Le point de vue d’un petit patron sur la loi El Khomri

A rapprocher des analyses de Jacques Nikonoff sur le démantèlement du Code du travail par le grand patronat, et de Bruno Bertez sur le monopole que la loi dite El Khomri assurerait au MEDEF dans la représentation des TPE et des PME, alors que sa représentativité réelle y est quasi nulle… OD

-« On casse un cadre général. Moi je vois le Code du travail comme une protection pour les salariés mais aussi comme une protection pour l’entreprise. Parce que le Code du travail est censé s’appliquer à toutes les entreprises. Donc mon voisin qui a la même activité que moi joue avec les mêmes règles. Mais à partir du moment où on introduit la possibilité pour les chefs d’entreprise de modifier les règles à l’intérieur de leur entreprise en allant contre la loi ou contre l’accord collectif – l’inversion des normes -, je peux me retrouver demain avec des concurrents qui vont me faire de la concurrence sauvage… »

« Moi quand j’entends parler Pierre Gattaz, je ne me sens pas du tout représenté dans les problèmes que je rencontre au quotidien… »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Le point de vue d’un petit patron sur la loi El Khomri

  1. André Grandi dit :

    Pffff ça sent bon la manipulation. Défendre des acquis d’un autre âge sur des théories de soi-disant concurrence déloyale ! Vu de Suisse vous êtes pathétiques…

    • C’est vrai que la Suisse, le pays qui lave encore plus blanc, a beaucoup de leçons à nous donner en matière de transparence et d’équité…

      • André Grandi dit :

        d une part je en vois pas le rapport avec la loi sur le travail et d autre part encore un cliché éculé. Vous m étonnez Monsieur, vous m avez habitué à mieux. En France vous devriez vous inspirer de la capacité de résilience…

      • Le rapport du secret bancaire et des paradis fiscaux avec la concurrence déloyale, vous ne voyez pas ? Il me semble pourtant que c’est un sujet vraiment central en Suisse et ailleurs depuis quelques années. L’évasion fiscale n’est possible que si les règles ne sont pas les mêmes pour tous.

  2. xavib dit :

    «Ce n’est pas François Hollande qui dirige la France, c’est le MEDEF»

    Le MEDEF et la Commission européenne…

    « Ils sont très déterminés à précariser le travail du peuple en France. »

    Tout casser sous prétexte qu’il y a trop de « charges » (en fait ce sont des cotisations qui servent le bien commun, l’interviewé a raison).

    L’argument fallacieux est qu’en allégeant les « charges » et en « flexibilisant » on va « libérer » le travail alors qu’en fait on déséquilibre le rapport salariés/ capital au profit du capital.

    Et le système ne profite qu’aux actionnaires, le plus souvent étrangers.

    https://francais.rt.com/opinions/18355-pas-francois-hollande-dirige-france-medef

  3. Nanker dit :

    « Moi quand j’entends parler Pierre Gattaz, je ne me sens pas du tout représenté dans les problèmes que je rencontre au quotidien »

    Représentation? Comme représenter le peuple, cad le plus grand nombre? Quelle idée vulgaire… Ce petit patron n’a pas compris que ces négociations se déroulent entre une bande de ploutocrates politiques (Valls Macron) et un ploutocrate patronal (Gattaz).

    Ces trois-là font partie du 1% parasitique qui se nourrit de ce pays et le tue à petit feu.

  4. parabellum666 dit :

    Cash investigation

    Le casse du siècle.

    Mardi 5 Avril à 20h55 France 2

    C’est un numéro exceptionnel qui est proposé ce soir, une enquête à l’échelle mondiale dans les arcanes de la finance. Elle permettra de découvrir les méthodes difficilement avouables de certaines multinationales. Menée dans le plus grand secret, elle s’achèvera quelques heures avant sa diffusion. Après le magazine, Elise Lucet prolongera l’investigation avec des experts et des responsables politiques.

    Y a un spécial « enfant de la télé » en face sur la une, un mardi… 🙂

  5. Arnold dit :

    Plutôt que de gémir que les « charges » sociales sont trop lourdes en France les gangsters du grand patronat devraient commencer par les payer!! au lieu de ça ils sont installés au Luxembourg (merci Jean-Claude!), en Irlande ou aux Pays-Bas pour ne pas payer ce qu’ils doivent à la France en raison de leur C.A. chez nous……

  6. zorba44 dit :

    Ce que dit ce monsieur est tout à fait exact mais il n’a sans doute pas compris que l’oligarchie industrielle et commerciale veut les petites entreprises à sa botte, la tête juste hors de l’eau comme ses salariés.
    Faire produire par des lumpensociétés et sous-traitants est une doctrine d’augmentation sans fin de la taille et des profits.

    Une crétinerie économique sans nom mais aussi une contribution à l’affaissement de la production, du commerce et des services;

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s