Révélations : La Russie prouve l’implication de la Turquie dans le trafic de pétrole de l’EI (Daech)

Le ministère de la Défense diffuse en direct sur son site la conférence de presse destinée aux médias russes et étrangers intitulée : « Forces armées de la Fédération de Russie dans la lutte contre le terrorisme international. Nouvelles données ».

« Plus de 350 journalistes russes et étrangers participeront au briefing au Centre national de gestion de la défense de la Fédération de Russie », indique le service de presse du ministère.

Source : Sputnik, le 2 décembre 2015

Russian military reveals new details of ISIS funding

Lire aussi :

La Russie dévoile trois itinéraires de livraison du pétrole de l’EI en Turquie

Pétrole, Turquie, Daech : un rebelle modéré vide son sac

La Russie ne cherche pas à acculer Erdogan à la démission

Rappels :

Erdogan à Poutine : « Prouve qu’on achète du pétrole à Daesh et je démissionne »

Laurent Fabius concède que « des camions » transportant du pétrole de Daech « vont vers la Turquie »

Turquie sème le vent récolte la tempête

russie-petrole-ei-daech-turquie

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Révélations : La Russie prouve l’implication de la Turquie dans le trafic de pétrole de l’EI (Daech)

  1. Economics dit :

    Poutine avance un pion … et déjà il met en échec Erdogan

  2. Economics dit :

    Et ce sont ceux que l’on veut encore faire entrer dans l’eurozone (juste reconfirmé avant-hier) et à qui l’on doit secours dans le cadre de l’OTAN
    Pauvre Europe et pauvre diplomatie… des pitres !

    • zorba44 dit :

      Voyons ça vous étonne que l’Europe soit du côté des voleurs et organise recel et vente des produits pour le financement d’Isis et les commissions de la famille Erdogan !…
      S’agissant de ce sale, puant et visqueux or noir plus rien ne doit nous étonner – et les âmes se damnent pour sa possession…

      Jean LENOIR

  3. Bastiais dit :

    Erdogan s’est piégé tout seul. Ce type est un fou furieux incontrôlable qui n’arrête pas de se tirer des balles dans le pied.

  4. zorba44 dit :

    Les banquiers du clan Erdogan (en fait la nation turque car tout se passe probablement en direct) ne vont pas aimer …quant aux compagnies d’assurances, si elles ne sont pas en défaut de paiement, elles vont s’enfuir à tire-d’aile…
    L’image des belles otanesques reflète d’hideux rictus…
    Kel mère, quant à elle, prostitue son peuple pour payer l’écot à la tour qui faute.

    Jean LENOIR

  5. Alcide dit :

    Trafic de pétrole avec l’EI: le Pentagone dément l’implication de la Turquie !

    …Le ministère américain de la Défense n’a aucune preuve de l’implication de la Turquie dans le trafic de pétrole avec les djihadistes de l’Etat islamique (EI) en Syrie et rejette de telles accusations à l’endroit d’Ankara, a déclaré mercredi la porte-parole du Pentagone, Elissa Smith.

    « Nous rejetons l’hypothèse selon laquelle le gouvernement turc serait impliqué dans le trafic de pétrole avec l’EI. Nous n’avons vu aucune preuve à l’appui de telles accusations », a indiqué Mme Smith devant les journalistes.
    Et d’ajouter qu’au contraire, la Turquie déployait en commun avec ses partenaires internationaux des efforts pour renforcer le contrôle à sa frontière avec la Syrie…

    http://fr.sputniknews.com/international/20151202/1019989790/petrole-trafic-ei-turquie-pentagone.html

    Les US pratiquent le déni. Dans ces conditions aucune discussion n’est possible.
    Ce sera donc la guerre et Poutine fera tout pour retarder cette échéance fatidique.

    • FDS dit :

      CALMOS !

      LE BUT reste de plumer les comptes des gentils déposants ; ils ne sont pas fous au point de ruiner LEUR système.
      Il suffirait de piocher dans les comptes et d’éponger ainsi les dettes… oui, mais comment ?

      La stratégie de la tension internationale consiste à affoler la pietaille, pour mieux lui faire accepter le moindre mot, par rapport à la guerre totale, soit saisie discrète et  » volontaire  » d’une « dime » sur les comptes ; ne pouvant juste plumer les riches, il faut faire réellement peur à la masse.

      Essayer de faire tomber des gouvernements, qqsoit, cela dure depuis la nuit des temps ; mais aujourd’hui, la terreur nucléaire n’est qu’un fantasme pour faire monter les enchères ; il y a les barges, mais pas au point de mener à la guerre nucléaire totale.

