Copé préconise de baisser les dépenses sociales pour financer « l’effort de guerre »

Décidément, il tombe à pic, ce massacre de Paris ! Non content de ne pas être déjà en prison suite à l’affaire Bygmalion, Jean-François Copé préconise de prendre dans la poche des Français les plus nécessiteux pour financer la « guerre » contre des « terroristes » que ses amis du Qatar et la France ont armés, entraînés et financés pour renverser Assad ! « Toute polémique est stérile ». L’UMPS dans toute sa splendeur et son hypocrisie. Grandiose… OD

copé-baisser-depenses-sociales-guerre

« Le député Les Républicains Jean-François Copé a apporté samedi sur son blog son soutien aux mesures post-attentats annoncées par François Hollande. Apportant tout de même un bémol : le député-maire de Meaux estime en effet qu’il faut financer l’« effort de guerre » par une baisse des dépenses sociales notamment, au lieu de creuser le déficit. « J’étais présent au Congrès de Versailles pour écouter le discours du président Hollande. Je me suis levé et j’ai applaudi. […] Il ne s’agit pas, soudainement, de souscrire à tout ce que propose François Hollande. Mais de reconnaître que de bonnes décisions ont été prises. Toute polémique est stérile », affirme Jean-François Copé.

« En revanche, je considère que dire, comme l’a fait le gouvernement, laissons filer le déficit public pour financer notre défense est une erreur. Augmenter la dette, c’est […] mettre en cause notre souveraineté financière, puisque la majorité de nos créanciers sont étrangers », souligne cet ancien ministre délégué du Budget. Pour l’ancien président de l’UMP, en disgrâce depuis l’éclatement de l’affaire Bygmalion, « la situation dramatique que nous connaissons impose un effort budgétaire majeur en matière de sécurité ». « Nous devons structurellement réorienter le budget de l’État vers le financement de sa mission première : assurer la protection de nos concitoyens. J’assume de dire qu’il faut plus de régalien et moins de social », développe-t-il. L’« effort de guerre » ne doit « être financé ni par le déficit ni par les impôts, mais par plus de travail et moins de dépenses sociales [qui représentent 32 % de notre PIB] », selon lui.

M. Copé ne précise pas quelles dépenses devraient, selon lui, être prioritairement touchées par ces économies.

« Le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité » (Hollande)

Le gouvernement a évalué à 600 millions d’euros le coût pour 2016 des mesures pour renforcer la sécurité après les attentats du 13 novembre, confirmant « à ce stade » une « dégradation du déficit public » par rapport aux engagements pris auprès de la Commission européenne. Le président François Hollande a annoncé lundi devant le Congrès une série de dépenses pour faire face aux risques terroristes après les attentats les plus meurtriers connus en France, disant assumer ce « surcoût » et estimant que « le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité » budgétaire.

Paris s’est engagé à ramener le déficit public de 3,8 % en 2015 à 3,3 % du PIB en 2016, puis sous les 3 % en 2017. Mais le Premier ministre Manuel Valls a estimé mardi que ces objectifs seraient « forcément dépassés ». »

Le Point.fr, le 21 novembre 2015

Rappels :

In memoriam

L’oligarchie des incapables

Notre guerre ? Non, les vôtres !

Attentats de Paris : de l’état d’urgence à l’urgence de changer de politique

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Copé préconise de baisser les dépenses sociales pour financer « l’effort de guerre »

  1. Robert dit :

    La veulerie et le cynisme n’ont pas de limite chez nos politichiens !

  2. sophiane dit :

    L’immonde traître !!!

  3. zorba44 dit :

    Copé Hollande même paroisse : celle des immondices de la pensée et de l’action. Et puis, et puis comme si la précédente équipe au pouvoir n’avait pas laissé exploser les déficits !
    Oui Copé devrait être en prison et c’est la gerbe pour tous les citoyens honnêtes, la nausée épouvantable après les têtes de poisson pourri qu’on lui sert.

    Un de plus au bout d’une corde !

