Six événements majeurs qui changeront le cours de l’Histoire (E. von Greyerz)

egon von greyerz« Les investisseurs du monde entier n’ont jamais été confrontés à des risques aussi élevés que ceux auxquels nous sommes exposés en ce moment. Malheureusement, très peu d’entre eux en sont conscients. Ceux qui comprennent la nature du risque et prennent les bonnes décisions « feront fortune ». Mais la plupart des investisseurs continueront à vivre en croyant que les tendances actuelles perdureront et, malheureusement, se retrouveront « dans les bas-fonds et la misère ».

Voici quelques-uns des événements qui bouleverseront la planète :

1. Aucun État souverain ne paiera jamais sa dette – Cette affirmation est irréfutable et quiconque ne comprend pas cela vit dans le déni. La dette souveraine a augmenté de façon exponentielle lors des deux dernières décennies. Les gouvernements ne peuvent pas et n’ont aucune intention de payer leurs créditeurs. Ils ne peuvent même pas payer les intérêts sur cette dette, et c’est pourquoi de plus en plus de pays ont des taux d’intérêt négatifs. Alors non seulement ils ne rembourseront pas la créance, mais les investisseurs paient maintenant des pays en faillite pour détenir leur papier sans valeur. Il est incompréhensible que des investisseurs acceptent de détenir près de 100 000 milliards $ de dette sans rendement, ou avec rendement négatif, sans aucune chance de revoir leur argent. Personne ne se soucie du retour de son argent, et maintenant il semblerait que les investisseurs ne s’inquiètent même pas d’obtenir un rendement sur leur argent. C’est une situation choquante qui entraînera l’effondrement total de toute la dette souveraine.

2. Aucune banque ne rendra leur argent aux déposants – Je sais que très peu de gens croient cela. Car s’ils y croyaient, ils ne détiendraient pas environ 200 000 milliards $ d’actifs dans le système financier, en plus des 1 500 000 milliards $ de produits dérivés dans le système bancaire. Les actions des banques en Europe, qu’il s’agisse de Deutsche Bank en Allemagne ou de Monte Paschi en Italie, continuent de dégringoler vers de nouveaux bas. Comme je l’ai dit dans un récent article, les prix des actions de la plupart des banques européennes, ainsi que celles de plusieurs banques américaines, comme Citigroup ou Bank of America, se sont effondrés de 70-95% depuis 2006, et ils se dirigent vers ZÉRO. Les prêts à la consommation grimpent toujours de façon exponentielle. Les prêts étudiants aux États-Unis représentent maintenant 1 400 000 milliards $, en ayant SEULEMENT triplé depuis 2006. Le taux de délinquance sur ces prêts augmente aussi, vu que la majorité des étudiants ne trouvent pas d’emploi.

3. Les marchés actions perdront 90% ou plus – Je sais que la plupart des investisseurs trouveront cette affirmation sensationnelle, venant de quelqu’un passablement dérangé. Mais laissez-moi seulement vous rappeler que lorsque le Dow Jones s’est effondré, entre 1929 et 1932, les conditions économiques aux États-Unis et ailleurs étaient bien meilleures qu’aujourd’hui. Les conditions économiques se détériorent rapidement dans le monde entier, mais les marchés d’actions continuent de grimper vers des niveaux étourdissants. Les investisseurs accordent leur confiance à une monnaie imprimée. Les revenus du S&P déclinent depuis cinq trimestres consécutifs. Le Dow Jones est maintenant évalué à un étourdissant 24 X les revenus GAAP. Les revenus des ventes, ajustés aux rachats d’actions, ont baissé d’un tiers depuis 2006. Oui, les gouvernements vont, cette année, lancer le plus grand programme d’impression monétaire de l’histoire. Mais cela n’aura aucun effet sur l’économie mondiale. Le temps des méthodes keynésiennes, mal conçues, pour créer de la prospérité en imprimant des morceaux de papier sans valeur (ou de la monnaie électronique) est dépassé. L’impression monétaire ne fera qu’exacerber le problème de la dette. Le monde se rendra bientôt compte que l’on ne peut régler un problème en appliquant les mêmes méthodes qui l’ont causé au départ.

