Maria, le calendrier des Mayas et l’apocalypse

Je suis tout à fait d’accord avec le site Dedefensa.org, les premières minutes de cet interview de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères sont vraiment alarmantes. Elle y affirme ni plus ni moins que les événements géopolitiques incroyables auxquels nous assistons actuellement ne sont que les « signes avant-coureurs » de « bouleversements tectoniques »OD

russie maria zakharova apocalypse

« Ecoutez cette interview de plus de 25 minutes de la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova, dans l’émission « In the Now » (RT) de Anissa Naouai. Son propos, commençant par une référence au calendrier des Mayas (annonçant la fin du monde pour la fin 2012) est absolument apocalyptique, avec ces premières phrases de la réponse à la première question d’ordre général sur la situation actuelle, – “sur le continent” (européen) dit la question, mais perspective aussitôt élargie dans la réponse… (Les autres questions entrent dans les détails des situations, de la guerre de la communication, des responsabilités US et du bloc-BAO, de la presse-Système, des autres acteurs très connus, etc.)

« D’une manière générale, je crois que nous sommes allés trop vite en disant que le  calendrier des Mayas avait tout faux [en annonçant la fin du monde]. Il se peut qu’ils aient eu raison parce que ce à quoi nous assistons en ce moment, ce sont des mouvements tectoniques dans les relations et sur la scène internationales. Cela ne concerne pas qu’une région, qu’un continent, c’est un mouvement global, une redistribution des forces dans le monde. Du moins, tout l’indique, et malheureusement la tendance ne fait que s’amplifier.

« A la base [de ce mouvement], on trouve certains pays, – et on peut les nommer ouvertement, – et leur décision de remettre en question les principes fondamentaux des relations entre les nations et leur interaction. Ils ont cherché à réduire, à détruire certains principes, comme le respect mutuel entre États, l’intégrité territoriale, la souveraineté des autres pays, la non-ingérence dans les affaires d’autrui. Ces principes sont inscrits dans la Charte de l’ONU […] et se retrouvent aujourd’hui en danger.

« Ce qui se passe aujourd’hui avec la situation des “migrants”, – ou, pour appeler un chat un chat, des “réfugiés”, – c’est un exode du Moyen-Orient. La situation du Moyen-Orient et la montée du terrorisme, ne sont que des signes avant-coureurs de ce qui va arriver, qui nous montrent ce à quoi le monde va aboutir… […] Bien sûr, je ne veux pas jouer les Cassandre mais, comme je l’ai dit, ce ne sont que les premiers symptômes… »

L’interview a été diffusée sur RT-anglais le 17 février et sur RT-français le 21 février. Il nous paraît extrêmement significatif pour plusieurs raisons qui tiennent aux circonstances techniques et autres, à partir de l’intervention de Zakharova dont on a déjà dit quelques mots. Zakharova est une professionnelle de premier plan, ayant passé plusieurs années à New York, comme porte-parole de la délégation russe ; elle parle parfaitement l’anglais et, dans cette sorte d’interview des médias russes diffusant en anglais, elle a l’habitude de parler elle-même en anglais. Cette fois, elle répond en russe aux questions qui lui sont posées en anglais. C’est le signe qu’elle veut parfaitement contrôler ce qu’elle dit, et donc que la description apocalyptique qu’elle fait est voulue, et qu’elle représente très précisément la pensée de la direction russe, notamment du couple Poutine-Lavrov. Le fait qu’une version française (sous-titre) d’un entretien aussi long et parfaitement traduit ait été diffusée après un délai technique montre que la direction russe veut une diffusion maximale et ne retire aucun mot de ces déclarations.

Le titre de l’interview dans RT-français est : « Nous n’avons plus le temps de jouer, les terroristes sont déjà parmi nous. » Zakharova agissant comme une interprète directe de son ministre (et de Poutine par conséquent), d’une façon dont les formes dissimulent à peine la démarche, on doit conclure que tout cela indique une alarme et une inquiétude extraordinaires de la direction russe, dont on sait qu’elle ne perd jamais son sang-froid et qu’elle pèse tout ce qu’elle dit. On tiendra donc cette intervention pour particulièrement importante et extrêmement significative de l’état d’effondrement de la situation générale telle que la perçoivent les Russes qui sont certainement les mieux informés et les plus lucides à cet égard ».

