[Banksters] Société générale, la banque des truffeurs sachant truffer

(source : Les InRockuptibles)

« Des vidéos tournées lors d’un séminaire festif à Djerba ou au siège même de la Société générale suggèrent, sur fond de plaisanteries douteuses, le cynisme des traders. L’ambiance évoque la finance folle des années 2000, mais en mode Bronzés.

Au cours de notre enquête sur la Société générale, nous avons mis la main sur une série de vidéos saisissantes. Des images filmées et projetées entre 2005 et 2007, lors des séminaires de la banque, à Djerba, Deauville ou dans la salle des marchés du siège de la Générale dans le quartier de la Défense, à Paris.

Un an avant que n’éclate l’affaire Kerviel, on y voit certains des supérieurs hiérarchiques directs du trader élire le meilleur “truffeur” de l’année, ou encore, “prendre des risques au-dessus des lois”. Ces sketches, joués par les employés de la branche Dérivés Actions de la Société générale, tournent en dérision le quotidien de ces banquiers, leurs prises de risque sur les marchés et ce sentiment d’impunité qui caractérise la finance des années 2000.

Ambiance déchaînée au Club Med de Djerba

Un vendredi soir de l’hiver 2006, une vingtaine d’autocars bondés de vacanciers excités se gare sur le parking du Club Med de Djerba, en Tunisie. Quelque 720 personnes en chemise hawaiienne et bob sur la tête en descendent. Il s’agit des salariés de la salle des marchés de la Société générale. Des informaticiens aux traders stars, tout le monde s’est déplacé. Pour l’occasion, le Club Med a enfilé les couleurs de la banque, des drapeaux rouge et noir séparés d’un trait blanc flottent du parking à la plage ».

Lire la suite sur Les InRocks

Lire aussi :

Société générale : un bluff à 4,9 milliards ?

« La Société générale aurait réalisé 1,8 milliard de profits sur les pertes attribuées à Jérôme Kerviel. Notre enquête apporte de nouvelles révélations et permet de comprendre l’attitude de la banque au cours de la semaine du 21 janvier 2008. Trois interrogations surgissent : les 4,9 milliards que le trader est supposé rembourser ont-ils vraiment été perdus ? Quel a été le rôle exact de Daniel Bouton, pdg de la Société générale ? Le crédit d’impôt de 2,2 milliards octroyé à la banque est-il justifié ? »

Rappels :

Affaire Kerviel : le scoop que vous avez manqué (E. Verhaeghe)

Ces 30 mégabanques qui peuvent faire sauter le système

 

Les Inrocks Société générale vidéos des traders au-dessus des lois

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour [Banksters] Société générale, la banque des truffeurs sachant truffer

  1. parabellum666 dit :

    Blog très intéressant,l’auteur a lui, des soucis avec la banque de France pour ses révélations.
    http://chevallier.biz

  2. Comme quoi, y sont hors-sol et tenus dans ce Système de tout nous est permis… Pendant ce temps, les directives et rapports des Banksters nous apprend autre chose comme avec UBS en janvier dernier ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/07/banksters-ubs-levez-vous/ Et à la lecture de la revue de presse internationale de P. Jovanovic concernant AIG. Je pense que je fais en faire un billet et si ça vous intéresse je vous le collerais ? A vous lire JBL

  3. zorba44 dit :

    Quelle belle illustration de la moralité des banquiers !
    Si vous n’avez pas encore compris pourquoi il faut s’écarter d’eux, alors votre cas est désespéré.

    Jean LENOIR

  4. brunoarf dit :

    La Banque Centrale Européenne a dans ses livres des centaines de milliards d’obligations d’Etat pourries.

    La Banque Centrale Européenne est devenue une gigantesque fosse à merde.

    A propos de la Banque Centrale Européenne, Olivier Berruyer écrit :

    C’est triste un système monétaire qui meurt, et est placé en soins palliatifs…

    Je vous ai mis à jour le bilan de la BCE (de l’EuroSystème pour être exact, c’est-à-dire la BCE + toutes les banques centrales nationales) :

    Bilan de l’EuroSystème :

    Titres en euros dans le bilan de l’euroSystème :

    On voit bien le QE en cours, où la BCE rachète essentiellement des obligations publiques, augmentant donc son risque…

    La BCE, une incroyable aventure historique dont votre argent est le héros… (sic.)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s