Islande : 1,9% de taux de chômage en 2015, un chiffre qui fait rêver plus d’un pays européen !

Il n’y a pas de miracle : L’Islande ne fait partie ni de l’Union européenne, ni de la zone euro et elle s’est purgée de ses banques pourries dès 2008. En somme, ses habitants ont conservé le bon sens que nous avons totalement perdu. OD

islande-miracle

« Ce petit pays a retrouvé son niveau de chômage d’avant la faillite de ses banques en 2008 due à la crise économique européenne. En 2007 son taux de chômage était de 1,3% et il est monté jusqu’à 10% dans l’année de la crise.

L’Islande, cette île coincée entre le Groenland et la Norvège, qui compte environ 320 000 habitants a réussi une remontée économique fulgurante. Des chiffres du chômage qui font rêver plus d’un pays en Europe, en particulier la France avec ses 10,5% de chômeurs, en Italie il est de 12,4% et en Espagne de 22,7%! Lors de la faillite des banques du pays en 2008, le FMI parlait d’une vraie tempête dans le pays : «Peu de pays, voire aucun, avaient vécu une débâcle économique aussi catastrophique».

Alors comment expliquer cette remontée ?

En novembre 2015, le premier ministre islandais s’exprimait : «nous n’aurions pu sortir de la crise si nous avions été membre de l’Union européenne». Ajoutant que le fait de ne pas faire partie de la zone euro avait été une chance pour le pays : «Si toutes ces dettes avaient été en euros, et si nous avions été obligés de faire la même chose que l’Irlande ou la Grèce et de prendre la responsabilité des dettes des banques en faillite, cela aurait été catastrophique pour nous sur le plan économique». Pour le gouvernement islandais il apparaît clair que l’Union européenne est un frein à la bonne santé économique des pays. 

Le pays a pris des mesures après la crise de 2008 et a laissé ses banques faire faillite contrairement aux autres pays européens qui ont tous fait pour nationaliser sauver leurs banques. Le site Geopolis explique que «le pays a mené une politique mêlant contrôle des capitaux (une idée mal vue en Europe), austérité budgétaire mais aussi hausse des impôts et surtout dévaluation importante de sa monnaie (60%) qui a entraîné une importante inflation, aujourd’hui maîtrisée… et une reprise de la croissance. Résultat, Reykjavik n’a pas sacrifié sa politique sociale et le FMI a été totalement remboursé de ses avances financières. Cette politique a fonctionné, moins d’entreprises ont fait faillite et il n’y a pas eu d’exode des jeunes comme au Portugal, Espagne ou Irlande ».

Selon l’AFP les inégalités sont parmi les plus faibles au monde en Islande et l’espérance de vie très élevée (83 ans). Bref un pays où il fait bon vivre a priori ».

RT en français, le 10 février 2016

Rappels :

L’Islande, sortie de la crise, dit « non, merci » à l’Union européenne

La démocratie islandaise plus forte que les banquiers

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Islande : 1,9% de taux de chômage en 2015, un chiffre qui fait rêver plus d’un pays européen !

  1. zorba44 dit :

    Climat froid et sec. Un mode de vie un peu particulier. De grands lecteurs pendant les longues nuits d’hiver.
    Massifs buveurs et un peu décadents dans leurs moeurs, les Islandais sont à part.

    Jean LENOIR

  2. Pierre dit :

    Pour sortir de la crise économique, faites comme l’Islande, emprisonnez les banquiers!

    La crise et l’effondrement de 2008 se sont produits parce que de très grandes banques avaient spéculé sur des prêts frauduleux et risqués, qui se sont cassé la figure. Quand l’effondrement s’est produit, les banques se sont tournées vers le gouvernement fédéral, qui a aussitôt adhéré à l’idée que les banques sont bien trop grosses pour faire faillite, et les contribuables ont subventionné les banques pour des trillions de dollars…./

    Les contribuables n’ont pas été consultés et n’ont même pas été autorisés à donner leur avis, et ceci n’est qu’un exemple de la célérité avec laquelle les gouvernements peuvent répondre aux desiderata de la classe riche. Bien qu’il ait été de notoriété publique que les banques avaient menti, spéculé sur des prêts frauduleux et blanchi l’argent des cartels de drogue, personne n’a été poursuivi ni inculpé de rien, alors que des millions de citoyens se voyaient ruinés…/

    Les « corporate medias » ont délibérément omis d’informer le public de la façon dont d’autres pays, notamment l’Islande, ont fait face à leurs crises. Si on vous l’avait dit, vous auriez pu exiger que nous nous conduisions comme les Islandais, mais quand on ne sait pas, on n’exige rien.

    L’Islande est un des pays qui ont été le plus durement touchés par l’effondrement des banques, mais là, ils ont affronté le problème tout autrement que nous. La première différence importante est que l’Islande a décidé que si les banques avaient spéculé et consenti des prêts dangereux et stupides, ce n’était pas la responsabilité des contribuables de renflouer des banques irresponsables pour leur stupidité, et par conséquent, elle les a laissées faire faillite.

    …/

    Donc, quand l’Islande a refusé de renflouer gracieusement les banques, elles ont fait faillite…/

    Mais les Islandais ne se sont pas contentés de cela : ils ont pris une mesure plus audacieuse encore. Ils ont décidé de poursuivre en justice les dirigeants des banques qui étaient responsables de l’effondrement de 2008, ce qui, à ce jour, a conduit 26 banquiers en prison. Un concept franchement nouveau que celui de tenir des banquiers pour responsables de ce qu’ils font, comme le sont les citoyens ordinaires !…/

    VOIR L’ARTICLE COMPLET…/

    http://fr.sott.net/article/27693-Pour-sortir-de-la-crise-economique-faites-comme-l-Islande-emprisonnez-les-banquiers

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s