Dedefensa.org, le 21 février 2016

L’interview de Maria Zakharova à RT :

Lire aussi :

Les Etats-Unis et leurs alliés sont à la recherche de la guerre et non de la paix en Syrie (Lavrov)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Maria, le calendrier des Mayas et l’apocalypse

  1. Leem dit :

    Cette femme est de la même trempe que Sarah Wagenknecht : la grande classe.

  2. Ratuma dit :

    et au CERN, ils cherchent quoi ??

  3. Nanker dit :

    Par « bouleversements tectoniques » on peut penser à Internet, le système SWIFT et le GPS, trois technologies tellement ancrées dans notre quotidien qu’on ne pense même plus qu’elles sont 100% américaines.

    Si autour de 2020-30 l’Oncle Sam venait à se rendre compte qu’il a perdu l’emprise féroce qu’il avait sur le globe, et que les USA sont redevenus ce qu’ils étaient avant la guerre de 14-18 cad une puissance régionale, il pourrait lui prendre l’envie de se venger… et de faire chier le reste de la planète.
    Je ne crois pas à l’hypothèse d’un lancer de missiles ballistiques US mais je crois à la possibilité d’un bras d’honneur technologique au monde entier…

    Paradoxalement Trump **peut** représenter un espoir puisqu’il a déclaré vouloir entretenir de bonnes relations avec Poutine. Par contre si la fée Carabosse Clinton entre à la Maison Blanche elle nommera au Département d’Etat la démente Victoria Nuland, et là…

    • Je pense que les risques auxquels elle fait allusion n’attendront pas 2030 pour se concrétiser, car il est difficile d’imaginer les Etats-Unis se contentant d’une vengeance : Ils feront tout pour ne pas perdre leur leadership.

      En ce sens leur vieille stratégie de la déstabilisation par la guerre et le chaos pourrait bien prendre un tour tragique. Bien que le pire, évidemment, ne soit jamais sûr…

      Et n’oubliez pas les deux régimes difficilement contrôlables que sont la Turquie et l’Arabie saoudite – cette dernière ayant fait savoir récemment qu’elle possédait des armes atomiques…

      • zorba44 dit :

        Oui Olivier le pire n’est jamais certain. Toutefois la multiplication d’armes de destructions massives relève d’une vraie problématique.

        Un pays peu solide et acculé peut avoir des dirigeants qui cèdent à l’ultime tentation, tout particulièrement lorsque leurs intérêts « maffieux » ou « doctrinaux » sont directement menacés.

        Jean LENOIR

  4. Flora dit :

    Mais pour quoi donc l’auteur de ce blog, M. Olivier Demelaere semble-t-il qui accorde tant de crédit et bonnes intentions (y compris pour le respect des frontières !) aux gouvernants russes, ne va-t-il pas offrir ses services directement au Krimlin ….comme grand directeur de la propagande ?
    On se le demande !

  5. Ping : Maria, le calendrier des Mayas et l’apocalypse | Le Blog de la Résistance

  6. Nanker dit :

    Vous êtes plus pessimistes que moi Olivier. Personnellement je pense que l’option atomique ne sera jamais mise en place par les USA.
    Mais Poutine a enfin compris qu’ils n’arrêteront jamais de tenter de déstabiliser la Russie.
    Le dirigeant russe a pêché par naïveté dans le passé, notamment en croyant Obama lorsque celui-ci disait à Medveded que lors de second mandat il serait plus libre de nouer des relations apaisées avec Moscou…

    Maintenant Poutine sait à quoi s’en tenir… et la meilleure option serait le désarmement « soft » de Washington en passant notamment par une mise en faillite des USA via une dé-dollarisation massive des échanges internationaux.
    Et c’est exactement ce que prêche Poutine auprès de ses alliés. La dé-dollarisation est le talon d’Achille secret des Américains : Saddam Hussein et Kadhafi l’appelaient de leurs voeux. On sait ce qu’il leur est arrivé.

    • « On sait ce qui leur est arrivé » : Vous voyez, vous êtes aussi pessimiste que moi…

      Le désarmement « soft » des Etats-Unis par une mise en faillite en douceur, ça n’est pas envisageable. Tout ce qui se passe en ce moment aux quatre coins de la planète en est à mon avis la preuve.

