Quel est le « Big Short » aujourd’hui ? L’or physique bien sûr ! (Ph. Herlin)

Depuis quelques jours tous les banquiers, banquiers centraux et responsables européens défilent dans les médias pour nous expliquer que les marchés sont secoués par une “volatilité” excessive et déraisonnable, que les banques françaises et européennes vont bien, sont plus solides qu’en 2007 et ne doivent inspirer aucune crainte systémique. On a vu aujourd’hui le résultat ! Il a suffi que Janet Yellen se montre hésitante et légèrement perdue pour que le château de cartes de marchés dopés aux injections de liquidités  s’écroule lamentablement… OD

or-physique-big-short

« Sorti fin 2015, le film The Big Short, tiré du roman éponyme de Michael Lewis, explique comment quelques financiers avaient anticipé, dès 2005, la bulle immobilière américaine et l’explosion des subprimes en 2007-2008. Profitant de l’aveuglement généralisé des grandes banques, du gouvernement et des médias, ces outsiders cherchèrent comment parier contre cette tendance afin d’empocher le pactole et de réaliser « le casse du siècle ». Il s’agissait de parier sur la baisse, de « shorter » (vendre à découvert), et d’attendre l’effondrement du marché immobilier. Pour réaliser ce pari, il fallait acheter un type particulier de CDS (Credit Default Swap), un produit financier uniquement accessible aux grandes institutions financières, le film le montre bien. Le particulier qui avait eu la même intuition ne pouvait pas entrer dans ce jeu.

Posons-nous la question : quel serait le Big Short d’aujourd’hui, comment le réaliser concrètement et est-il à la portée d’un simple particulier ou pas ?

Les marchés boursiers chutent depuis début janvier, mais oubliez cela, ce n’est même pas important. Si Janet Yellen, la directrice de la Fed, lance un nouveau plan de Quantitative Easing, le quatrième, accompagné ou pas de Mario Draghi qui pourrait amplifier celui de la BCE, il est fort probable que les marchés remontent comme par magie, et ce pour plusieurs mois. Les doutes concernant la faiblesse de la croissance à travers le monde s’effaceront face à ce nouvel afflux d’argent, les investisseurs célèbreront un marché qui retrouve espoir et ils mettront la crise du début de l’année sur le compte de la mauvaise humeur.

Pourtant ce ne sera qu’un répit. L’aveuglement du gouvernement, des médias, des banques et de la grande majorité des investisseurs, il concerne justement les banques centrales et leur capacité à contrôler les grandes variables financières et à améliorer l’état de l’économie. Pour l’instant les marchés y croient, ils dissèquent chaque déclaration des directeurs des grandes banques centrales, et ils y accordent du crédit, cela se voit dans les cours. Voici précisément ce contre quoi il faut parier.

Mais comment peut-on parier contre les banques centrales, ces mastodontes du monde financier ? C’est très simple : que produisent les banques centrales ? De la monnaie-papier, et justement beaucoup trop depuis la crise de 2008. Quel est l’inverse de la monnaie-papier ? La monnaie possédant une valeur intrinsèque, c’est-à-dire l’or physique (surtout pas l’or-papier qui se volatilisera en cas de crise grave). Le Big Short consiste donc à acquérir de l’or physique et à attendre, sachant que cela peut se révéler payant rapidement si les marchés continuent à chuter, ou le sera à plus longue échéance si les banques centrales relancent leurs planches à billets. Mais le « pari » d’aujourd’hui, le voici. L’avantage, cette fois, c’est que tous ceux qui le souhaitent peuvent y prendre part, l’or physique étant accessible à tous.

Le Big Short permet de se protéger d’un système devenu néfaste et trompeur, et de tirer parti de sa chute. Quel scrupule faudrait-il avoir ? Ce système a fabriqué de fausses croyances, il a distordu le système des prix et l’échelle des risques, il a accru le montant des dettes, et ce faisant il a entravé l’économie réelle, et cela nous le payons tous. Il est temps d’inverser les rôles ».

