Barroso chez Goldman Sachs : Qui s’en étonnera ?

Et voilà, ça devait arriver. On sait depuis longtemps que l’Union européenne, et la Commission européenne qui en est l’organe exécutif (non-élu faut-il le rappeler), ne défend pas les peuples européens mais les vils intérêts de la haute finance. Qui renvoie ensuite l’ascenseur par des nominations ou de grasses rémunérations. Et ce n’est pas l’actuel président de la Commission, le lamentable Jean-Claude Juncker, qui pourra me contredire. OD

Barroso-Goldman Sachs

« La banque d’affaires américaine Goldman Sachs a annoncé vendredi avoir engagé l’ancien président de la Commission Européenne José Manuel Barroso pour la conseiller, au moment où le secteur financier est secoué par les craintes autour du Brexit.

Le Portugais occupera les fonctions de président non-exécutif de Goldman Sachs International, branche internationale du groupe américain basée à Londres, et de conseiller de Goldman Sachs, a précisé la banque dans un communiqué.

« José Manuel va apporter une analyse et une expérience immense à Goldman Sachs, et notamment une profonde compréhension de l’Europe. Nous sommes impatients de travailler avec lui alors que nous continuons à aider nos clients à évoluer au sein d’un contexte économique et de marché incertain et délicat », ont déclaré Michael Sherwood et Richard Gnodde, co-directeurs généraux de Goldman Sachs International, cités dans le communiqué.

Pluie de critiques

Cette annonce a provoqué samedi 9 juillet une pluie de critiques en France. « Desservir les citoyens, se servir chez Goldman Sachs : #Barroso, représentant indécent d’une vieille Europe que notre génération va changer », a twitté le secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl.

Comme le ministre socialiste, les eurodéputés PS français jugent « scandaleux » ce qu’ils qualifient de « nouveau pantouflage, qui ressemble fort à un conflit d’intérêt ». « Nous exigeons une révision des règles pour empêcher de tels recrutements d’anciens Commissaires européens », écrivent-ils dans un communiqué.

Premier ministre du Portugal de 2002 à 2004, M. Barroso a occupé la présidence de la Commission européenne de 2004 à 2014, période durant laquelle l’Europe et le monde ont été secoués par la grave crise financière de 2008. Or, rappelle la presse française, la banque de Wall street est l’une de celles ayant vendu le plus de produits financiers complexes – les subprimes – à l’origine de la crise de 2008.

La présidente du parti d’extrême droite Front national, Marine Le Pen, a par ailleurs estimé sur Twitter que la nouvelle n’avait « rien d’étonnant pour ceux qui savent que l’UE ne sert pas les peuples mais la grande finance ».

José Manuel Barroso n’a enfreint aucune règle, puisqu’au delà de 18 mois après la fin de leur mandat, rien n’oblige les anciens membres de la Commission à rendre des comptes à cette institution.

« Les anciens commissaires ont évidemment le droit de poursuivre leur carrière professionnelle ou politique », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la Commission. « C’est légitime que des personnes dotées d’une grande expérience et de qualifications continuent à jouer des rôles de premier plan dans le secteur public ou privé. »

Challenges.fr, le 9 juillet 2016 (Avec AFP)

Rappels :

Goldman Sachs, LA banque

Draghi, Papadimos, Monti : le putsch de Goldman Sachs sur l’Europe

Lloyd Blankfein : « Pourquoi nous sommes les meilleurs »

Le complot Goldman Sachs

Power To the People : 200.000 Danois signent une pétition contre Goldman Sachs

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Barroso chez Goldman Sachs : Qui s’en étonnera ?

  1. zorba44 dit :

    Barroso n’empêchera absolument rien du tournant de l’histoire qui s’écrit avec le Brexit. Le sentiment qu’on peut avoir est que ses conseils ne peuvent que desservir la banque puisque c’est un has been d’un système qui a échoué.

    Jean LENOIR

  2. Ping : In Gaz We Trust ! | jbl1960blog

  3. J’ai intégré votre article sur Barroso dans ce billet à tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/10/in-gaz-we-trust/ qui traite en premier lieu du trust financier de la Standard Oil des Rockefeller Source Dean Henderson via R71 et ce n’est pas le joueur de foot… Oui bon, c’est jour de finale en même temps et mon voisin portugais brame comme un perdu et je ne sais pas si c’est bon ou mauvais, car mon époux a fermé le poste…
    A la lecture de cet article au comprend bien quand même certaine chose comme la retraite dorée d’un Ike alors finalement le Barroso joue petit bras. Je relate également via de nombreuses sources l’histoire de Prescott Bush et de la Standard Oil donc, logique. Y’a de quoi faire car y’a pas que le foot dans la vie. Bon si jamais mon voisin sort à poil on aura compris qui a finalement gagné… JBL1960

  4. brunoarf dit :

    David Folkerts-Landau est le chef économiste de la plus grande banque allemande, la Deutsche Bank.

    Dimanche 10 juillet 2016, il vient de tirer la sonnette d’alarme :

    les banques privées européennes ont besoin d’être recapitalisées en urgence, sous peine d’être déclarées en faillite.

    Montant de l’addition : 150 milliards d’euros !

