Commerzbank envisage de stocker des milliards d’euros en liquide pour échapper aux taux négatifs

« Si elle devait se mettre à entreposer de l’argent liquide à grande échelle, Commerzbank deviendrait la première banque européenne majeure à prendre une telle décision. Si d’autres banques devaient suivre, la politique de la BCE deviendrait de plus en plus inutile ».

commerzbank-milliards-euros-liquide

« Article de Reuters, publié le 8 juin 2016 :

« Commerzbank, l’une des banques les plus importantes d’Allemagne, envisage la possibilité de stocker des milliards d’euros dans des coffres plutôt que de payer une pénalité pour le parquer à la BCE, d’après une source proche du dossier.

Une telle décision d’une banque dans laquelle l’Etat allemand détient une participation représenterait l’une des protestations les plus substantielles à ce jour contre les taux ultras bas de la BCE, qui ont été critiqués par des politiciens, y compris par le ministre des Finances allemandes Wolfgang Schäuble.

Même si aucune décision n’a encore été prise, l’institution financière a tenu des discussions sur le sujet avec les autorités allemandes, d’après 2 officiels qui ont demandé à conserver l’anonymat en raison du caractère délicat du dossier.

En réponse, un porte-parole de Commerzbank a déclaré que la banque ne stocke pas d’argent liquide « pour le moment » tout en refusant de commenter cette éventuelle possibilité. La BCE s’est également abstenue de tout commentaire.

L’examen de pistes alternatives par Commerzbank intervient dans un moment de frustration grandissante parmi les banques européennes à propos des frais ponctionnés par la BCE sur les dépôts. Si elle devait se mettre à entreposer de l’argent liquide à grande échelle, Commerzbank deviendrait la première banque européenne majeure à prendre une telle décision. Si d’autres banques devaient suivre, la politique de la BCE deviendrait de plus en plus inutile.

La BCE impose ce qu’elle appelle un taux négatif de 0,4 % sur tout dépôt réalisé auprès d’elle. L’objectif est d’encourager les banques à prêter l’argent plutôt qu’à le parquer.

Certaines banques se plaignent néanmoins du fait que les perspectives économiques moroses signifient que la demande de crédit aux termes souhaités est faible. Elles ont donc très peu d’options, si ce n’est parquet cet argent.

« Les plans de Commerzbank montrent que les marchés financiers sont un véritable foutoir, » a déclaré Gerhard Schick, du parti des Verts. « Je préfère que la banque mette du liquide dans des coffres plutôt que d’accorder des crédits douteux ou de payer des pénalités d’intérêts à la BCE. »

Le mois dernier, Commerzbank a déclaré que les frais de la BCE ont rogné son bénéfice. Le gouvernement allemand détient une participation de presque 16 % dans la banque basée à Francfort suite à l’opération de sauvetage lancée après la crise financière.

Le ministre allemand des finances Schäuble a déclaré en avril que les taux planchers de la BCE engendrent des « problèmes extraordinaires » pour les banques allemandes et les retraités, tout en risquant d’alimenter l’euroscepticisme en Allemagne alors que la population s’est largement tournée vers le parti de droite « Alternative pour l’Allemagne » durant les élections régionales. (…)

Alors que la BCE a injecté plus d’un milliard d’euros d’argent frais dans le système, argent qui s’est retrouvé vers des pays comme l’Allemagne prospère, les banques parquent plus que jamais de l’argent à la BCE.

Les dépôts s’élèvent aujourd’hui à plus de 850 milliards d’euros, à un coût considérable pour les banques. La demande de crédit dans la zone euro, dont l’économie reste dans les limbes durant certains trimestres, n’a pas grimpé malgré les mesures de la BCE. »

Sans le dire implicitement ou explicitement, Reuters explique également pourquoi la BCE a décidé il y a peu de retirer de la circulation le billet de 500 € :

« Cette décision a un coût et représente un défi logistique qui limite la quantité d’argent liquide qui peut être stockée. Par exemple, stocker 2 milliards d’euros en billets de 200 € représente 11 tonnes de papier. »

Or-argent.eu, le 9 juin 2016

Rappel :

Le billet de 500 € risque bien de disparaître, celui de 100 $ est aussi menacé

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Commerzbank envisage de stocker des milliards d’euros en liquide pour échapper aux taux négatifs

  1. zorba44 dit :

    Bon le béotien de service entend partout qu’il faut débancariser. D’où viendra donc l’argent ?…
    C’est de plus en plus fou …la banque-matelas !

    Jean LENOIR

  2. Nanker dit :

    Les authentiques forces vives de l’Allemagne (cad ses acteurs économiques) commencent à faire des bras d’honneur à Merkel la traitresse qui laisse faire Draghi le dément.
    Et Schaüble se range à leurs côtés… contre Mutti.

    Merkel va finir comme son frère Erdogan : victime d’un putsch « soft ». Amha le Bretix du 23 juin va accélérer la mise en oeuvre de la déstabilisation de Merkel.

    Et en France « gros piteux » alias Pépère sera lui réélu!
    http://www.eric-verhaeghe.fr/pariez-reelection-de-francois-hollande-2017/

    Hollande est nul mais il ne se trompe pas lorsqu’il affirme qu’il « fait l’Histoire ». Son deuxième mandat sera historique… Il y a des catastrophes qui restent dans l’Histoire.

