Brexit : Merkel à son tour menace les Britanniques

Après Obama, la chancelière Angela Merkel a tenté de faire pression sur les électeurs britanniques alors qu’approche le référendum sur le Brexit. Elle a déclaré qu’une Grande-Bretagne hors de l’UE ne pourrait pas espérer grand-chose dans les futures négociations avec ses partenaires : pas de « good deal »… Et le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble en a rajouté une couche dans un entretien au Spiegel : « In is in. Out is out ». Gare aux Britanniques s’ils votent mal le 23 juin ! OD

Merkel TINA

Rappels :

Brexit : Cameron, désespéré, joue la carte « guerre mondiale »

Brexit : « Qu’est-ce que ça changera ? » (O. Delamarche)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Brexit : Merkel à son tour menace les Britanniques

  1. Robert dit :

    L’ Allemagne, désormais meilleur vassal de l’ Empire dans le dominion Europe… Les Anglais ne sont plus fiables pour l’oncle Sam…

  2. Quelle photo terrible de Dame Kékel ! Elle est réelle ? Y’a pas de trucage ou autre retouche couleur ? Maintenant, sur le Brexit, on sent quand même le coup monté. Ou foireux, voire les 2.

  3. Ils ont surtout les chocottes : si le #Brexit est validé, et que la Grande Bretagne quitte l’UE, ça va faire un gros trous dans les finances, la GB étant un contributeur net non négligeable, représentant ±11,5% du budget.

  4. ratuma dit :

    j’aime bien son regard ……

  5. Nanker dit :

    « L’Allemagne, désormais meilleur vassal de l’ Empire dans le dominion Europe… »

    Peut-être pas l’Allemagne en tant que telle mais Frau Merkel certainement!
    Il est piquant que remarquer que dès que les intérêts américains sont en jeu Merkel sort de sa boite et prétend défendre le « bon sens » ou la « cause européenne »… des périphrases mensongères pour ce qui n’est que la défense de l’hégémonie américaine sur la planète.

    Schäuble lui n’est probablement pas tenu par l’état profond US mais il a le risque de la faillite de la Deutsche Bank en tête : un Bretix pourrait être la chiquenaude finale qui ferait s’écrouler le château de cartes de cette banque en ruine.

    Encore 12 jours…

  6. Robert dit :

    @Nanker : Frau Merkel n’a de valeur qu’en tant que chancelière de l’Allemagne. Qu’elle ne soit plus docile et, d’une façon ou d’une autre, elle sera remplacée… Idem pour son ministre des finances.

  7. Abroz60 dit :

    Schweiz out et on voit le résultat…c’est mieux.
    UK please join us. Go Brexit.
    Tata ta gueule.

  8. zorba44 dit :

    Il me semble que vouloir s’immiscer dans la volonté des britanniques va se révéler contreproductif.
    Les anglais ont le sens de leurs intérêts et ils l’ont souvent amplement démontré ( chèques de ristourne, par exemple).
    Ils savent que l’Europe c’est fini, et, sans vouloir miser sur le résultat, il va sans doute amplement démontrer ce phénomène.

    Jean LENOIR

  9. Keven Laroche dit :

    y a un trou d’eau dans le désert et ça change rien c’est encore le désert

  10. Ping : Brexit : Merkel à son tour menace les Britanniques |

  11. Ping : Brexit, la véritable question posée aux Britanniques Par Alexis Toulet – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  12. matbee dit :

    La Mère Kel va se faire botter les fesses aux prochaines élections par des Allemands excédés qu’elle les emmène de force dans ses délires immigrationnistes et euro-atlantistes.

    Sans oublier que le « modèle » allemand est gravement en panne et que la pauvreté et les inégalités augmentent en flèche…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s