Olivier Delamarche : « Tout le monde s’en fiche »

extraterrestre alien en marte« Quand le sage montre la lune, le crétin regarde le doigt ». Encore une fois cet adage se vérifie, le doigt en question étant Madame YELLEN, le « cerveau » en chef de la FED. Tout le monde ne parle que d’elle depuis des mois ainsi que de ses frères jumeaux, Monsieur Draghi pour la BCE, Monsieur Kuroda au Japon et Monsieur Zhou XIAOCHUAN pour la Chine. Cette belle brochette d’incompétents notoires dominent le monde et disent à tous, les banquiers, gérants, stratégistes, économistes de la planète ce qu’il faut penser, faire et dire.

Vous pensiez que ces gens-là s’occupaient de l’économie mondiale… Que nenni !!!

Du chômage, de la croissance, de vos revenus, de votre pouvoir d’achat ?

Pas du tout !!! Ils s’en contre f… Ils voient beaucoup plus loin que ça, leur salaire dans la banque ou le grand fond d’investissement qu’ils intègreront après avoir mis l’économie mondiale par terre, juste renvoi d’ascenseur après des années passées à gonfler les primes perçues par leurs futurs employeurs1.

Hier, nous avons eu la réponse à la question qui occupe les têtes vides de la planète finance depuis maintenant deux ans : « La FED allait-elle monter ses taux directeurs de 0,25 % ? ».

Elle l’a enfin fait.

Pourquoi ?

Pour que Madame YELLEN ne passe pas pour une idiote.

L’économie américaine est-elle tellement en surchauffe qu’il faille la calmer ? Bien sûr que non, c’est une opération marketing uniquement pour montrer au marché que l’on peut faire confiance à la Banque centrale américaine. Madame Yellen, qui de son aveu même, n’a jamais fait une anticipation exacte, prévoit une accélération de la croissance américaine alors même que tous les chiffres publiés montrent qu’ils se dirigent vers une récession, ou plutôt qu’ils n’en sont jamais vraiment sortis.

Alors que se passe-t-il pendant ce temps dans le monde réel ?

Dans le monde réel, 94 millions d’américains en âge de travailler ne travaillent pas ; 50 millions d’américains vivent avec des coupons alimentaires ; les emplois créés depuis 2008 sont en grande majorité à temps partiel dans la classe d’âge au-dessus de 55 ans et à faible rémunération ; la production industrielle est en baisse (- 0,4 en octobre, – 0,6 en novembre ) ; le déficit budgétaire reste important ce qui veut dire que l’Etat américain s’endette de 4 ou 5 pour faire 1 de chiffre d’affaires et gonfle dès lors année après année le stock de dettes ; la consommation n’est soutenue que par :

  • les dépenses obligatoires engendrées par le programme OBAMA CARE comme si en France nous rentrions les cotisations sécu dans la consommation,
  • une explosion des prêts étudiants pas toujours attribués à des étudiants et dont le taux de défaut ne cesse de croitre,
  • des « subprimes » version automobile qui ne seront eux non plus jamais remboursés.

Cette croissance annoncée, répétée, marquetée n’est qu’illusion.

Dans le monde réel, les Japonais, qui en sont à leur douzième Qantitative Easing, dont la monnaie a baissé de 65 %, publient des chiffres économiques montrant qu’ils s’enfoncent jours après jours dans une dépression sans fin. Les derniers chiffres publiés montrent une chute de 10,2 % des importations et une chute de 3,3% des exportations. Cette politique économique qui a ruiné le Japon est aujourd’hui appliquée partout dans le monde par les incompétents cités plus haut !!

Dans le monde réel, tous les indicateurs de commerce mondial sont au rouge vif, Baltic Dry Index (477) au plus bas, Harpex (366) au plus bas, cours des matières premières au plus bas, activité chinoise qui continue de chuter.

Dans le monde réel, en France, la production industrielle chute, le chômage augmente à des niveaux jamais vus malgré tous les artifices comptables utilisés par nos dirigeants.

