« Nuit debout », un mouvement à dormir debout

Une analyse très convaincante de Thierry Meyssan sur un mouvement qui fait immanquablement penser à ceux des « Indignés » ou d’« Occupy Wall Street ». On ajoutera que ces rassemblements permanents sur la voie publique sont pour le moins étonnants dans une France où s’applique officiellement l’état d’urgence… OD

nuit-debout-dormir-debout

« Le mouvement « Nuit debout » qui vient de se créer en France, mais aussi en Espagne et en Allemagne, ambitionne de faire barrage au projet de loi El-Khomri sur la réforme du Code du travail et, plus généralement, de lutter contre le néolibéralisme. Thierry Meyssan dénonce des discussions creuses et incohérentes. Il relève les références explicites des organisateurs aux manipulations de l’équipe de Gene Sharp, qui a organisé pour le compte de la CIA les révolutions colorées et le printemps arabe.

La presse parisienne se pâme devant la naissance d’un mouvement politique, « Nuit debout ». Des centaines de personnes se rassemblent sur les grandes places des principales villes françaises pour discuter et refaire le monde.

Ce mouvement « spontané » s’est organisé en quelques jours. Il dispose désormais de deux sites internet, d’une radio et d’une télévision web. À Paris, place de la République, 21 commissions ont été constituées comme dans un inventaire à la Prévert : animation artistique, climat, cantine, création d’un manifeste, dessin debout, jardin des savoirs, manifestations, campement, démocratie, science debout, gréve générale, éducation, économie, féminisme, LGTBI+, TV debout, vote blanc, transparence, Françafrique, infirmerie, communication. C’est dans ce bavardage que se jouerait l’avenir du pays.

« Nuit debout » aurait surgi de la projection d’un film militant «  Merci patron  » de François Ruffin, le 23 février. Les spectateurs auraient constitué un collectif « Convergence des luttes », avec l’idée de rassembler les préoccupations des salariés, des migrants, etc. [1]

Cependant, la lecture de l’appel rédigé par « Convergence des luttes » ne manque pas de surprendre. On peut y lire :
« Ce mouvement n’est pas né et ne mourra pas à Paris. Du printemps arabe au mouvement du 15M, de la place Tahrir au parc de Gezi, la place de la République et les nombreux autres lieux occupés ce soir en France sont l’illustration des mêmes colères, des mêmes espoirs et de la même conviction : la nécessité d’une société nouvelle, où démocratie dignité et liberté ne sont pas des déclarations vides » [2].

Si ce mouvement n’est pas né à Paris, comme l’affirment ses initiateurs, qui en a eu l’idée ?

Les références au « printemps arabe », au « mouvement du 15M », à la « place Tahrir » et au « parc de Gezi » renvoient toutes quatre à des mouvements clairement soutenus, sinon initiés par la CIA. Le « printemps arabe », c’est le projet du département d’État de renverser les régimes laïques arabes et de les remplacer par les Frères musulmans. Le « mouvement du 15M », en Espagne, c’est la contestation de la politique économique des grands partis tout en affirmant l’attachement aux institutions européennes. La « place Tahrir » en Égypte est habituellement considérée comme un des lieux du printemps arabe, et l’en distinguer ne peut faire référence qu’à son occupation par les Frères musulmans de Mohamed Morsi. Quant au parc Gezi, ce fut le seul mouvement laïque des quatre, mais il était instrumenté par la CIA pour mettre en garde Recep Tayyip Erdoğan, qui n’en a pas tenu compte.

Derrière ces quatre références et bien d’autres, on trouve un même organisateur : l’équipe de Gene Sharp, jadis baptisée Albert Einstein Institute [3] et aujourd’hui Centre for Applied Nonviolent Action and Strategies (Canvas), exclusivement financée par les États-Unis [4]. Des gens très organisés, directement liés à l’Otan et ayant une sainte horreur du spontanéisme de Rosa Luxembourg.

La non intervention de la préfecture de police, le discret soutien de l’Union européenne à Radio Debout, et la présence parmi les organisateurs de personnalités jadis soutiens d’Action directe [5] ne semblent pas poser de problème aux participants.

