Sommet UE-Turquie : La Hongrie met son véto au plan d’immigration totale de Merkel (Censure des médias français)

hongrie veto immigration merkel

BREIZATAO – ETREBROADEL (08/03/2016) La Hongrie a mis une fin brutale au sommet entre l’UE et la Turquie en imposant son véto au plan d’immigration illimitée soutenu par Angela Merkel et le gouvernement islamiste turc. La presse française a imposé une censure totale de cette révolte diplomatique spectaculaire, évoquant simplement une “extension des négociations”.

La Hongrie sauve l’Europe

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a refusé de céder d’un millimètre. Hier soir, lors du sommet entre l’UE et la Turquie portant sur la crise migratoire, le chef du gouvernement hongrois a pris la tête du front du refus face à une Angela Merkel plus extrémiste et isolée que jamais.

Selon le plan prévu par Berlin et Ankara, la Grèce était censée renvoyer tous les migrants clandestins vers la Turquie. Cette dernière les accepterait… pour mieux les expédier directement en Europe… par avion. Ensuite, les clandestins musulmans seraient répartis de façon autoritaire dans toute l’Union Européenne.

Comme si ce plan d’accueil systématique ne suffisait pas, le gouvernement islamiste turc a accru son chantage en réclamant des milliards d’euros supplémentaires pour les millions de migrants orientaux qui s’entassent sur son territoire.

Des demandes inacceptables pour nombre d’états européens. Fort d’un soutien diplomatique régional patiemment organisé, la Hongrie – notamment soutenu par le Royaume-Uni – a opposé son véto à toute décision impliquant l’importation de millions de clandestins du tiers-monde en Europe.

Un échec retentissant pour Angela Merkel, lancée dans une politique délirante d’accueil systématique des migrants afro-musulmans.

Censure de la presse française

Alors que la presse européenne souligne depuis ce matin la rupture organisée par la Hongrie – et de nombreuses nations d’Europe avec elle – la presse française a imposé une impressionnante censure.

Le journal catalan El Punt Avui titre aujourd’hui “Orban s’impose à Merkel” (voir), tandis que la chaîne britannique Sky News déclare “La Hongrie bloque les propositions de l’UE et de la Turquie” (voir). Même la presse allemande s’est fait sans détour l’écho du véto hongrois, à l’instar de Die Welt qui évoque le “véto hongrois” (voir ici).

Rien de tel en France où la presse est étroitement contrôlée par le gouvernement. Le Monde ose même affirmer que l’accord est en voie de “finalisation”.

2016-03-08 Le,Monde sommet immigration

Le ton triomphant de l’article (lire ici) – qui détaille les négociations – tend à convaincre le lecteur que la position immigrationniste radicale de Berlin et de Bruxelles aurait été adopté par les états européens. Extraits :

L’Union européenne s’est donné un délai de dix jours pour finaliser un nouvel accord avec Ankara visant à stopper l’afflux de migrants vers l’Europe. Le sommet entre les dirigeants des Vingt-Huit et la Turquie, achevé dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 mars à l’issue de discussions laborieuses, a donc abouti sur la promesse de nouvelles tractations, avec en point de mire un nouveau rendez-vous le 18 et 19 mars à Bruxelles.

Le succès selon le quotidien français résiderait dans “l’aboutissement” portant sur une “promesse” de “nouvelles tractations”. En somme, c’est le blocage le plus complet et le journal socialiste tente de camoufler l’étendue de la crise en devisant sur des vœux pieux.

C’est à ce point vrai que le journal ne mentionne pas une seul fois le mot “véto”, partout en titre dans la presse européenne. Ce n’est qu’en fin d’article que “Le Monde” daigne évoquer la position hongroise :

Le premier ministre hongrois Viktor Orban, déjà vent debout contre le plan de répartition dans l’UE de réfugiés arrivés en Grèce et en Italie, a clairement fait part de son opposition à tout accord impliquant des « réinstallations » massives depuis le territoire turc.

Le Premier ministre hongrois “n’a pas fait part” de son opposition : il a opposé un véto qui a fait échouer le plan que cherchent à imposer brutalement Merkel, Juncker et Davutoglu.

Le journal Le Figaro n’a pas réagi différemment, titrant lui aussi sur le “délai” de dix jours visant à “finaliser” un accord qui en réalité n’existe pas (voir ici).

Une vaste coalition vise à renverser Merkel

Dans les coulisses, la Hongrie n’est pas seule. Et l’enjeu dépasse de beaucoup les simples modalités techniques de l’accord abondamment mis en avant dans la presse hexagonale.

La Hongrie a été rejointe par un nombre important de pays d’Europe Centrale et de la région balkanique pour imposer une ligne de défense de l’intégrité ethnique et religieuse de l’Europe. La Bulgarie est par exemple en train de militariser activement sa frontière (voir ici) avec le soutien du groupe de Visegrad (Pologne, Tchéquie, Hongrie, Slovaquie) tandis que la Slovaquie a annoncé sa volonté de construire son propre mur de défense.