    Jean LENOIR

  4. cesar tichot dit :

    on pourrait peut être plumer les sénateurs les députés et tous ceux qui ont une place au soleil non méritée

  5. Alcide dit :

    Quelle arrogance !
    Les escrocs appellent le peuple à se serrer la ceinture pendant qu’ils nous dévalisent.
    Nous pouvons aussi remarquer que l’immonde cite , comme excuse nécessaire à tout recul social la dette odieuse et fabriquée que nous sommes dans l’astreinte de payer PAR leur faute et comme conséquence de leur ignoble montage législatif.
    La saloperie est à son apogée.

  6. LA Confidential dit :

    Ah, mais ! La « guerre des civilisations » exige forcément des sacrifices de ses ouailles. C’est d’ailleurs la masse la moins bien lotie qui est toujours préposée à devenir l’heureuse élue des dits sacrifices, pas les Copé (celui-là ferait mieux de se préoccuper de sa ville, d’où je reviens de passage, laquelle agonise dans les mêmes proportions que toutes les villes moyennes de la grande couronne).
    Il n’y a jamais eu de guerre de civilisations nulle part. Que des guerres d’intérêts qui se cristallisent sur l’aspect culturel pour mieux réaliser l’union sacrée, chaque civilisation étant elle-même l’aboutissement d’une longue histoire de conflits d’intérêt -conflits de classes et de clans, conflits religieux eux-mêmes interfaces des précédents.
    Je me suis fait récemment cette réflexion en lisant « la bataille des trois empires », de l’historien italien Allessandro Barbaro, sur la Ô combien mythique bataille de Lépante -un pseudo assez répandu sur le net dès qu’il y est question d’Islam- d’aucuns y ayant vu l’aboutissement de l’affrontement séculaire entre les musulmans et les chrétiens.
    En réalité pur exemple d’un énorme conflit d’intérêt commercial et territorial où il fut surtout question d’argent et de savoir qui devait financer quoi et pour quel résultat -entendez quel butin ? Perspective alléchante pour laquelle, à l’intérieur du camp chrétien, espagnols et vénitiens allèrent jusqu’à se trucider entre eux. Forcément guerre de mercenaires aussi, et où l’incertitude idéologique était soulignée par le système des janissaires qui régnait dans le camp du sultan, ses armées étant souvent commandées par des transfuges des deux autres camps,
    Les religions relèvent d’une sorte de conception absolue de la politique, puisqu’elles prétendent administrer le salut des âmes y compris après la mort de ceux qu’elles habitent. Je constate simplement que chaque fois que les hommes prétendent se battre pour le salut de leur âme, c’est en fait toujours pour leur fortune terrestre qu’ils le font.
    Avancer ainsi qu’un guerrier de Daech se bat pour le salut de son âme est presque incongru, là où je ne vois qu’une forme dévoyée à la folie du narcissisme moderne d’essence occidentale, cousue de haine revancharde , de fric, de sexe et d’instinct de mort -l’instinct fondamental du pillard. Ce spécimen infrahumain estime simplement être dans son bon droit comme tout le monde. Ce qu’il n’a pas de son vivant il entend l’avoir au centuple après sa mort, c’est même pour cela qu’il se croit immortel.
    Dans le même ordre d’idée je vous soumets ce billet du Saker, qui souligne combien le conflit mondial larvé qui nous accable aujourd’hui a de fallacieusement culturel et religieux, ces deux tartes à la crème qui alimentent la goinfrerie vicieuse et viciée du « conflit des civilisations ».
    Je n’en cautionne pas pour autant tous les sous entendus de l’auteur. Le lien qu’il donne à la fin est un condensé pesant de soupe intellectuelle très gauche américaine à la Chomsky, tel que l’on on consomme à grande louchée chez Berruyer.
    J’invite simplement les exterminateurs civilisationnels en charentaise à méditer dessus pour qu’ils ne se trompent plus de cible (avec cinq millions de musulmans en France -sans doute au moins sept- il faudra qu’en cas de guerre civile ils les quittent pour de vraies godillots, leurs charentaises !).
    http://lesakerfrancophone.net/les-pilotes-de-drones-se-revoltent/

    • zorba44 dit :

       » Je constate simplement que chaque fois que les hommes prétendent se battre pour le salut de leur âme, c’est en fait toujours pour leur fortune terrestre qu’ils le font « .

