Brexit : Les Britanniques ont dit NON au naufrage bruxellois

51,9% pour la sortie de l’UE. Contre tous les chantages, les pressions et les intimidations, le peuple britannique a choisi a liberté et décidé de reprendre en main son destin. C’est la panique sur les marchés financiers, l’or explose à la hausse et la livre dévisse. Mais, comme le résume un tweet« En tant que travailleur à la City, c’est mauvais. En tant que Britannique, c’est bien ! » Espérons que cette fois, la volonté des électeurs sera respectée et que le système ne reprendra pas d’une main ce qu’il a concédé de l’autre. OD

Brexit-naufrage-UE

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Brexit : Les Britanniques ont dit NON au naufrage bruxellois

  1. fabrice dit :

    Ils ont bien raison de nous larguer. Mais qu’ils n’oublient pas d’emmener avec eux la jungle de Calais et leurs hordes d’hooligans.

  2. zorba44 dit :

    Here comes the sun …même notre Nigel, presque national, l’a célébré. La tourmente financière (qui est aussi une lutte organisée contre le résultat du Brexit) est l’avant-signe que le 49-3 va retourner dans les limbes bruxelloises dont il n’aurait jamais dû sortir… que la vilaine totalitaire usine à gaz de l’Europe va être démontée à l’instar du mur de Berlin…

    …Et maintenant on vous laisse : ici c’est l’heure de l’apéro et des bulles qu’on va libérer dans les verres. Le résultat était prévu, mais il fallait seulement porter des toasts après le résultat.

    Longue vie au Brexit !

    Jean LENOIR

  3. duyt dit :

    Victoire !!! Maintenant il faut en tirer ttes les conséquences…
    Nigel Farage : « We now need a « Brexit government  »
    Et chez nous organiser le Franxit !!

  4. Nanker dit :

    Farage a aussi dit que le Brexit permettait à son pays de se tourner vers le monde entier cad la Chine et la Russie. Nous dans l’UE allons nous livrer à un pays en faillite : les USA.

    Dans 6 mois les consommateurs russes mangeront des produits agricoles anglais et nos producteurs français eux iront à l’ANPE. Bravo Hollande bravo l’UE bravo aux sanctions contre Poutine décidées à Washington.

    Si tout se passe bien le « Camp du Bien » devrait subir un second choc en novembre avec l’élection de Trump. Croisons les doigts!!!

  5. Eric Permezel dit :

    Il sera difficile cette fois à la ploutocratie de bloquer le mouvement de libération des peuples de sa dictature cachée.

  6. Zoé dit :

    Je ne vous dis pas mon bonheur lorsque j’ai su que le Brexit l’avait emporté. Je l’avais deviné car le ton triste des journalistes m’a mise sur la voie. Nous avons applaudi au résultat. Maintenant la Hollande, Marine le Pen et d’autres demandent un référendum. Allez vite à quand le Frankit ?
    Au fait : faut-il acheter de la livre sterling, elle est au plus bas ?

  7. xavib dit :

    UNE ENORME CLAQUE à tous ces rentiers du système européiste…. ces bureaucrates non-élus et ces élus du parlement européens qui ne servent qu’à cautionner les diktats de la Commission…. et aux financiers qui se gavent pendant que les gens du peuple crèvent à petit feu !!!

    Enorme BRAVO aux British !!!!

    • Zoé dit :

      Oui Xavib vous avez tout à fait raison. J’écoutais NKM et son blabla habituel. Jamais ces gens-là ne se sont mis à la place du petit peuple qui en a marre des magouilles en tous genres, d’ouvrir les châteaux aux immigrés alors que nos SDF crèvent dans la rue dans l’indifférence générale. Nous payons bien trop cher notre appartenance à l’Europe qui en fait n’est qu’une immense imposture. BRAVO, BRAVO les anglais !

  8. Eric Permezel dit :

    En regardant BFMTV je me dis que les traders de la City vont enfin connaître les délocalisations qu’ils infligent sans pitié aux autres depuis des années. Ont-ils eu la moindre compassion pour ceux dont ils ont détruit l’emploi d’un simple clic de trading haute fréquence ?

  9. madonna dit :

    J’y crois pas: le CAC effondré à – 9,11% d’après Bourso….yes vous avez bien lu: 9,11
    J’adore les coïncidences!

  10. Nanker dit :

    Et sur RFI (Radio Franchement Insipide) on a quand même eu UNE info sur le Brexit (au milieu des lamentations pro-UE et anti « populistes ») :
    Cameron a organisé ce référendum pour… abattre son ennemi intime au sein des Tories Boris Johnson. Il était sûr que le « Remain » allait l’emporter et que le maire de Londres (partisan du « Brexit ») sortirait carbonisé du vote.

