Guerre par procuration en Syrie : La Russie démasque la mafia Erdogan du pétrole volé… Mais quid du véritable financement lourd de l’EI ?…

Une question pertinente posée par Résistance 71, qui rejoint notamment les interrogations de Xavier Raufer sur l’énorme puissance de l’EI/ISIS/Daech, lequel ressemble moins à un “groupe terroriste” qu’à un Etat doté d’une véritable armée. Qui donc se cache derrière ? Du reste il a bien fallu d’abord les conquérir, ces gisements de pétrole… avec quel argent, quelle logistique ? Il ne faut pas avoir peur de le répéter : La géopolitique du gaz et du pétrole est une clé d’explication majeure de tout ce qui se passe au Moyen-Orient. Et le terrorisme aveugle et fanatique, chez nous ou ailleurs, ça n’existe pas. OD

DAESH

« Nous voudrions ajouter ceci à l’analyse ci-dessous: Si ce trafic de la mafia Erdogan avec l’EIIL est bien réel, il n’en demeure pas moins l’arbre qui cache la forêt. Il est totalement impossible que les camions citernes traversant la frontière avec la Turquie et les revenus qu’ils génèrent soient suffisant pour entretenir cette énorme opération qu’est l’EI/Daesh… Le financement lourd provient du Qatar et de l’Arabie Saoudite, c’est à dire d’Exxon-Mobil et d’Aramco, qui ont attaqué la Syrie après le refus d’Assad de laisser passer le gazoduc qatari, donc d’Exxon-Mobil/Rockefeller et ainsi attiré la Russie (Gazprom) et l’Iran (NIOC) dans le conflit par procuration. De plus, des gisements très importants de gaz naturel ont été découverts au large de la Syrie et de Gaza… Qui exploitera ce filon ? Le marché du gaz naturel est le boum économique qui vient (sans mauvais jeu de mot…). La guerre (du gaz) fait donc rage ! »

Résistance 71, le 2 décembre 2015

Lire la suite de l’article

Quelques rappels :

Guerre du gaz et géopolitique : Alliance russo-iranienne sur le gaz naturel… La guerre va s’intensifier

Le gaz de Gaza, la face cachée de la guerre israélienne

Poutine : Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays-membres du G20

Révélations : la Russie prouve l’implication de la Turquie dans le trafic de pétrole de l’EI (Daech)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Guerre par procuration en Syrie : La Russie démasque la mafia Erdogan du pétrole volé… Mais quid du véritable financement lourd de l’EI ?…

  1. zorba44 dit :

    Un jour, un jour un bouquet de fuse eh va allumer le feu et il suffira de regarder la carte pour savoir qui finançaient y sis, pour de vrai, pour le lourd.

    Jean LENOIR

  2. Alcide dit :

    ..Mais quid du véritable financement lourd de l’EI ?…

    Appliquons le rasoir d’Ockham
    La raison objective de la création de Daech est l’avidité à la conquête de territoires et de ses richesses en particulier des gisements en hydrocarbures qu’il recèle.
    Ce que nous avons tous observé.

    Ce qui nous mène aux classiques truands oligarchiques propriétaires de la société qui exploite le pétrole volé en Irak et en Syrie : Genel

    Pepe Escobar points out:

    Daesh stolen oil can’t flow through Damascus-controlled territory. Can’t flow though Shiite-dominated Iraq. Can’t go east to Iran. It’s Turkey or nothing. Turkey is the easternmost arm of NATO. The US and NATO “support” Turkey. So a case can be made that the US and NATO ultimately support Daesh. What’s certain is that illegal Daesh oil and illegal KRG oil fit the same pattern; energy interests by the usual suspects playing a very long game.

    What these interests are focused on is to control every possible oil asset in Iraqi Kurdistan and then in “liberated” Syria. It’s crucial to know that Tony “Deepwater Horizon” Hayward is running Genel, whose top priority is to control oil fields that were first stolen from Baghdad, and will eventually be stolen from the Iraqi Kurds.

    Commençons par Tony Haywood, de l’ex-BP Deepwater Horizon renommée, dont la société Vallares fusionné avec la compagnie pétrolière turque Genel Energy pour créer une entreprise de 4,5 milliards $ avec des opérations dans le nord de l’Irak. La même zone où l’on trouve ISIS exploitation.

    Genel à son tour a un siège social à Jersey et siège à Ankara en Turquie. Vous savez … ce pays qui achète tout ce que le pétrole irakien et syrien illégale volé ISIS? Ceux qui sont impliqués dans Genel sont Nat Rothschild, Julian Metherell, Mehmet Emin Karamehmet et Mehmet Sepil.

    Ce qui nous amène au plateau du Golan.

    Israël a soutenu ISIS sur le Golan et au cours des dernières semaines, il a était annoncé que de très importants gisements de pétrole y ont été trouvés.

    Extrait de
    http://www.veteranstoday.com/2015/12/05/who-owns-isis/

    Qui possède Daech ?
    Ceux qui possèdent Genel.

    Conseil consultatif Genie Energy: Ancien président du Sénat américain de la sécurité intérieure sous-comité Crédits Mary Landrieu, ancien directeur de la CIA James Woolsey, ancien vice-président Dick Cheney, Fox Nouvelles propriétaire Rupert Murdoch, Seigneur [of Darkness] Jacob Rothschild, ancien gouverneur du Nouveau-Mexique et ancien Secr énergie. Bill Richardson, ancien ingénieur de la Loi Glass-Steagall Larry Summers, Hedge Fund spéculateur Michael Steinhart

    Conseil consultatif Genie Energy: Ancien président du Sénat américain de la sécurité intérieure sous-comité Crédits Mary Landrieu, ancien directeur de la CIA James Woolsey, ancien vice-président Dick Cheney, Fox Nouvelles propriétaire Rupert Murdoch, Lord Jacob Rothschild, ancien gouverneur du Nouveau-Mexique et ancien Secr énergie. Bill Richardson, ancien ingénieur de la Loi Glass-Steagall Larry Summers, Hedge Fund spéculateur Michael Steinhart

    C’est pour ces raisons que l’Assemblée Nationale refuse d’enquêter sur le financement de Daech.

  3. FDS dit :

    http://www.counterpunch.org/2015/12/03/isis-oil/

     » ISIS controls Iraqi oil fields near Mosul. They have been making millions of dollars each day by selling oil from these fields. How does ISIS get the oil from the fields in Mosul to the market?

    What ISIS has done is to use the old networks that have smuggled oil from the Kurdish Regional Government without any consideration given to Baghdad’s sovereignty over that oil. This had been a point of contention for decades, since the Kurdish region began to exercise autonomous control of the north. Kurdish oil was sold to smugglers who would cart them in tankers across the border into Turkey. In Turkey the trucks would run the length of the country to the Mediterranean port of Ceyhan. From Ceyhan, which is a port run by the Turkish government, the oil is purchased by transporters whose ships go to Malta, where the oil is transshipped to destinations such as Ashdod (Israel)  »

    En attendant de s’approprier le plateau du Golan, après dépeçage et « remodelage » des frontières SYRIENNES, le brut kurde, et turko – daesch file chez Israel ….

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s