Les migrants, une chance pour l’économie allemande ? Un « conte » selon le chef de l’AfD

migrants économie allemande frauke petry

« L’idée selon laquelle l’arrivée de migrants favoriserait l’économie s’est avérée être un «conte», a affirmé la leader du parti de droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), ajoutant que la chancelière avait laissé tomber les frontières.

Dans un entretien avec la journaliste de RT Sophie Shevardnadze, la leader de l’AfD Frauke Petry a indiqué que «ce conte des migrants arrivant en Allemagne [étant] facteur d’enrichissement pour l’économie s’est avéré être faux et notre gouvernement n’a aucune idée de comment faire face à la situation».

Elle est allée jusqu’à accuser Angela Merkel de susciter la colère des habitants allemands en ouvrant les frontières à tous ceux qui voulaient venir et de «ne pas distinguer entre ceux qui sont réellement des réfugiés et ceux qui s’avèrent être des migrants économiques.»

«Naturellement, le peuple, en Allemagne se réveille, réalise que notre chancelière a laissé tomber la souveraineté du pays,  nos frontières, nos règles et les régulations.»

Frauke Petry a souligné le besoin d’«un progrès rapide» dans la prise de décision quant au sort des nouveaux arrivés, ajoutant que le système actuel laissait les demandeurs d’asile dans l’inconnu.

«Nous avons un grand problème puisque de ces centaines de milliers de personne en Allemagne, au sein de la procédure de demande d’asile [ne savent pas] s’il leur sera permis de rester ou s’ils doivent être renvoyés chez eux», a-t-elle expliqué.

Selon la leader du parti anti-immigration, les régions allemandes n’ont pas le pouvoir de renvoyer les réfugiés chez eux, cette tâche étant accomplie par le gouvernement fédéral. Cette situation est, pour elle, un «grave problème».

Pour aider à faire face à la crise, Frauke Petry a insisté sur le fait que l’Allemagne avait besoin de contrôles près de ses frontières, ajoutant que l’accord de Schengen avait échoué, ses partisans n’ayant parlé que de ses avantages et non de ses inconvénients.

Elle a par ailleurs estimé que les Allemands avaient besoin de «faire une distinction entre le droit d’asile et la loi sur l’immigration» mais aussi qu’ils avaient échoué «à le faire au cours d’une longue période.»

La chef de l’AfD a estime que l’accord de l’UE avec la Turquie n’est pas une façon de sortir de cette crise. Elle a particulièrement évoqué la pression mise sur l’Europe par le président Recep Tayyip Erdogan même avant l’approbation de l’accord.

«La Turquie n’est pas un partenaire fiable pour l’Allemagne et l’Europe. Si vous exercez une pression sur votre partenaire bien avant que le traité n’entre en vigueur, cela n’aidera pas à sa mise en œuvre sur le long terme», a-t-elle confié.

L’AfD «rejette clairement ce type de traité», a précisé Frauke Petry soulignant que «l’octroi du libre accès aux citoyens turcs en Allemagne dans le cadre de cet accord [n’était] certainement pas une bonne solution».

Elle a toutefois noté que l’UE était en crise bien avant l’afflux des demandeurs d’asile qui a commencé l’année dernière, expliquant qu’elle «ne fonctionnait [déjà] pas» quand l’AfD est entre en politique en 2013 : «La crise migratoire constitue un autre symptôme de cet échec du développement en Europe.» »

RT en français, le 21 juin 2016

Rappels :

90% des migrants victimes d’un réseau criminel (E. Verhaeghe)

Invasion migratoire : après avoir ouvert la boîte de Pandore, les patrons allemands appellent à l’aide

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les migrants, une chance pour l’économie allemande ? Un « conte » selon le chef de l’AfD

  1. Alcide dit :

    Fort heureusement les politichiens teutons préparent leurs enfants au monde merveilleux de demain, après l’invasion programmée par les mêmes traîtres de millions de jeunes hommes faussement réfugiés et de vraies hordes de Daesch :

    Allemagne : les collégiens devront-ils bientôt simuler des sodomies en cours ?

