Fiction…

sdf-immigres

« Un article du « Figaro », qui redécouvre la loi de Pareto. Ces Français à qui on demande d’accueillir des migrants, n’ont, pour la moitié d’entre eux, pas plus de 50 euros à épargner chaque mois… 11 millions sont à moins de 10 euros par mois pour épargne et loisirs…

Traversons les USA, 180 millions ont moins de 1000 USD sur leur compte… 60 % de la population, là aussi, on est en pleine loi de Pareto.

Je rappelle que :

– 20 % de la population possèdent 80 % de l’épargne, dont le 1 % le plus riche, 40 %,

– 20 % de la population possèdent 20 % de l’épargne,

– 40 % n’ont pas d’épargne financière,

– 20 % sont endettés. Quelquefois fortement, et sans doute totalement incapable d’y faire face.

Le Figaro dit que cette épargne est sous évaluée, car les remboursements d’emprunts ne sont pas comptés dans l’épargne.

C’est vrai, mais ce n’est qu’une convention. Décompte t’on les moins values immobilières ? Ou les non valeurs ? Comme je le disait dans un article précédent, 91 % des pharmacies qui ferment, le font, faute de successeur. La valeur, donc, du fond, est de zéro…Et ceux qui partent à la retraite, maintenant, l’on acheté il y a une trentaine d’années, donc, plein carat. Pour une « épargne » colossale, dont la valeur est tombée à zéro…

Bien entendu, on peut avoir acheté les murs, et non pas seulement le fond. Mais il y a trente ans, il y avait déjà réticence à vendre les murs, qui assuraient une rente coquette. Aujourd’hui, d’ailleurs, les murs commerciaux ne sont pas ce qu’ils étaient…

Dernièrement, je parlais avec un retraité. Il avait 2 immeubles, avec 4 locataires. Il a toujours les 2 immeubles, mais avec 1 locataire, et aucune demande pour des loyers de 3 euros le M2.

Le bien est non seulement devenu un bien de faible valeur, mais surtout un bien à valeur négative, puisque les frais, la fiscalité, dépasse désormais le rapport… C’est de l’épargne, ça ? Comme les placements, « à taux négatifs », sur les bons du trésor…

Faisons un petit calcul annuel, 10 euros par mois, par 12, ça donne 120 euros, et 50 par douze, ça donne 600. Juste de quoi payer une réparation inattendue pour la bagnole, sans doute un peu âgée, mais indispensable.

Bref, la moitié de la population se serre la ceinture, certains (11 millions), gravement, les autres arrivent -un peu- à respirer, pendant que le gouvernement fait la charité au 1/3 monde, et de l’austérité pour sa population ».

La Chute-Lapsus, le 8 octobre 2015

Rappel :

Une « info » qui tombe bien : « La pauvreté recule en France »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fiction…

  1. téléphobe dit :

    Tout ça ne les empêche pas de ‘veauter’ à plus de 50% pour des pourris corrompus qui les grugent ;o)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s