[Lanceurs d’alerte] Quand Snowden se moque de François Hollande et de son double discours

On est en droit d’avoir quelques doutes sur la nature réelle du “lanceur d’alerte” censé avoir divulgué les « Panama Papers »… Mais la réaction du locataire de l’Elysée montre une nouvelle fois qu’il n’est qu’un opportuniste, ce que souligne également Sophie Coignard dans un article intitulé François Hollande, le petit profiteurOD

[Un petit rappel en passant : Evasion fiscale : Le gouvernement bloque en pleine nuit un outil anti-paradis fiscaux]

snowden-trolle-hollande

Extrait d’un excellent article de Numérama qui met en lumière le terrible deux poids deux mesures pratiqué par le gouvernement français.

« Vraiment ? », demande Edward Snowden à François Hollande, lorsque le président de la République assure qu’il faut protéger les lanceurs d’alerte.

Le président François Hollande s’est réjoui lundi des révélations surnommées « Panama Papers », qui mettent la lumière sur un gigantesque système d’évasion fiscale organisé à travers le Panama. Ces révélations ont été possibles parce qu’une source qui s’est protégée grâce au chiffrement a pu faire fuiter quelques 11,5 millions de documents confidentiels du cabinet d’avocats Mossak Fonseca — d’abord vers le journal allemand Süddeutsche Zeitung, qui les a partagés avec le Consortium international pour le journalisme d’investigation.

L’occasion était belle, pour François Hollande, de paraître soutenir ceux qui mettent en lumière les illégalités commises par le secteur public ou le secteur privé, en protégeant leur propre anonymat. «  Il faut protéger les lanceurs d’alerte, ils font un travail utile et prennent des risques », a ainsi reconnu le président de la République.

Mais sa remarque n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. « Vraiment ? », lui a répondu en français dans le texte Edward Snowden, à qui François Hollande a refusé l’asile en 2013 — quoique officiellement, la demande n’a pas été traitée par l’Élysée. « La France a reçu, comme beaucoup d’autres pays, par l’intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d’asile de Edward Snowden [mais] compte tenu des éléments d’analyse juridique et de la situation de l’intéressé, il n’y sera pas donné suite », avait expliqué le ministère de l’intérieur. Celui qui a révélé l’étendue des programmes illicites de surveillance massive de la population aux États-Unis et chez de nombreux alliés occidentaux était alors réfugié en Russie, où il réside toujours.

LES LOIS CENSÉES PROTÉGER LES LANCEURS D’ALERTE SONT MINIMALISTES, SOUS L’EFFET DU GOUVERNEMENT LUI-MÊME

Plus récemment, la France a également refusé de protéger Julian Assange, le fondateur de Wikileaks qui est actuellement détenu arbitrairement à Londres, sous l’effet d’un chantage qui l’oblige à se rendre pour être immédiatement extradé vers la Suède, ou à rester enfermer dans les murs de l’ambassade de l’Équateur. Assange, qui dit avoir un enfant français qui vit en France, avait demandé à bénéficier de l’asile politique en France, mais sa demande avait été refusée. Le créateur de Wikileaks, qui protège lui-même les lanceurs d’alerte, avait alors jeté l’opprobre sur François Hollande.

Guillaume Champeau, Numérama, le 5 avril 2016 (via News360x)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour [Lanceurs d’alerte] Quand Snowden se moque de François Hollande et de son double discours

  1. zorba44 dit :

    Et encore plus que cela, ce mec que l’on veut appeler président n’est qu’un immondice de la pensée et de l’action politique.
    A la différence de la certaine classe d’un Machiavel, il se fait sans arrêt pincer dans ses contradictions : d’un côté les instructions pour bloquer la loi anti-blanchiment par une manoeuvre aussi nauséeuse que celle qu’on peut avoir de la démocratie, et de l’autre cette fameuse protection des « lanceurs d’alerte ».

    Face à cette urine fétide on ne peut qu’inlassablement exiger, en permanence, sa démission (sa destitution si la constitution le permettait – mais c’est devenu une coquille vide) et lui répéter inlassablement qu’il devra rendre des comptes pour tout le malheur qu’il apporte à ses concitoyens qu’il n’a cessé de trahir, de surcroît, à l’autel du grand banditisme international qui l’agite comme une « puppet » molle qu’il est.

    Allez-y mes amis défoulez-vous. Ça va finir par lui remonter aux oreilles et l’empêcher de dormir sereinement ! Il faut un commencement à tout comme les bails-in qui arrivent seront la mort de la collecte de l’impôt et le prélude à une jacquerie.