  3. Alcide dit :

    Désolé pour le hors sujet mais significatif de l’intensification des crimes de l’état profond contres les civils y compris aux US:
    Encore un False Flag !
    De nombreux témoins affirment la présence de plusieurs tireurs.
    Leurs témoignages sont censurés…

    Multiple Suspects On The Loose In Orlando – Why The Media Blackout Of Eyewitness Accounts?
    http://www.zerohedge.com/news/2016-06-13/multiple-suspects-loose-orlando-why-media-blackout-eyewitness-accounts

    Bien évidemment c’est Daesh le coupable ( et comme par hasard un prédicateur iranien l’aurait inspiré…) en oubliant de signaler au populo ricain qui ne comprend rien car désinformé et manipulé, que Daesh est crée et armé par la CIA/OTAN/Mossad.
    Pourtant de nombreuses déclarations des officiels US trouvables sur le net en vidéo en attestent.
    Il faut cesser de faire confiance aux US ces types sont des fous furieux qui veulent déclencher une nouvelle guerre.
    Il est urgent pour la France de sortir de l’OTAN.
    NB
    Avec les épandages aériens en pleine croissance , visiblement les ricains attaquent la France.
    Toujours leur satanée politique de terreur.

    • zorba44 dit :

      C’est l’horreur Alcide. L’horreur a l’état pur. Quand on voit la gentillesse et l’affection dont peut témoigner un petit animal de compagnie… (la famille du signataire a pour petite compagne une chatte adorable qui supporte tout de notre fille de trois ans, y compris son poids de treize kilos quand elle se couche sur elle…) … et aussi son obéissance (elle tue petits oiseaux, souris et lapins) mais ne touche pas aux poules et aux poussins – on a la consolation du bonheur de partager l’existence d’un être simple, droit et aimant.

      …Les ricains ont leurs charlies …eux aussi !

      Jean LENOIR

  4. Trend dit :

    Ce taux négatif de 0.4 § de la BCE ne sert-il pas aussi à décourager les multiunationales européennes à placer leur argent comme elles le font déjà au lieu de le laisser en banque vu la confiance qui règne….

  5. Ping : Commerzbank envisage de stocker des milliards d’euros en liquide pour échapper aux taux négatifs — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | FNACAB

  6. Ping : Commerzbank envisage de stocker des milliards d’euros en liquide pour échapper aux taux négatifs — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie « FNACAB

  7. brunoarf dit :

    Mardi 14 juin 2016 :

    Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit !

    Le quotidien populaire britannique The Sun a appelé ses lecteurs à se prononcer en faveur d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, lors du référendum du 23 juin, en une de son journal aux couleurs de l’Union Jack.

    « BeLEAVE in Britain », peut-on lire en toutes lettres dans l’édition de mardi 14 juin du journal. Un jeu de mots qui phonétiquement signifie « croire en la Grande-Bretagne » mais qui contient le terme « sortie » de la Grande-Bretagne.

    « Nous sommes sur le point de prendre la plus grande décision politique de nos vies. Le Sun exhorte aujourd’hui tout le monde à voter pour la SORTIE », écrit le journal.

    Selon une nouvelle enquête d’opinion ICM publiée lundi après-midi par l’édition en ligne du quotidien The Guardian, le camp du Brexit est en tête de six points sur le « Remain » (rester), avec 53% des intentions de vote.

    Déjà deux sondages publiés au cours du week-end ont donné le « out » en tête, tandis que désormais la moyenne des six derniers sondages calculée par le site WhatUKThinks le donnent également gagnant avec 52% des intentions de vote contre 48% pour le « in ».

    Dans son éditorial, le Sun soutient qu’une « sortie permettra de réaffirmer (notre) sa souveraineté – embrassant un avenir en tant que puissante nation autonome enviée de tous ».

    L’avenir de la Grande-Bretagne serait « bien plus sombre » au sein de l’UE et serait absorbé par « l’expansion sans relâche de l’Etat fédéral allemand », poursuit le journal.

    « Notre pays a une histoire glorieuse. C’est notre chance de rendre la Grande-Bretagne encore meilleure, de reprendre notre démocratie, de préserver les valeurs et la culture dont nous sommes fières à juste titre », a-t-il encore commenté.

    « Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles », qualifiant l’UE de « plus en plus cupide, dépensière et harcelante ».

  8. Super crétin de peuple qui croit les mensonges des politiques dit :

    ah quelle farce !!! On créée de tonnes de monnaies scripturale à la BCE pour financer les pays en faillite (les fameux « plan d’aide »), puis on met un taux négatif pour forcer les banques à preter à une économie réelle en déliquescence donc avec une forte probabilité de pas être remboursée… Dans peu de temps, les banques vont hurler pour pratiquer au grand public ces taux négatifs… je veux dire en plus des frais de « tenue » de compte (j’ai vu aucun banquier avoir mal au bras à tenir des comptes, les ordis font ça pour eux)

    Ca me rappelle un truc : c’est comme les fameuses subprimes où on encouragea le pret de sommes mirobolante à des saisonniers en les assurant que l’immobilier irait en pente ascendante pendant 40 ans au vu des montées vertigineuses des 6 derniers mois…(et donc qu’en cas de souci, ils revendraient et solderaient leur pret). et on connait la suite : la titrisation a revendu les prets pourris en tant qu’actifs triple AAA… et comme un saisonnier est précaire, il finit vite dans la merde donc tout le monde a revendu en même temps, donc expropriation en masse, effondrement des prix, et destruction de maisons par les banques ayant saisi pour faire remonter les prix

    C’est presque comme mettre un piste d’aéroport en espérant que ça attire les avions ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s