Le Financial Times annonce l’amplification de l’immigration de masse et la mort de la civilisation européenne

Très bon papier de Réinformation.tv. Tout cela est bien évidemment voulu, planifié, organisé de longue date et les peuples européens sont appelés à se résigner à l’idée de leur propre disparition. Le Grand Remplacement est en marche, une marche forcée qui doit mener à des troubles et à des conflits si graves que seule une gouvernance mondiale paraîtra en mesure de nous en délivrer. OD

immigration-masse-mort-civilisation

Quoi de plus gourmé, quoi de plus officiel, quoi de plus raisonnablement établi que le Financial Times, la voix la plus autorisée de la finance londonienne, donc, d’une certaine façon, de l’Establishment anglo-saxon ? Or, sous la plume du rédacteur en chef de sa rubrique internationale, Gideon Rachman, cet organe bien informé et encore mieux pensant fait part à ses lecteurs que l’immigration de masse provenant d’Afrique et d’Asie qui se déverse sur l’Europe n’est pas de passage, mais qu’elle est là pour rester, que les Européens doivent s’y adapter et que cela modifiera en profondeur le destin du continent. L’article est aussi long qu’il est péremptoire, il n’est pas possible d’éviter la chose, et l’argumentaire se présente comme une série d’évidences cousues les unes aux autres.

Pour le Financial Times, l’immigration de masse est inéluctable

Pour Rachman, il s’agit d’un choc en retour des immigrations et des colonisations européennes aux dix-huitième et dix-neuvième siècles, qui aura pour conséquence de balayer la civilisation européenne encore aujourd’hui dominante. Il résulte à la fois de la diminution dramatique de la part des Européens dans la population mondiale et d’un changement de vie, par les transports et les nouveaux moyens de communication : « A l’ère de facebook et des portables, l’Europe semble toute proche de Lagos ou Karachi ». Et d’ajouter :  « Quand les Européens peuplaient le monde, ils formaient des chaines de population, les nouveaux immigrants appelant leurs familles ou clans dans leur pays d’accueil : la même chose se passe aujourd’hui, mais les chaînes viennent de Syrie, d’Irak… »

En d’autres termes, l’immigration de masse que subit l’Europe est un phénomène normal, connu, qu’elle a elle-même fait subir aux autres – en pire, car elle s’est livrée à la fois à des excès de colonisation et à des importations « d’esclaves ». Bref, une argumentation qui cherche à la fois à déculpabiliser les migrants dans des événements de type Cologne, et à culpabiliser les Européens autochtones. Le Financial Times poursuit de façon très classique en affirmant qu’une politique qui viserait à distinguer les réfugiés des migrants économiques est vouée à l’échec, et qu’en plus elle serait mauvaise. « On ne doit pas seulement accueillir les migrants mais les embrasser », parce que nos économies endettées ont besoin d’une « injection de jeunesse et de dynamisme », et qui, sinon les migrants, pourra peupler les foyers des vieux ?

La mort de la civilisation européenne

Plus, Rachman pensent que cette ouverture ne suffit pas, et que ceux qui veulent réserver l’accueil au migrants qui acceptent les  « valeurs européennes » se trompent : ces valeurs dites universelles, même en Europe, sont relativement récentes et fragiles selon lui, et ne résisteront pas pour deux raisons, parce que les Européens ne sont pas assez sûrs d’eux, et parce que la pression extérieure sera trop forte. D’où une disparition de la population et de la civilisation européenne en Europe. On aura noté que l’on retrouve sous forme de constatation a posteriori (c’est ainsi, on n’y peut rien), ce que l’on nous annonçait sous forme de diagnostic et d’indication dans les rapports de l’ONU publiés à la fin des années quatre-vingt-dix (L’Europe a besoin de plus de cent millions de migrants). C’est le grand remplacement, voulu et organisé, qu’avait bien distingué le Front national dès les années quatre-vingt, mais qui trouve ici une autorité toute nouvelle. Pour inciter le public à l’accepter ou pour provoquer un sursaut ?

La question est à rapprocher de l’évolution du paysage politique allemand après les événements de Cologne. Le grand journal de référence Die Welt relevait que la position du président du conseil juif d’Allemagne, Martin Schuster, qui exige des migrants qu’ils se conforment aux convictions européennes en matière de droit des femmes, de laïcité, et sur la question juive, était jusqu’alors tenue pour extrémiste – mais qu’elle est partagée maintenant par la majorité des commentateurs. Comme si, à la propagande mondialiste maçonne prônant l’ouverture à l’invasion, s’opposait une contre-propagande sioniste visant à la confrontation. On a la même impression dans l’affaire de  « l’agression » d’un jeune musulman contre un enseignant juif à Marseille, suivie d’un appel du grand rabbin de Marseille à ses fidèles de ne pas porter temporairement la kippah.

Choc des civilisations ou des religions ?