    Sous la pression des associations LGBT, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie débat de l’introduction dans les programmes scolaires d’ateliers lors desquels les élèves mettraient en scène diverses pratiques sexuelles. L’initiative fait scandale.
    La proposition en matière de pédagogie des associations de défense des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels (LGBT) soulève un tollé en Allemagne. En cause : les programmes d’éducation sexuelle destinés aux collégiens du Land de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la première des régions allemandes par sa population et son nombre d’élus.
    La suite
    https://francais.rt.com/international/22443-allemagne–collegiens-devront-ils

  2. zorba44 dit :

    Prenez une structure familiale type de 4 ou 5 personnes et, du jour au lendemain, imposez à cette structure d’héberger deux personnes en son sein, ou même une seule.
    Quel imbécile ne comprendrait pas que cela va poser les mêmes problèmes que lorsque l’occupant allemand en France logeait ses officiers chez l’habitant: même si le mari était prisonnier en Allemagne cela ne signifiait pas que l’officier devait partager la chambre de l’épouse « esseulée » par la force des choses ? En plus là on impose le coût économique de l’accueil au contribuable et un vol dans un magasin n’en est plus forcément un.

    Réponse: l’ange et la mère Kel sont deux faces d’une imbécile et d’une traîtresse à son pays.

    Jean LENOIR

  3. Ping : Les migrants, une chance pour l’économie allemande ? Un « conte » selon le chef de l’AfD -Le coût de l’accueil des réfugiés : les vrais chiffres…. – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  4. brunoarf dit :

    Sarkozy : anti-démocrate un jour, anti-démocrate toujours.

    Quand Sarkozy était président de la République, il était anti-démocrate.

    Par exemple :

    En 2005, Sarkozy avait été furieux de voir le peuple français voter « non » au référendum concernant le traité sur la constitution européenne.

    En 2008, Sarkozy était président de la République. Il savait que le traité de Lisbonne reprenait 98 % du traité sur la constitution européenne. Il savait que le peuple français allait voter « non » au traité de Lisbonne si un référendum était organisé.

    Pour contourner le peuple français, Sarkozy a donc fait adopter le traité de Lisbonne sans passer par le référendum ! Il a demandé au parlement français de voter le traité de Lisbonne !

    Et aujourd’hui ?

    Aujourd’hui, Sarkozy est toujours autant anti-démocrate. Il veut un nouveau traité européen. Mais comme il sait que le peuple français votera « non » à ce nouveau traité, il ne demandera pas son avis au peuple français !

    C’est comme ça, la construction européenne !

    Les partisans de la construction européenne savent que les peuples voteront « non » aux traités européens, alors ils n’organisent plus jamais de référendum !

    La construction européenne continue, mais sans les peuples.

    La construction européenne continue, contre les peuples.

    La construction européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique. Elle doit être détruite.

    Mercredi 22 juin 2016 :

    Sa proposition est celle d’un nouveau traité européen qui ne ferait pas l’objet d’un référendum (comme le traité de Lisbonne), avec un Schengen 2, la création d’un « euro-Schengen » (avec les ministres de l’Intérieur), d’un Fonds monétaire européen, et une Europe qui se concentre sur des dossiers prioritaires.

    http://www.lesechos.fr/elections/primaire-a-droite/0211052379919-a-berlin-sarkozy-reve-du-retour-du-merkozy-2008429.php

  5. Ping : Les migrants, une chance pour l’économie allemande ? Un « conte » selon le chef de l’AfD |

  6. Danse dit :

    La « construction » européenne est à la base un slogan en langage orwellien.
    La finalité de l’UE a toujours été la destruction de l’Europe. Démolition contrôlée, lente d’abord, puis concurrence de tous contre tous, puis guerre de tous contre tous.

    Pour avoir une chance de redresser la réalité dans la perception du plus grand nombre, quand nous en parlons Il faut traduire ce slogan par son vrai nom : la destruction européenne.

    La phase actuelle où nous en sommes avec l’importation organisée d’une « armée » de remplacement (on ne peut plus parler d' »armée de réserve du capital ») assure de pouvoir nous amener à une nouvelle guerre contre l’Allemagne si cette option devenait nécessaire aux organisateurs du chaos.

