Economie mondiale : Les chiffres montrent qu’une récession majeure a déjà commencé

dollar-recession-mondiale

« La plus grande banque du monde occidental vient juste de déclarer que l’économie mondiale est “déjà en récession”.

Selon le géant bancaire britannique HSBC, le commerce mondial est en baisse de 8,4 % jusqu’à maintenant sur l’année en cours, et le PIB mondial exprimé en dollars américains, est en baisse de 3,4 %. Donc, ceux qui sont en train d’attendre que la prochaine récession économique mondiale commence peuvent cesser d’attendre. Elle est officiellement là. Comme vous le verrez ci-dessous, l’argent fuit les marchés émergents à un rythme effréné.

De plus, les grandes banques mondiales sont coincées avec des prêts énormes qui ne seront jamais remboursés, et il semble qu’un resserrement très important du crédit dans le monde entier ait déjà commencé. J’ai expliqué il y a quelques jours que le FMI, l’ONU, la BRI et Citibank avaient tous averti qu’une crise économique pourrait être imminente. Ils n’ont pas inventé cela de toute pièce, mais malheureusement, la plupart des Américains semblent toujours croire que tout va bien se passer. Le niveau de confiance aveugle dans le système dont la plupart des gens font preuve actuellement est absolument stupéfiant.

Les chiffres actuels montrent que l’économie mondiale n’avait pas été dans un si mauvais état ​​depuis la récession dévastatrice qui avait secoué le monde en 2008 et 2009. Selon HSBC, ” nous sommes déjà en récession “

Extrait de Zerohedge

Le commerce mondial est également en baisse à un rythme alarmant. Selon les dernières données disponibles en Juin sur un an, la baisse est de -8,4%. Pour retrouver des baisses équivalentes, il faut vraiment revenir à des périodes de récession. Et ceci est un point intéressant. D’un point de vue technique, nous sommes déjà en récession. Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, le PIB mondial exprimé en dollars américains, est déjà négatifs de 1370 milliards de dollars ou -3,4%. Autrement dit, nous sommes déjà en récession.

USD-Recession

Mais il y a encore beaucoup de gens mal informés là-bas qui font valoir que “rien ne se passe”, même si de plus en plus de signes inquiétants surgissent tout autour de nous chaque jour.

Aujourd’hui même, par exemple, CNBC a publié un article intitulé «Les États-Unis sont plus proches de la déflation que vous ne pensez”, et Twitter vient d’annoncer qu’il envisage de licencier 8 % de l’ensemble de ses effectifs.

Mais bien sûr, actuellement, les plus gros problèmes se passent dans les «marchés émergents». Ce qui suit est un extrait d’un article qui vient d’être publié dans un quotidien d’information britannique de renom ” The Guardian ” et intitulé “L’ordre économique mondial s’effondre et cette fois, il n’y a pas d’issue, semble-t-il”…

Extrait du Guardian

Maintenant, l’acte trois commence, notamment dans des pays beaucoup moins capables de concevoir des mesures pour stopper la contagion financière et dont les banques sont plus fragiles. Lors de la prochaine crise financière, dans les soi-disant économies émergentes, comme la Turquie, le Brésil, la Malaisie, la Chine, la hausse des prix des produits de base qui est déjà à des sommets exorbitants du fait du Boom économique chinois, lui-même alimenté par de la dette, semble ne pas vouloir s’arrêter. La Chine a fabriqué plus de ciment en trois ans de 2010 à 2013 que les Etats-Unis en avaient produits sur tout le 20ème siècle. Cela ne pouvait pas durer.

Les banques chinoises sont, en effet, le point clé : quelques-uns des vastes prêts qu’ils ont consenti ne pourront jamais être remboursés, de sorte qu’ils ne peuvent pas prêter aujourd’hui avec la même facilité qu’avant pour maintenir le taux de croissance de la Chine très élevé, mais illusoire. La croissance réelle de la Chine est maintenant inférieure à celle des années Mao : la crise économique va engendrer une crise de légitimité pour le parti communiste profondément corrompu. Les prix ​​des matières premières se sont effondrés.

L’argent inonde les économies émergentes, laissant les entreprises sur-emprunter, les ménages s’endetter et les banques sinistrées, mais les économies émergentes ne disposent pas des institutions telles que la Réserve fédérale ou la Banque centrale européenne pour mettre en place un plan de sauvetage. Pourtant, ces pays représentent désormais plus de la moitié du PIB mondial. Il n’est donc pas surprenant de voir le FMI s’inquiéter.

J’écrivais à propos de ces problèmes sur les marchés émergents en juillet, mais à cette époque très peu avaient vraiment compris la gravité réelle de la situation. Mais maintenant, les très grandes banques telles que Goldman Sachs nomment cela la troisième phase de la crise financière mondiale actuelle. Le texte qui suit provient d’un récent article de CNBC intitulé « La tourmente sur les économies émergentes est-elle la troisième phase de la crise financière ? La Goldman Sachs pense que oui « 

Les marchés émergents ne souffrent pas seulement de la déroute des marchés – On assiste à la troisième phase de la crise financière mondiale, explique la Goldman Sachs.

“L’incertitude est grandissante sur la faiblesse des retombées économiques concernant les marchés émergents, le recul des matières premières et la potentielle hausse des taux d’intérêt américains soulèvent de nouvelles inquiétudes quant à la pérennité sur la hausse des prix des actifs, marquant une nouvelle phase dans la crise financière mondiale,” voilà ce que la Goldman Sachs a déclaré dans une note datée de la semaine dernière.

Cette onde sur les marchés émergents, coïncide avec l’effondrement des prix des matières premières, qui a suivi la phase américaine, marquée par les retombées de la crise immobilière, et la phase européenne, lorsque la crise américaine s’est propagée en problème de dette souveraine sur le vieux continent, a indiqué la banque.