4. Le marché immobilier s’effondrera – Les bas taux d’intérêt et la folie spéculative ont créé des bulles immobilières dans le monde entier. Le premier signal d’alarme a eu lieu en 2006 mais, grâce à une impression monétaire massive et des garanties à hauteur de 25 000 milliards $, les gouvernements et les banques centrales ont réussi à retarder l’inévitable. Mais depuis, la dette mondiale a augmenté de 2/3 et les taux d’intérêt ont baissé, de 6% à zéro, voire sont devenus négatifs. En Suisse, un prêt hypothécaire sur 15 ans coûte dorénavant 1,25% et, en Suède, vous n’avez même pas à amortir votre hypothèque. Au Royaume-Uni, six fonds investis dans l’immobilier commercial ont été gelés. Cela représente 50% des fonds immobiliers et constitue un sévère avertissement qui devrait être autant pris au sérieux que la crise des subprimes de 2006. La Chine, avec sa dette de 34 000 milliards $, ses villes-fantômes et ses édifices vides, va aussi avoir de sérieux problèmes ». 

Lire la suite sur Goldbroker.fr

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Six événements majeurs qui changeront le cours de l’Histoire (E. von Greyerz)

  1. Mawy dit :

    Alors, cher monsieur, que proposez vous concretement de faire? Acheter de l or? Gardez du cash?

    • Alcide dit :

      En cas d’effondrement de la monnaie fiduciaire , configuration désormais inéluctable , l’or et l’argent restent le moyen ultime de paiement , même Greenspan le reconnaît… Cela bien évidemment pour ceux qui ont les capacités à survivre sans les « outils de vie  » habituels fournis par la société c’est à dire sans:

      – eau potable
      – nourriture
      – énergie et moyens de transport
      – protection physique contre des voisins affamés pleins de droits
      – racaille habituelle mais déchainée
      – médicaments

      En général sans tout progrès qui est devenu naturel , comme un droit parce qu’on le « vaut bien  » et rendu invisible au fil du temps

      Le temps que la poussière retombe sur les survivants.

  2. Robert dit :

    Dans le contexte général actuel, un seul message aux politiques:

    ASSEZ DE PAROLES !!! DES ACTES !!!

  3. zorba44 dit :

    Faire fortune en temps de crise. « Il suffit de prendre les bonnes décisions » en se « désincarcérant  » des modèles considérés comme éprouvés aujourd’hui.
    Le signataire a pris des dispositions de longue date : quand la crise démarrera et que l’hyper-inflation fera rage, la multiplication de son patrimoine par un, facteur supérieur à l’hyperinflation, au moins à son démarrage, lui assurera des effets de levier pour d’autres décisions opportunistes en fonction de la situation.

    Il semble qu’on ne puisse atteindre la fin de l’année 2016 sans que la danse des bulles éclatées ne démarre.

    Jean LENOIR

  4. Ping : Six événements majeurs qui changeront le cours de l’Histoire (E. von Greyerz) — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | FNACAB

  5. Ping : Six événements majeurs qui changeront le cours de l’Histoire (E. von Greyerz) |

  6. « Ceux qui comprennent la nature du risque feront fortune »… Les vrais chiffres du chômage donnés par Partud49 source Agoravox adossés à la listes des licenciements mondiaux de Pierre Jovanovic nous font bien comprendre que dans ce Système là c’est plié = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/27/patdu49-nous-dit-tout/ Et si c’est pour permettre à qquns de faire fortune : On peut peut-être essayer autre chose ? JBL

    • Danse dit :

      « c’est pour permettre à qquns de faire fortune »
      oui Jo, c’est pour permettre à quelques uns de faire fortune, dans certains pays.

    • Danse dit :

      Oui. Je ne sais s’il s’agit d’un pays ou s’il s’agit d’un autre temps, car ces récits d’un temps d’avant l’agriculture (le viol de la terre, la modification radicale de l’alimentation des Hommes) et d’avant l’entassement dans des villes (où il faut payer pour le droit de vivre incarcéré sous le joug de la dépendance matérielle totale et de la concurrence) existent sur tous les continents et sont rapportés dans de nombreux travaux.

