Oui, le dollar devrait s’appuyer sur l’or… (B. Bonner)

dollar-or

« Et si vous étiez nommé à la tête de la Fed ? Durant votre première semaine en poste, que feriez-vous ? »

La question n’était pas tout à fait sérieuse. La réponse non plus.

« Nous nous ferions porter pâle ».

Vents secs et bétail affamé

Nous sommes en route vers le ranch familial, dans le nord-ouest de l’Argentine. Nous allons passer quelques jours à Buenos Aires… puis nous envoler vers Salta.

A partir de là, c’est six heures de route — dans les montagnes, sur des pistes — avec une escale pour inspecter notre bétail, jusqu’à ce que nous atteignions la sala, le siège de notre ranch.

L’année a été difficile dans les montagnes.

Normalement, nous avons environ 40 cm de pluie par an. Cette année, cependant, le ranch n’a obtenu que la moitié de la dose habituelle. Toute cette humidité tombe en janvier et février. Pas une seule goutte supplémentaire n’atteindra le ranch avant l’an prochain.

Ce qui nous laisse neuf mois supplémentaires de vents secs et de bétail affamé.

Ce n’est là que le début des mauvaises nouvelles… Plus de détails lorsque nous serons au ranch, la semaine prochaine.

D’ici là, revenons-en aux problèmes de la planète.

Un retour à l’or

La sécheresse, le grand âge, les embouteillages, la méchanceté, les boissons roses bonbon, le mauvais goût, le rap, les banlieues, le cancer, le gouvernement, la musique dans les restaurants, Facebook, l’obésité — beaucoup de choses ne vont pas dans le monde.

La plupart d’entre elles ne sont pas facilement corrigées.

Certains problèmes, en revanche, pourraient être résolus du jour au lendemain.

Les problèmes économiques et financiers, par exemple, se règlent d’eux-mêmes… à condition de les laisser faire.

Quasiment toutes les blessures macro-monétaires dont souffre le monde moderne sont auto-infligées. Les banques centrales et les Trésors du monde entier se tirent une balle dans le pied. Mais au lieu d’arrêter de manipuler le système… ils achètent une nouvelle paire de chaussures.

Si le président Trump nous nommait miraculeusement à la tête de la Fed, notre première action serait de poser le fusil.

Nous annoncerions qu’à partir de maintenant, quiconque attend la prochaine hausse des taux devrait attendre longtemps. Parce que nous ne décréterions aucune hausse… ni aucune baisse.

Nous laisserions plutôt les taux s’occuper d’eux-mêmes. Les prêteurs et les emprunteurs fixeraient leurs propres taux.

Et si les banques avaient des problèmes ?

Ah… Nous nous occuperions de ça aussi. Nous soulignerions que la Fed ne leur prêterait plus, même en cas d’urgence.

Notre annonce : « à toutes les banques qui se retrouveraient à court d’argent : allez vous faire voir ».

Ensuite, nous mettrions l’intégralité du bilan de la Fed — et les plus de 4 000 milliards de dollars d’obligations douteuses achetées ces huit dernières années — en vente.

Nous enverrions des lettres de licenciement à tout le personnel… leur demandant de vider leurs bureaux et leur indiquant qu’ils devraient se chercher un travail honnête… ou essayer de trouver une place à Wall Street.

Si nous en avions le pouvoir, nous irions même un peu plus loin : nous déclarerions que les Américains pourraient utiliser la devise de leur choix, que le dollar serait à nouveau échangeable contre une certaine quantité d’or et que le Trésor US accepterait toute devise majeure — y compris des Bitcoins — en paiement des impôts.

Vous voyez combien ce serait facile ? Le gros du travail pourrait être accompli avant l’heure du déjeuner le premier lundi de notre entrée en fonction.

Ensuite, nous nous échapperions discrètement par la porte de derrière… juste avant que la maréchaussée nous mette la main au collet, avec un peu de chance.

Un dollar solide

Pourtant, ces changements simples élimineraient la majeure partie des problèmes monétaires auxquels les Etats-Unis sont confrontés. Privée de carburant, la bulle de dette se dégonflerait. Les mauvais investissements, les mauvaises entreprises et les actifs surévalués perdraient eux aussi de l’air… et disparaîtraient.

Le dollar serait à nouveau solide. Il représenterait de la valeur réelle, pas de la richesse contrefaite. L’emprunt serait basée sur de l’épargne réelle, pas uniquement sur du crédit creux.

Et — avec seulement de rares capitaux à leur disposition (plutôt qu’une masse illimitée de crédit factice) — les investisseurs et les entrepreneurs seraient plus prudents au sujet de leurs investissements.

Ils mettraient ces capitaux au travail uniquement dans des projets augmentant la valeur réelle des actifs, plutôt que ceux qui ne font que transférer la richesse de l’économie réelle vers l’industrie financière ».

Lire la suite sur La Chronique Agora

Rappel :

Ludwig von Mises : la citation du jour

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Oui, le dollar devrait s’appuyer sur l’or… (B. Bonner)

  1. parabellum666 dit :

    Honi soit qui mal y pense ?

