Inquiétude des marchés : les cadres supérieurs des entreprises vendent massivement leurs propres actions

ventes-massives-actions-inities

Article de John Rubino, publié le 10 décembre 2015 sur SafeHaven.com :

« Voici un très bel exemple montrant que les actes sont plus importants que les paroles (source CNBC) :

Les ventes massives des initiés inquiètent les marchés

Les porteurs d’actions au sein même des entreprises (corporate insiders) ont vendu leurs titres à des niveaux records. Pour certains, il s’agit d’un signe que le moment de vendre est venu pour les investisseurs.

La société de recherche financière TrimTabs a rapporté mercredi que les ventes d’initiés ont atteint 7,6 milliards de dollars en novembre, le 4e record mensuel de l’histoire. Il s’agit pour certains d’un signal alarmant vu que ces porteurs (note : PDG, CEO et cadres supérieurs) ont tendance à en savoir plus que les investisseurs publics sur les rouages de la société, ce qui pourrait augmenter ou faire baisser son cours.

Historiquement, lorsque les initiés se mettent à vendre en masse leurs titres, ce n’est pas très bon signe a déclaré le CEO de TrimTabs (David Santschi) dans une interview téléphonique à CNBC mais vu les valorisations actuelles, je suis surpris qu’ils ne vendent pas plus. (…fin de la citation CNBC)

Est-ce une surprise de voir les initiés quitter le navire ? Qui d’autre voit mieux la réalité en face ? Les chiffres d’affaires n’ont cessé de baisser durant cette année dans de nombreux secteurs et ont littéralement chuté dans celui des matières premières.

Après des années passées à faire gonfler les profits rapportés via toute une série d’artifices comptables, les sociétés sont à court de tours de passe-passe. Les profits commencent à refléter la réalité qui n’est pas très rose :

ventes-actions-inities-novembre

Ce graphique ne peut déboucher que sur une décision : la vente. La question n’est donc pas de savoir pourquoi les initiés quittent le navire mais de savoir pourquoi ils ont mis si longtemps à se décider.

Ne perdez pas non plus de vue que les initiés vendent alors que les sociétés qu’ils dirigent continuent de racheter leurs propres actions avec de l’argent emprunté. Pourquoi ? Pour soutenir le cours du titre et leur permettre ainsi de sortir tant qu’il en est encore temps. »

Source : or-argent.eu, le 11 décembre 2015

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Inquiétude des marchés : les cadres supérieurs des entreprises vendent massivement leurs propres actions

  1. armando dit :

    les rats quittent le navire.

  2. Ping : Inquiétude des marchés : les cadres supérieurs des entreprises vendent massivement leurs propres actions Actualités

  3. Nanker dit :

    Les 1eres classes – bien informées – sautent du Titanic pendant qu’on assurent aux passagers de 3ème classe qu’ils peuvent continuer à danser : regardez les « conseillers » en placement sur BFM-Bizness, ils vous conseillent **tous** la Bourse (et l’assurance-vie) avec l’argument-massue « c’est le moment d’entrer sur les marchés ».
    Conseiller aux « petits » d’entrer en Bourse… pour permettre simultanément aux « gros » d’en sortir sans trop de pertes, il est là le dessein secret?

    • José dit :

      Sur Les Échos un article récent disait que c’est le moment d’acheter. Tiens tiens, vivrions-nous dans le meilleur des mondes de Leibniz? C’est le moment qu’ont choisi beaucoup pour vendre…

  4. K.I.S.S. K.eep I.nvesting in S.tacked S.ilver

    Les Banksters vendent l’once d’or 300 fois en papier, le renminbi or et la rouble or arrive en Force, la bulle de la Fed explose…
    Keep Calm & Buy Silver 😎

  5. zorba44 dit :

    Les signes de la déconfiture générale s’amoncellent. Qui mieux que les dirigeants d’entreprise savent réellement ce qui se passe? Ce qui serait intéressant est de savoir ce qu’ils font de leur argent car ce n’est certainement pas pour alimenter les bail-in qui s’annoncent, à moins d’être
    des idiots alors que le cynisme leur va comme un gant.

    Jean LENOIR

  6. Ping : Inquiétude des marchés : les cadr...

  7. cesar tichot dit :

    il ne faut jamais s’opposer à une lame de fond, surtout quand elle a mis du temps et qu’elle a pris de la puissance , il faut aller dans son sens et l’accompagner . Certes on se dirige dans des zones inconnues. débancariser est le seul moyen de prévenir l’avenir, les banques ne protègent plus votre argent au contraire elles le convoitent. mettre en place un nouveau cash dissocié des billets de banque officiels. Créer votre propre monnaie d’échange , hors du système bancaire: le chèque sans bénéficiaire à échanger entre nous.

    • zorba44 dit :

      j’aime bien le chèque sans bénéficiaire, car il permet de faire comme Bernanke, Yellen ou Draghi. Vous voulez me vendre votre appartement ou votre maison : avec plaisir ! tenez voici un chèque de 800 000 € au porteur. Monsieur le pompiste je vous règle avec un chèque de 800 000 € les 125 € que je vous dois …merci pour la monnaie ou un chèque de 799 875 € LOL

      Jean LENOIR

  8. zorba44 dit :

    Seule différence, mais elle est de taille …ces émissions profitent à l’économie réelle. Et bien entendu imaginer la compagnie pétrolière qui se fait régler avec un gros chèque au porteur !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s