Attentats de Paris : l’image du jour

attentats-paris-isis-hollande

(via Les Brindherbes Engagés)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Attentats de Paris : l’image du jour

  1. luomo dit :

    Et encore! pour être encore plus proche de la réalité il aurait fallu le montrer habillé en terroriste brûlant des femmes et des enfants syriens au lance-flammes…..

  2. Alcide dit :

    Un bon résumé de la genèse de ce retour de flamme infernal:

    Attentats de Paris : la responsabilité écrasante de l’exécutif français
    Par Guillaume Borel le 14 novembre 2015
    Crises Etats-Unis France Israël Syrie Turquie

    La vague d’attentats sans précédent qui a touché Paris hier soir et qui aurait fait, selon un premier bilan, au moins 127 morts, est la conséquence directe de la politique étrangère menée par la France en Syrie et qui vise moins la lutte contre le terrorisme salafiste que la destruction de ce pays et le renversement du président Bachar-al-Assad.

    Si plusieurs auteurs du carnage perpétré dans la salle de concert du Bataclan auraient déclaré, selon des témoins : « C’est la faute de Hollande, c’est la faute de votre président, il n’a pas à intervenir en Syrie », il faut ici rappeler quelle a été la réalité de la politique française dans ce pays depuis le début du conflit en 2011.

    La république française, comme le révèle le président François Hollande dans un entretien avec le journaliste Xavier Panon, a en effet fourni des armes aux « rebelles » syriens dés 2012. Par l’intermédiaire de la DGSE, ce sont des canons de 20 mm, mitrailleuses, lance-roquettes, missiles anti-chars qui auraient été livrés aux rebelles dits « modérés », en violation de l’embargo mis en place l’été 2011 par l’Union Européenne.
    Un conseiller de l’Elysée admet également auprès de Xavier Panon :

    « Oui, nous fournissons ce dont ils ont besoin, mais dans la limite de nos moyens et en fonction de notre évaluation de la situation. Dans la clandestinité, vous ne pouvez agir qu’à petite échelle. À moyens limités, objectifs limités. »

    La suite:
    http://arretsurinfo.ch/attentats-de-paris-la-responsabilite-ecrasante-de-lexecutif-francais/

    Les minus habens qui nous gouvernent ont simplement oublié que « Pour dîner avec le diable, il faut une longue cuillère ».
    La terrible injustice est que les véritables responsables des tueries parisiennes sont bien à l’abri pendant que le peuple souffre et saigne .

  3. zorba44 dit :

    Entre Marignan et la révolution française il s’est passé un peu plus de deux siècles et demi et un peu moins entre la révolution française et maintenant. Dans les deux cas c’étaient la fin d’une époque, la fin axée sur un processus de pourriture et de décadence…
    Bizarre cette fatalité des naufrages tous les 250 ans environ !

    Jean LENOIR

    • ratuma dit :

      espérons que c’est la fin d’un cycle –
      et que le CERN va arrêter ses essais pour permettre aux âmes de bonne volonté d’alléger l’atmosphère

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s