    Quelle intelligence ce Cameron… on dirait Hollande!

  11. barbouz dit :

    Et le meurtre de Jo Cox n’aura servi à rien ! il n’aura même pas permis de sauver les meubles des mondialistes et des banksters……

  12. Danse dit :

    « Farage a aussi dit que le Brexit permettait à son pays de se tourner vers le monde entier cad la Chine et la Russie. Nous dans l’UE allons nous livrer à un pays en faillite : les USA. »

    Oui Nanker, ça c’était le plan d’origine lorsque la GB est entrée dans l’UE : quitter le navire après avoir bien pesé pour le faire sombrer et l’emmener à la guerre contre la Russie, sans toutefois avoir jamais subi les conditions imposées aux autres galériens de ce navire. La City a déjà pu se gaver grâce aux « sanctions » à la Russie, et pourra continuer à se gaver hors UE !

    Mais, pas de programmation prédictive pour nous !
    Nous n’allons pas nous livrer à la destruction programmée. Nous devons le penser très fort en voyant à la fois la détermination de l’insurrection en France, et la peur exprimée par Attali face à cette réalité dans l’article publié hier par Olivier. De plus en plus d’agents de l’empire du chaos laissent tomber leur masque comme Attali, dont le message ne fait que dévoiler au grand jour la gigantesque imposture aux yeux de tous, et permettre à la conscience de faire un grand bond.
    Si un grain de sable peut enrayer tout une mécanique, alors des millions de grains de sable ont un immense pouvoir…

  13. Justy dit :

    Junker est en train de boire…..
    Admirons le courage des GBs ainsi que leur claivoyance!

  14. Nanker dit :

    @ Danse :

    « c’était le plan d’origine lorsque la GB est entrée dans l’UE : quitter le navire après avoir bien pesé pour le faire sombrer et l’emmener à la guerre contre la Russie »

    Je crois plutôt que le plan était que Londres serve de cheval de Troie des USA dans l »UE et qu’elle y reste! Ce Brexit a tout l’air d’un « accident industriel » majeur dans le plan mondialiste mitonné à la sauce américaine.
    D’ailleurs il faut voir comment Obama sermonnait Cameron et les Anglais pour qu’ils votent « bien », preuve que ce référendum ne faisait pas partie du Grand Plan « Americum Ordem ».

    Les Anglais sont de grands pragmatiques : ils lancent quelque chose et s’ils voient que cela ne marche pas ils passent à autre chose. Ils ont modelé l’UE pour qu’elle devienne un laboratoire démentiel de la dérégulation totale et puis aujourd’hui voyant qu’elle va se transformer en super-nova économique ils se barrent… Très pragmatiquement.

    Nous en France on est guidés par l’idéologie, la croyance, l’ide de mener à bien une Mission. Si on ajoute à cela le fait que nos dirigeants sont tous passés par l’ENA (où ils ont reçu la science infuse) je peux pronostiquer que nous serons les derniers à encore adhérer à l’UE, à y croire, même après qu’elle ait explosé en nous détruisant tous…

    Courage!

    • Danse dit :

      Ma vision est sommairement résumée ici https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/04/23/obama-menace-le-royaume-uni-de-represailles-commerciales-en-cas-de-brexit/#comment-31172 et ici https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/06/14/coup-de-tonnerre-the-sun-appelle-a-voter-pour-brexit/.

      Je pense donc bien comme vous que le plan était que Londres serve de cheval de Troie des USA dans l’UE. Mais pas qu’il était prévu au départ qu’elle y reste (et d’ailleurs elle n’y est jamais réellement entrée).
      Car on avait oublié de prévoir l’opposition farouche et définitive des peuples à l’UE, puisque dans ces milieux on sous-estime grandement l’adversaire : c’est la première caractéristique des psychopathes de toujours grandement sous-estimer l’ennemi, et la pathocratie actuelle affiche le même talon d’Achille (cf. Attali complètement dépité que son stratagème ne fonctionne pas auprès du peuple).
      C’est notre meilleure chance d’éliminer ces parasites.

      Je ne partage surtout pas votre vision: « Les Anglais sont de grands pragmatiques : ils lancent quelque chose et s’ils voient que cela ne marche pas ils passent à autre chose », et encore beaucoup moins votre dernier paragraphe qui est de la pure propagande d’auto-destruction : « Nous en France on est guidés par l’idéologie, la croyance, l’idée de mener à bien une Mission… » servie sur un plateau à la pathocratie, et qu’on a déjà pu lire à longueur de colonnes dans leurs organes de propagande jusqu’à ce que leur bulle soit crevée par le mouvement d’opposition à la loi el khomri.