Philippe Herlin, Goldbroker.fr,  le 11 février 2016

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Quel est le « Big Short » aujourd’hui ? L’or physique bien sûr ! (Ph. Herlin)

  1. matbee dit :

    On est un 11 février…

  2. zorba44 dit :

    Il est encore temps mais pas pour très longtemps…

    Jean LENOIR

  3. Ping : Quel est le « Big Short » aujourd’hui ? L’or physique bien sûr ! (Ph. Herlin) Actualités

  4. Jojo dit :

    @Jean LENOIR: temps d’acheter de l’or ? L’effondrement est il pour cette année ? A chaque fois qu’on le pense il y a des tours de passe passe pour redonner confirance et celà depuis 2-3 ans

    • zorba44 dit :

      Si vous êtes comme St Thomas vous regarderez le train passer…

      Au niveau de cours actuel ce n’est pas déraisonnable, même s’il y a de (forcément) petites corrections de temps à autre – inverse des soubresauts courts à la hausse qu’on voit depuis début janvier à la bourse…

      Comme tout investisseur, vous ferez vos choix seuls et avec la compréhension que vous avez des évènements. Personne ne peut être sûr à 100% …mais il n’est pas interdit de se forger une opinion personnelle avec des données économiques incontestables à l’appui.

      A votre solitude, mais aussi à votre courage et à une certaine persévérance, à de la consistance dans vos choix !

      Jean LENOIR

  5. brunoarf dit :

    Il n’y a pas qu’en Grèce que les banques sont en faillite.

    Il n’y a pas qu’en Italie que les banques sont en faillite.

    Il n’y a pas qu’en Espagne que les banques sont en faillite.

    Il n’y a pas qu’au Portugal que les banques sont en faillite.

    Il n’y a pas qu’à Chypre que les banques sont en faillite.

    Il n’y a pas qu’en France que les banques sont en faillite.

    Il n’y a pas qu’en Allemagne que les banques sont en faillite.

    En Inde aussi.

    Vendredi 12 février 2016 :

    Inde : « chirurgie profonde » des créances des banques (gouverneur RBI).

    Le gouverneur de la banque centrale indienne (RBI), Raghuram Rajan, a estimé que les banques et autres prêteurs en Inde pourraient avoir besoin d’une « chirurgie profonde » pour venir à bout des prêts douteux et nettoyer leur bilan.

    M. Rajan, qui s’est fait connaître en particulier en anticipant l’éclatement d’une crise financière en 2008, a donné jusqu’en mars 2017 aux banques indiennes pour faire le ménage dans leur portefeuille d’actifs non performants.

    Il a prévenu jeudi, devant un parterre de dirigeants de banques à Bombay, que ce nettoyage « pourrait nécessiter une chirurgie profonde » et non des « pansements ».

    « Les prêts en cours pourraient devoir être dépréciés en raison des changements de circonstances depuis qu’ils ont été accordés », a dit Raghuram Rajan.

    http://www.romandie.com/news/Inde-chirurgie-profonde-des-creances-des-banques-gouverneur-RBI/675978.rom

  6. Nanker dit :

    Herlin a raison… à moins que les banques centrales (les p…. des banques privées) n’entrent dans la danse et vendent leur stock de métal jaune pour empêcher que le cours ne monte.

    C’est arrivé avec Sarko-caïne qui a vendu CINQ CENTS TONNES de **notre** or quand il était ministre… Ses amis Ricains avaient dû lui susurrer à l’oreille qu’au XXIème cette relique barbare ne servait plus à rien. « (snif) c’est vrai ça (snif) » a dû répondre le petit…

    La Chine peut en revanche représenter un espoir : quand leur système bancaire se sera écroulé sous les coups de sape des Ricains ils se diront que c’est vraiment injuste car ils n’étaient pas plus endettés que les USA.
    Alors l’envie pourrait leur prendre de se venger en lançant un nouveau système monétaire gagé sur l’or, dont ils possèdent – contrairement aux USA – de larges réserves.
    Un Yuan vertueux gagé sur l’or contre un Dollar-PQ gagé sur le sourire Pepsodent du président en place (Obama ou un autre). Et pour mener à bien ce projet les Chinois amèneront le cours de l’or à un niveau vraisemblable (5 à 10 fois ce qu’il est aujourd’hui?).

  7. matbee dit :

    Mars-avril va voir àmha une poussée prodigieuse du Gold après que les BC auront pris des mesures désespérées…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s