Etats-Unis : la bulle des prêts étudiants s’élève à 1200 milliards de dollars

« Universités : le cauchemar de la dette étudiante » est le titre de ce reportage qui revient sur un phénomène connu mais dont l’ampleur et les conséquences désastreuses ne laissent pas d’inquiéter. Une bulle plus importante encore que celle des cartes de crédit américaines. Une de ces bulles financières qui finiront par éclater un jour. Un rappeur en a fait un clip, devenu « l’hymne d’une génération » selon le Washington PostOD

bulle-dette-etudiants

« Aux États-Unis, des millions d’étudiants sont contraints de s’endetter lourdement pour pouvoir financer leurs études supérieures. Les correspondants de France 24 à Washington sont allés à leur rencontre.

Faire un reportage sur la dette étudiante, c’est aller à la rencontre de toute l’Amérique, car le phénomène n’épargne presque personne. Selon le ministère de l’Éducation, au moins 40 millions d’Américains avaient souscrit à un prêt bancaire en 2015, afin de financer leur passage sur les bancs de la fac. Le montant de leur emprunt s’élève en moyenne à 30 000 dollars.

Ces personnes ne sont généralement pas pauvres, mais plutôt acculées et entravées par un poids qui les empêche d’avancer dans leur vie. Pas le temps d’explorer le champ des possibles, de chercher le métier de leurs rêves, ni même de fonder une famille ou encore vouloir souscrire à un prêt immobilier… Dès qu’ils ont leur diplôme en poche, ces étudiants doivent chercher à gagner de l’argent, afin de ne pas se laisser déborder par les intérêts qui s’accumulent rapidement et éviter de se laisser emporter dans une spirale infernale ».

Lire la suite sur France 24

Lire aussi :

Rêves brisés : 90% de la population américaine vit moins bien qu’au début des années 70

Rappels :

L’asservissement par la dette : « La plupart des Américains sont des esclaves et ils l’ignorent » (The Economic Collapse)

L’état réel des Etats-Unis en une image

L’image du jour : « ça n’a pas marché »

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Etats-Unis : la bulle des prêts étudiants s’élève à 1200 milliards de dollars

  1. zorba44 dit :

    Les prêts c’est râpé, les universités c’est râpé, les remboursements c’est râpé, le travail c’est râpé. Seule solution pour s’en sortir : rapper !

    Jean LENOIR

  2. José dit :

    La génération précédente s’était endettée, volontairement, comme conséquence du fait qu’elle avait intégré les incitations à consommer. La génération présente est celle de la charnière, qui est contrainte de s’endetter pour garder un peu d’espoir de s’en sortir. La suite logique est claire: pour la génération suivante, cette dette sera automatique dès la naissance.
    Notez que la dette globale est déjà une tare de naissance, mais pour l’instant rien n’interdit au jeune Américain de suivre les traces de Christopher Mc Candless ou Henry David Thoreau; pour la prochaine génération, il est probable qu’il sera tenu de rembourser d’abord.

  3. Ping : Etats-Unis : la bulle des prêts étudiants s’élève à 1200 milliards de dollars |

  4. christ dit :

    l’appat du gain par tout les moyens…..c’est ce qui perdra ce grand pays….

  5. Ping : Et dire qu’en France des hommes politiques préconisent la mise en place du même système. | FNACAB

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s