Ils vous prennent pour des imbéciles (B. Bertez)

stop_the_lies« La décision de la Fed de ne pas hausser ses taux et normaliser sa politique monétaire a été mal accueillie par les marchés financiers.  Nous vous renvoyons à notre article sur ce sujet pour l’analyse. Dudley le gouverneur de la Fed avait commis l’imprudence de s’avancer il y a quelques semaines en déclarant que « la hausse des taux devrait être saluée par la Bourse parce qu’elle constituait  le signe que les choses allaient bien ». Comme on n’a pas pu monter les taux, les opérateurs en ont conclu à juste titre que les choses allaient mal.

Le Politburo de la politique monétaire se devait donc de rectifier sinon le tir, du moins les perceptions et tenter d’annuler l’effet négatif de la non-hausse des taux.

Les gouverneurs sont sortis ce week-end pour affirmer que les taux allaient monter !

St. Louis Fed President James Bullard Bullard Squawks: Bullard Says He Argued Against Fed’s Call to Leave Rates on Hold.

“The case for policy normalization is quite strong, since Committee objectives have essentially been met,” Bullard said in slides prepared for a speech in Nashville, Tennessee. “I argued against the decision at the FOMC meeting.”
Richmond Fed Jeffrey Lacker Lacker Squawks: Fed’s Lacker Says Economy Strong Enough for Higher Rates.

“Such exceptionally low real interest rates are unlikely to be appropriate for an economy with persistently strong consumption growth and tightening labor markets,” Lacker said in a statement. He was the lone dissenter among the 10 Fed officials who voted at the meeting. Lacker said the Fed’s target should rise by a quarter point.
San Francisco Fed President John Williams Williams Squawks: Fed’s Williams Still Sees 2015 Rate Hike After ‘Close Call’

An interest rate hike will likely be appropriate this year given the U.S. Federal Reserve’s decision last week to stand pat was a “close call,” a top Fed policymaker said on Saturday. John Williams, a centrist and president of the San Francisco Fed, said the arguments for and against beginning to tighten U.S. monetary policy are about balanced now that the economy is on solid footing, giving him confidence in continued economic and labor market growth.

Rappelons que la non-hausse des taux a été votée à 9 contre 1 !

Pourquoi cette campagne de pseudo communication des gouverneurs ? Parce que la Fed veut et a besoin de monter les taux et que le chantage des marchés l’a empêchée de le faire, la Fed veut faire croire qu’elle a encore des marges de manoeuvre et qu’elle a la situation en mains.

On se demande quelles contorsions la Fed va pouvoir faire quand non seulement elle devra renoncer aux hausses de taux et à la normalisation, mais faire preuve d’imagination pour inventer de nouveaux moyens de desserrer la politique monétaire au lieu de la resserrer ».

Bruno Bertez, le 21 septembre 2015

Voir aussi :

Olivier Delamarche : « Janet Yellen fera un QE4 »

2015-09-21 17_05_32-Olivier Delamarche VS Jean-Jacques Friedman 21 septembre 2015(Cliquer sur l’image pour voir la vidéo)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ils vous prennent pour des imbéciles (B. Bertez)

  1. zorba44 dit :

    Chut, on est écouté !

    Jean LENOIR

  2. Ping : Ils vous prennent pour des imbéciles (B. Bertez) Actualités

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s