Les Bourses euros ne craignent pas le terrorisme

« Quelqu’un a acheté tout au long de la baisse pour ramener les cours quasi inchangés. »

bourses euros 22 mars 2016

Bruno Bertez, le 22 mars 2016

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les Bourses euros ne craignent pas le terrorisme

  1. zorba44 dit :

    SI c’est pas beau ça. Allons on parie sur GS, sur SOROS… et quelques autres. Et ils s’en sont mis plein la gibecière !

    Regardez les cours d’hier aussi : le CAC 40 sur une oblique absolu : du jamais vu !

    Jean LENOIR

  2. Nasri dit :

    Tout va bien pour le Casino, le plan se déroule -en gros- comme prévu.
    Des accrocs en Ukraine et en Syrie mais la lutte antiterroriste va redoubler après Bruxelles et le bloc BAO finira par triompher.
    Trump et Clinton ont renouvellé leur serment d’allégeance à Israël

    http://www.lapresse.ca/international/dossiers/maison-blanche-2016/201603/21/01-4963089-donald-trump-reconnaitrait-jerusalem-comme-capitale-disrael.php

  3. brunoarf dit :

    Il n’y a pas que les migrants qui arrivent par la Turquie.

    Il y a aussi les migrants qui arrivent par la Libye.

    Jeudi 24 mars 2016 :

    Libye : 800 000 migrants attendent de passer en Europe.

    Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé jeudi qu’environ 800.000 migrants attendaient de pouvoir passer en Europe depuis la Libye.

    Interrogé sur la radio française Europe 1, il a d’abord évalué le nombre de migrants concentrés en Libye à des centaines de milliers. Au journaliste qui avançait une estimation de 800.000 personnes, le ministre a ensuite répondu qu’il s’agissait d’un chiffre à peu près convenable.

    Jeudi 19 novembre 2015 :

    Sur France 2, Manuel Valls a eu beaucoup de mal à reconnaître la vérité qui dérange : des djihadistes se sont infiltrés au milieu des migrants.

    20 heures 41 :

    Certains « ont profité de la crise des réfugiés pour se glisser » en France

    Le premier ministre Manuel Valls a affirmé que certains des auteurs des attaques de vendredi contre Paris et Saint-Denis « ont profité de la crise des réfugiés pour se glisser » en France.

    « Ces individus ont profité de la crise des réfugiés, notamment au moment de ce chaos, peut-être, pour certains d’entre eux, se glisser… » en France, a indiqué Manuel Valls, sans finir sa phrase. Il a aussitôt ajouté que « d’autres étaient en Belgique, déjà. D’autres, je veux le rappeler, étaient en France », a-t-il assuré.

    http://www.lefigaro.fr/actualites/2015/11/19/01001-20151119LIVWWW00005-daech-execute-deux-nouveaux-otages-et-menace-new-york.php

    Mardi 1er mars 2016 :

    Général Philip Breedlove : « Les terroristes infiltrent les flux de réfugiés aujourd’hui. »

    Le général US quatre étoiles, Philip Mark Breedlove, à la tête du commandement des forces des États-Unis en Europe, témoignait le 1er mars 2016 devant le Sénat américain.
     
    Interrogé par la Sénatrice du New Hampshire, Kelly A. Ayotte, à propos de l’infiltration de l’État islamique parmi les réfugiés, le Général Philip Mark Breedlove a répondu que ces infiltrations sont déjà une réalité et qu’il faut se méfier de tous les flux de réfugiés.

    • xavib dit :

      Votre général 4 étoiles « Folamour » Breedlove est un fou furieux de la guerre des civilisations, aucun crédit à lui accorder.
      Il jette de l’huile sur le feu et détourne les regards des vrais responsables (coupables) des attentats.

      • brunoarf dit :

        Les trois djihadistes du Stade de France :

        1- Bilal Hadfi, de nationalité française.
        Il était parti en Syrie le 15 février 2015. Il avait été formé au terrorisme en Syrie par l’Etat Islamique pendant plusieurs semaines, puis il était revenu en Europe.