Dans le monde réel, la Grèce s’enfonce tous les jours un peu plus, au point que les Grecques se prostituent pour manger. Vive l’Euro !

Dans le monde réel, l’Espagne, qui au dire de Monsieur Rajoy, connait une reprise de sa croissance, a en fait inclus la prostitution et la drogue dans son PIB, institué une prime à la casse pour relancer le marché automobile, alors que dans tous les pays dans lesquels cela a été pratiqué ce fut un échec. Ces mesures sont évidemment financées par du déficit budgétaire. Le chômage reste en outre à des niveaux insoutenables (plus d’un quart de la population).

Dans le monde réel, l’Italie est depuis plusieurs années en récession et n’en sort pas.

Dans le monde réel, l’Allemagne, qui était considérée comme le moteur de l’Europe, montre de graves signes de ralentissement.

Dans le monde réel, le Brésil, entré dans une forte récession, doublé d’une crise politique, ne trouve rien de mieux, après avoir dépensé beaucoup d’argent pour l’organisation de la coupe du monde de Foot, d’en dépenser encore plus pour les jeux olympiques.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive car malheureusement beaucoup trop longue.

Russie, Argentine, Venezuela, Moyen Orient, Afrique… Veuillez accepter mes excuses !!

Pour finir, je vous livre mes perspectives pour l’économie réelle pour les temps à venir.

Poursuite de la dégradation dans toutes les zones géographiques assortie de tensions sociales graves et de tensions géopolitiques qui aboutira à une dépression mondiale et un « reset » financier. Plus tard, il faudra trouver un nouveau modèle économique, monétaire et financier, et surtout changer les guignols en place. « On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés » Albert Einstein

D’ici là, bonnes fêtes de Noël !!

Oups, je n’ai pas respecté le principe de Laïcité !! »

1PIMCO, le plus grand fond obligataire du monde vient d’engager Mr Bernanke, Mr Trichet, Mr Gordon Brown et il y a fort à parier qu’il restera une petite place pour Mme Yellen.

Olivier Delamarche, Les Econoclastes, le 21 décembre 2015

Rappels :

Economie mondiale : Qui s’en sort ? Personne

Olivier Delamarche : « Si la Fed monte les taux, ce sera une hausse anecdotique et sans effet »

PIMCO recrute Brown, Bernanke et Trichet !

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Olivier Delamarche : « Tout le monde s’en fiche »

  1. zorba44 dit :

    Beau tableau et plein d’humour d’Olivier Delamarche …enfin si vous trouvez ça drôle. Puisque les fonds sont en baisse partout, une suggestion de la part du signataire pour le réveillon de Noël, de son cru :

    * quelques beaux poireaux qu’on prépare à la cocotte minute
    * après 24 heures de frigo (ils s’attendrissent et rendent leur jus) les égoutter
    * les aligner dans une poële à feu doux dans du beurre salé fondu et les faire blondir doucement
    * les réserver dans une assiette quand ils ont blondi
    * ajouter une belle quantité de miel de sapin ou de manuka (ils ont un goût d’ail dans la longueur) et pousser le feu
    * remettre les poireaux bien alignés quelques minutes
    * les sortir dans un plat allant au four (sous la rampe grill préalablement chauffée à 250°C), mettre dessus des tranches de fromage de chèvre avec une cuillère de miel par-dessus

    Lorsque le fromage et le miel sont toastés à souhait sortir du four…

    Plat unique économique et bien agréable avec un pinot gris ! …bien meilleur qu’un plat de lentille et on a l’impression d’avoir l’estomac très plein ! (à propos : un ou deux poireaux par personne, coupé bien entendu par bâtonnets d’une dizaine de centimètres).

    Bon appétit !

    Jean LENOIR

  2. zorba44 dit :

    On oubliait …plat idéal pour les sans-dents !!!

