Quand Manuel Valls critiquait le « passage en force » et « l’absence de dialogue social » du gouvernement Fillon…

« Malgré une attitude extrêmement responsable de la part des syndicats », disait-il encore… Plus ridicule que ces politiciens “modernes”, tu meurs ! OD

« Fin 2010, confronté -lui aussi- à des mouvements sociaux dans les raffineries de pétrole et à des blocages de dépôts de carburant, le gouvernement de François Fillon avait mené jusqu’au bout sa réforme des retraites prévoyant notamment le relèvement à 62 ans de l’âge légal de départ à la retraite. Malgré une forte contestation syndicale et de nombreuses manifestations de grande ampleur, l’exécutif n’avait rien lâché. Un « passage en force » dénoncé vigoureusement à l’époque par un certain… Manuel Valls qui doit aujourd’hui se défendre des mêmes accusations sur la loi Travail.

Interrogé par iTélé, le 19 octobre 2010 à propos de la pénurie de carburant, Manuel Valls (qui s’exprimait presque au futur « en tant que responsable politique d’une formation qui vise à gouverner ») disait son refus des blocages mais il faisait endosser la responsabilité de la paralysie au gouvernement Fillon, accusé de refuser le dialogue social. Et de prophétiser que l’absence de concertation se payerait dans les urnes lors de l’élection présidentielle de 2012, tout en soulignant les mérites… des centrales syndicales que le député PS de l’Essonne jugeait alors « extrêmement responsables ».

Ce mardi sur Europe1, le premier ministre Manuel Valls a fustigé « l’impasse » des manifestations anti-loi Travail de la CGT en excluant tout retrait du texte. Comme François Fillon avant lui ».

Source : Huffington Post, le 24 mai 2016

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Quand Manuel Valls critiquait le « passage en force » et « l’absence de dialogue social » du gouvernement Fillon…

  1. zorba44 dit :

    Ou il a la mémoire des poissons rouges et doit être déclaré inapte à la fonction, ou il est fou, fourbe et menteur : itou !

    Jean LENOIR

    • Je penche pour la seconde hypothèse… d’autant que les poissons rouges ont beaucoup plus de mémoire qu’on ne le dit.

      • zorba44 dit :

        Ah oui Olivier, j’oubliais NEMO …remarquez NEMO c’est ce qui restera du bonhomme au regard de l’histoire et « son patron » …fiente de NEMO (lol)

        Jean LENOIR

  2. Ping : Quand Manuel Valls critiquait le « passage en force » et « l’absence de dialogue social » du gouvernement Fillon… |

  3. zorba44 dit :

    A ce train là vous passez le cap des 5 millions dans deux jours ! Pas mal pour un blog « âgé » de six ans et demie !

    Jean LENOIR

  4. Franck dit :

    C’est quoi le problème eux (les gouvernants ) ou nous ( les sans dents) de toutes façons ça va leurs péter à la tronche…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s