Bien évidemment, le lecteur se demande si je ne force pas la dose en voyant ici aussi la main de Washington. Mais les manipulations de l’équipe de Gene Sharp dans une vingtaine de pays sont aujourd’hui largement attestées et étudiées par les historiens. Et ce n’est pas moi, mais les organisateurs de « Nuit debout » qui font référence à ses actions.

L’équipe de Gene Sharp intervient avec des recettes toujours identiques. Selon les cas, les manifestations manipulées visent soit à changer le régime, soit au contraire à stériliser l’opposition, comme c’est le cas ici. Depuis 2000, cette équipe utilise un logo emprunté aux communistes pour mieux les combattre : le poing levé. C’est évidemment le symbole qu’à choisi « Convergence des luttes ».

nuit debout poing leve

Le slogan de « Nuit debout », « On ne rentre pas chez nous », est nouveau dans la longue succession des opérations de Gene Sharp, mais il est tout à fait typique de sa manière d’intervenir : ce slogan ne comprend aucune revendication positive, ne propose rien. Il s’agit juste d’occuper la rue et de distraire les médias pendant que les choses sérieuses se déroulent ailleurs.

Le principe même de « Nuit debout » exclut toute participation des travailleurs. Il faut être bien noctambule pour pouvoir passer ses nuits à discuter. Les « salariés et les précaires » que l’on est censé défendre travaillent, eux, le matin et ne peuvent pas se permettre de nuits blanches.

Ce ne sont pas les commissions de « Nuit debout » —où l’on s’intéresse à tout sauf aux ravages de l’exploitation et de l’impérialisme— qui mettront fin à la domination de la France par une coterie de nantis, qui l’ont vendue aux Anglo-Saxons et viennent d’autoriser le Pentagone à y installer des bases militaires. Imaginer le contraire serait croire une histoire à dormir debout ».

Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, le 14 avril 2016

Lire aussi :

La France autorise l’installation de bases de l’OTAN sur son territoire

Notes :

[1] « Nuit debout : genèse d’un mouvement pas si spontané », Eugénie Bastié, Le Figaro, 7 avril 2016.

[2] « Appel de la Nuit Debout », place de la République le 8 avril 2016, Paris.

[3] « L’Albert Einstein Institution : la non-violence version CIA », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 juin 2007.

[4] La présence de l’équipe de Gene Sharp est attestée au moins dans : la chute des Caucescu (1989), la place Tian’anmen (1989), la Lituanie (1991), le Kosovo (1995), la « révolution des Bulldozers » en Serbie (2000), l’Irak (2002), la « révolution des roses » en Géorgie (2003), l’« insurrection de Maafushi » aux Maldives (2003), la « révolution orange » en Ukraine (2004), la « révolution du cèdre » au Liban (2005), la « révolution des tulipes » au Kirghizistan (2005), la « marche du désaccord » en Russie (2006-7), les « manifestations pour la liberté d’expression » au Venezuela (2007), la « révolution verte » en Iran (2009), « Poutine doit partir » (2010), la « révolution de jasmin » en Tunisie (2010), la « journée de la colère » en Égypte (2011), « occupy Wall Street » aux États-Unis (2011), le « mouvement du 15M » en Espagne (2011), le « sit-in » de Mexico (2012), « le départ » à nouveau au Venezuela (2014), la « place Maidan » à nouveau en Ukraine (en 2013-14), etc.

[5] Action directe fut un groupe d’extrême gauche, qui organisa 80 attentats et assassinats dans les années 80, et fut en définitive manipulé par le Gladio, c’est-à-dire les services secrets de l’Otan.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour « Nuit debout », un mouvement à dormir debout

  1. ratuma dit :

    personne devant l’écran ce soir !! ce serait bien, pas d’audimat

  2. Béziers dit :

    « Un agrégat de paumés »… »indigents sur le plan intellecturel »

  3. zorba44 dit :

    La spontanéité de la jeunesse, malheureusement malléable et soumise aux influences extérieures…

    Trop d’idées nuit à la concentration contre l’objectif : le retrait, dans le fond et la forme, pur et simple de la loi La Connerie.
    Cela devient une calebasse creuse et le triste objectif des instigateurs est en passe d’être atteint, du moins le semble-t-il.