      Le temps d’avant que l’être soit remplacé par l’avoir, un temps dont la mémoire est encore inscrite dans notre ADN : nous pouvons voir ce pays au quotidien en regardant à l’oeuvre notre système immunitaire.
      Le temps d’avant la dualité -la concurrence et le contrôle, moi versus « les autres »-, le temps de la pensée multiple, avant l’imposition de la pensée binaire et séquentielle, linéaire.
      Le temps où les hommes n’étaient pas forcément nomades, mais itinérants, où leur liberté de mouvement n’était entravée par aucune « loi » et aucune dette, où ils n’étaient pas encore coupés de leurs racines, de leur symbiose avec la Vie.

      Il y a des récits de peuples qui ont fait des expéditions guerrières uniquement pour empêcher toute organisation pyramidale -toute ingénierie sociale- de s’instaurer dans leur périmètre, conscients que l’enjeu était fondamental.

      Il y a peu, je regardais sur un site allemand une courte vidéo qui oppose deux sociétés : celle de l’Allemagne sous Hitler et celle de l’Amérique actuelle :
      « La jeunesse d’il y a 80 ans comparée à celle d’aujourd’hui »
      https://volksbetrugpunktnet.wordpress.com/2016/07/08/die-jugend-vor-80-jahren-im-vergleich-zu-der-heutigen/
      Les images sont très intéressantes en ce qu’elles nous montrent le degré de dégénérescence obtenu aux USA par l’ingénierie sociale du gouvernement mondial.

      Mais là encore, il y a un piège : c’est la pensée binaire.
      Il aurait fallu sortir de la dualité, de l’opposition binaire vers laquelle on semble nous conduire à marche forcée pour nous pousser à une nouvelle guerre civile qui permettrait aux prédateurs de l’Humanité de faire une nouvelle fois diversion et de s’en tirer à bon compte.

      En réponse aux images de la dégénérescence d’un peuple, il aurait fallu par exemple montrer des images issues d’un livre écrit justement dans les années 30 par le dentiste américain Weston Price, intitulé « Nutrition et dégénérescence physique » :

      « Au début du 20ème siècle, ce médecin-dentiste s’est étonné de voir que les enfants des villes américaines, qui se brossaient régulièrement les dents, avaient des caries dentaires importantes, alors que les habitants des villages reculés et isolés, sans hygiène dentaire quotidienne, présentaient une meilleure dentition sans caries. Le Dr Price, qui était riche et cultivé, décida d’aller étudier les dentitions et habitudes alimentaires de populations isolées dans le monde entier. Il voyagea avec sa femme dans 14 pays, prit 18 000 photos et consigna ses notes dans un livre « Nutritional and Physical Degeneration », publié en 1939. »
      « En examinant ces Suisses ruraux (2000 personnes vivaient dans la vallée à cette époque), il constata que leur dentition était très saine (moins de 1% de caries, comme les autres populations isolées qu’il rencontra pendant ses voyages), et il n’y avait aucun cas de tuberculose dans cette vallée, malgré l’épidémie qui sévissait à cette époque dans les villes voisines.
      A l’issue de ses grands voyages, il tira deux conclusions importantes :
      1) la dentition reflète directement la santé générale des individus.
      2) Les processus industriels appliqués à l’alimentation et déjà en oeuvre à cette époque aux Etats-Unis (comme la pasteurisation du lait ou le raffinement du sucre), cette alimentation transformée est à l’origine du développement de nouvelles maladies, notamment les caries dentaires, mais aussi l’affaiblissement général du métabolisme, les cancers, ou encore le diabète. »
      http://www.lebonjus.com/nutrition-et-degeneration-physique/

      Weston Price a passé dix ans à ce travail, revenant vérifier les effets de l’alimentation « moderne », là où elle était introduite, sur des peuples qui ne connaissaient pas les caries et les douleurs dentaires. Il a pu constater les ravages produits à toute vitesse sur les seuls membres de fratries qui avaient été exposés à cette alimentation « moderne » : déformation -affaissement et rétrécissement- des arcades dentaires, empêchant les dents de pousser normalement (d’où la multiplication des appareils dentaires et des extractions chez nos enfants actuels, qui n’était pas une fatalité), douleurs insoutenables, désespoir, apathie et suicides.

