Hollande : quinze jours pour sauver sa peau

hollande-euro-2016-greves

« Le calendrier est assez simple : l’Euro commence dans quinze jours, et celui qui n’a pour ennemi que les puissances de l’argent a quinze jours pour briser la résistance des salariés CGT,… ou pour renoncer au misérable article 2 de sa loi travail, qui détruit les droits de salariés. Une problématique un peu plus redoutable que les saillies verbales et législatives contre les salafistes fantasmés, parce que là, on est dans la vraie vie.

L’article 2, c’est la destruction des droits sociaux, donc de votre vie personnelle et familiale. Avec l’article 2, tout ce qui fait votre vie de salarié dépend du bon vouloir de votre excellent patron. Dans l’Etat de droit, les droits des personnes sont garantis par la loi, et cette loi n’est valable que si elle respecte les droits fondamentaux, sous le contrôle du Conseil constitutionnel et des juridictions internationales.

– Tu vas travailler dans cette boite ? Tu es sûr ? Le patron est zarbi, et téléguidé par les fonds de pension…

– Bon, on verra. De toute façon, mes droits sont garantis par la loi.

Si l’article 2 est voté, c’est tout cet édifice protecteur qui tombe. Pour tout ce qui concerne la durée et l’organisation du travail, la primauté revient à la négociation d’entreprise. Donc la loi s’efface derrière l’accord local, et dans la réalité sociale, ces accords d’entreprise sont conclus sans les syndicats. Bref, chantage à l’emploi, délégués bidons, destruction des garanties, et contentieux immaitrisable, car il ne s’agira plus d’appliquer une loi, mais des milliers d’accords d’entreprise. Le patron roi, c’est le nouvel idéal socialiste.

C’est parce que l’Assemblée bloquait sur cet article, que El Blanco a sorti le 49-3.

Donc, tu dégages ton article 2, et tu laisses la loi comme référence. Cet article 2, c’est du hara-kiri législatif : le législateur renonce à édicter la loi, et abandonne ce pouvoir au chef d’entreprise, à charge pour lui de manipuler les salariés sur le mode : « c’est ça, ou je me casse ».

Sinon ? Sinon, la CGT tiendra, c’est évident. Alors, Monsieur 15% peut-il prendre le risque de zigouiller l’Euro ? »

Gilles Devers, Actualités du droit, le 25 mai 2016 (via Réseau International)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Hollande : quinze jours pour sauver sa peau

  1. zorba44 dit :

    Waouh ! …c’est mieux que le Pari Mutuel (auquel le signataire ne joue jamais, ni avec l’argent qui ne vaut « selon lui » que par ce que l’on en fait).
    Allez les paris sont pris l’Euro (celui du panem et circenses dont le signataire n’a rien à foutre), l’Euro est donc en grand danger…

    …Donc la messe est dite : car péter l’Euro c’est comme priver de leurs messes ceux de la nouvelle religion …panem et circenses !

    CQFD

    Jean LENOIR

  2. Alcide dit :

    Désolé pour le hors sujet mais très important:
    L’Eglise orthodoxe russe appelle à un Shake-up du système financier mondial

    Russian Orthodox Church Calls for Shake-up of Global Financial System

    « The money power preys upon the nation in times of peace and conspires against it in times of adversity. It is more despotic than monarchy, more insolent than autocracy, and more selfish than bureaucracy. » – Abraham Lincoln
    Extrait:
    “It is impossible to consider justified international division of work, where certain countries are suppliers of indisputable values, first of all, human labor or irreplaceable raw materials, while others supply conventional values, in particular financial resources. Money to pay for work or irreplaceable natural resources are taken directly ‘out of thin air’, from the printing press thanks to the monopoly of world currencies issuers,” it further said…

    http://russia-insider.com/en/russian-orthodox-church-calls-shake-world-financial-system/ri14543

    Le privilège insensé et destructeur de notre civilisation accordé par des politiciens totalement corrompus à une poignée de familles ploutocratiques de créer la monnaie à cours légal et d’usage obligatoire lors d’un prêt ou pour financer un pays lors de l’acquisition de bons du trésor est enfin dénoncé.

    Que font les syndicats , la population , l’église Catholique ?
    Ils ne comprennent rien , sont-ils complices ou idiots utiles du Système ?

    La non éducation forcée n’explique pas tout , il reste pour chaque individu la liberté de se renseigner , d’étudier et de s’exprimer.

  3. Robert dit :

    Oui, on se demande quel est désormais le plus grand péril pour ce gouvernement : retirer la loi travail, et avaler la couleuvre, ou foirer le déroulement de l’ Euro, et risquer une révolte populaire… Dans les deux cas: perdant-perdant !

  4. brunoarf dit :

    En France, pour le mois d’avril 2016 :

    Chômage : catégories A, B, C, D, E :

    6 429 900 inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : – 0,9 %

    http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-bvtd0416.pdf

    Deux chiffres constituent un record historique :

    – Il y a eu 238 400 sorties des statistiques de Pôle Emploi en raison d’un « défaut d’actualisation » !

    Vous êtes chômeur et vous n’avez pas actualisé votre dossier à temps ? Pôle Emploi vous supprime de ses statistiques !

    Vous avez bien lu : 238 400 « défauts d’actualisation » !

    Record historique battu !

    – Et il y a eu 52 900 sorties des statistiques de Pôle Emploi en raison d’une « entrée en stage » !

    Record historique battu !

    C’est trop facile de faire baisser les statistiques de Pôle Emploi !

    Trop facile !

  5. rodez21 dit :

    A noter, la concordance des calendriers pour l’application de la loi travail belge et française.
    A qui le tour ?
    Il y a un agenda à respecter et qui établit l’agenda ?

  6. téléphobe dit :

    N’ayez crainte, les gentils syndicats aiment le foutballe ;o)

  7. brunoarf dit :

    L’Union Européenne, l’éternelle cocue.

    L’Union Européenne, la marionnette d’Erdogan.

    La Turquie fait le tri des migrants.

    Quand des migrants syriens arrivent en Turquie, le gouvernement turc fait le tri :

    – la Turquie autorise les migrants éduqués et en bonne santé à rester sur le territoire turc ;

    – en revanche, si ce sont des migrants syriens peu éduqués, illettrés, malades, la Turquie les fait sortir du territoire turc et les transfère en Grèce.

    Lisez cet article :

    La Turquie envoie en Europe uniquement les Syriens « malades et peu instruits » selon l’accord d’échange de migrants.

    Turkey only sending « sick and ill-educated » Syrians to Europe in migrant swap deal.

    http://www.telegraph.co.uk/news/2016/05/23/turkey-only-sending-sick-and-ill-educated-syrians-to-europe-in-m/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s