[Piqûre de rappel] En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires

Un article très accessible sur un sujet dont je vous parle depuis longtemps sur le blog, notamment grâce aux alertes de Philippe Herlin et de Bruno Bertez. L’auteur, Valérie Bugault, pointe avec raison le caractère fort opportun des lois récentes sur l’état d’urgence et la surveillance de masse pour imposer sans coup férir les futures “ponctions”OD

hold-up-banques-comptes-bancaires

« Dans le nouveau contexte bancaire, dit « bail-in », applicable en France dès janvier 2016, les banques auront la possibilité de ponctionner directement, bien qu’en troisième recours, les comptes bancaires des déposants.

Ce contexte financier inédit résulte de la récente directive BRRD intégrée avec autant de célérité que de discrétion dans le corpus juridique français par la grâce d’une ordonnance du 20 août 2015. Le gouvernement avait une fois de plus estimé que le recours législatif était une perte de temps… cette « désormais habitude » n’ayant plus l’heur de choquer quiconque.

Sur le fond, il ne faut pas surévaluer la distinction entre bail-out et bail-in. Dans les deux cas, il s’agit pour les banques de faire main-basse sur l’argent public ; par l’intermédiaire des États en cas de bail-out, directement en cas de bail-in. Lorsque l’une des méthodes est usée, on passe à l’autre.

Le bail-out contraignait les États à venir au secours des banques en perdition, augmentant, sans contrepartie de la part des banques, leur endettement à la fois en capital et par les intérêts de la dette. Or qui dit augmentation de l’endettement des États dit augmentation des impôts et diminution des services rendus aux usagers, contraignant ainsi les citoyens à s’endetter pour assurer le maintien de leur niveau de vie. Le contribuable est un déposant qui s’ignore. En conclusion, bail-in ou bail-out : c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Les États sont de simples courroies de transmission des intérêts bancaires auprès du public.

Avec le “bail-in”, les citoyens sauront directement où part leur argent. On imagine la réaction des futurs épargnants spoliés par l’application de ce bail-in.

Or il se trouve que, malgré tous les artifices comptables à leur disposition, les banques, notamment françaises, sont dans une situation financière préoccupante ; et encore, les opérations hors bilan ne sont pas prises en compte. Si par hasard l’une des grandes banques se trouvait en 2016 en situation de devoir recourir au fameux bail-in, le gouvernement se trouverait fort opportunément, grâce à la modification en cours, en possession d’une version modernisée constitutionnelle de l’Etat d’urgence. Les manifestations publiques d’épargnants dépouillés pouvant dès lors être interdites ou durement réprimées.

Finalement, pour les pouvoirs publics, « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes » ; la philosophie du docteur Pangloss résonne dans l’éternité du XXIe siècle.

Une telle synchronisation entre des événements malheureux d’ordre bancaire et terroriste a de quoi bouleverser les âmes les plus indifférentes ; cette relation symbiotique entre banque et terreur ouvrant dès lors un abîme de perplexité chez les esprits les moins aguerris ».

Valérie Bugault, Boulevard Voltaire, le 2 décembre 2015 (via News360x)

————————————————

Addendum (8 décembre) :

France Conso Banque : La faillite bancaire

(TV Libertés, 7 décembre 2015)

 

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour [Piqûre de rappel] En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires

  1. Ping : [Piqûre de rappel] En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires Actualités

  2. Alcide dit :

    Dans une écrasante majorité et même essentiellement, le terrorisme est issu, planifié , exécuté par des gouvernements ou des entités supranationales comme l’OTAN et par extraordinaire par des illuminés ou des dérangés.
    Ses victimes, quasiment exclusivement civiles , sont légions.

    Un bon recueil:
    Le grand secret de l’Histoire: le terrorisme des opérations sous fausse bannière.
    http://lesakerfrancophone.net/les-fausses-bannieres-dans-lhistoire-moderne/

    Des opérations de tous les jours:
    Le troisième conflit mondial sera une guerre de guérilla qui se jouera sur le terrain de l’information, sans aucune distinction entre des militaires et des civils – Marshall McLuhan.
    Depuis quelques années, une simple allusion à la théorie du complot est de plus en plus ridiculisée, même par les officines des grands médias parmi les plus libérales. Mais ne les laissez pas vous tromper : il ne s’agit pas toujours de gentilles fadaises, sans preuves ni fondements.
    En fait, parfois, il arrive qu’elle soit carrément vraie.
    En voici dix fois la preuve…
    http://lesakerfrancophone.net/tous-paranos-non-voici-dix-theories-conspirationnistes-confirmees-par-les-faits/