L’Autriche a entrepris de défier Merkel en organisant à Vienne un sommet européen visant à fermer la route des Balkans aux masses de migrants afro-musulmans.

Plus révélateur : la révolte s’organise au sein de la CDU, le parti d’Angela Merkel, où le Premier ministre de Bavière, Horst Seehofer, a pris la tête de la fronde. Celui-ci était récemment en Hongrie où il a soutenu la politique de Viktor Orban (voir ici), mais aussi en Russie où il a rencontré Vladimir Poutine (voir ici). Qu’on ne s’y trompe pas : c’est une déclaration de candidature pour remplacer Angela Merkel à la tête du gouvernement allemand. Le Premier ministre de l’état de Bavière engrange donc les soutiens internationaux en vue de mettre au point politique européenne cohérente.

En toute logique, une victoire de l’aile droite de la CDU à Berlin terrorise le gouvernement socialiste français.

Mais il y a plus.

La Russie, principal adversaire de la Turquie islamiste en Syrie, voit ses intérêts converger avec ceux des opposants à la politique migratoire de Merkel, étroitement liée à celle d’Ankara sur le sujet. Et Paris pourrait rapidement voir sa politique “orientale” pro-islamiste, menée  en lien avec l’Arabie Saoudite, être complètement réduite en poussière si Berlin tranchait en faveur d’Assad.

Sans surprise, Viktor Orban a dénoncé fin février les sanctions économiques contre la Russie, affirmant à mots couverts que la Hongrie ne les soutiendrait plus d’ici peu (voir ici).

Pour des raisons idéologiques, économiques et sécuritaires mais aussi culturelles, conservateurs allemands, hongrois et russes veulent mettre un terme à l’anarchie dont sont responsables Angela Merkel et Recep Tayip Erdogan. Ce qui suppose d’isoler la Turquie, de fermer totalement les frontières de l’Europe – extérieures et intérieures – et de restaurer les relations euro-russes.

Déclassement français

Avec la fin de Schengen et la montée en puissance du sentiment identitaire et souverainiste en Europe Centrale et Orientale, on comprend que Paris soit soucieuse de masquer les dynamiques en cours et sur lesquelles la France n’a plus aucune espèce d’influence.

La tentative de Manuel Valls de se faire l’écho de cette nouvelle donne lors de la conférence sur la sécurité de Munich (voir ici), a été accueillie froidement par la presse allemande et contredite par la nomination de Jean-Marc Ayrault au ministère des Affaires Étrangères.

Ce dernier a récemment “salué” la politique d’Angela Merkel sur la question (voir ici). Jean-Marc Ayrault est unanimement reconnu comme parfaitement incompétent en matière de diplomatie – comme du reste – et a illustré l’incapacité de la présidence française à comprendre ce qui se passe. Et, au surplus, a encore renforcé l’isolement du Premier ministre français, sciemment marginalisé par le président français. Peu étonnant donc que Manuel Valls ne cache plus son envie de claquer la porte (lire ici).

La chute de Merkel, inévitable, annoncerait l’effondrement du dogme immigrationniste en vigueur à Bruxelles et Paris. Et avec elle, la présidence socialiste française serait définitivement marginalisée en Europe, le centre de gravité des affaires continentales se déplaçant résolument à l’Est à mesure que l’UE se désintègre.

Breizatao.com, le 8 mars 2016

Rappels :

Sommet UE-Turquie sur l’immigration : Merkel se déchaîne pour laisser les frontières ouvertes

Sommet UE-Turquie le 7 mars : Erdogan fait chanter l’Europe

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Sommet UE-Turquie : La Hongrie met son véto au plan d’immigration totale de Merkel (Censure des médias français)

  1. Ping : Sommet UE-Turquie : La Hongrie met son véto au plan d’immigration totale de Merkel (Censure des médias français) |

  2. zorba44 dit :

    Merdias à la bouche cousue…
    Que diront-ils, qu’écriront-ils le jour où le château de cartes de le finance s’effondrera ?

    Jean LENOIR

  3. Ping : Sommet UE-Turquie : La Hongrie met son véto au plan d’immigration totale de Merkel (Censure des médias français) « FNACAB

  4. luomo dit :

    Isolée comme elle est l’Angela du diable, elle doit avoir de sacrés appuis extérieurs pour ne pas être déjà hors jeu…..

  5. Alcide dit :

    La véritable devise constatée dans les faits de la Grosse Commission Européenne et de ses gouvernements à inscrire sur le fronton des organes de pouvoir :

     » Lâcheté , Traitrise , Corruption « .

    Fermeture de la route des Balkans, ou comment l’UE compte abandonner la Grèce
    https://fr.sputniknews.com/international/201603081023208832-ue-fermeture-route-balkans-grece-turquie/

    Et bien entendu abandonner les terribles conséquences sociales et économiques de cet envahissement au peuple Grec ruiné par la dette odieuse, après avoir sommé le gouvernement Grecs de laisser accoster les ferrys emplis de migrants embarqués en Turquie et accompagnés par la marine turque .

