Le risque de faillite systémique de l’Eurozone vient de ses chambres de compensation (partie 2) (L. Held-Khawam)

March16Volumeinfographic_1

« L’Eurozone et ses satellites telle que la Suisse présentent des dangers de faillites systémiques réelles. Pourtant, pour qu’une région fasse faillite, il faudrait que les tenants de la Haute finance internationale le décident.

Nous avons vu comment ils avaient imposé un embargo bancaire au peuple grec. Ils avaient tout bonnement coupé le robinet d’approvisionnement en liquidités. Après avoir pris en otage un pays et sa population, le gouvernement d’extrême-gauche a cédé à toutes les demandes…

Le cas de la crise actuelle des grandes banques européennes et on pourrait les mettre toutes dans le même panier est différent. La situation réelle de ces banques est inconnue pour différentes raisons. Retenons pour l’instant les masses financières dont le volume est simplement inconnu car ne sont pas comptabilisées par les banques. C’est de l’argent créé par les banques et n’ont pas de traçabilité comptable fiable.

On suppose que ces sommes sont juste énormes…

Pourtant, certaines choses qui se passent sont portées à notre connaissance.

En octobre 2015, HFR Global Hedge Fund Industry Report nous apprenait que 95 milliards de dollars sur 3 trillions s’étaient évaporés. Dans ce système-casino, où la spéculation est devenue un objectif en soi, la volatilité bat des records et beaucoup d’agents spéculateurs font faillite.

Des sommes effrayantes partent en fumée sans que cela ne déclenche les palabres de 2007 ou de 2012…

Pourquoi les effets de ces pertes astronomiques ne font plus la une des médias et ne semblent plus créer – en apparence en tut cas -de troubles politiques majeurs ?… Que s’est-il passé ?

En 2009, suite à la crise des subprimes et au dysfonctionnement devenu structurel des marchés des produits dérivés, le G20 a décidé de :

« …confier aux chambres de compensation le soin de gérer le système de sécurité lié à ces produits financiers. Traditionnellement pratiquée par les banques, la compensation bilatérale est remplacée, pour un grand nombre de produits, par l’obligation de compensation centralisée où une CCP prend en charge la gestion des appels de marge ». (source)

Voilà que des entités privées ont été créées pour amortir les chocs dus à de grosses pertes ou à des faillites de hedge funds. Ce processus ressemble à la méthode que l’on avait vu lors des sauvetages de banques et assurances  suite à la crise des subprimes où des reprises de titres toxiques ont été échangé contre du cash (UBS Stabfund).

Une sorte d’assurance tous risques a donc été créée au milieu des circuits sur lesquels circulent ces trillions de produits financiers plus ou moins toxiques et systématiquement spéculatifs. Tout le monde peut comprendre que les risques et leurs  conséquences ont été transférés.

De nouvelles bombes atomiques systémiques ont été créées. Es s’appellent chambres de compensation.

Si le citoyen a compris qu’il était solidaire en toutes circonstances des méfaits des grandes banques TBTF, il connaît moins le risque systémique lié à ces chambres de compensation, appelées aussi Clearing houses.

Or, ces entités présentent un danger sismique bien plus puissant encore que les banques TBTF. C’est dire…

Qu’est-ce qu’une chambre de compensation ou CCP ?

La chambre de compensation est l’interface que les dirigeants de ce monde ont introduite entre les vendeurs et les acheteurs de produits dérivés.

clearinghouse-trader

A l’image de la loi « too big to fail » qui garantit les pertes des banques avec l’argent public ou celui des créanciers, la communauté internationale a créé une assurance moins visible du public appelée chambre de compensation, CCP ou clearing house. C’est une assurance tous risques aux spéculateurs ! »

Lire la suite sur le blog de Liliane Held-Khawam

Rappel :

Le risque de faillite systémique de l’Eurozone vient de ses banques (partie 1)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le risque de faillite systémique de l’Eurozone vient de ses chambres de compensation (partie 2) (L. Held-Khawam)

  1. zorba44 dit :

