier et des marchés financiers actions ou obligations d’autre part, pour le plus grand bonheur des bailleurs de fonds en euros ou en dollars. Le problème du surendettement en dollars US est particulièrement aigu dans les pays d’Amérique latine, qui vont devoir appliquer des mesures d’austérité drastique sur fond de récession dans des économies qui ne seront plus irriguées par la manne publique et dont les marchés à l’export s’effondrent, tandis que les importations se renchérissent par suite des dévaluations « compétitives ».

    Andrew Colquhoun, Fitch’s senior director, said the pace of Fed tightening has powerful implications for emerging markets, which levered their economies to the hilt during the era of excess liquidity from Fed largesse and zero rates. “An outcome closer to the Fed’s own guidance would be a shock,” he said.
    External debt in these in these countries has increased by $2.8 trillion to $7.5 trillion since the Lehman crisis. The most extreme rise has been in Latin America, where gross external debt has jumped by 118pc.

    Fitch said many of these countries have fat reserves and a range of external assets, but the sheer quantity of debt still leaves them vulnerable to a rate shock. Each rise of 50 basis points in US interest rates historically leads to a 16-point rise in yields on the JP Morgan Emerging Markets Bond Index.
    A new study by the Bank for International Settlements found an even bigger knock-on effect, with an average move of 43 points in emerging markets for every 100-point move in US rates.

    On entre dans un cercle vicieux qui demanderait un changement radical de système économique passant par l’abrogation des systèmes monétaristes alimentant les Etats Providence qui ont créé partout une corruption de l’appareil d’Etat et la paralysie de l’économie privée coincée entre les multinationales et les gouvernances réglementaires inapplicables. Ce n’est certainement pas l’Agenda 21, encore appelé protocole environnementale de Rio qui va arranger la situation en imposant toujours plus de codes de « bonne conduite » et autres règles environnementales (le gouvernement des bonne soeurs laïques à la Vallaud-Belkacem ou à la Merkel) qui va arranger la situation, même au nom de la « frugalité solidaire ».

    L’expérience montre en effet que ces règlements tournent d’abord au désavantage des populations locales prises en otages par des contraintes administratives remettant en question leur habitat et leurs modes de vie traditionnels, tout en les contraignant à l’exil dans un cadre urbain pour être prises en charge par les organisations humanitaires. La place est alors libérée pour les multinationales, seules à mêmes de tourner les cadres juridiques à leur avantage, via les partenariats public-privé qui permettent de profiter de la manne publique mise à disposition par les programmes d’investissement environnementaux pour alimenter des business privés (cf. énergie éolienne ou solaire, agriculture extensive, traitement des eaux, construction de smart cities, développement de techniques agricoles en milieu urbain, production de textiles intelligents, etc).

  2. Russia And Syria Tell U.S. Stop Supporting The Terrorists

  3. La crise des migrants est-elle la crise de trop qui va faire éclater l’Union européenne?: les institutions européennes se révèlent incapables de faire face au problème qu’elles ont elles-mêmes créé, dans un désir délirant d’auto-justification par l’alimentation de situations de crises appelant des solutions institutionnelles.

    So the challenge for Europe is clear. To absorb the refugees we are going to need a new set of rules about where they’re processed; new arrangements for internal travel in Europe. Plus a new social consensus about who can come, who can’t and where they are going to live and work. And, ultimately, a massive economic stimulus.

    If the EU cannot do all this, its constituent nations will begin to do so separately. And so, in the space of a summer, the refugee crisis crashes into the Euro crisis, and the one consistent problem is failure of leadership, anticipation and vision.

    http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/sep/04/this-refugee-crisis-is-too-big-for-europe-to-handle-its-institutions-are-broken

  4. Le gouvernement allemand autorise McDonald’s à pratiquer de salaires plus faibles pour embaucher des « migrants ».

    Der Personalvorstand von McDonald’s hat sich gegen Ausnahmen vom Mindestlohn für Flüchtlinge ausgesprochen. « Wir können nicht auf der einen Seite sagen, es kommt auf die Leistung an und Herkunft spielt keine Rolle, und auf der anderen Seite bei den Löhnen differenzieren », sagte Wolfgang Goebel der ZEIT.

  5. Georges Soros & Co met à disposition des réfugiés le « petit guide du routard » contenant tout ce qu’il faut savoir en matière d’itinéraires, de contacts d’organisations humanitaires, de conseils juridiques, etc pour se débrouiller au long de leur périple à travers l’Union Européenne.

  6. zorba44 dit :

    On se rapproche d’octobre Janet … »ne pleure pas Jaaanet, nous te marierons avec le fils … » quel fils à propos pour la rilance ? Question à plusieurs trillons !
    Dans la série farces et attrapes que vas-tu nous sortir comme potion ?

    Jean LENOIR

  7. Nanker dit :

    « L’histoire se termine bien , on a pendouillé Jeannette et son amant voyou »

    Oulah si on commence à emmener au Monte-à-Regret tous ceux qui le méritent… 😆

  8. Ping : Brandon Smith : « L’objectif de la Fed est de détruire les marchés américains et le dollar » | ANTIBANQUE

  9. Ping : Brandon Smith : « L’objectif de la Fed est de détruire les marchés américains et le dollar »

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s