  2. zorba44 dit :

    Pauvre Bill ! ici c’est le contraire, près de 500 mm de pluies depuis le début de l’année (sans inondations) contre le quart d’habitude.
    Pour l’or, encore faudrait-il que FORT KNOX ne soit pas qu’un local plein de poussière !

    Jean LENOIR

  3. Ping : Oui, le dollar devrait s’appuyer sur l’or… (B. Bonner) |

    • Alcide dit :

      Le merveilleux bal de Janet-Cendrillon se terminera avec le défaut de livraison sur les MP, défaut inéluctable dans un marché dans lequel le prix d’une matière réelle est fixé par une simple promesse de livraison future.

      Il semblerait que ce moment approche…

      What in the World is Going on with Banks this Week? Emergency meetings, banker summits, crashing European banks…….
      http://www.zerohedge.com/news/2016-04-12/what-world-going-banks-week-emergency-meetings-banker-summits-crashing-european-bank

      Un marché libre , la démocratie et même le capitalisme sont incompatibles avec une gestion quasi mondiale de la monnaie par un petit groupe de personnes non représentatives de la population

      • zorba44 dit :

        Cher Alcide,

        On va vous offrir des lunettes …car Janet-Cendrillon il faut beaucoup d’imagination et de phantasmes …à moins que à moins que ce physique de vieille dinde du Périgord soit votre idéal féminin. LOL

        Jean LENOIR

      • Alcide dit :

        Merci mon cher Jean pour les lunettes …. et la vielle dinde…
        Sinon , voici notre monde merveilleux concocté par les zélites

      • zorba44 dit :

        Pas folichon Alcide ce monde …mais on pouvait s’en douter.
        Nouvelle de Mindanao (Philippines) la police a chargé et tiré sur des paysans affamés (cause El Nino : sécheresse extrême). Résultats : plusieurs morts et des paysans emprisonnés dont une vieille dame de 77 ans.

        Face à la colère, on a même décoré la flicaille pour son action !

        Tout cela préfigure demain les jeunes ! Chargez vous de la classe pourrie qui nous mène en enfer …le saut de l’ange de la finance fera le reste…

        Jean LENOIR

  4. Nanker dit :

    Bonner parle vrai… mais le retour au réel est impossible pour les Américains cela fait trop longtemps qu’ils vivent dans un monde fantasmatique.
    Amha c’est Reagan un acteur qui a opéré la bascule. Baudrillard avait mille fois raison lorsque dans son livre « Amérique » il expliquait que si les USA avaient perdu la guerre du Vietnam, ils avaient fini par la gagner sur les écrans avec Rambo et Chuck Norris au mitan des années 80.

    30 ans plus tard les USA sont encore dans cette logique : les USA sont en faillite? Bloomberg annonce tous les soirs que le Dow a encore battu des records. Obama a laissé prospérer Daesh dans l’espoir secret de faire tomber Bachar? Bientôt CNN nous montrera les B-52 américains en train de pillonner les positions de l’Etat Islamique. Etc etc…

    Le retour au Réel que préconise Bonner risque de faire très très mal..

  5. matbee dit :

    “China Says ‘No Dollars’ For New Yuan”

    “In a shocking move likely to crush the US economy overnight, China is refusing to make its new gold-backed Yuan, convertible from or to US Dollars. The new Yuan will be introduced next Tuesday, April 19.When the International Monetary Fund (IMF) agreed to add the Yuan to the basket of world currencies used for Global Reserves and International Trade, they wanted China to make the Yuan more reliable as a currency. Since then, China has almost un-pegged its Yuan from the Dollar, allowing its value to fluctuate on world markets. But for years, China has been amassing huge amounts of gold bullion; some have said their appetite for bullion has been “staggering.” And with a new gold-backed Yuan to be issued next Tuesday, the entire world will have a choice of a new currency to use for international trade: The old US Dollar which is backed by nothing, or the new Chinese Yuan, which is backed by gold. Which currency would YOU use?
    When this new currency is issued, countries that have been forced to use US Dollars for decades, and have had to keep billions of dollars in their foreign currency reserves, will be free to dump those dollars. But they won’t be able to dump them to China for the new gold-backed, Yuan! China has reportedly decided “there can be no conversion of gold-backed Yuan to or from US dollars.” What China fears is that many countries around the world will want to trade their reserve US dollars for the new Yuan, leaving China with mountains of worthless US dollars. China already has several trillion in US dollar reserves and does not want or need more.
    If news of this decision by China is correct, then countries around the world may just have to decide whether or not they wish to continue trading with the USA at all? The upheaval this could cause as early as next week, would be staggering. This is a fast-developing story; check back.”

    http://beforeitsnews.com/opinion-liberal/2016/04/the-economy-china-says-no-dollars-for-new-yuan-2526381.html

    • John dit :

      « If news of this decision by China is correct, then countries around the world may just have to decide whether or not they wish to continue trading with the USA at all? »

      That is THE question.

      Wait and see. April, 19th.

  6. John dit :

    What in the World is Going on with Banks? Emergency meetings, banker summits, crashing European banks, and the worst bank reports since the Great Recession

    https://www.superstation95.com/index.php/world/1149

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s