      Price a compris que l’Humanité a été empoisonnée. Il n’est pas étonnant que son très gros livre n’ait pas été traduit en français. Mais il est accessible sur internet en pdf.
      La dégénérescence physique est un prérequis pour espérer obtenir la modification de notre ADN et effacer de notre mémoire la connaissance de ce temps où l’Homme vivait libre et Un, dans le mouvement de son corps et les émotions de son âme, qui dansaient avec celles de autres.
      Il me semble difficile de rayer ce pays, quel que soit le nom qu’on lui donne, de la carte de notre mémoire.

    • Danse dit :

      Lien direct vers la vidéo :

  7. Djonny clegg dit :

    le chomage a augmenté de 5 000 officiellement, plus 100 000 personnes en formation (sorties des chiffres) plus tous les radiés, plus tous les saisonniers qui sont sortis mais uniquement de façon provisoire. Et pourtant le chomage a l’habitude de baisser en été grace aux saisonniers….
    Tout est trafiqué, mais cette vérité finira par éclater au grand jour;

  8. MASTER T dit :

    DU MONDE QUANTITATIF ET SOUS QUALITATIF SE FORMULENT LE SENS:

    Le Systeme, comme le dénonçait Guénon en son temps, est celui du « monde de la quantité », à celui-ci opère par inversion tendancielle celui de la qualité.
    On ne sera guère surpris alors de constater les sommes fabuleuses mises en concurrence et citer par l’auteur, et, on ne ne peut l’etre guère plus du cheminement catastrophique vers ce à quoi il nous destine.

    Du « quantitative easing » comme modèle exponentiel menant à l’abime monétaire et de fait pour tout ce que la matrice touche de bien reel (du concret économique et social jusqu’aux psychologies desillusionnées), nous assistons aux derniers soubresauts du Système tel que nos générations et celle de nos aieux l’ont connue.

    Le déroulé fier (hybris) de l’Histoire occidentale moderne semble s’etre rendus, de lui meme ou par force insondable si ce n’est celle saisie par « l’intuition haute » (Grasset), au bord de la fameuse « falaise de Sénèque » (1).
    Ayant atteint là le mur de ses contradictions les plus intimes au delà duquel se dessine un avenir que la raison seule voudrait appréhender clairement alors meme qu’elle ne peut le faire sans qu’il faille y intégrer une certaine « intuition haute », intuition si spéciale et spécifique qui fait du « coeur », cet intermédiaire occulte essentiel, dont on aimerait qu’elle -cette intuition- nous garantisse une lecture fondamentale et véridique du passé et du présent, comme le garant de son efficacité delphique (2)…

    Hors, il n’en est rien, puisque le surdéterminant de la pensée ne peut que subodorer une expertise basée sur les faits -combien meme savamment collationnés- et qui n’occasionnent inévitablement qu’un sentiment général -pessimiste- auquel tout raisonnement subséquent devra son aura, comme sa croissance, autant que de ses fruits… Il en est ainsi de la dualité « coeur/raison » qu’elles vivent ensemble et qu’il nous faut rendre à l’harmonie par nos continuels efforts… l’équilibre général du monde comme de nous meme en dépend.

    Inévitablement, le « principe d’incertitude d’Heisenberg » (3) nous rappelle à notre atavisme 1er: nous vivons et raisonnons à 3 dimensions, si bien que prendre de la hauteur vis à vis des faits afin de leur donner du sens ne peut suffire à les appréhender complètement, et, l’amertume laissée par un certains degré d’imprédictibilité nous oblige à faire des paris sur cette réalité non-née mais déjà contenus dans le ventre de l’Histoire.

    Nous nous laissons porter et interpeller par notre intuition, un 6ème sens qui ne peut se départir des 5 autres … ainsi, la raison et son fidèle destrier le « coeur », forment les etres en les informant autant du monde sensible, phénoménal, que nouménal (role prégnant de l’inconscient)… ceci se faisant dans un continuel échange entre le « dedans » et le « dehors », entre le « moi » et « l’autre »…..