      On ne se bat pas contre Dieu mais on prie pour le salut de son âme si on croit en lui…

      Pour le cas où vous ne croyez pas en Dieu, abstenez vous de telles remarques qui sont fondées sur des apparences où vous appliquez un sceau falsifié.

      Jean LENOIR

  7. Ping : Copé préconise de baisser les dépenses sociales pour financer « l’effort de guerre » Actualités

  8. Eric S. dit :

    Un référendum pour rendre le pouvoir le peuple.. ! Il faut que les Français exigent la démission de tous ces renégats, traîtres et félons qui nous saignent, et saignent la planète depuis presque 2 générations…..sinon ça va se terminer dans un conflit mondial dévastateur..!!

  9. Prafrenac Peifes dit :

    J’ai compris que ce n’est pas un référendum pour rendre le pouvoir le peuple qu’il faut !
    Lisez :
    « Le froid arrive, le froid est là et tous n’ont pas les moyens de se chauffer ni de tenir l’hiver rigoureux annoncé. L’angoisse monte et avec elle le raz-le-bol des Français.
    La vague de perquisitions n’a fait que renforcer l’esprit de révolte, mais elle n’est pas tournée vers la Police. C’est le gouvernement et ses préfets qui sont visés. Le ridicule est atteint qui ne peut être acceptable ni supportable, tant par l’Armée que par le Peuple. Cet ordre du gouvernement a pour but de diviser le Peuple, mais cela ne prendra pas. »

    « Le froid fera sortir le loup du bois : le Peuple affamé va réagir. Il faut devancer le blocage de la France par des actes qui engagent la politique Nouvelle, la société Nouvelle, la Vie Nouvelle.
    Le blocage de la France vient de la politique de l’Europe et du chantage à la vassalité.
    Il faut se défaire de la tutelle et oeuvrer sans l’Europe de Bruxelles, bras droit des usa.
    C’est si gros ! Comment les hommes politiques ont-ils accepté cela : prêter une oreille complaisante, puis se corrompre au système qui ne peut servir ni l’Europe ni la France, mais l’étouffe ?  »

     » Sans l’unité du Peuple de France à vouloir le Juste Changement, à se libérer de ce gouvernement corrompu, il n’y a aucune amélioration possible. Tout empire.  »

     » L’Armée instrumentalisée, ridiculisée à dessein dans le traitement de l’info.
    La France, le Peuple de France est poussé à la révolte, à la réponse. Il a atteint son seuil de docilité, d’aveuglement égoïste aussi. »

    « Ce n’est pas dans un pays où on impose tout que l’on peut parler de démocratie. La France est sous dictature et personne ne dit rien.
    Une dictature s’installe par passivité du Peuple et elle mène à la ruine : ce qui est pour la France. Les voix se font entendre maintenant.
    L’état de la France est catastrophique et je n’exagère pas. Cela « arrange les consciences » qui sont complices de ne rien dire : reculer l’échéance. Mais cela n’a qu’un temps. Ne rien dire : c’est accepter tacitement tous les actes du gouvernement, des deux.
    Se rebeller, faire pression, c’est lui interdire de poursuivre. C’est préparer le futur.
    Vous avez laissé faire et donner du poids par votre silence à un gouvernement qui n’a fait qu’amplifier la ruine du Pays, l’emprisonnement de son Peuple, sa déchéance. L’effort, le travail, est titanesque pour reprendre la main, et sans mettre à terre le gouvernement corrompu, il n’y a pas d’issue.
    L’Armée est dans un état de ruine et de restriction qui lui interdit le maintien de l’Ordre sur le Territoire. Sans l’engagement du Peuple Français à ses côtés, …  » CDF

  10. Ping : Copé préconise de baisser les dépenses sociales pour financer « l’effort de guerre » | intérêt pour tous

  11. Ping : Suppression des libertés et acquis sociaux – Copé préconise de baisser les dépenses sociales pour financer « l’effort de guerre » | Stop Mensonges

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s