        Les autres djihadistes avaient voyagé ensemble :

        2- Ukashah Al-Iraqi, de nationalité irakienne.
        Il avait été formé au terrorisme par l’Etat Islamique. Il avait pris un faux-passeport syrien au nom de Ahmad Al Mohammad. Il était arrivé en Europe caché au milieu des « vrais » réfugiés syriens le 3 octobre 2015, date de son enregistrement dans le fichier Schengen Eurodac lors de son arrivée sur l’île grecque de Leros.

        Le journal LE FIGARO a reconstitué le parcours de ce djihadiste irakien :

        – Syrie, puis Turquie, puis arrivée sur l’île grecque de Leros le 3 octobre 2015 au milieu des « vrais » réfugiés syriens. Contrôlé et enregistré par la police grecque.
        – Passage en Macédoine, puis en Serbie. Contrôlé dans le camp de réfugiés de Presevo par la police serbe.
        – Passage en Croatie. Contrôlé dans le camp de réfugiés de Opatovac par la police croate.
        – Passage en Slovénie, puis en Autriche, puis en Allemagne, puis en France. Il se fait exploser devant le Stade de France.

        La carte est ici :

        3- Ali Al-Iraqi, de nationalité irakienne.
        Il avait été formé au terrorisme par l’Etat Islamique. Il avait pris un faux-passeport syrien pour se faire passer pour un réfugié syrien. Il était arrivé en Europe caché au milieu des « vrais » réfugiés syriens. Il a également été contrôlé le 3 octobre sur l’île grecque de Leros.

        Quatre complices ont voyagé en leur compagnie :

        4- Adel Haddadi, de nationalité algérienne.
        Il a été formé au terrorisme par l’Etat Islamique. Proche d’Abdelhamid Abaaoud, Adel Haddadi était muni d’un faux passeport syrien au nom de Fozi Brahite et soupçonné d’être en lien avec un ou plusieurs auteurs des attentats. Il est entré en Europe caché au milieu des « vrais » réfugiés syriens. Il a été contrôlé le 3 octobre 2015 sur l’île grecque de Leros, en même temps que les deux kamikazes du Stade de France.

        5- Muhammad Usman, de nationalité pakistanaise.
        Il est entré en Europe caché au milieu des « vrais » réfugiés syriens. Proche d’Abdelhamid Abaaoud, Muhammad Usman a été arrêté en même temps dans le même foyer, également muni d’un faux passeport syrien au nom de Faisal Alaifan, et il avait été contrôlé le même jour sur l’île grecque de Leros.

        6- X

        7- Y

        Les deux djihadistes X et Y ne sont toujours pas identifiés. Ils ont voyagé avec les quatre autres djihadistes cités ci-dessus.

        Source :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_13_novembre_2015_en_France#Enqu.C3.AAte

        Ukashah Al-Iraqi, Ali Al-Iraqi, Adel Haddadi, Muhammad Usman, X et Y sont arrivés tous les six sur l’île grecque de Leros le 3 octobre 2015. Ensuite, ils ont pris un ferry pour rejoindre Le Pirée. Le djihadiste qui a acheté les six billets de ferry n’a pas été identifié. A Leros, le patron de l’agence de voyage témoigne :

        « Je ne sais pas s’ils se connaissaient tous, mais celui qui a payé m’a acheté six billets », confirme au JDD Dimitri Kastis, le patron de l’agence de voyage qui a vendu au faux réfugié les tickets du ferry Leros-Le Pirée.

        http://www.lejdd.fr/Societe/L-insaisissable-Salah-Abdeslam-762845

      • morocco dit :

        Oui et alors, l’Etat Islamique et Breedlove c’est peut-être pas la même chose ?
        Breedlove c’est pas un général de l’Empire ?

        Les USA sèment partout le chaos et après ils crient au feu !

        Les guerres et l’anarchie qui poussent les populations sur les routes et dans les bateaux, c’est pas eux ?

        Soros qui finance les filières de passeurs et édite un « livret du migrant », il n’est pas américain ??

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s