    Jean LENOIR

  4. simple citoyen dit :

    Au jeu des différences, je remarque que le poing de la Nuit Debout est le poing gauche, quand les autres sont des poings droits… mais il s’agit simplement de la réutilisation de l’illustration principale de l’article wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Poing_lev%C3%A9
    Enfin, on ne peut que se rappeler l’humour dont ont toujours su faire preuve les grands enfants présidant aux jeux de dominos géopolitiques, et se demander si « on ne rentre pas chez nous » ne ferait pas écho aux slogans peints sur les murs de France il y a une cinquantaine d’années…

    Par Jamila Raqib, patronne de l’Albert Einstein Institution dans la vidéo de présentation de son action: « to be counted as a threat to a tyrant is a matter of pride I would say. It means we’re effective, it means we’re relevant. It means that out of this very small office we produce work that threatens… regimes » à partir de 1:41

    Très intéressant cette remarque: elle présente son travail, qui supposément est de favoriser la transition pacifique de régimes dictatoriaux vers des régimes démocratiques, et tout ce qu’elle trouve à dire c’est « être perçus comme une menace par un tyran est une question (source?) de fierté. Cela veut dire qu’on est efficaces, qu’on est pertinents. Cela veut dire que depuis ce tout petit bureau nous produisons un travail qui menace… des régimes. »… Je trouve que presque tout est dit en simple innocence. Foin des libérations, des liesses populaires et des lendemains qui chantent. Non. On parle guerre et pouvoir.

    Ensuite, il ne faut pas négliger le reste du profil de Sharp. Sa bio, éditée par Wikipedia en dit néanmoins long, comme son passage très long lui aussi au Weatherhead Center cofondé par Kissinger.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Gene_Sharp
    https://en.wikipedia.org/wiki/Weatherhead_Center_for_International_Affairs
    Parmi les détails intéressants concernant son oeuvre et sa diffusion initiale, on peut remarquer que « de la dictature à la démocratie » fut publié initialement à l’intention de ce qui allait devenir le Myanmar à la demande d’un exilé politique hostile au régime et publiant un journal en Thaïlande (pourtant potentiellement concernée par un tel texte) et un coup d’oeil aux traductions ainsi que leurs dates (ou leur absence, comme pour le turc) en disent long sur les coïncidences; que « Making Europe Unconquerable » fut traduit et publié en deux langues européennes seulement en dehors de l’anglais: le néerlandais et l’italien. On retrouve de dipôle assez souvent dans les méandres de la petite histoire européenne.

    De même on aime bien en France mettre en avant les révolutions du printemps arabe comme pour en oublier la succession impressionnante de ses prédécesseurs européens. Ils sont mentionnés en fin d’article, mais ça vaut le coup de prendre un peu de temps sur des mouvements comme OTPOR! ou PORA!
    https://en.wikipedia.org/wiki/Otpor!
    https://en.wikipedia.org/wiki/Pora
    On remarquera l’étrange similitude non seulement des images et des slogans, mais des destins et des évolutions de ces mouvements. Les leaders sont réintégrés et recyclés, les mouvements dissous par perte soudaine de vitalité au lendemain de leur pourtant victoire…

    D’ailleurs parmi les leaders concernés (Pora), un est cité dans la page de présentation de l’Institution Albert Einstein: http://www.aeinstein.org/about/
    Il s’agit de Oleh Kyriyenko qui dit « la bible de Pora était le livre de Gene Sharp, également utilisé par Otpor »…
    Voici ce que dit la page Linkedin de Oleh Kyriyenko:
    https://gr.linkedin.com/in/oleh-kyriyenko-ba6617
    Parcours intéressant, non?

    S’agissant de la liste de présence de l’équipe Sharp comme le stipule la note 4, il me semble que les évènements de 88 au Myanmar auraient mérité la première place, ne serait-ce parce que si « From Dictatorship to Democracy » a officiellement été publié plus tard, il est difficile de ne pas y reconnaître une similitude de procédés, d’autre part il a été précédé plus d’une décennie par « The Politics of Nonviolent Action » en 73. Or ces mouvements 8888 vont voir la prééminence d’un acteur incontournable de ces mouvements: Aung San Suu Kyi.
    https://en.wikipedia.org/wiki/8888_Uprising
    Sur ces photos d’archive, on peut reconnaître les poings levés, les slogans en anglais, les codes de couleur etc.
    http://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualit%C3%A9/woman-addresses-the-crowd-during-a-demonstration-in-photo-dactualit%C3%A9/142740922
    Que dire également de la révolution jaune à peine quelques années auparavant aux Philippines?

