On ne s’oppose pas à un favori de l’Empire ! Erdogan en mode Sultan grâce à l’Union européenne

Ecoeurant… Les dirigeants de l’UE, Merkel en tête, tremblent de peur devant le “Sultan néo-ottoman”, qui leur impose ses diktats jusqu’à faire poursuivre sur le plan pénal les citoyens européens qui ont le malheur de le brocarder publiquement ! OD

palais-sultan-erdogan

« Finalement, le très controversé télé-prédicateur religieux Qatari d’origine égyptienne Al-Qaradhawi, surnommé le Mufti de l’Otan en raison de son rôle propagandiste dans ce que l’on a appelé le « printemps arabe » a fini par gratifier le bouillant président turc Erdogan du titre qu’il convoitait tant : Sultan.

Erdogan en Sultan néo-ottoman ? Pourquoi pas, du moment où ce dernier se plaît à raconter du fin fond d’un immense palais présidentiel (coût annoncé : 345 millions de dollars US !) qu’il a non seulement réussi à dompter toute l’Europe mais que cette dernière a plus besoin de la Turquie que l’inverse. Et ceci est vrai si l’on considère les immenses concessions européennes à la Turquie afin de se prémunir des effets indésirables des campagnes de déstabilisation de certains pays arabes labellisés « hostiles » au néolibéralisme.

En réalité, ce sont les élites européennes qui ont « fabriqué » Erdogan en ne lui refusant aucun désir. Pris de panique devant ce qu’il faut bien appeler « l’arme des réfugiés », les dirigeants européens s’en sont remis au président turc, intronisé en gardien des vannes, faisant de lui un authentique représentant du despotisme oriental revisité.

Le potentat asiatique exerçait un pouvoir en contrôlant en amont des ressources hydriques. Erdogan contrôle, en échange d’une aide financière s’élevant à plusieurs milliards d’euros, une partie du flux migratoire « encouragé » vers l’Europe. Cela rappelle quelques épisodes historiques relatifs au déclin et à la chute de l’empire Romain.

Le président turc ne compte pas se contenter des milliards de l’Europe. Un concept désormais mort et à demi-enterré près de Schengen. Il a annoncé en ricanant qu’il exigera la suppression de toute entrave à la circulation des ressortissants turcs vers les pays de l’Union Européenne. En d’autres termes une suppression des visas sinon… un petit déluge bien orienté selon un axe bien déterminé…

Gare à celle ou celui qui se moque du Sultan. Si les journalistes et les politiciens turcs ayant osé le moindre crime de lèse-majesté sont déportés en masse ou interdits d’expression, toute personne se risquant à critiquer Erdogan en Europe n’échappe pas non plus aux foudres de celui qui se considère comme l’ultime descendant d’Attila le Hun. Il se targue d’ailleurs du soutien de l’Arabie Saoudite et d’Israël, les deux Etats les plus influents de la planète.

Tout cela démontre bien une réalité indéniable : personne en Europe ne peut s’opposer à un favori de l’empire. Tout le reste du bla-bla sur la démocratie, la représentativité politique, le rôle du religieux dans la sphère publique ou la souveraineté populaire n’est que caquetage de volaille en cage ».

Strategika 51, le 24 avril 2016

Voir aussi Le Blog à Lupus

Rappels :

Chantage au terrorisme ou pourquoi l’Europe s’aplatit devant Erdogan

Sommet UE-Turquie le 7 mars : Erdogan fait chanter l’Europe

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour On ne s’oppose pas à un favori de l’Empire ! Erdogan en mode Sultan grâce à l’Union européenne

  1. Pour appuyer votre propos qui démontre combien Herdogan est un satellite de l’Empire du Chaos, ou de l’Exceptionnalistan comme l’appelle Pepe Escobar, je me permets de vous transmettre un billet de blog sur le rôle de la Turquie de la soumission de Dame Kékel et au N.O.M. du gaz que j’ai rédigé et mis à jour récemment ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/21/ca-sent-le-gaz/ et qui devrait vous intéresser compte tenu des évolutions kafkaïennes que nous constatons sur ce dossier, non ? JBL

  2. brunoarf dit :

    Présidentielle en Autriche : le FPÖ en tête du premier tour.

