Eloi Laurent : « En 40 ans, aucune baisse du chômage n’a jamais été liée à la flexibilité »

Excepté les allusions à la COP21 et à « l’accueil des migrants », j’ai trouvé cette intervention vraiment excellente. OD

Economiste, professeur à Sciences Po et à Stanford, Eloi Laurent s’attache, dans son nouvel ouvrage*, à déconstruire quinze « mythes économiques ».

* Nos mythologies économiques (Les Liens qui libèrent)

Source : France Inter via Crashdebug.fr

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Eloi Laurent : « En 40 ans, aucune baisse du chômage n’a jamais été liée à la flexibilité »

  1. duyt dit :

    Le but c’est de faire à tous les pays d’Europe ce qu’ils ont fait à la Grèce : baisse des salaires, baisse des retraites, baisse de la protection sociale, baisse du pouvoir d’achat, etc.

    Pour faire passer la pilule, ils appellent ça la flexibilité…

    Gattaz avait promis un million de créations d’emplois, où sont-elles ?

  2. Randy C. Kay dit :

    Cest bizarre, j’ai cru comprendre que les mesures de flexibilisation de l’emploi prises en Italie et en Espagne, ont contribué ces dernières à faire baisser le chômage.

    • xavib dit :

      Racontars pour ménagères de moins de 50 ans. Le chômage a baissé en trompe l’oeil : parce que beaucoup sont sortis des stats que celles-ci sont traficotées et aussi bien sûr parce que les salaires se sont effondrés suite à la méga-crise financière.
      Rien à voir avec le code du travail.

  3. zorba44 dit :

    Si, si ça fonctionnera le jour où les salaires français seront inférieurs à ceux du Vietnam et du Bangladèche (lol). Tout n’est pas perdu !

    Jean LENOIR

  4. zorba44 dit :

    Olivier, un peu hors sujet mais pas tant …une piqûre de rappel qu’on peut appliquer à beaucoup de choses …trois ans déjà depuis que vous l’avez publié !
    Heureusement les consciences semblent bouger, et les moutons ne vont pas tous dans le sens de l’à-pic de la falaise…

    Jean LENOIR

  5. Robert dit :

    Baisse du chômage en trompe l’œil par la multiplication des emplois précaires : plutôt un travailleur pauvre qu’un chômeur indemnisé !

  6. banville dit :

    Ne pas toucher aux dépenses de l’Etat !!!pourquoi? au nom du bien être faut-il pérenniser certains status? Ne s’agit il pas d’être efficient? dans ce cas, il faut réformer ces systèmes qui ne le sont pas comme l’éducation nationale, la santé dont je suis un tout petit acteur. Donner, donner et donner ne m’apporte pas ce bien être . Il suffirait déjà de réformer pour aligner le traitement de nos fonctionnaires sur le privé; cette notion d’égalité améliorerait la santé de ces derniers, c’est certain! car,enfin, quand on parle de croissance et de chômage, de qui parle-t-on?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s