      • zorba44 dit :

        Plus cyniquement que quiconque, le signataire a comme dans l’idée que les ricains n’utiliseront pas l’arme atomique seulement parce qu’ils savent qu’ils n’ont plus la supériorité des armes.

        Dans le cas contraire, l’ours étant une telle épine …que feraient-ils ?

        Jean LENOIR

      • Jean,

        Si seulement ces élites se comportaient de façon purement rationnelle !

        Mais vous savez qu’au sein de l’Etat profond américain il y a une lutte entre plusieurs clans et que certains sont de véritables psychopathes…

  7. Justy dit :

    Les gens qui s’informent sur des sites comme celui-ci savent tout ce que confirme ce porte parole russe.A l’évidence,elle était d’une grande sincérité et était émouvante.Mais nous sommes manifestement une minorité à ne pas avaler la propagande.Combien de fois j’ai été désespéré d’apprendre à la pause café ou l’ors d’une réunion ,familliale ou non ,que Poutine avait tué un rival sur un pont,empoisonné un ennemi,descendu un boeing avec un missile ,envoyé des chars en Ukraine,et la liste est longue.Jadis , le paysan,faisant une pause dans son champ et s’appuyant sur le manche de sa fourche prenait le temps de réfléchir sur les choses de la vie:il ne gobait pas tout.Mais aujourd’hui,le mainstream médiatique a réussi à nettoyer le cerveau de l’homme moderne de manière à ce qu’il ne pense plus que Coca Cola.Regardez ce qui se passe l’ors des élections dans notre beau pays si démocratique!

    • jules dit :

      Ce qui se passe lors des élections ?… Ben, une abstention supérieure à 50 % et des votes blancs ou nuls de l’ordre de 5 %. Sans parler de ceux qui n’ont pas voté « UMPS » au premier tour (pas loin de 60 % des votants dans le Nord-Pas-de-Calais).

      En gros, bien plus de la moitié des électeurs qui en ont comme un peu marre d’être pris pour des andouilles ou des fleurs de nave.

      Si on admet que, quels que soient les enjeux et les circonstances, dans toutes formes de sociétés humaines, il y a entre 15 et 20 % de demeurés irrécupérables et/ou de nigauds prêts à avaler toutes les couleuvres imaginables, le résultat est plutôt rassurant. (Bon, maintenant, que pour nos copains de l’administration de l’UE, le taux de débiles à bulbe d’insecte sous-développé monte à 95 % — voire à 99,995 % pour le deep state made in USA —, je n’en doute pas une seconde ; mais c’est un autre débat.)

  8. Ping : Maria, le calendrier des Mayas et l’apocalypse |

  9. Robert dit :

    Quelles seront les options choisies par les vrais maîtres du monde, c’est-à-dire les financiers US et les multinationales rattachées… On ne fréquente pas ce blog sans savoir que les politiques sont tous des pantins (de luxe certes) !

  10. Ratuma dit :

    Ils ont bien osé sur le Japon –
    et si l’Arabie Saoudite a la bombe, c’est que quelqu’un l’a donnée ? Ils n’ont pas fait de recherches et alors pourquoi incriminer l’Iran – les accuser de l’avoir ???

  11. Nanker dit :

    « Vous êtes plus pessimistes que moi Olivier. Personnellement je pense que l’option atomique ne sera jamais mise en place par les USA »

    D’un autre côté il y a ça qui vient de tomber…
    http://www.zerohedge.com/news/2016-02-26/caught-tape-us-test-fires-nuclear-icbm-warns-we-are-prepared-use-nuclear-weapons

    Obama mérite VRAIMENT son prix Nobel de la paix!

    • roc dit :

      Bonjour
      ou l’avez vous entendu parler de guerre nucléaire dans la vidéo
      ce qui se passe en Syrie est horrible HORRIBLE et pourtant point de nucléaire.
      de 1990 a1999 (sous l’ère eltsine) le désespoirs était a son comble les taux d’alcoolisme et les suicide on exploser cette femme l’a vécut elle sait de quoi elle parle pas vous ni moi !

  12. drazig dit :

    Cette Maria est bien jolie!

    • zorba44 dit :

      C’est à supposer …comme si le signataire créait son église du suppositoire (de satan !)…
      Sinon, aucune idée ni aucune autre information !

      Jean LENOIR

  13. Axelthful dit :

    un site qui ne devra pas vous deplaire ; http://badd.name/home sur le protocole de Sion

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s