Lagarde, telle qu’en elle-même ! (B. Bertez)

lagarde-christine

« Ce qui est incroyable, c’est non pas le contenu des messages des « dominants », mais leur culot. Aucune analyse, aucun contenu informationnel. Rien si ce n’est l’autorité. C’est le pur usage de l’autorité dans l’affirmation, cela devient « vérité » parce que cela est dit par un « dominant ».

Aucun lien entre ce qui va se passer en 2016 et  l’histoire : crise de 2008, puis reflation monétaire, formation de myriades de bulles, puis tentative de sortie de la reflation, puis dégâts collatéraux et dislocation du reste du monde lequel a subi les créations de liquidités pendant la période ; et maintenant on souffre de l’inversion des flux de capitaux ; rien, rien qui permette de comprendre.

Tout est fait, dans la parole des dominants, pour neutraliser la pensée. Pour paralyser l’esprit critique. Pour les exonérer de toute responsabilité. On ne parle même plus de la décision catastrophique d’imposer l’austérité pour sortir d’une crise de surendettement, non on saucissonne, on coupe l’histoire en tranches. L’histoire se résume à la Fed et à la Chine !

Ce discours dominant est un discours tout à fait exemplaire du politiquement correct, on nie le caractère continu de l’histoire, la dialectique, les causes, les effets, on ne fait qu’une chose : juxtaposer comme dans l’audiovisuel.

On est presque content que les sanctions viennent d ‘ailleurs, des poursuites contre Tapie ».

« La croissance économique mondiale sera « décevante » et « inégale » l’an prochain, a d’ores et déjà prévenu la patronne du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, dans un entretien accordé au journal allemand ‘Handelsblatt’. En octobre dernier, l’institution tablait sur une expansion du PIB mondial de +3,6% en 2016, après +3,1% en 2015 et +3,4% en 2014.

Chine et Fed pèsent

L’attitude de la Banque centrale aux Etats-Unis est un des éléments explicatifs de cette situation. Le 16 décembre dernier, la Fed a relevé ses taux d’intérêt pour la première fois depuis près de 10 ans. En outre, la fourchette d’objectif du taux des Fed Funds a été rehaussé de 25 points de base à 0,25%-0,50%, alors qu’elle la maintenait proche de zéro depuis le 16 décembre 2008. Un nouveau relèvement est attendu au premier trimestre 2016 par la plupart des observateurs.

La croissance mondiale pâtit aussi du ralentissement de l’activité en Chine, qui introduit de l’incertitude. Le PIB de la deuxième économie mondiale devrait être revenu autour de 7% cette année, le chiffre le plus bas depuis près de 25 ans. Pour l’an prochain, Pékin devrait annoncer une prévision de croissance d’au moins 6,5%.

Bruno Bertez, le 30 décembre 2015

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Lagarde, telle qu’en elle-même ! (B. Bertez)

  1. Ping : Lagarde, telle qu’en elle-même ! (B. Bertez) Actualités

  2. zorba44 dit :

    Pourriture, décadence, complet mépris d’autrui. Ces gens-là sont de l’espèce inhumaine.

    Jean LENOIR

  3. armando dit :

    vu tout le papier cul qui a été déversé dans le systeme, le vote des suisses ne va rien changer, il me semble que beaucoup de personnes ne comprennent pas que le point de non retour à déjà été franchi !!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s