    Un grand classique de coup de poignard dans le dos par Israël:
    L’USS Liberty et l’Opération Cyanide
    Par Paul Matthews – Le 16 juin 2015
    Ancienne journaliste, Alison Weir est directrice exécutive d’un institut de recherche et de diffusion d’information Si les Américains savaient et l’auteur du livre Against Our Better Judgement – the Hidden History of how the US was used to create Israel (L’histoire secrète des États-Unis – comment on les a utilisés pour créer Israël).
    http://lesakerfrancophone.net/luss-liberty-et-loperation-cyanide/

    Ainsi , au sujet des terribles crimes commis dernièrement à Paris , appliquons nous à douter des explications officielles et étonnons nous des produits dérivés instantanément mis sur le marché pour entretenir l’émotion des imbéciles qui ne réfléchissent jamais et posons nous la question : Cui Bono ?
    Du bond dans les sondages des peigne-cul qui nous gouvernent, des lois d’exceptions pour mater la révolte du populaire ruiné par la ploutocratie ?

    Encore plus évident , le non bombardement par la « coalition US  » des milliers de camions citernes chargés du pétole volé en Irak et en Syrie pour ne pas perturber le tranquille business à milliards du copain maffieux Erdogan, l’organisation par ce même Erdogan du déferlement en Europe de centaines de milliers de soit disant migrants (70% d’âge militaire…) par ce même Erdogan avec la complicité active de la mère Merkel qui dans le même temps et illégalement brise les frontière extérieures de Schengen afin que les djihadistes mélangés au torrent migratoire puissent envahir l’EU , etc, etc…

    Fô être con comme un Charlie pour continuer à ignorer cette longue guerre de la ploutocratie sur le peuple par l’intermédiaire des responsables politiques corrompus qui est un authentique crime de guerre car commis délibérément par des forces armées sur la population civile.

    Général Pinatel: il devient clair que c’est la Turquie qui a organisé l’envoi des migrants
    « On sait qu’Erdogan laisse sa frontière ouverte au pétrole de Daech et qu’en Turquie Daech se réapprovisionne en armes et en munitions », affirme un expert militaire français.

    http://fr.sputniknews.com/international/20151203/1020033346/crise-moscou-ankara-trafic-petrole-daech.html

    Rappel:
    Et la CIA créa le label
    Théoriciens du complot …
    Par George Washington – Le 23 Février 2015 – Source http://www.zerohedge.com
    En 1967, la CIA a créé le label Théoriciens du complot… pour attaquer quiconque mettait en doute la version officielle.
    http://lesakerfrancophone.net/et-la-cia-crea-le-label-theoriciens-du-complot/
    Les copies du document déclassifié de la CIA sont visibles.

    Se poser la question :
    Pourquoi le « terrorisme  » frappe essentiellement les civils et jamais les banques ou les organes du pouvoir ou bien encore les politiciens ?
    Pourtant les ruinés et les floués sont une multitude, mais dans la vie , les malheureux préfèrent le suicide à la vengeance.
    Car le terrorisme organisé actuel est destiné à terroriser exclusivement la population , la ramollir de façon qu’elle se croit en sécurité uniquement derrière de solides barreaux qu’elle réclame à son bourreau…

    • zorba44 dit :

      Les malheureux préfèrent le suicide à la vengeance… Le drame est qu’on ne parle jamais des suicidés mais seulement de ceux qui se révoltent de façon violente. La deuxième catégorie est pourtant significativement moins nombreuse…
      Alors, des cohortes de suicidés lorsque les comptes seront ponctionnés ?…

      C’est peut-être l’hideux effet attendu des bail-in.

      Jean LENOIR

  3. Cali dit :

    Tiens c’était couru… la tueuse en série de San Bernardino « avait des liens avec ISIS » !!!
    Encore un joli montage. D’ici à ce qu’on lui trouve un passeport syrien…on parie ?
    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/La-tueuse-de-San-Bernardino-avait-fait-allegeance-a-lEtat-islamique–21511370/

  4. Ping : Piqûre de rappel En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires | Olivier De meulenaere – Regards sur l’économie | Raimanet

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s