    Ce sont des salauds ultimes.

  6. Trend dit :

    Bonjour,

    Ou pouvons-nous trouver le résultat des votes concernant ce sommet EU-Turquie ? Qui a voté pour , contre et qui a mis son veto à par la Hongrie ?

  7. Justy dit :

    Les merdias,notamment français,ne semblent pas avoir compris que le vent tournait.Tous les efforts des neocons pour empêcher la nomination de Trump sont restés vains.Les éditorialistes et
    autres specialistes auto-proclamés commencent à pleurer literalement.La révolte contre l’establishment aura demarree aux USA mais viendra aussi chez nous .Cette dernière associée au courage d’un Viktor de Hongrie sont de très bonnes nouvelles.

  8. Nanker dit :

    « La Hongrie a mis une fin brutale au sommet entre l’UE et la Turquie en imposant son véto au plan d’immigration illimitée soutenu par Angela Merkel et le gouvernement islamiste turc »

    Je pense qu’une opération de « regime change » en Hongrie est déjà mise sur pied à Washington (si vous ne savez pas ce que c’est tapez « Gene Sharp » ou « Révolutions de couleur » sur Gogol).

    On fomentera une révolution « spontanée » ce l’on parera d’un nom romantique genre « révolution verte », couleur de l’espoir.
    On mobilisera « spontanément » la jeunesse on lui fournira tentes et ordinateurs portables qui apparaîtront comme par magie et on commencera le travail de sape du dirigeant hongrois.

    Adieu Victor on t’aimait bien, mais tu étais dangereux car bien trop lucide… L’Europe c’est comme ce tableau de Bruegel « La Parabole des aveugles » : « « Laissez-les. Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Or, si un aveugle guide un aveugle, ils tomberont tous deux dans la fosse. » Tout est dit…

    • zorba44 dit :

      Il va falloir tous entrer en Résistance (Olivier, je me permets de vous suggèrer d’ajouter un dynamique et fort « Je suis Résistant » …dans la colonne déjà longue de droite) car on ne peut plus laisser les ricains et leurs sbires corrompus et serviles agir de la sorte.

      Il commence à y avoir un esprit de résistance en France (la loi « la connerie » en est un bel exemple).

      Il est nécessaire de multiplier les axes de résistance pour que les mougeons finissent par suivre …comme, un temps, les vichyssois retournèrent leur veste en masse la libération venue.

      …Internet peut faire beaucoup de choses, comme ce blog, et on ne peut pas arrêter internet car alors ce serait toute la société économique, du moins ce qu’il en reste, qui gripperait et se bloquerait très vite.

      La bagarre qui s’annonce c’est maintenant esprit de Vichy contre esprit Jean Moulin. A chacun de choisir la partie qu’il veut jouer (sans nécessairement subir le sort de Jean Moulin mais parer son action de résistant de son Aura Magnifique).

      Jean LENOIR

  9. Nanker dit :

    « Isolée comme elle est l’Angela du diable, elle doit avoir de sacrés appuis extérieurs pour ne pas être déjà hors jeu… »
    Oui cet appui s’appelle l’état profond américain…

  10. fabrice dit :

    L’Allemagne, par trois fois et en un siècle, crée le chaos et la guerre en Europe. Bismarck fut une véritable malédiction.

  11. parabellum666 dit :

    Et la deutsche bank comme arme nucléaire…

  12. Nanker dit :

    Alain Lamassoure s’indignant sur France-Info :
    « pour reconduire quelques centaines de milliers de migrants chez eux on va ouvrir les portes de l’Europe à 80 millions de Turcs ».

    On voit là encore une fois le plan américain : ils ont depuis les années 80 l’ambition de faire entrer la Turquie dans le traquenard européen. Et comme le pouvoir se distribue au sein de l’UE en fonction du poids démographique devinez qui deviendrait de facto le pays le plus puissant au sein de l’union? Bingo la Turquie!

    Avouez que ça vous fait envie de vivre au gré des directives européennes rédigées par Ankara!
    Et qui est à la manoeuvre une fois de plus : Merkel, en service commandé auprès des USA.

    La même Merkel qui il y a des années avait sèchement dit « non » à Sarkozy lorsque ce fou voulait faire entrer les pays du Maghreb dans une UE élargie. Preuve qu’elle avait compris que l’Europe n’est pas un club de pays musulmans. Sa déférence envers la Turquie est donc illogique… sauf si on comprend qu’elle obéit aux marionnettistes de Washington.

  13. Nanker dit :

    Addendum : le nain drogué dans ses oeuvres…
    http://www.europe1.fr/politique/sarkozy-au-maghreb-un-pas-de-plus-vers-l-union-mediterraneenne-28582

    Vous imaginez combien d’attentats on aurait eu si les ressortissants du Maghreb avait eu un droit de libre circulation dans l’espace Schengen…

  14. Ping : Sommet UE-Turquie : La Hongrie met son véto au plan d’immigration totale de Merkel (Censure des médias français) | Philippehua's Cellule 44

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s