Non, 2016 n’est pas un poisson d’avril

2016-poisson-avril

« J’attendais désespérément, hier, l’annonce que l’année 2016 était en fait un poisson d’avril.

Le succès de Trump dans la campagne présidentielle ? Poisson d’avril !

Les attentats à Bruxelles ? Un canular sophistiqué, à l’aune de la Guerre des Mondes qui avait fait couler tant d’encre en 1938.

Les taux négatifs et autres « innovations » mirifiques des banques centrales ? Hahaha, on a bien ri, non ?

Hélas… Ce matin, il a bien fallu se confronter à la réalité : tout est vrai !… 2016 progresse inexorablement et la litanie de mauvaises nouvelles n’est pas près de prendre fin.

Déprimée, votre correspondante ? Non, non… enfin, peut-être un peu…

Je m’efforce de faire comme Bill Bonner, et de voir le bon côté des choses : à coup sûr, le système économique ploie sous les fardeaux toujours plus lourds qu’on lui entasse sur le dos… et ne va pas tarder à s’effondrer. On pourra alors recommencer sur de nouvelles bases plus saines — que du positif, n’est-ce pas ?

Sauf que… l’effondrement tarde à se produire. Comme le rappelait Bill mercredi :

« Jusqu’à présent, les banques centrales — Fed en tête — semblent avoir le contrôle de la situation.

Nous ne voyons pas vraiment d’érosion de la valeur de nos actifs financiers. Les actions et les obligations ont même vu leurs prix grimper.

Mais les entreprises sous-jacentes sont désormais couvertes de compères et de zombies — comme la coque d’un vieux bateau est incrustée de coquillages. Le navire ralentit… et s’enfonce de plus en plus dans l’eau. La formation de capital décline… la productivité coule… les salaires stagnent…

… Puis on se retrouve avec une population qui s’appauvrit au lieu de s’enrichir »…

Pas vraiment un programme qui donne envie de se lever le matin, n’est-ce pas ?

Mais, là encore, cher lecteur, ne nous décourageons pas, allons chercher le positif. Simone Wapler tombait à pic jeudi, puisqu’elle nous annonçait que « tout va bien sur les marchés » !

Ah… c’est « parce que tout va mal dans l’économie réelle ». Mais ne désespérez pas :

« L’économie réelle consiste à échanger librement des vrais trucs contre des vrais machins et pas simplement des bouts de papier assortis de promesses de payer un jour », expliquait Simone. « Le Marchandise World Trade Monitor nous dit que nous sommes revenus au point de 2009, lorsque la crise financière avait frappé de plein fouet l’économie mondiale qui se contractait (la ‘croissance négative’ selon Christine Lagarde).

Puisque tout va mal, les taux sont bas et vont le rester. Janet Yellen s’accroche au crédit gratuit, comme elle l’a confirmé dans son discours du 29 mars 2016.

Avec du crédit gratuit, très peu de choses risquent de vous faire perdre de l’argent. Vous pourriez même vous lancer dans la construction d’énormes bateaux pour transporter du fret inexistant, ce ne serait pas trop grave. Vous pouvez toujours prétendre que c’est de la relance et que ça occupe des chômeurs qui pourront ainsi consommer grâce à leur salaire retrouvé ».

Là, vous voyez ? Il y a toujours moyen de s’en sortir.

Allez, je vous laisse, j’ai un cargo à souder.

Meilleures salutations,

Françoise Garteiser »

La Chronique Agora, le 2 avril 2016

Lire aussi :

Donald Trump n’exclut pas une attaque nucléaire sur l’Europe

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Non, 2016 n’est pas un poisson d’avril

  1. Geraldine dit :

    Hollande dans les starting-blocks pour 2017 ?

    Poisson d’avril !

    Sarkozy et Juppé, meilleurs espoirs de la droite en 2017 ?

    Poisson d’avril !

    On peut toujours rêver, non ? 🙂

  2. zorba44 dit :

    L’année 2016, sans doute marquée par le plus grand concours Lépine de l’abjection financière.
    Janet, Christine, Mario et consorts cherchent avec désespoir la pierre philosophale qui permettra aux riches d’être plus riches et aux pauvres d’assurer la « rilance ».

    Ils n’ont pas encore osé donner cent mille euros à chaque citoyen, en cash …adossés sur une dette supplémentaire car …partir avec cent mille dans les poches c’est illégal !

    Ne faites surtout pas de prévisions en avril car l’ingéniosité du vice financier va encore continuer à sévir avant que l’ innommable pillage des comptes bancaires ne se produise, voire pire « la nationalisation des biens que vous possédez totalement sans rien devoir à une banque ». Pour paraphraser quelque chose de connu « la revendication d’un bien par un banquier prime la possession de ce même bien par un non banquier » …A bon entendeur…

    …Avril ça pique de partout !

    Jean LENOIR

    PS quelque chose qui n’a rien d’un poisson …Si une verrue vous démange vous la tuez en quelques jours en mettant un petit emplâtre d’ail emprisonné sous un bandage adhésif …à renouveler tous le matins pendant une à deux semaines.
    Et pan pour le lobby des pharmacies !…

    …qui va se tortiller pour récupérer le monopole de la vente de l’ail ! (poisson)

  3. Ping : Non, 2016 N’est Pas Un Poisson D’avril |

  4. brunoarf dit :

    Le chanteur Renaud :

    Il crée un Comité Viêt Nam dans son lycée pour protester contre la guerre du Viêt Nam, en 1967, et fréquente assidûment les « Amitiés franco-chinoises ». En mai 1968, avec son frère Thierry, Renaud vit pendant trois semaines dans la Sorbonne occupée, participant aux manifestations et barricades.

    48 ans plus tard :

    Il a accordé une interview au journal LE JDD :

    Renaud au JDD : « Je vais peut-être voter pour Fillon »

    Voter

    « Rien ou ce qui reste de la gauche ? C’est compliqué quand même. Je vais peut-être voter pour un François Fillon que je pense être un parfait honnête homme, un vrai républicain. Mélenchon, c’est le gauchisme, l’aventurisme, un idéalisme désuet. Le Pen, c’est la peste brune. Ces politiciens pensent surtout à changer leur réalité avant celle du pays. »

    http://www.lejdd.fr/Culture/Musique/Renaud-au-JDD-Je-vais-peut-etre-voter-pour-Fillon-779409

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s