      Là, on a vu apparaître les unes après les autres toutes les couleurs des réactions que tentent habituellement, très pragmatiquement, les psychopathes pour obtenir ce qu’ils veulent, en escomptant que l’une d’elles marchera.

  15. José dit :

    Ayons une pensée pour ceux des Grecs qui estimaient urgent de sortir et qui ont vu leur pays écrasé soue la botte de l’UE. Comme ils doivent être amers aujourd’hui!

  16. psyCho dit :

    Camouflet majeur pour l’Europe germanique sous la férule de l’Angela et de son parrain US; celui ci ne doit pas être content…..mais pas content du tout!

  17. Christ dit :

    Les médias mensonges à la solde de l’Empire US disent qu’il est impossible de sortir de l’UE, l’article 50 du traité de Lisbonne, permet de sortir sans encombre des griffes de l’Hydre:
    https://www.upr.fr/lupr/article-50-du-traite-sur-l-union-europeenne

    Il est temps également de dénoncer les psychopathes, de l’Otan le bras armé de l’Empire, qui veulent souffler sur « les braises » cet été aux frontières de la Russie, pour déclencher Le conflit mondial et contrecarrer la grogne irréversible des Peuples d’Europe, le détricotage de leur stratégie dans l’UE (États Unis d’Europe) initiée en 1945….
    Vive le Brexit, le Frexit, l’Iberxit, l’Italxit, le Portugxit….. l’ UE pourra se résumer à Merkel….

  18. Danse dit :

    Dans le sillage d’Attali, ce titre des Echos confirme la mission qui reste à la pathocratie : se convaincre elle-même que le peuple n’a pas de cerveau, après avoir en vain tenté de convaincre le peuple que les syndicats n’en avaient pas.

    LES DÉMOCRATIES FACE AU « BRAINXIT »
    http://p2trc.emv2.com/HP?b=FsKVnUIPlDJSs-WMGZPkE3cjEEJ0_kavvg_KOzgWO-kcVFCgvlzE0xnS1ScXyEe3&c=g7kJMJ1-bmlml-vtpBjDlQ

    Comme l’a remarqué l’ancien Premier ministre belge, Guy Verhofstadt, en raison du vote à 52% des Britanniques en faveur du « Brexit » le Royaume-Uni a perdu en huit heures 350 milliards de dollars – plus que la somme de ses contributions au budget européen sur les dernières quinze années.
    Allusion à l’écroulement généralisé des places financières, dont celle de Londres, et à la plongée de la livre sterling, revenue à ses niveaux d’il y a 30 ans. Pour une fois en Bourse, c’est un « by by » qui fait vendre!

    L’erreur des marchés, qui avaient anticipé un maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne, tout comme leur déprime d’aujourd’hui, trouvent la même explication: DÉSORMAIS, LES PEUPLES SEMBLENT VOTER DE MOINS EN MOINS EN FONCTION DE LEURS PROPRES INTÉRÊTS.
    C’est évidemment très contrariant quand on raisonne et agit du point de vue économique.
    L’APPEL AU SURMOI DE L’ÉLECTEUR au moment de mettre son bulletin dans l’urne ne fonctionne plus et a même l’effet inverse.
    Trop de gens, dans trop de nos démocraties, considèrent que dans le cadre du « système », ils n’ont plus rien à perdre et plus rien à gagner.

    Comment leur montrer qu’ils ont tort?
    C’est le défi qui attend dès lundi quelques leaders européens, dont François Hollande et Matteo Renzi, réunis autour d’Angela Merkel à Berlin. C’est aussi celui que doit maintenant relever Hillary Clinton face à un Donald Trump paradant en Ecosse ce vendredi avec cette promesse: « Ils ont fait revenir leur pays, nous allons faire revenir l’Amérique ».
    Il n’y a pas que les marchés à redouter de voir ainsi ouverte la porte à l’élection à la tête de la première puissance mondiale de ce milliardaire qui a justement fait de l’absence de surmoi sa ligne politique. (…)

  19. cesar tichot dit :

    le peuple anglais a repris la main, à nous aussi de le faire. le brexit est la conséquence de cette europe de M….

  20. Igor dit :

    Le Brexit un veritable succès de la politique européenne , mais si, la preuve aucun dirigeant n’a donné sa démission…s’ils avaient échoué ils seraient partis non…
    L’anglais c’est la langue officielle de quel pays de l’UE??

  21. Ping : Brexit : Les Britanniques ont dit NON au naufrage bruxellois |

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s