      Alors, rester zen Alcide, et contempler les nuages, ce que vous savez le mieux faire, avec trois grammes …

      • LA Confidential dit :

        Le problème avec les images simples est qu’elles sont faciles à comprendre (Quand comprendront-ils ? Pour moi c’est fait et depuis longtemps). Alors allons-y pour la deuxième couche.
        Si le monde n’était constitué que de volailles à plumer et de plumeurs de volailles dans un monde sans clôture -aboutissement inexorable de la dialectique marxiste du vivant- il n’y aurait plus de guerre mais rien que des révolutions.
        Melenchon et Attali seront bien d’accord au moins là-dessus -normal, en 68 ils étaient du même bord.
        Après, si tu leur demande ce qu’ils pensent de Poutine, le deuxième te dira qu’il a complètement tort et le premier qu’il a seulement à raison à court terme. Il n’a simplement pas compris où mène le chemin radieux du vrai sens de l’histoire.
        Ben oui ! Il faut admettre que les clôtures existent et qu’elles mettent parfois en confrontation deux autres espèces vivantes, lesquelles d’ailleurs peuvent parfois se confondre : le plumeur propriétaire foncier et le chasseur.
        Lorsque ces deux larrons se confondent, ou lorsqu’ils sont distincts mais de connivence, leur atavisme les porte naturellement à essayer d’aller tirer les volailles de leur(s) alter ego de l’autre côté de la clôture. Ils sont insatiables -les volailles tout autant, mais elles n’aiment que s’empiffrer avant qu’on les plume, avec fatalisme.
        Ce scénario de dessin animé (tu aimes, n’est-ce pas?) traite en fait des conditions géopolitiques de l’été 1914.
        La terreur nucléaire dissuasive, quant à elle, n’est qu’un raisonnement d’intello, de militaire intello -heureusement qu’il y en a (l’autre fraction du genre s’en branle, elle obéit), mais pas de politique ou de financier plumeur qui s’imagine ne manquer que du génie génétique pour survivre mille ans -le nouveau millénarisme est celui-là.
        Personne, personne, personne, en 1914 n’avait imaginé que les armes dont ils disposaient (déjà terrifiantes) mèneraient à une guerre industrielle et un abattoir inédit de longues années durant, cela malgré des prémices révélateurs (guerre de Crimée, de sécession, russo-japonaise).
        Alors, à chacun son opium, mon gars…

        PS en guise de rappel : la dernière fois que j’ai fumé un pétard, il y a quarante ans, je devais avoir 22 ans et je militais (me shitais au son du rock ‘n roll après la grosse poilante du collage d’affiche) dans je ne sais quel parti de fils à papa solidaire avec le travailleur universel. Après nous sommes tous rentrés plus ou moins sagement dans le rang. Mes camarades de combat (douteux, selon un roman célèbre) sur un coup de fil de papa et moi en poussant la lourde de chez Manpower.

  6. Alcide dit :

    Il semblerait que dans un développement majeur , la Turquie bloque de facto le transit russe entre Méditerranée et Mer Noire par les détroits des Dardanelles et du Bosphore :

    Turkey’s Blockade of Russian Naval Vessels’ Access to the Mediterranean, Russia’s Black Sea Fleet Completely Cut Off
    The Strategic Role of the Bosphorus Straits and the Dardanelles linking the Black Sea to the Mediterranean.
    ….Turkey has begun a de facto blockade of Russian naval vessels, preventing transit through the Dardanelles and the Strait of Bosporus, between the Black Sea and Mediterranean.

    According to the AIS tracking system for the movement of maritime vessels, only Turkish vessels are moving along the Bosphorus, and in the Dardanelles there is no movement of any shipping at all….

    http://www.globalresearch.ca/turkeys-blockade-of-russian-naval-vessels-access-to-the-mediterranean-russias-black-sea-fleet-completely-cut-off/5492688

    Ce qui constituerai clairement un acte de guerre d’un pays de l’OTAN contre la Russie.
    Ce faisant , tous les pays de l’OTAN seraient impliqués malgré le refus évident de leurs peuples de cautionner cette folie.
    Ne pas oublier que tous ces morts et cette désolation est provoquée par les ambitions disproportionnées du Qatar et de la Turquie afin de substituer le gaz russe à l’EU par le gaz qatari dont le projet de gazoduc passe obligatoirement par la Syrie puis la Turquie.

  7. Economics dit :

    Alcide,

    l’information que vous relayez est très vraisemblablement fausse. je l’ai déjà repérée il y a 2 jours et si c’était le cas il y aurait un gros bouchon de cargos russes en entrée des Dardanelles vers la mer Noire, et en entrée du Bosphore vers la mer Egée… et il n’en est rien… sauf à considérer que MarineTraffic filtre les pavillons russes exclusivement sur cette zone…

    http://www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:28/centery:41/zoom:10

  8. Economics dit :

    Confirmation, il y a bien des cargos russes dans le détroit et qui naviguent

    Il y a aussi pas mal de mirlitaires sous pavillons OTAN

    par contre, il est possible que le problème se situe sur la marine militaire russe… à creuser

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s