    Contribuables européens, préparez-vous à payer 150 milliards d’euros pour sauver les banques européennes de la faillite !

    Source : le journal allemand DIE WELT.

    Le chef économiste de la Deutche Bank réclame 150 milliards.

    L’Europe risque une nouvelle crise bancaire. David Folkerts-Landau, chef économiste à la Deutsche Bank, demande un vaste programme de sauvetage de l’Union Européenne. Les créanciers privés ne devraient pas participer.

    http://www.welt.de/finanzen/article156924408/Deutsche-Bank-Chefoekonom-fordert-150-Milliarden.html

  5. Danse dit :

    Derrière le rideau de fumée médiatique :
    Goldman Sachs, les Nations Unies, le déplacement forcé des populations et l’Agenda 21 :

    ——- AGENDA 21 : UN PLAN POUR UNE DICTATURE FASCISTE MONDIALE
    http://www.nouvelordremondial.cc/2014/05/26/agenda-21-un-plan-pour-une-dictature-fasciste-mondiale/
    « Les fondements, la structure et les « must » de la société des Hunger Games sont détaillés dans un programme imposé par les Nations-Unies appelé Agenda 21 qui inclut deux thèmes proches, le « développement durable » et la « biodiversité ». »

    « L’Agenda 21 a été mis en place en 1992 lors de la conférence des Nations-Unies sur l’environnement et le développement à Rio de Janeiro au Brésil, organisée par Maurice Strong, un milliardaire canadien du pétrole et des affaires et porte-parole des Rothschilds et des Rockefellers. Strong fut le chef de file pour le programme d’exploitation-de-l’environnement-pour-arnaquer-les-gens, main cachée de l’environnement dans le réseau de la Table Ronde qui comprend le groupe Bilderberg, la Commission Trilatérale et le Council on Foreign Relations. »

    « La propagande sur le changement climatique est une technique de non-problème-réaction-solution pour justifier l’Agenda 21 et son compagnon, le Traité sur la Biodiversité. C’est un document internationalement contraignant impliquant presque 200 pays. Les US ont signé le traité, mais il n’a pas été ratifié par le Sénat après que des gens comme le Dr Michael Coffman, écologiste et scientifique de l’écosystème ait exposé ses réelles conséquences et implications. Il dit avoir compris pendant les années 80 et 90 que le plan était de prendre comme excuse une protection de l’environnement pour confisquer la moitié des terres des US. Des plans similaires existent pour tous les autres pays. L’Amérique a pu ne pas ratifier le traité, mais il est mis en œuvre actuellement. L’Agenda 21 demande UN CONTRÔLE MONDIAL CENTRALISÉ DE TOUTES LES TERRES ; DE TOUTES LES PROPRIÉTÉS PRIVÉES, DE TOUTES LES SOURCES ET DISTRIBUTION D’EAU ET DE TOUTE LA PRODUCTION ET LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE. »

    « Les Gouvernements Locaux pour la Durabilité (ICLEI) et d’autres organisations introduisent le programme dans chaque village, ville, cité et région et il commence déjà à s’étendre autour du monde. L’infrastructure d’organisation de l’Agenda 21 est déjà fantastique et implique des agences du gouvernement, des organisations non-gouvernementales (ONG), des think-tanks, des sociétés, des fondations, des opérations « de formation » (contrôle de l’esprit) et des « initiatives » qui ont bâti l’infrastructure de ce qu’ils appellent la société « post-industrielle, post-démocratique » alors que la foule continue ses activités quotidiennes, inconsciente de la prison qui se construit autour d’elle d’heure en heure. »

    —— AGENDA 21 AND THE FORCED RELOCATION IN STACK AND PACK CITIES
    http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/sociopol_agenda21_05.htm

    —— Vidéo : AGENDA 21 THE MOVIE: THE MEGACITIES ARE COMING.

    —— UN SPECIAL REPRESENTATIVE FOR INTERNATIONAL MIGRATION – United Nations Special Representative of the Secretary-General
    http://www.un.org/en/development/desa/population/migration/partners/srsg.shtml
    …Peter Sutherland is the United Nations Special Representative of the Secretary-General (SRSG) for International Migration. Appointed in January 2006…..
    « NO OTHER FORCE—NOT TRADE, NOT CAPITAL FLOWS—HAS THE POTENTIAL TO TRANSFORM LIVES IN SUSTAINABLE, POSITIVE WAYS AND ON THE SCALE THAT MIGRATION DOES”

    • zorba44 dit :

      Mega cities, dépopulation, bonheur forcé …dans des programmes qui augmentent la dette à des niveaux stratosphériques. Tout est dans l’image de ces experts qui tournent le dos au public, à la fin de ce documentaire.
      Il n’y a que des contradictions et un lavage puissant de cerveaux dans une nation ruinée.

      Jean LENOIR

  6. Ping : Barroso chez Goldman Sachs : Qui s’en étonnera ? |

  7. Laurent QUILLE dit :

    Barroso n’est pas le dernier des Goldman Brothers à Bruxelles !
    Il en reste, et des gros.
    – Tiens, à quand Junker à HSBC ?
    – Pauvre con, il y est depuis longtemps entre autres.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s