    Merci pour l’info sur la proposition Sarkozy. Comme prévu le vote sur le Brexit doit servir à un « ressaisissement » de tous les agents chargés de la destruction européenne pour « oser aller plus loin ». On voit effectivement pleuvoir ce genre d’initiatives de partout actuellement, et parallèlement on observe la montée de l’arrogance d’agents allemands mise en scène :

    « L’opposition réclame à Hollande un nouveau cap pour l’Europe » (plus de suicide et de dictature = plus d’Europe)
    http://www.euractiv.fr/section/politique/news/lopposition-reclame-a-hollande-un-nouveau-cap-pour-leurope/

    « AXA sans tabou »
    http://p2trc.emv2.com/HP?b=y30TCQnKCUySJUlFiP2_mQJEc5mWqakFiMHv_-nHIATUpg94YVXV2OBnl3jA5EEJ&c=PJuAfnfRdA4K_WWOb24bFQ
    « C’est sa première prise de parole officielle. Et elle était très attendue, tant sa désignation comme nouveau patron d’AXA a surpris il y a un mois. Thomas Buberl est Allemand, il a 43 ans, et est jusqu’ici un quasi-inconnu en France. Il a présenté son plan de route aux « Echos », dans une interview sans tabou. Nos concurrents de demain ? Amazon, Google et Facebook. L’assurance-vie ? L’offre traditionnelle a vécu. Le siège d’AXA ? Il restera en France, mais la question de la taille peut se poser.
    Le pays, dit-il, « doit prendre les mesures pour s’améliorer, PARCE QUE LE RESTE DU MONDE NE VA PAS ATTENDRE LA FRANCE ». ..

    On voit à quelles pressions notre exécutif est soumis (et jusqu’où il va être capable de nous ruiner financièrement pour tenter de se maintenir en place).
    On voit clairement que les organisateurs du chaos sont obligés d’attendre la France actuellement, que c’est la population française qui dérange leurs agents et retarde l’exécution du planning de la destruction. Cela me semble très important.
    J’ai reçu récemment un message de soutien venant de l’étranger hors UE qui me disait en substance : « le reste des peuples du monde sous le joug du NWO place tous ses espoirs en vous, les Français »…

    • xavib dit :

      La destruction européenne, c’est une « construction ».
      La guerre, c’est la paix.
      L’esclavage, c’est la liberté.
      L’ignorance, c’est la force.
      Le mensonge, c’est la vérité.
      Bienvenue chez Orwell…

      • Danse dit :

        L’analyse offerte en 1946 par les avocats de Göring au procès de Nuremberg nous montre que c’est une guerre à mort entre nous et les organisateurs de la destruction européenne (et planétaire) qui a lieu.
        https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/06/20/massacre-orlando-mensonges-exploitation-questions-non-posees/#comment-32342

        Il ne serait pas raisonnable d’espérer ou d’attendre qu’ils arrêtent d’eux-mêmes de nous détruire.
        Leurs agents savent qu’en cas de défaite ils seront condamnés lors d’un nouveau procès de Nuremberg, mais un vrai procès cette fois. Pas un procès fondé sur l’inversion du droit international utilisée pour éradiquer le droit antérieur à Nuremberg. Ce droit antérieur était : « la SOUVERAINETÉ des États [est] le principe organisateur de tout l’ordre international ».

        L’empire du Bien a fait LE CHOIX DE LA GUERRE et la logique qu’il a mise lui-même en place depuis la « révolution » de Nuremberg (éradication du principe de souveraineté des états, base d’un état mondial) l’oblige à LA GAGNER ou à défaut à TOUT DÉTRUIRE.

        Il doit impérativement obtenir notre REDDITION SANS CONDITION, car, comme l’a expliqué Maître Stahmer, « LA SANCTION (.) NE L’ATTEINDRA QUE DANS LE CAS DE SA DÉFAITE ».

      • zorba44 dit :

        …Oui c’est machiavélique !

        Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s