    Jean LENOIR

    • parabellum666 dit :

      « Allez-y mes amis défoulez-vous. Ça va finir par lui remonter aux oreilles et l’empêcher de dormir sereinement ! »

      Y a des nouvelles de « l’affaire » Emmanuel Verdin ?

  2. zorba44 dit :

    Le signataire découvre cette affaire et d’autres

    On voudrait savoir pour cette horreur et qu’un tribunal fasse un procès totalement impartial ?
    Qu’en dit le ministre de la Justice, Garde des sceaux …si ces mots ont encore un sens ?…

    Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      La condamnation pour diffamation est tout ce qui reste quand le principal n’a pas été jugé…
      Le plus important est que Vache qui Rit, protégé par son mandat de p…, bloque le procès Verdin et que cette r…… de Lang en profite pour faire le sinistre beau.

      Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      « Tout ce que j’ai écrit : c’est irréfutable »… La voilà la raison !
      Tout ce qui est dit sur Hollande dans la video est plus que sans doute irréfutable …et c’est pourquoi il se tortille en vue de 2017 pour installer son immunité dans la durée…

      D’ici à ce qu’il fasse instaurer une présidence à vie à l’occasion d’une révision de la constitution !

      Jean LENOIR

  3. Nanker dit :

    Et vous souvenez-vous de l’avion du président bolivarien Evo Morales à qui la France avait interdit le survol de son territoire. Interdiction faite à la demande des USA qui soupçonnait Snowden d’être à bord et qui voulait à tous prix mettre la main sur son dissident…
    http://www.voltairenet.org/article179275.html

    « Oui Barack, tout de suite Barack, tes désirs sont des ordres Barack!! »
    Une fois la combine éventée Hollande avait battu en retraite et livré une tentative d’explication confuse, complaisamment reprise par « Libé » :
    http://www.liberation.fr/planete/2013/07/03/l-attitude-francaise-envers-evo-morales-suscite-la-polemique_915644

    Snowden n’a lui certainement pas oublié ce coup fourré du nul de Tulle…

  4. Nanker dit :

    « A la différence de la certaine classe d’un Machiavel »
    Tout à fait vrai : Hollande se prend sans aucun doute pour Machiavel ou Talleyrand mais il est beaucoup plus proche d’un Jean Lefebvre. Ne riez pas mais tous ceux qui le connaissent intimement rapportent qu’il est persuadé d’être le plus brillant politique de sa génération.

    Oublie-t-il peut-être qu’il doit d’être président à l’obsession sexuelle incontrôlable de DSK et non (contrairement à Mitterrand) à ses talents de manoeuvrier?

  5. brunoarf dit :

    A propos de Frédéric Oudéa, le patron de la banque Société Générale :

    « Panama papers » : le patron de la Société générale peut-il être poursuivi pour faux témoignage ?

    La Société générale est l’un des plus gros clients du cabinet panaméen Mossack Fonseca, dont les données internes ont donné naissance aux « Panama papers ». Or son patron, Frédéric Oudéa, affirmait en 2012, face aux sénateurs, que la banque française n’avait plus aucune activité dans le pays. S’expose-t-il à d’éventuelles poursuites pour faux témoignage, comme se le demande Jérôme Kerviel ?

    Comme l’explique le site du Sénat, d’éventuelles poursuites judiciaires peuvent être exercées « à la requête du président de la commission » ou, quand le rapport de la commission d’enquête a été publié et qu’elle n’a plus d’existence, « à la requête du bureau du Sénat ».

    C’est ce que va demander le sénateur PCF Eric Bocquet : « Je vais saisir le bureau du Sénat par rapport à cette problématique. Le PDG de la Société générale a déclaré en 2012 à la commission d’enquête que sa banque s’était retirée de Panama. Tout ce qu’on apprend depuis le début de la semaine est en contradiction avec ses déclarations sous serment », a-t-il annoncé à Public Sénat.

    http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/06/panama-papers-le-patron-de-la-societe-generale-peut-il-etre-poursuivi-pour-faux-temoignage_4897190_4890278.html

  6. Ping : [Lanceurs d’alerte] Quand Snowden se moque de François Hollande et de son double discours – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  7. k.e guillon dit :

    Snowden approuve le lanceur d’urgence qu’est hollande…. Il propose même de l’abriter en son ambassade-refuge…. pour le remercier de sa veille non éveillée. Il est (le François) comme un prince au bois dormant… Réveil prévu (promis, juré, craché,…) après Juin 2017 qui comme chacun sait est ici et maintenant!

    https://launedekeg.wordpress.com/2016/04/11/keg-11042016-il-y-a-urgence-a-definir-le-sens-des-mots-et-sortir-du-flou-artistique-alerte/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s