    Que dire du grand écart entre les discours de nos bateleurs d’opérette de Nuit Debout et les évènements dont on a parlé plus haut? On est dans la farce de Guignol. On reprend les codes et les habits et on voudrait nous faire croire que ces acteurs représentent les victimes des blocages de la société française… triste époque et tristes hérauts. Mais sont-ils pour autant instrumentalisés au sens exact du mot? Ils semblent au contraire tout à fait dans leur rôle, en tout cas celui qu’ils s’imaginent le leur. Les victimes sont les gogos qui croient voir là l’expression possible de leur désenchantement et une autre voie… comme celle proposée à droite par Macron et Juppé dont toutes les actions, au contraire des discours, confirment le maintien du statu quo au profit des pouvoirs en place.

    Enfin, pour ceux qui sont capables de suivre, voici un entretien que j’ai trouvé passionnant pour le peu que j’en ai compris (oui je sais): https://www.youtube.com/watch?v=wz6QMATW_sg

  5. polynice dit :

    Je lis votre site tous les jours depuis plusieurs mois et je suis très déçue de voir un article du site de T. Meyssan et de son réseau voltaire. Ce mouvement conspirationniste qui met en doute les attentats du 11 septembre. Je ne nie pas que la presse accentue la part d’émotion que chacun ressent dans ces évènements mais je ne partage pas la vison de ce réseau voltaire et de son chef charismatique mégalomane.

    N. P

    • Alcide dit :

      @ polynice
      …Ce mouvement conspirationniste qui met en doute les attentats du 11 septembre…

      T. Meyssan ne met pas en doute les attentats du 11 septembre mais qui et comment ils ont été réalisés.

      Il n’y a que les imbéciles sans aucune culture technique qui peuvent gober cette bouillie de rapport officiel faisant appel à une nouvelle physique des matériaux digne d’Alice au Pays des Merveilles dont une partie , traitant de l’implication de certains services secrets étrangers, est encore classifiée.

      Pour votre éducation , ne me remerciez pas de perdre mon temps pour cela , je vous informe que les qualificatifs de  » Théorie du Complot  » et  » Conspirateurs  » à décerner par la presse à ceux qui posent des questions pertinentes , ne sont que des directives de la CIA.

      Directives reprises en cœur par tous les crétins qui veulent paraître cultivés comme à la tévé.

      NB
      Pour les attentas en Europe , le maître historique est le Gladio , un service secret de l’OTAN.
      Renseignez vous avant de vous exprimer.

    • parabellum666 dit :

      Bonjour polynice,

      Le hasard fait bien les choses, quand même !

      Le 11 septembre 2001 est une date tragique pour de nombreux pompiers, policiers et travailleurs américains qui sont morts dans la destruction des tours du World Trade Center mais pour le nouveau propriétaire, Larry Silverstein, et ses associés c’est un jour béni. Un jour, qui leur permettra de toucher de la part de l’assureur, en plus du remboursement de leur investissement de départ, un surplus d’environ un milliard de dollar.
      http://www.assurances.info/insolite-assurance/attentat-du-world-trade-center-arnaque-assurance/

      http://www.panamza.com/17072013-silverstein-11septembre-jackpot/

      http://www.reopen911.info/News/2011/01/28/11-septembre-larry-silverstein-pensait-deja-a-son-assurance-le-jour-meme-des-attentats/

  6. Tora Bora dit :

    une petite vidéo éducative et sympa pour polynice

  7. xavib dit :

    Je suis toujours très surpris de constater qu’il y a encore des gens pour croire aux « versions officielles » !
    Ce sont les mêmes qui croient à « l’histoire officielle »…
    Sachant, comme tout historien honnête et sincère le sait, que comme le dit le proverbe « l’histoire est écrite par les vainqueurs ».

    • Alcide dit :

      Certes et ces gens votent….

