Gros retour de bâton pour Super Mario… Les caves se rebiffent ! (B. Bertez)

Je l’avais annoncé hier : attention, la confiance y est de moins en moins… OD

more-second-thoughts-draghi1

« Draghi chauffe les marchés depuis plusieurs semaines, comme les bateleurs chauffent leur salle pour le spectacle. Echaudé par son “bide” de la fin d’année 2015, il a voulu frapper un grand coup, impressionner les marchés/spectateurs et tordre le bras de ses détracteurs.

Par ses annonces,  plus agressives que prévues par le consensus, il a voulu faire étalage de sa puissance : rien ne l’arrête, ni rien ni personne avait-il dit à New York en Décembre. 

Ce Jeudi 10 Mars, il a embarqué les places européennes. Pendant quelque temps, les observateurs ont eu l’impression qu’il n’y avait plus rien à vendre, il n’y avait que des ordres d’achat lesquels trouvaient difficilement contrepartie. Les places européennes se sont envolées de plus de 3,5%, ce n’est pas rien pour un grand marché de pays développés !

Draghi restera peut être dans l’histoire comme le spécialiste de l’effet de pauvreté.

L’euro s’est trouvé dévalué de 3%, c’est quand même la devise d’un bloc économique puissant ! Quelques heures plus tard, les indices boursiers européens clôturaient sur des pertes considérables, avec des écarts de 5% en séance tandis que l’euro, lui, finissait la journée sur un colossal rebond après une chute initiale.

Un sacré contrepied !

20160310_bazooka1_0

Que dire, si ce n’est que loin d’introduire de la sérénité, de la mesure et de la rationalité dans  les marchés, Draghi les rend fous. Au lieu de réduire les risques, la volatilité, il les attise. Draghi a voulu prouver quelque chose, c’est évident et il a pris une claque sans précédent, même celle de la fin 2015 était moins violente. C’est un véritable vote de défiance, voila comment il faut interpréter ce qui s’est passé jeudi .

Les banquiers centraux sont surexposés, ils se mettent en vedette, jouent des one-man shows irresponsables, sans contrôle et sans véritable sanction puisque leurs erreurs sont payées par des tiers, par les opérateurs des marchés.

Ces gens détruisent le système eux qui  sont payés pour en faciliter la marche, le bon fonctionnement, en père de famille disait-on avant. Ils prétendent piloter, naviguer, alors qu’ils ne connaissent ni les cartes ni mêmes les routes.

En fait il n’y a pas de vrai pilote dans les avions des Banques Centrales, ils sont moutonniers, ils font tous la même chose, même quand les situations sont différentes. Ils font la même chose parce qu’un professeur du MIT leur a enseigné la pensée unique.  Ce professeur leur a dit que c’était ce qu’il fallait faire. La  pensée de ces gens est monolithique, monopolistique. Et le pire c’est qu’ils pensent faux ».

Bruno Bertez, le 10 mars 2016

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Gros retour de bâton pour Super Mario… Les caves se rebiffent ! (B. Bertez)

  1. zorba44 dit :

    Le signataire pense que les banquiers ne pensent pas. Ils ne le peuvent pas, d’ailleurs, compte tenu des schémas impossibles qui sont proposés. Aussi ils font n’importe quoi avec le menu Draghi.
    Ils vont finir par avoir besoin de beaucoup d’Aqua Seltzer avant que nous ne subissions nous-mêmes les petits de puissants lavages d’estomac.

    Serrez les fesses et les ceintures !

    Jean LENOIR

  2. tonic dit :

    oui on se demande ce qu’ils vont pouvoir inventer la prochaine fois…dans quelques mois (qques semaines?)

  3. loton dit :

    Draghi maitre nageur distribue les gilets de sauvetage mais la piscine se vide;bientot a sec sur le carrelage!

  4. brunoarf dit :

    Jeudi 23 juin 2016, il y aura un référendum au Royaume-Uni. Ce jour-là, le peuple décidera de rester ou de sortir de l’Union Européenne.

    Mais il y aura peut-être un autre référendum.

    En Finlande, par référendum, le peuple finlandais décidera de rester ou de sortir de la zone euro …

    … sauf si le parlement finlandais refuse d’organiser ce référendum.

    Alors ?

    Le parlement finlandais va-t-il accepter de consulter le peuple ?

    Ou alors le parlement finlandais va-t-il refuser de consulter le peuple ?

    Devinez !

    Vendredi 11 mars 2016 :

    L’abandon de l’euro a de plus en plus d’adeptes en Finlande.

    L’euroscepticisme gagne du terrain en Finlande. Une pétition signée par plus de 50.000 citoyens, et déposée jeudi 10 mars devant le Parlement, va forcer les députés à débattre de l’éventualité d’un référendum pour que le pays abandonne l’euro.

    Si un retour au mark finlandais semble complètement improbable, l’initiative a dépassé le seuil exigé pour être mise à l’ordre du jour. Elle a été lancée par le député européen Paavo Väyrynen, 69 ans, huit fois ministre, qui agit en franc-tireur dans cette affaire. Il n’est soutenu par aucun parti, ni le sien (le Centre du Premier ministre Juha Sipilä), ni même les Vrais Finlandais (eurosceptiques) membres de la coalition au pouvoir. Mais « au sein du peuple il y a un large soutien pour que la Finlande quitte la zone euro », a assuré Paavo Väyrynen lors d’une conférence de presse à Helsinki. Selon le dernier sondage sur la question en décembre, 31% sont pour, alors qu’ils n’étaient que 19% quatre ans auparavant.

    Les divers référendums tenus sur l’Union européenne dans d’autres pays membres ces dernières années ont vu la montée de l’hostilité à l’intégration européenne. Les Britanniques doivent voter le 23 juin sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE, et un « Brexit » est une hypothèse tout à fait envisageable.

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/021757794054-labandon-de-leuro-a-de-plus-en-plus-dadeptes-en-finlande-1206154.php

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s