    Jean LENOIR

    • Ratuma dit :

      oui merci pour moi Monsieur LENOIR – je retiens la recette, ici les poireaux ne sont pas chers – même bio – et les pommes non plus, après tout pour Noel dans mon jeune temps à l’orphelinat on avait une pomme, une orange et un dentifrice GIBBS , une boite ronde et une plaquette de produit, plus une brosse évidemment – mais douche à l’eau froide

      BON NOEL à tous quand même et affaire à suivre –

      ps – la COP21 a dû couter chez –

  3. Marc Wyss dit :

    Étrange, j’ai eu beau regarder les JT des uns et des autres, Nada, nothing, oualou ! C’est incroyable que ce genre d’info soit passé sous silence !!! Petit rappel de l’omerta pratiquée par nos médias ! Cela s’est passé le 13 novembre à Paris. Vous l’avez vu quelque part dans les médias ? Pourquoi les médias, si prompts à critiquer, n’en ont-ils pas parlés ? Avaient-ils des ordres ? Regardez ce reportage tourné par un média étranger. Cela demande une réponse. Mais il n’y en aura pas, nous sommes déjà censurés. C’est étrange, TFI et les autres, n’en parlent pas. Les journaux ne disent mots. Cela s’appelle de la rétention d’informations, mais cela commence à bouger !> > >> > > > >> > Vous pouvez faire tourner le lien ci-après en boucle et surtout le faire suivre en CCI. > > >> > > > >> > http://www.liveleak.com/view?i=f17_1352976528 > > >> CBN Cover BLACKED OUT French Protest Against Islamic …

    On Tuesday, 22 December 2015, « Olivier Demeulenaere – Regards sur

  4. Nanker dit :

    « Poursuite de la dégradation dans toutes les zones géographiques assortie de tensions sociales graves et de tensions géopolitiques qui aboutira à une dépression mondiale et un « reset » financier »

    Chouette OD voit l’implosion finale!
    En 2008 ma hantise était que le Système craque, en 2016 ma hantise serait qu’il ne craque pas, que toutes les crapules qui nous dirigent, ces collabos de la mafia financière, s’en sortent indemnes et se rengorgent en affirmant que c’est grâce à eux qu’on a évité le pire.

    Le « reset » ne sera pas que financier il sera aussi politique et sociétal. Et ceux qui en France s’en sortiront au mieux seront ceux possèderont une arme à feu. Oui je sais cette considération n’est pas très « LIbé » mais vous verrez que lorsqu’on aura plus les moyens de verser le RSA (1er signe de l’écroulement final) les choses empireront rapidement… Et les « possédants » (appart pavillon voiture) feront des cibles bien tentantes pour « certains ». 😉

  5. Ping : Olivier Delamarche : « Tout le monde s’en fiche » | Le Blog de la Résistance

  6. José dit :

    Rappelons que la dette US avoisine les 19 000 Mds $, soit le double d’avant le déclenchement de la crise en 2008 – dont comme nous, le pays n’est jamais sorti – qu’elle continue son escalade linéaire, et que le ratio dette/PIB a -officiellement – dépassé 100% en 2012 et continue de croître. Et on ne parle ici http://www.tradingeconomics.com/united-states/government-debt-to-gdp que de la dette fédérale, n’oublions pas que chaque état y ajoute sa propre dette parfois kolossale.

  7. José dit :

    Quant à l’Espagne, il suffit pour comprendre où va la croissance de savoir que le nombre de millionnaires a augmenté entre mi-2012 et mi-2013 de 13,5%, depuis 2008 de 40%, pendant que les emplois précaires ont explosé. Ma cousine fait des ménages après son travail pour rembourser un appartement dont la valeur s’est effondrée, pendant que son mari est chroniquement au chômage. Belle croissance !

  8. Ping : Olivier Delamarche : « Tout le monde s’en fiche » Actualités

  9. Dom le Dodo dit :

    Le doigt d’un socialiste, je n’ose le regarder (encore moins la lune!), car je sais ou il va se le mettre!!!
    Quant a yellen, +0,25 = (equal) quelques deplacements de fonds de placements « europeens » TO United States and Nations of America; c’est toujours ça de moins à imprimer!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s