Il fait bon posséder de l’or au Brésil

or-real-bresil

« L’or, bien au-delà de son caractère spéculatif, est avant toute une assurance qui permet de se protéger de nombreux risques financiers, et notamment de la chute subite de la valeur de sa monnaie. Si l’euro a permis quelque peu de le vérifier durant ces derniers mois, d’autres devises illustrent bien mieux l’intérêt de posséder de l’or.

Les Russes en ont fait l’expérience l’année dernière. C’est désormais au tour des Brésiliens de constater les dégâts engendrés par une devise en chute libre en raison de la crise économique grave que traverse le pays. Malgré un cours de l’or en dollars qui reste anémique, le prix de l’or exprimé en monnaie locale, le real, a littéralement explosé depuis le début de l’année. Les citoyens de ce pays qui ont eu la bonne idée d’acheter un peu de métal à cette période ont pu préserver leur richesse ».

Source : or-argent.eu

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Il fait bon posséder de l’or au Brésil

  1. zorba44 dit :

    C’est exact Olivier. Pour preuve : les variations monétaires du dollar kiwi ont permis à l’or, exprimé en prix local, de gagner environ 15% sur un an (glissant). Le signataire confirme donc pleinement :
    même pour un pays stable, la dépréciation d’une monnaie peut se révéler une aubaine…

    Jean LENOIR

  2. Pour être juste, il faudrait préciser que les personnes fortunées dans les « émergents » ont massivement monétisé leurs avoirs en dollars, qui ont ensuite été transférés à l’étranger. Voir à ce sujet les sorties de capitaux nets hors des EM en 2015, qui constitue une première depuis les années quatre-vingt. Les Chinois sont à l’affût de toutes les opportunités pour faire sortir leurs capitaux hors de Chine, y compris les faux achats de bijoux à Macao réglés par carte bancaire, pour des montants importants, de 25,000 à 50,000 US$. L’or joue certes un rôle dans ces transferts de richesse, mais comme chacun sait, il est plus facile de procéder à des virements électroniques qu’au transport de pièces sonnantes et trébuchantes.

    Total net capital outflows from the 19 largest emerging market economies reached $940.2 billion in the 13 months to the end of July, almost double the net $480 billion that flowed out during three quarters during the 2008/09 financial crisis, according to a compilation of official data and estimates by NN Investment Partners, an investment bank.

    http://www.cnbc.com/2015/08/18/emerging-market-capital-outflows-near-1-trillion.html

  3. Ping : Revue du web de l'or du 02/10/15

  4. Ping : Revue du web de l'or du 02/10/15

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s