Vous savez qu’il est un peu tard lorsque Goldman Sachs commence à alerter exactement comme le fait depuis longtemps le blog de l’effondrement économique.

Quand est ce que les gens vont se réveiller ?

Que devez-vous faire ?

La crise se déroule en ce moment même.

Bien sûr, de nombreux Américains refusent de reconnaître ce qui se passe jusqu’à ce que le Dow Jones Industrial Average s’effondre de plusieurs milliers de points. Et c’est ce qui va arriver. Mais nous espérons tous que ce jour soit retardé aussi longtemps que possible, parce que l’ensemble de nos vies va devenir beaucoup plus difficile une fois que cela arrivera.

Et la vérité est que beaucoup d’Américains ne comprennent pas que les mauvais moments se profilent. Il suffit de consulter les chiffres suivants qui ont été récemment rapportés par CNBC

L’étude économique All-America de CNBC a fait un sondage sur l’état actuel de l’économie, avec 23 % affirmant qu’elle est bonne voire excellente et 42 % la jugeant correcte. Environ un tiers disent que l’économie est mauvaise, en hausse de 3 points selon l’enquête du mois de juin.

Mais le pourcentage des Américains qui croient que l’économie va se dégrader a augmenté de 6 points à 32 %, le plus haut niveau depuis la paralysie du gouvernement en 2013. Et seulement 22 % croient que l’économie va aller mieux, 2 points de moins qu’en Juin, le niveau le plus bas depuis 2008, lorsque le pays était en proie à la récession.

Si vous, vous pensez que tout se passera bien, alors continuez à y croire.

Tout ce que je peux faire, c’est de présenter les faits. Pendant des mois, j’ai mis en garde au sujet de cette crise financière, et maintenant tout se passe comme si nous assistions à l’accident d’un train au ralenti.

Nous entrons dans une période où les événements vont s’enchaîner de plus en plus rapidement, et la vie comme nous le savons est en train de changer de manière importante pour tous.

Espérons que vous soyez prêt face à ce qui est sur le point d’arriver.

Sinon, je ne voudrais pas être à votre place ».

The Economic Collapse, le 13 octobre 2015

Source et traduction : BusinessBourse

Quelques rappels :

Nous sommes dans une situation pire encore qu’en 2008

David Stockman : « L’économie mondiale est sur le point de disjoncter »

La Grande catastrophe financière (E. von Greyerz)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Economie mondiale : Les chiffres montrent qu’une récession majeure a déjà commencé

  1. Ping : Economie mondiale : Les chiffres montrent qu’une récession majeure a déjà commencé Actualités

  2. Ping : Laleph : Actualite alternative

  3. zorba44 dit :

    Effondrement cataclysmique. Le signataire n’a pas appelé de ses voeux ces termes qu’il a employés souvent, en mettant bout à bout tous les segments de l’économie et de la finance.

    La communication et les mensonges ont produit cet effondrement au ralenti, bien plus lentement que l’enfoncement du Titanic dans les hauts ou la chandelle d’un avion à la verticale dont la vitesse s’épuise avant la chute en feuille morte.

    Il est avéré que les banksters et leurs acolytes du NOM ne trouveront pas la solution de la reprise dans des efforts fous et fumeux pour tenter de ramener la population mondiale à un milliard d’habitants.

    Il est avéré qu’il n’y a plus aucune solution autre que la faillite globale.

    Il est avéré qu’il vaut mieux avoir vu et avoir de bons et fidèles amis qu’on peut venir voir à n’importe quelle heure.

    N’oubliez pas que le temps d’internet est compté ainsi que celui des communications en général. Merci à Olivier de garder la mémoire de son blog bien au sec et si possible imprimé.

    Au vu des courbes tout peut arriver et à n’importe quel moment !

    Jean LENOIR

  4. Armando dit :

    La plupart des gens ne veulent rien savoir c’est ma constatation, hier soir j’en parlais a quelqu’un de bien plus agé que moi environt 65 ans, il ne savait meme pas se que voulait dire LTRO où QE QUAND JE LUI EST EXPLIQUÉ IL MA DIT QUE JE MENTAIS, BREF J’AI PAS TROP INSISTÉ. Les gens pensent que le lendemain sera pareil que la veille. Et que rien ne changera.

    Faut pas trop inisisté avec ceut qui pratique la politique de ‘autruche, ils ont payeront un prix bien plus chère que ceut qui savent.

    • Christ dit :

      Le Nouvel Ordre Mondiale et l’élite qui se définit comme ainsi, ne peut exister que dans le mensonge.
      Mensonge qui se découvre peut à peu sur toute la planète, les Consciences veillent sur nous.
      Ce que l’Élite mondiale a initié voici 250 ans n’aboutira pas, elle tombera d’elle même, Ce que nous devons craindre c’est la politique qu’elle va vouloir mener, folle de rage de perdre devant l’Humanité toute entière, nous devons faire attention de ne pas tomber dans son piège car elle va vouloir semer le chaos et la discorde partout.
      vous devez rester confiant…

  5. La loi n°1 de l’économie est la loi de CONTREPARTIE.
    Tout travail doit avoir sa contrepartie.
    Il n’y a pas de contrepartie aux stocks de dettes accumulées depuis 40 ans.
    En violant la loi de la contrepartie, le résultat est l’effondrement…
    Alors comme personne ne peut savoir QUAND aura t’il lieu, il faut guetter les signes avant coureurs…mais c’est très difficile car il y a beaucoup d’informations qui ne sont pas accessibles…

  6. Ping : Economie mondiale : Les chiffres montrent qu’une récession majeure a déjà commencé | vonechman

  7. Ping : 17 October, 2015 07:34 | Raimanet

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s