    So dirty ! Les portes de l’enfer (bancaire) sont multiples. Aujourd’hui, demain ou à quelques encablures l’impensable se produira et le public découvrira des responsables dont il ne soupçonnait pas même l’existence

    Jean LENOIR

  2. Danse dit :

    « Les acteurs sont très souvent les mêmes. Il n’y a que la couleur des casquettes qui change… »
    « Comment Deutsche Börse AG gère-t-elle à la fois la cotation des banques allemandes dont Deutsche Bank, nommée par le FMI, la banque la plus dangereuse au monde car submergée de produits dérivés pourris et la chambre de compensation Eurex Clearing? »

    La phrase 1 répond à la question, tout est dit : les acteurs de la destruction de l’Europe continentale sont les mêmes, ils créent seulement des nouvelles casquettes différemment colorées. Sur ces casquettes ils collent des étiquettes propres, selon leur modèle de communication basé sur la dialectique hégélienne de fausse dualité, de fausse opposition, de fausse différence de direction entre leur jambe gauche et leur jambe droite.
    Leur but n’a jamais été le « sauvetage » des banques mais le siphonnage total de la richesse accumulée et actuelle produite par les peuples européens.

    Tant que des articles prétendant lever le voile continueront à reprendre ce mot novlangue de « sauvetage » des banques au lieu de la vérité -destruction des peuples- ils continueront à propager les mensonges mondialistes destinés à entretenir au sein de la population l’hypnose qui retarde sa réaction de refus définitive. Ils répareront les trous dans la Matrice, même si pour le reste ils ne disent que la vérité tout autour de ce mot mensonger..

    C’est comme de poser la question : « pourquoi les financiers anglo-saxons auraient-ils financé Hitler puisqu’ils l’ont combattu? »
    C’est faire appel au bon sens du peuple, ou à son sens moral, pour lui suggérer de NE PAS CROIRE CE QU’IL VOIT, mais à la place, de projeter son propre sens moral sur des prédateurs qui en sont totalement dépourvus. Et laisser au peuple l’illusion mortelle qu’il peut encore espérer un ressaisissement de la part des prédateurs : attendre.
    Si on envoie des vers pour réaliser le « sauvetage » d’une pomme, on sait ce qui arrive.
    Si on va chercher protection auprès d’un bourreau, pourquoi ne saurait-on pas ce qui arrive ?

  3. Ping : Le risque de faillite systémique de l’Eurozone vient de ses chambres de compensation (partie 2) (L. Held-Khawam) |

  4. Trend dit :

    Désolé pour le blog de Liliane, mais il y a erreur,!!
    Dans la partie ou une contrepartie fait défaut et la chambre de compensation paie l’autre partie il faudrait ajouter que:  » Si la contrepartie fait défaut ( pas d’appel de marge) pour compenser le risque de contrepartie, la position de la contrepartie qui fait défaut est automatiquement soldée car le broker est garant envers la chambre de compensation. En résumé si la contrepartie n’a plus de cash pour couvrir sa position, celle-ci est automatiquement cloturée, tout celà se fait bien sur en temps réel.Donc ceci n’est pas une assurance.

    • Alcide dit :

      Merci pour ces précisions importantes qui touchent donc à l’essence même de l’existence de la chambre de compensation qui ne servirait donc à rien ?

      • LHK dit :

        Je vous mets un extrait de l’article du Monde publié à la suite de l’article sur mon site. « A ce titre, elles « jouent un rôle majeur dans le fonctionnement des marchés financiers, en apportant une garantie en cas de faillite d’un intermédiaire financier qui adhère à la chambre. Les chambres de compensation participent ainsi à la stabilité du système financier et à la réduction du risque systémique », indique l’Autorité des marchés financiers (AMF) sur son site ». Belle soirée.

    • LHK dit :

      Trend, je vous mets une référence malheureusement en anglais. « When a CCP is used the credit risk that is held against both buyer and seller is coming from the CCP, … » http://www.investopedia.com/terms/c/ccph.asp?layout=orig&adtest=5noninfinite

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s