Peut-être pourrait-on tenter par là une nouvelle approche du choc des civilisations. Avec d’un côté les chrétiens et les juifs, de l’autre l’islam. C’est un changement d’alliances dont on a suivi les prodromes depuis 2005 et l’aide discrète donnée par Tel Aviv à certains mouvements d’extrême droite en Europe. Mais si on creuse plus loin ? Certains historiens rappelleront une très vieille lettre d’Albert Pike, l’une des plus hautes autorités maçonnes américaines, au révolutionnaire italien Mazzini, lui décrivant à l’avance la troisième guerre mondiale entre juifs et chrétiens d’une part contre l’islam. Avec pour but de montrer la nocivité des trois religions monothéistes afin de faire advenir la vraie religion panthéiste qu’ils auraient occultée. Dans cette hypothèse, avec ses coups de billard à bandes compliqués, la haute maçonnerie trouverait dans le choc des civilisations le moyen d’établir son pouvoir mondial et son autorité spirituelle.

Réinformation.tv, le 13 janvier 2016

Rappels :

Gerd Müller, ministre allemand du développement : « 8 à 10 millions de réfugiés sont en route pour l’Europe »

Torrent migratoire : Le président tchèque Milos Zeman dénonce une « invasion organisée » et appelle au déploiement de l’armée

[Stratégie du choc] Peter Sutherland, représentant de l’ONU pour les migrations, veut que les nations abandonnent toute souveraineté

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Le Financial Times annonce l’amplification de l’immigration de masse et la mort de la civilisation européenne

  1. matbee dit :

    « Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est de la crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. » (David Rockefeller)

    L’immigration sauvage plus le chaos économique et social… et l’affaire est dans le sac.

    • zorba44 dit :

      « ,,,et l’affaire est dans le sac ». Non l’affaire n’est pas dans le sac parce que le saccage financier est en route : les semaines et les mois à venir vont être déterminants sur ce point !
      De l’effondrement cataclysmique de la finance suivront des tensions extrêmes et totales et le peuple, qui est mal mais qui aura très faim et va se comporter comme un loup.

      Autre point intéressant. La Russie, les pays de l’Orient, ne sont pas concernés par l’immigration de masse, non plus que les pays d’Amérique latine.

      Le NOM reste donc une utopie malfaisante, car les pays précités ne vont pas se laisser mourir juste pour le plaisir des errements otanesques. C’est pour cela que si on les accule une guerre mondiale d’un nouveau genre se trouve dans les cahiers du futur.

      Cette guerre, eu égard aux armements que détient l’émir du Kremlin sera électromagnétique, c’est-à-dire qu’elle visera à un ko électromagnétique de tous les pays qui se seront montrés coalisés contre l’Ours.

      Le NOM qui n’est pas en mesure de prospérer worldwide sera ko debout et c’est à l’intérieur de ses limites que le ko humain et social risque d’entrainer ses participants vers une implosion totale de toute vie économique, ne laissant la place qu’à une civilisation de loups qui se mangeront entre eux pour tenter de subsister.

      Voilà ce que le Grand Satan n’a pas voulu, mais qu’il va récolter en prime d’un loto inversé de l’histoire.

      Jean LENOIR

  2. zorba44 dit :

    Ils nous fatiguent …c’est voulu. Est-ce que les mougeons vont avoir le courage de prendre un couteau et leur b…. entre les dents ?

    Jean LENOIR

  3. luomo dit :

    Avec les médias dominants qui ressassent ad nauseam la menace terroriste on voit bien effectivement quel est leur but: monter les religions et les cultures les unes contre les autres pour allumer des guerres, civiles en particulier, et pourquoi pas une guerre mondiale….
    Le sombre « prophète » Attali l’a dit: soit le gouvernement mondial se fera, soit il faudra une guerre pour l’imposer.

  4. Ping : Le Financial Times annonce l’amplificatio...

  5. brunoarf dit :

    Mardi 12 janvier 2016 :

    Le ministre allemand du développement : « 8 à 10 millions de réfugiés sont en route. »

    « Seulement 10% des réfugiés en provenance de Syrie et de l’Irak ont atteint l’Europe jusqu’à présent, et 8 à 10 millions d’entre eux sont encore sur le chemin. »

    Cette déclaration, c’est celle du ministre allemand du Développement, Gerd Müller (CSU), auprès du journal Bild am Sonntag.

    http://www.bild.de/politik/inland/dr-gerd-mueller/erst-zehn-prozent-der-fluchtwelle-ist-bei-uns-angekommen-44081514.bild.html

    Mardi 19 janvier 2016 :

    Le temps presse pour maîtriser la crise migratoire, selon M. Tusk.

    « L’Union européenne (UE) n’a pas plus de deux mois pour maîtriser la crise migratoire. Passé ce délai, elle devra tirer un trait sur l’espace Schengen de libre-circulation », a déclaré mardi le président du Conseil européen, Donald Tusk, devant le Parlement européen.

    Donald Tusk a également mis en garde contre le risque d’échec du « projet politique » européen si l’ensemble communautaire ne parvient pas à exercer un contrôle efficace à ses frontières extérieures.