    L’Histoire véhicule du Sens et c’est par le reflet de son miroir -qu’elle nous tend- que nous sommes conviés à y déceler une part de nous meme, « part » qu’il nous faut alors disséquer (empirisme et mémoire factuelle) puis « dessiccater » (4) alchimiquement/ontologiquement , afin d’ extraire, de cette matière brute des faits, le Sens intime et vivant de la chose historique (méta-histoire) comme de nous meme (procédé méta-cognitif).

    Ce qui fait SENS alors dans l’Histoire c’est le message qu’elle porte en intime, comme un étendard haut levé, et que parfois les sens n’atteignent jamais, détournés qu’ils sont par les distractions mondaines nombreuses que nos industries ont à leur offrir et qui se situent toujours, tout en les excitant, à la racine de leurs instincts.

    Nous sommes à un moment clé de notre Histoire collective mais aussi personnelle, si bien qu’au vide d’une civilisation versée totalement dans le technologisme froid évidé de Sens se transfère en l’Etre une intime peur que la raison désire évidemment masquer puisque celle-ci relève du fondement instinctuel des etres, à savoir: l’instinct de survie.
    Nos adversaires, les pro-systèmes, (maitres comme disciples aveugles, tous confondus), ces pretres funestes et kapos de l’eugénisme social se prenant pour des dieux à hiérarchie variable selon le statut social, et dont la liturgie est prométhéenne/luciférienne, sont dominés en esprit, dans leur coeur et leurs comportements, si bien qu’etre anti système nous oblige, au moins à la marge, à en etre malgré tout encore un peu… notre langage en est infesté, nous utilisons la monnaie du Système que nous réprouvons……….

    Désirer comprendre, c’est mettre des mots sur ce vide consistant (quasi tangible) d’incertitude, c’est répondre à l’élan du coeur qui est aussi le siège des instincts et à partir duquel il nous est offert la possibilité de nous transcender… nous transfigurer en autre chose que le simple reflet grotesque de l’Histoire mondaine…moderne et meme « post-moderne’, signifiant par là une forme aboutie de sa pathologie… la raison doit y surseoir: « connais toi toi meme »… et agis en conséquence!!.

    NOTES EXPLICATIVES:
    (1) « falaise de Sénèque », pour signifier que tout procédé intellectuel/émotionnel collectif (d’une civilisation) qui motive ses actes peut conduire à son extinction en traversant plusieurs phases « thermodynamiques » jusqu’à « chuter » de manière rapide (comparativement à la durée des autres phases).

    (2) référence à la pythie de Delphes qui informait les hommes venant à elle de leur avenir en les conseillant.
    Socrate s’y était rendu et avait sienne l’inscription sur le fronton consacré à Apollon: « Connais-toi toi même, laisse le monde aux Dieux ». Tandis que les dieux d’hier modelaient le monde en se jouant de hommes, Socrate se modelait lui meme par la connaissance de soi.

    (3) principe d’Heisenberg: « il est impossible de connaitre simultanément la position exacte et la vitesse exacte d’une particule ». Dit d’une autre manière, plus on connait avec précision la position d’une particule, moins on connait sa vitesse, et vice versa.
    Dans notre commentaire, il s’agit de rappeler que la complexité apparente des faits historiques ramenée à la cognition humaine perpétue le risque l’erreur interprétative du fait que l’on est naturellement enclins à la limitation perceptuelle et qu’un diagnostique des faits, pour le rendre perspicace et efficace, se doit d’etre multi focal… celà, malgré tout ne peut empecher l’incertitude fondamentale sur le devenir des faits analysés.

    (4) Ce verbe, « dessiccater », n’existe pas seul son instrument ou son actif existent puisqu’il consiste comme le mentionne Wikipédia pour ce qui est de la dessiccation: « La dessiccation est un procédé d’élimination de l’eau d’un corps à un stade poussé. Il s’agit d’une déshydratation visant à éliminer autant d’eau que possible. Ce phénomène peut être naturel ou forcé.

    La dessiccation est par exemple l’opération consistant à éliminer l’eau de l’air. »
    Dans mon propos, le Sens des événements est cette « eau » contenue dans la « matière brute des faits »… l' »eau » est cette « substantifique moelle » de Rabelais, c’est « l’essence »/ »les sens » que l’on prélève de la « substance ».