      La démocratie ne peut exister qu’avec la morale , la conscience et un minimum de compréhension des phénomènes économiques et physiques de notre environnement de la part de la majorité.
      Visiblement , il s’agit d’ une utopie.

      Tant que les Charlie ne seront pas complètement essorés par un bail-in et un collapsus monétaire, il continueront en bêlant de suivre leurs idoles médiatiques et politichiennes.

  8. bocanegra dit :

    thierry meyssan …du réseau voltaire , lamentable de nous soumettre cette source ? vous en êtes rendu à ça ! article indigent , analyse à la six-quatre-deux ! les thèses de F.Lordon sont à des années lumières au-dessus de cet article de bazar …désolé mais la je ne vous suis pas . Lordon est un véritable opposant à cette économie bouffie et pourrie jusqu’à l’os , un opposant et un anti-moisissure efficace, un des rares , un des seuls ! meyssan est une daube garantie sur facture.

    • duyt dit :

      Il ne me semble pas que Meyssan parle économie dans cet article ? Ni que Lordon aborde la géopolitique et les révolutions de la CIA ?

      Alors pourquoi comparez-vous des torchons et des serviettes ?

    • Alcide dit :

      Est-ce que ces branleurs du comité universitaire Théodule des « Économistes atterrés  » ont publié un manifeste exigeant la révocation de la dette publique comme odieuse et expliquer pourquoi à la population ?

    • Frédécric Lordon est un des plus brillants économistes et intellectuel actuel.
      Au niveau des théses conspirationnistes, il a écrit un arcticle remarquable dans le Monde Diplo en 2015.
      C’est un homme de premier plan à la culture générale immense alors sauf à admettre qu’il existe des personnnes tellement géniales qu’elles attiveraient à manipuler une personnalité de cette envergure, la thèse Meyssan est ridicule sur tout les points.
      On a les héros que l’on mérite est je pense effectivement que les français ne mérite par Frédéric Lordon….

      • Alcide dit :

        Vous me faites penser à la jeune femme de Jorion qui décrivait au début du blog du rigolo , son décrépit comme génie et que c’était simplement monstrueux , que dis-je une hérésie , de mettre en doute son branquignol de mari , ancien banquier chez Goldman mis en place par le réseau Attali pour faire la « dissidence  » bien propre, qui ne soulève aucun problème conceptuel , laisse les banksters et les politiciens faire tranquillement leurs affaires et que l’on peut inviter sur les plateaux tévé pour se donner bonne conscience et accessoirement baiser un peu plus les Charlie.

        Pour en revenir à ce brillant universitaire casanier, je constate qu’il s’épanche sur le Monde , avec l’aval de la rédaction… sur les « Thèses conspirationnistes  » , comme le faisait Tomás de Torquemada sur ses victimes , en exigeant la démonstration de leur innocence pendant la torture.

        Le procédé est à la fois con et infect .
        Car sans démonstration , puisqu’il répondre serait accréditer les « Thèses  » le qualificatif de  » Conspirationniste  » est attribué comme un crachat et clos tout débat.

        La justice et le bon sens voudrait que le qualificatif de « conspirationniste  » soit démontré auparavant , comme il est répréhensible de traiter quelqu’un de criminel sans preuve.

        En outre , un type qui se dit économiste et ne :

        – Dénonce pas l’arnaque de la dette publique et son caractère odieux ( les économistes attardés proposant un … audit , ne riez pas…

        – La création monétaire privée par les banques qui mathématiquement implique permanence et croissance du crédit afin simplement de rembourser les intérêts dus, appelé encore système de Ponzi monétaire comme cause principale de la catastrophe monétaire et économique actuelle,

        Ce type est simplement un charlatan.