    L’Europe est confrontée, depuis l’année dernière, à la plus grave crise migratoire qu’elle ait connue depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

    http://www.romandie.com/news/Le-temps-presse-pour-maitriser-la-crise-migratoire-selon-M-Tusk/668185.rom

  6. Fabien dit :

    Il faut d’ores déjà accepter la fin de la civilisation Judéo-Chrétienne en Europe. Soutenue depuis des décennies par l’économie, l’identité européenne se meurt chaque fois plus et va laisser place à la domination islamique, religion de type binnaire. Ce n’est qu’une question de temps, c’est une évidence. La rigueur et l’autoritarisme l’emporte largement sur le balbutiement à en voir le comportement dans notre société, hélas, par l’accueil inconditionnel des migrants.

  7. brunoarf dit :

    Manuel Valls et Jean-Claude Juncker ont eux-mêmes annoncé la couleur :

    en 2016, la zone euro et l’Union Européenne risquent de se disloquer.

    Jeudi 21 janvier 2016 :

    Davos : Manuel Valls craint une « dislocation du projet européen. »

    Le Premier ministre a évoqué la possibilité d’une « dislocation » de l’Union européenne, ce jeudi depuis le Forum économique de Davos.

    Le chef du gouvernement, qui s’exprimait avant une intervention du Premier ministre britannique David Cameron, a évoqué le risque d’une « dislocation du projet européen » à « très court terme », dans « les mois qui viennent », évoquant tour à tour « crise des réfugiés, terrorisme, montée des populismes et le potentiel Brexit, soit la sortie du Royaume-Uni de l’union ».

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/davos-manuel-valls-craint-une-dislocation-du-projet-europeen_1755867.html

    UE : si Schengen s’effondre, l’euro sera menacé, dit Juncker.

    « Si l’espace européen Schengen de libre circulation venait à disparaître, c’est la monnaie unique, l’euro, qui serait rapidement menacé », a déclaré mercredi à Strasbourg le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

    http://www.zamanfrance.fr/article/ue-si-schengen-seffondre-leuro-sera-menace-dit-juncker-19628.html

  8. brunoarf dit :

    Samedi 23 janvier 2016 :

    Japon : 7 586 réfugiés demandent l’asile … seuls 27 réfugiés l’obtiennent !

    Le Japon est intransigeant : il a accepté seulement 27 réfugiés et rejeté la quasi-totalité des demandes d’asile en 2015. Les défenseurs des droits de l’homme pressent le gouvernement d’en accepter davantage. Le ministère de la Justice a indiqué samedi que le Japon avait reçu 7 586 demandes d’obtention du statut de réfugié – un record -, ce qui signifie que 99 % des demandes ont été rejetées.

    Parmi les demandeurs d’asile, cinq étaient syriens, et seulement trois d’entre eux ont obtenu le statut de réfugiés, loin derrière le flot de migrants qui sont arrivés en Europe en provenance de ce pays du Moyen-Orient dévasté par la guerre. Le Japon a longtemps été réticent à l’idée de laisser des réfugiés pénétrer dans sa société homogène et a fortement restreint le nombre de personnes acceptées.

  9. brunoarf dit :

    Dimanche 24 janvier 2016 :

    Calais : Un riverain excédé brandit un fusil devant la manif de soutien aux migrants.

    A Calais, la manifestation de soutien aux migrants s’est heurtée, samedi, à un petit groupe de riverains excédés…

    La vidéo donne un aperçu de l’exaspération de certains riverains de Calais. Un internaute a fait parvenir à plusieurs journalistes, dont la rédaction de 20 Minutes, une vidéo d’un face-à-face très tendu entre des habitants de Calais et la tête de la manifestation de soutien aux migrants, samedi 23 janvier. L’un des habitants a même, un temps, brandi une carabine avant de se laisser raisonner.

    Le cortège, qui comptait environ 2.000 personnes selon l’AFP, s’est élancé vers 14h du camp de réfugiés (la « jungle ») pour rejoindre le centre-ville, soutenu par le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Mrap, EELV, la CGT, SUD, la Ligue des Droits de l’Homme….

    Des débordements ont été constatés avec notamment un graffiti « Nik la France » apposé sur la statue de Charles et Yvonne de Gaulle.

    Face à face à l’entrée d’une rue.

    C’est à l’entrée d’une rue que deux riverains attendaient les manifestants avec, visiblement, la ferme intention de leur interdire le passage. Quelques manifestants s’écartent mais d’autres le prennent visiblement comme un défi. Retranché devant l’entrée de sa maison, l’un des riverains ressort alors avec une carabine.

    Fort heureusement il ne semble pas vouloir s’en servir, si ce n’est pour impressionner l’assistance. D’autres habitants le contiennent, pendant qu’un militant associatif, venu de la région parisienne (Amany Kanouté, selon le blog du collectif Our eye is life), s’emploie à calmer les esprits, avec beaucoup de mal.

    La vidéo dure 2 minutes 39 :

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s