    L’extrême droite a remporté le premier tour de l’élection présidentielle en Autriche dimanche. Les partis social-démocrate (SPÖ) et conservateur (ÖVP) réunis dans une grande coalition depuis 2008 sont pour la première fois éliminés d’entrée, selon des projections.

    Le candidat d’extrême-droite du Parti de la liberté (FPÖ), Norbert Hofer, est crédité de 35,5% des voix, réalisant le meilleur score de ce parti depuis la guerre à une élection nationale. Il devrait affronter lors du second tour, prévu le 22 mai, l’écologiste Alexander van der Bellen, qui a obtenu 21,1%.

    Le candidat social-démocrate SPÖ Rudolf Hundstorfer et le conservateur ÖVP Andreas Khol sont éliminés avec respectivement 11% et 11,2% des voix.

    Norbert Hofer, 45 ans, a mené campagne sur deux thèmes principaux, la lutte contre l’immigration et contre l’Europe. Ce discret vice-président du parlement se veut une incarnation de l’aile libérale du FPÖ, l’ancienne formation d’extrême-droite de Jörg Haider. Il a particulièrement séduit l’électorat jeune, selon les analyses.

  3. Kroost dit :

    Le problème kurde est central. Erdogan est l’allié d’Israël dans la région (et donc des Séoudiens) et contre leur soutien dans sa guerre contre les Kurdes il détruit méthodiquement l’Europe en l’inondant de migrants.
    Donnant par là aussi satisfaction aux Américains qui veulent la Turquie dans l’UE et approuvent ce chantage.

  4. zorba44 dit :

    Fort comme un turc …pleutre comme un Européen.

    C’est la mère Merkel qui a perdu son chat, c’est Vache qui Rit qui chie sur les gazons de l’Elysée …même chose pour le caniche Brit….

    Fort heureusement vote après vote l’Europe se fait siphonner dans la bonde de la rébellion : pas trop tôt !

    Jean LENOIR

  5. Ping : On ne s’oppose pas à un favori de l’Empire ! Erdogan en mode Sultan grâce à l’Union européenne |

  6. Christ dit :

    Effectivement on ne s’oppose pas à l’ Empire; un blogeur breton vient de prendre 2 ans de prison ferme pour incitation à la haine raciale, sans avoir été prévenu qu’il allait être jugé sur ces propos
    http://www.breizh-info.com/2016/04/23/42464/boris-le-lay-breizatao-prison-ferme

    A noter l’interview de Michel Collon repris sur le site des Econoclastes
    http://leseconoclastes.fr/2016/04/propagande-guerre-media-complot/

    • zorba44 dit :

      Et il semble qu’on oublie (car ces propos ne sont pas de la haine raciale, mais un constat objectif) que telle député porte un bracelet électronique à la Chambre assorti d’une peine de six mois avec sursis pour 20 000 000 € de détournements de fonds.

      Tremblez, suppôts du système satanique ! L’enfer, celui de ceux qui refusent la loi divine et bafouent leurs semblables, cet enfer existe bien et il sera le vôtre.

      Boris est un homme de convictions face à des hommes et des femmes de perdition.

      Honneur à lui car il est des condamnations qui élèvent ceux à qui elles s’appliquent et déshonorent ceux qui les prononcent. En l’occurence cette condamnation est un false flag judiciaire…

      Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      Michel Collon …archange de la conviction tranquille, de la quête incessante de la vérité face aux manipulations et aux false flags : homme à aimer ou à détester selon son propre degré d’indépendance ou de servilité…

      Et vive Allende ! l’esprit d’Allende…

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s