  9. van Mulders dit :

    Tout ce qui est écrit est exact, mais ce que vous redoutez ne se passera pas avant 30 ans voir plus. D’ici là, je vous invite à « vivre ».

    De toute manière, si le système tombe, personne ne sera à l’abri, personne.

    Redécouvrons le bien-être et cela passe par des objectifs, des buts à atteindre, de la convivialité, de l’amitié, et bien entendu de l’amour sous toutes ses formes.

    C’est salutaire de prévoir le pire, mais personne ne souhaite de ce pire, et la technologie nous montre que l’avenir de l’homme ne fait que débuter.

    Je vous invite à regarder ou à lire de préférence « La prophétie des Andes » !

    Pour ceux qui veulent « bouger » sortir du marasme dans lequel ils sont, qu’ils découvrent mon humble blog mais de le lire de bas vers le haut et enfin recommencer à « vivre » comme à 20 ans sans stress… avec un peu d’insouciance à la place. Rappelez-vous…

    A force d’être trop catastrophiste, de voir le pire, de s’inquiéter, le doute et la peur se présente à son subconscient.

    J’ai moi-même eu un blog économique de 2009 à 2013 et je me suis rendu compte que je ne vivais plus.

    A bientôt,
    Luc de http://www.life-bijouterie.com

    • xavib dit :

      Ah bah oui c’est sûr, la bijouterie c’est plus vivant et convivial….n’empêche que vous y revenez, on dirait ?

      Nostalgique ?

      Allons, informer et alerter ses compatriotes ça a quand même plus de gueule et d’intérêt que vos élucubrations sur le doute et la peur…

      Le pays a besoin de combattants, pas de pleurnichards !

      Vivre c’est combattre, pas se laisser bercer.

      • zorba44 dit :

        Tout à fait …et cela laisse à penser qu’on aime mieux les prédictions à 30 ans (plus personne ne sera là pour vous démentir et/ou aura oublié) que de constater ce qui se passe immédiatement et ses conséquences hautement prévisibles pour le court terme.

        Plus que sûrement ce blog donne beaucoup plus que les avis d’une cartomancienne chanceuse ou non ! Il est le reflet de la vie et de ses interrogations et des constats qu’on y trouve.

        Jean LENOIR

      • van Mulders dit :

        « élucubrations » … « pleurnichards »…
        Vous êtes plutôt à plaindre car ce n’est pas de cette manière que vous allez vaincre vos peurs. Vos quelques écrits nous montre clairement vos peines et vos frayeurs. Et vos doutes, n’en parlons pas.

  10. Michel dit :

    Il y a du vrai dans cet article mais ça me fait penser au discours anxiogène de Donald Trump. C’est un peu manichéen !

  11. Alcide dit :

    Willy Wimmer, ancien vice – président de l’OSCE, exprime maintenant le soupçon que le jet russe SU24 a été abattu avec l’aide des Awacs de l’OTAN. l’ OTAN.

    …Selon mes conclusions les deux Awacs ,un Américain, et avion d’Arabie Saoudite ont été impliqués. Il est impossible d’engager et d’abattre les avions comme ce chasseur russe du ciel , vous devez être guidé vers ces avions. Et cela est possible uniquement avec les AWACS.
    D’Où viennent ces machines AWACS ?
    L’ AWACS américain doit avoir lancé à partir de Chypre. L’autre d’une base saoudienne…
    Extrait de :
    http://www.fort-russ.com/2016/08/ex-osce-vice-president-shifts-onus-over.html

    Et pour couronner le tout , aujourd’hui , un tir « modéré » de rebelles « modérés  » égorgeurs d’enfants soutenus, entrainés et armés par les crapules infernales US/OTAN a abattu un hélicoptère russe qui rentrait de mission humanitaire de distribution de nourriture aux civils d’Alep.

    Un hélicoptère russe Mi-8 avec cinq personnes à bord abattu par les rebelles en Syrie
    https://francais.rt.com/international/24617-helicoptere-russe-mi-8-abattu

    Là aussi , ce sont des faits qui peuvent sérieusement déterminer le cours de l’histoire.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s