Thierry Mariani sur la levée des sanctions économiques contre la Russie

« On est des gros imbéciles d’avoir accepté cette liste de sanctions… Le porc, par exemple, est dans la liste des sanctions, mais le spatial n’y est pas… Le panier des sanctions a été défini en liaison avec les Américains, qui ont mis ce qui les arrangeait et qui ont évité ce qui les dérangeait (…) Ces sanctions sont votées à l’unanimité. Donc il suffit d’un Etat sur les 28 Etats européens pour que ces sanctions ne soient pas reconduites par l’Union européenne. Donc, en clair, il suffit d’un Etat qui soit un peu plus courageux et qui tape du poing sur la table… » Le président Hollande sera-t-il le chef d’Etat qui, enfin, montrera un peu de courage et dira M… à l’Empire du chaos ? OD

(source : Boulevard Voltaire)

Thierry Mariani est à l’origine de la résolution adoptée jeudi à l’Assemblée nationale appelant à lever les sanctions contre la Russie. Ce vote a réuni l’ensemble des députés LR présents, les deux députés FN, un député communiste et trois députés socialistes. Nombre de députés ruraux de gauche se sont abstenus pour ne pas mécontenter leur électorat qui est bien souvent la première victime de cette politique.

Rappel :

Joe Biden admet que les Etats-Unis ont forcé les pays de l’UE à adopter des sanctions contre la Russie

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Thierry Mariani sur la levée des sanctions économiques contre la Russie

  1. Deloise dit :

    « On est des gros imbéciles d’avoir accepté cette liste de sanctions… »

    Tout à fait Thierry ! c’est déjà bien de le reconnaitre….

    • zorba44 dit :

      Il est à espérer que les actions de Thierry Mariani emportent plus de succès que les textes qu’il fait voter pour les français de l’étranger et qui trouvent rarement leur application.
      Il y a deux ans, c’était pour les retraités français, tenus de prouver leur existence une fois par an pour CHACUNE de leurs caisses de retraite – pénible et coûteux quand on se déplace, et aussi en temps. Il devait y avoir un regroupement par le canal de la CNAV : jamais appliqué.

      Le signataire est très dubitatif même si c’est bien de dénoncer ! Mais comme Vache qui Rit n’en a pas, on va encore repasser à l’autel de sa basse servilité pour accomplir les ordres de Washington.

      Jean LENOIR

  2. soho dit :

    « en liaison » avec les Américains ?
    trop gentil ! il faudrait dire « sous la schague US »…….

  3. Comme quoi, y nous prennent pas pour des truffes, hein ? Mariani est qd même un condensé de mauvaise foi à lui tout seul… C’est pas nouveau. Mais quel culot qd même, non ? C’est leur aplomb qui est déroutant…

  4. Ping : Thierry Mariani sur la levée des sanctions économiques contre la Russie |

  5. brunoarf dit :

    A propos de la décadence :

    François Fillon : « La France est dans une situation d’extrême faiblesse parce que nous n’avons pas su enrayer une forme de décadence. »

    http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-fillon-france-est-dans-situation-extreme-faiblesse-parce-que-avons-pas-su-enrayer-forme-decadence-2682586.html

    « Une forme de décadence » ? ? ?

    Mais de quand date la décadence de la France ?

    Le début de la décadence, c’est le 19 mai 1974.

    Le 19 mai 1974, le peuple français choisit un chef de l’Etat qui n’a plus comme priorité l’intérêt national.

    Pour la première fois de son histoire, le peuple français choisit un chef de l’Etat qui a comme priorité numéro un : la construction européenne.

    L’élection de Valéry Giscard d’Estaing est un tournant historique : à partir du 19 mai 1974, tous les chefs de l’Etat auront comme priorité numéro un : la construction européenne.

    De même, tous les premiers ministres auront comme priorité numéro un : la construction européenne.

    Exemple : François Fillon.

    – La Convention de Schengen entre en vigueur le 26 mars 1995. A partir de ce jour-là, il n’y a plus de frontières nationales. A la place, il y a un gigantesque espace européen de libre-circulation. François Fillon était à l’époque ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. François Fillon était en faveur de la Convention de Schengen.

    – Dix ans plus tard, le 29 mai 2005, François Fillon vote « oui » au référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe. Cette constitution européenne était surnommée « la constitution Giscard. »

    – En 2008, le premier ministre François Fillon était en faveur du traité de Lisbonne. Selon Valéry Giscard d’Estaing lui-même, le traité de Lisbonne reprend 98 % de la constitution Giscard. Le premier ministre François Fillon fait adopter le traité de Lisbonne en le faisant voter par le Parlement français, sans le soumettre au référendum.

    Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, François Fillon, Nicolas Sarkozy, François Hollande : tous ces européistes sont les responsables de la décadence de la France.

    Ils ont été au pouvoir, on les a vus à l’oeuvre.

    Conclusion :

    Depuis le 19 mai 1974, le peuple français est le premier responsable de la décadence de la France, car il vote toujours pour des européistes.

    Aujourd’hui, nous avons la décadence de la France, car nous sommes devenus un peuple décadent.

  6. Alain dit :

    En fait, pour reprendre BrunoArf et aller un peu plus loin, nous sommes devenus une province, dans le sens latin de ce mot. Province voulait dire « territoire des vaincus » (pro victis).
    ceux qui nous ont conduits à ce fait sont ceux qui nous dirigent, dirigeaient, dirigeront.

  7. Ping : Geopolitique Friction : Thierry Mariani sur la levée des sanctions économiques contre la Russie – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  8. Bernard Grua dit :

    A son habitude, #ThierryMariani se moque du monde pour mieux servir Poutine dont il est le porte parole à l’Assemblée Nationale. Cette affirmation est fausse: « Le porc, par exemple, est dans la liste des sanctions, mais le spatial n’y est pas »…
    Le porc n’est pas dans les sanction européenne à l’égard de la Russie. Il fait partie des contre-sanctions décidées par Moscou contre l’UE.
    Mariani ferait mieux de s’occuper des Français de l’étranger, dont il est député, plutôt que jouer l’ agent de l’étranger en roulant ses compatriotes (le sont-ils vraiment?) dans la farine.

    • zorba44 dit :

      Tout à fait exact. C’est de l’information (la vôtre) et non de la communication (Mariani)

      Jean LENOIR

    • Geraldine dit :

      @Gruau Bernard :
      Qui a commencé la guerre ? Le porc est dans la liste des contre-sanctions russes parce que les couards de l’UE ont pénalisé la Russie à la demande des cowboys qui prétendent faire la loi dans tout l’Univers…

      Regardez la réalité en face, mon vieux…. et si j’en crois la lecture de votre blog, vous faites une légère fixette sur Poutine et Mariani.

      Vous ne seriez pas un troll financé par la CIA… ou l’UE ?

      Ou bien simplement un idiot utile de l’impérialisme anglo-saxon…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s