Le « gentil » Jean-Paul Huchon recasé par Manuel Valls

jean-paul-huchon-recase« Parfois, le monde il est pas gentil. Ce n’est pas une idée toute faite que le Lab avance sur l’état du temps présent mais un commentaire pour le moins tranché du président Hollande, un jour de mai 2015. Le monde est parfois méchant mais il arrive, de temps à autres, qu’une éclaircie s’annonce et qu’un événement ramène un peu de positif dans cette ambiance morose.

Ce vendredi 6 mai, en plein pont de l’Ascension, c’est Jean-Paul Huchon qui illustre cet espoir. Dans Le Monde, le 5 mai, l’ancien président socialiste de la région Île-de-France lance :

« Dans la vie, les gentils ne perdent pas toujours ».

Jean-Paul Huchon sait de quoi il parle. Après avoir dû renoncer à briguer un quatrième mandat pour laisser la place à Claude Bartolone, à l’occasion des dernières élections régionales (avec le succès que l’on sait), l’ancien chef d’Île-de-France a été gentiment recasé par son « ami » Manuel Valls, rapporte Le Monde.

Fin janvier, il a été chargé d’une mission de conseil pour re-booster l’attractivité touristique de la France, forcément en difficulté après les attentats du 13 novembre. En attendant de remettre son rapport à Matignon fin juillet, Jean-Paul Huchon fait la tournée des popotes, à coup de notes de frais of course, pour rencontrer « des élus régionaux et des ministres concernés par le dossier ou bien à séjourner à Berlin, Londres, Madrid ou New York pour recueillir ‘l’expertise’ de ces villes« , écrit Le Monde. « C’est une façon pour Manuel de reconnaître que je n’ai pas totalement démérité« , commente pour sa part Jean-Paul Huchon…

Mais ce n’est pas tout. En juillet, Jean-Paul Huchon doit prendre la présidence de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer). Montant de la rémunération ? 148.000 euros brut annuels, précise le quotidien du soir.

Comme quoi, Jean-Paul Huchon a raison : « les gentils ne perdent pas toujours », si tant est que ces « gentils » soient copains avec le Premier ministre ».

Sylvain Chazot, Le Lab Europe 1, le 6 mai 2016

Rappels :

Petits arrangements entre amis : Le gouvernement crée une agence pour recaser Thierry Lepaon, ex-patron de la CGT

Le clan des Bartolone : Quand Claude décore Renato…

Copinage : battu aux régionales, Laurent Beauvais (PS) est nommé à la Cour des comptes

« Pilleurs d’Etat » : Quand les élus s’en mettent plein les poches en exigeant des Français l’exemplarité

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Le « gentil » Jean-Paul Huchon recasé par Manuel Valls

  1. AZ dit :

    Ces crapules devront rendre des comptes, quoi qu’il arrive.
    Que la justice passe… et la volonté du peuple !

  2. patrice dit :

    148.000€ annuels? « C’est pas cher…c’est l’Etat qui paye! » (Hollande)

    • Naironi dit :

      A ce poste, « je suis indéboulonnable pendant six ans « , s’est réjoui Jean-Paul Huchon, cité par Le Parisien.

      Ben oui, avec un tel fromage, il a de quoi se réjouir le gros Jean-Paul.

  3. zorba44 dit :

    Le signataire se souvient de son dernier contrôle fiscal il y a de cela quelques années …relatif à ses frais sur trois ans. Les deux (oui DEUX) inspecteurs qui le contrôlèrent, vinrent quelques semaines plus tard conclurent que le contrôle ne donnait pas lieu à redressement.
    En aparté ils dirent même avoir été impressionnés par les horaires sur les tickets de péage, souvent tout au long de la nuit (heureusement ils ne firent pas le calcul de la vitesse moyenne !) pour en terminer par … »on voit que vous n’exagérez pas ».

    Eh oui ce n’est pas l’état qui payait mais le bonhomme sur ses revenus !

    Allons faisons confiance à Huchon pour user avec modération des deniers publics pour son poste bidon !

    Jean LENOIR

  4. zorba44 dit :

    A propos le Dictateur Valls menace d’user du 49-3 (après qu’Hollande ait dit le contraire) pour faire passer la loi réformant le Code du Travail…

    Une bonne grève générale jusqu’au retrait du texte ainsi adoubé, voilà, c’est à espérer, ce qu’il adviendra alors – car à la différence du mariage pour tous il y a des rétorsions possibles des électeurs pour casser ce comportement hautain autant qu’ordurier.

    Jean LENOIR

  5. Ping : Le « gentil » Jean-Paul Huchon recasé par Manuel Valls |

  6. Nanker dit :

    « Jean-Paul Huchon sait de quoi il parle. Après avoir dû renoncer à briguer un quatrième mandat pour laisser la place à Claude Bartolone, à l’occasion des dernières élections régionales »

    Et Valérie Pécresse qui découvre un squelette dès qu’elle ouvre un placard du conseil régional d’iDF.
    Un exemple? « Ile-de-France : les très chers voyages de Monsieur Huchon à Cannes »
    http://www.marianne.net/ile-france-les-tres-chers-voyages-monsieur-huchon-cannes-100241482.html

    On a dit que Fabius avait inventé le socialisme hôtelier du temps où il présidait l’Assemblée Nationale. Huchon aurait lui inventé le « socialisme à paillettes »?

  7. Nanker dit :

    Huchon Baupin mêmes symptômes ceux d’une déconnexion TOTALE avec la réalité: pendant que la majorité des Français se débat pour ne pas sombrer l’un accepte un emploi fictif à 150K par an l’autre envoie des SMS à une élue verte où il exprime l’envie de la « sodomiser en cuissardes » (sic). Baupin surnommé « le poulpe » (re-sic) Baupin vice-président de l’Assemblée Nationale, excusez du peu…
    Au fait cette statistique vient de tomber : « Le chômage cause 10 000 à 14 000 décès par an en France » http://www.funeraire-info.fr/le-chomage-cause-10000-a-14000-deces-par-an-en-france-49896/

    • zorba44 dit :

      Ah ben oui, la voilà la justification de la sortie statistique du nombre des chômeurs !
      A quand les camps de concentration avec « tout ce qu’il faut » pour toiletter les chiffres en profondeur et définitivement ?!

      Jean LENOIR

  8. Nanker dit :

    Epilogue dévoilé par le « Canard » de cette semaine : Huchon va être privé de ce nonosse parce qu’il a déclaré en petit comité qu’en trente ans de vie politique il y a « croisé tellement de traîtres, de médiocres et de connards… »

    Valls se serait-il senti visé? En tous cas il a privé Huchon de sinécure!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s