29 minutes pour un nouveau krach boursier en Chine

« Les bourses de Shanghai et de Shenzhen ont de nouveau fermé leurs portes après ce qui s’apparente à un nouveau krach boursier.

chine-krach-boursier

De plus en plus rapide ! Il n’a fallu que 29 minutes ce matin pour que les bourses de Shanghai et de Shenzhen ferment leurs portes, contre quatre heures lundi , dans ce qui s’apparente à un nouveau krach boursier, le deuxième en quatre séances depuis le début d’année !

Le CSI Index 300, qui regroupe les principales valeurs des deux places ayant perdu plus de 5% à 9h42, les échanges ont été interrompus 15 minutes, en application d’un nouveau règlement coupe-circuit destiné à éviter tout mouvement de panique. Raté car 2 minutes plus tard – contre 7 minutes lundi – ce même index (et d’autres) ont franchi le seuil de 7% de baisse fatidique amenant à une suspension pour le reste de la journée.

L’annonce par la commission de régulation de la bourse d’une limite de 1% du pourcentage de capital d’une valeur que des grands actionnaires sont autorisés à vendre n’a pas plus calmé les esprits. Imposée pour trois mois, cette mesure remplace une interdiction de six mois de toute cession qui devait être levée ce vendredi.

Même si les bourses chinoises sont très majoritairement aux mains de petits porteurs, le caractère irrationnel de ce mouvement de panique s’est propagé aux autres places asiatiques comme une traînée de poudre : en début d’après-midi au Japon, le Nikkei perdait plus de 1,7%, en Corée le Kospi abandonnait 0,7%, et à Hong Kong, le Hang Seng 2,4%…

La huitième baisse d’affilée ce matin du cours pivot au-delà duquel le Yuan « on-shore » est habilité à fluctuer de plus ou moins 2% par rapport au dollar a rajouté aux inquiétudes sur la santé de l’économie chinoise et aux baisses des marchés actions. La banque centrale chinoise a entrepris de dévaluer graduellement sa monnaie, mais elle vient de donner deux coups de canifs dont l’ampleur laisse les analystes pantois : -0,22% mercredi, -0,5% ce mercredi, soit la plus forte baisse depuis la « vrai-fausse » dévaluation du 11 août dernier.

Même si le Yuan dit « off-shore », librement échangeable celui-là à Hong Kong, se reprenant un peu en séance, et même si la banque centrale assure qu’elle mesure sa monnaie par rapport à un panier d’autres devises et non pas seulement face au dollar, le Yuan a atteint son plus bas en cinq ans face au billet vert. Puisant dans ses réserves de change, Pékin continue visiblement d’intervenir pour éviter que l’écart entre ses deux Yuans ne s’écarte trop [sic] ».

Les Echos, le 7 janvier 2015 (merci à Bruno)

Lire aussi :

Après la fermeture des bourses chinoises, le marché européen subit lui aussi des pertes massives

Rappel :

Inquiétude des marchés : les cadres supérieurs des entreprises vendent massivement leurs propres actions

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour 29 minutes pour un nouveau krach boursier en Chine

  1. José dit :

    La suspension de cotation montre ses limites. Elle peut masquer la chute, pas l’enrayer. L’économie réelle finit toujours par impacter la virtuelle et ses statistiques douteuses.

  2. zorba44 dit :

    Qu’est-ce que vous feriez si vous étiez chinois …eh bien vous vous précipiteriez pour vendre au mieux dès l’ouverture de la prochaine bourse. Et comme on est en face de petits porteurs nombreux, on peut faire toutes les manips possibles de reconfiguration des paramètres des ordis, cela foirera !

    En voilà un début d’année prometteur de rebondissements et d’effondrements ! A force de massacrer la vérité, elle finit par triompher …dans les cours de bourse !

    On vous le dit que les gens de Davos, eux-aussi, vont l’avoir dans les gencives…

    Jean LENOIR

  3. Nanker dit :

    Et le CAC retourne vers les 4000 points… mais il va bien y avoir un guignol sur BFM-Bizness pour dire aux gogos boursicoteurs que c’est une excellente nouvelle car cette baisse offre de grandes opportunités d’achat.
    « Buy the dips!!!! » 😆

  4. Nanker dit :

    Il y a quelques années dans le « Diplo » Frédéric Lordon préconisait une fermeture provisoire de la Bourse de Paris pour, en quelque sorte, mettre une muselière au capitalisme débridé.

    Vous **verrez** que cette année ou en 2017 cette mesure sera récupérée par Macron et Sapin, non pas pour mettre au pas ce capitalisme débridé et pervers mais au contraire pour le sauver.
    Lorsque le CAC aura perdu 12% en une seule séance la Bourse ne réouvrira pas le lendemain.

  5. harrison dit :

    C’est sûr un actionnariat de dizaines millions de petits porteurs comme en Chine c’est moins contrôlable que des marchés US ou en Europe où les compagnies rachètent leurs propres actions !
    Heureusement il y a les « coupe-circuits » pour camoufler la déroute.

  6. Trend dit :

    Depuis 1987 les crash ont TOUS débutés par l’Asie.

    On risque de se marrer à l’ouverture de New York

  7. Nanker dit :

    « Depuis 1987 les crash ont TOUS débuté par l’Asie ».
    C’est vrai!
    Yellen va donc causer dans le poste avant ce soir… « Rassurer amadouer mentir » c’est la ligne directrice de la FED.

    • zorba44 dit :

      Le signataire a bien aimé le krach de 1987… Au moins c’était nature et il n’y avait pas les ordis pour tenter de sauver la mise.
      Heureusement, toute manipulation a ses limites.

      Jean LENOIR

  8. Ping : 29 minutes pour un nouveau krach boursier en Chine Actualités

  9. bolaskar dit :

    et avec ça le prix du baril qui s’effondre à vitesse V…on est mûr pour le grand saut ds le vide

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s