        NB
        Les « Conspirationnistes  » rigolent:
        Saudi Arabia Threatens To Liquidate Its Treasury Holdings If Congress Probes Its Role In Sept 11 Attacks
        Saudi Arabia has told the Obama administration and members of Congress that it will sell off hundreds of billions of dollars’ worth of American assets held by the kingdom if Congress passes a bill that would allow the Saudi government to be held responsible in American courts for any role in the Sept. 11, 2001, attacks.

        http://www.zerohedge.com/news/2016-04-16/saudi-arabia-threatens-us-it-will-liquidate-its-treasury-holdings-if-congress-passes

      • Alcide dit :

        La suite des menaces des Saoud:
        Attentats du 11 septembre: l’Arabie saoudite lance un ultimatum à Washington

        Ryad menace de vendre ses actifs américains si la Maison Blanche adopte une loi permettant de traduire les autorités saoudiennes en justice pour leur éventuelle implication dans les attaques du 11 septembre 2001.

        https://fr.sputniknews.com/international/201604161024301804-11septembre-arabie-saoudite/

        A combiner avec les réunions non programmées et urgentes de la FED , l’aveu de manipulation Gold/Silver par la Deutsche Bank’s et le petit milliard de dédommagement demandé par les plaignants
        http://www.zerohedge.com/news/2016-04-16/billion-dollar-lawsuits-filed-following-deutsche-banks-admission-gold-silver-rigging

        La semaine prochaine risque de commencer en fanfare , les conspirationnistes vont siroter leur cognac pendant le spectacle …

      • Et le 19 avril est le jour d’ouverture du très attendu Shangaï Gold Exchange…

    • matbee dit :

      Lordon est un universitaire certes brillant mais qui ne quitte pas ses pantoufles. En matière d’espionnage et de renseignement, comme de manipulations et de manoeuvres politiciennes au plus haut niveau… à mon avis il ne vaut pas tripette. Ses prises de parole sur les trottoirs de Paris ne semblent pas inquiéter le pouvoir.

      Meyssan lui, dispose d’un vaste réseau et de contacts dans tous les pays du monde, il a l’appui de nombreux pays arabes et d’opposants à l’empire US, et il fait de vraies enquêtes…

      Lordon vit en France, fonctionnaire payé par l’Etat, il est invité sur les chaînes télé et radio du système ; Meyssan, lui, a été contraint à l’exil, à vivre caché comme Snowden car sa vie est menacée…

      Les Français ne méritent pas la liberté et la vérité pour lesquelles Meyssan se bat courageusement.

      • C’est vrai que le Monde Diplomatique dont le tirage de ses quarante éditions internationales en vingt-six langues s’élève à 2,4 millions d’exemplaires et qui est le mensuel français dont les articles sont les plus diffusés dans le monde, c’est rien. Pas de réseau, pas de contact internationnal et facilement manipulable….
        Soyons un petit peu sérieux !
        Et Lordon fait partie du système ?????
        Il est passé à TF1 ?
        Il a accordé une interview à Libération, au Monde récemment ?
        Qui l’ont pourtant tous sollicité !
        Soyons un petit peu sérieux !
        Lordon c’est très bien qui manipule qui et avant qu’il soit lui même manipulé par le système, le système aura changé depuis bien longtemps !
        Lordon est un révolutionnaire et personne sur ce point le fera changé d’avis !
        Si le programme de Lordon été appliqué se serait ni plus ni moins que le cauchemard pour la capitalisme et sa fin programmé !

  9. Leprince Debout dit :

    Pourquoi les Nuits Debouts m’emmerdent…

    – Le Citoyennisme plutôt que la lutte

    – Parole « libre » en milieu éthylique, entre folklore et fourre tout

    – Alterno, bobo et artistouilles dans un même front, dans un même quartier

    etc. !

    http://mars-infos.org/pourquoi-les-nuits-debouts-m-954

  10. cris dit :

    Bonjour polynice
    J vous invite à regarder cette vidéo :

    et à m expliquer pourquoi elle ne s écroule pas contrairement à celle du 11/9
    Dans la vidéo ci dessous merci de m expliquer pourquoi les vibrations provoqué par la chute de la tour ne font pas s écrouler sa voisine ?

    Pourtant le 11/9 le bâtiment 7 du World Trade Center, qui n’a été touché par aucun avion, s’est effondré en chute libre 7 heures après les Tours Jumelles.

  11. Ping : 11 septembre – un rapport pointe le rôle de l’Arabie Saoudite : « Riyad menace de vendre ses actifs américains si la Maison Blanche adopte une loi permettant de traduire les autorités saoudiennes en justice  | «Le Blog de la Ré

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s