François Lenglet : avec Trump et le Brexit, c’est la mondialisation du protectionnisme

François Lenglet, c’est la voix du système. Le “populisme” qu’il fustige, c’est le bon sens du peuple qui défend ses intérêts contre les élites mondialistes. Ces réserves une fois posées, son entretien au Figaro énonce quelques vérités intéressantes. OD

François Lenglet _ avec Trump et le Brexit mondialisation du protectionnisme

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN – Le libre-échange tous azimuts est le vestige d’un ancien monde, explique François Lenglet. Face aux conséquences de la crise de 2008, le protectionnisme soutenu par les «populistes» l’emporte partout, notamment dans le monde anglosaxon.

FIGAROVOX. – Donald Trump multiplie les prises de position protectionnistes, que cela vous inspire t-il ?

François LENGLET. – Il témoigne bien de l’esprit des temps qui est à l’oeuvre. Derrière l’outrance et la caricature, c’est une puissante montée du protectionnisme qui est à l’oeuvre. Je note qu’Hillary Clinton elle-même a pris ses distances avec le libre-échange et la négociation de grands accords commerciaux. Quant à Theresa May, le nouveau Premier ministre britannique, elle pointe elle aussi la nécessité de protéger l’industrie nationale, alors que c’est une conservatrice en principe héritière de Thatcher ! C’est une révolution idéologique considérable qui se produit dans le monde anglo-saxon, un changement de logiciel qui rompt avec le libéralisme et le libre-échange. Trump, c’est l’anti-Reagan, et May semble devoir être l’anti-Thatcher. Le besoin de protection s’est substitué au désir de liberté, et encore une fois, le monde anglo-saxon est à la pointe de la mode idéologique. Exactement comme le libéralisme dans les années 1980, le protectionnisme est en train de se mondialiser.

Qu’est-ce qui explique ce retournement ?

La crise financière, qui a donné le sentiment que les règles de l’économie mondialisée n’étaient pas les mêmes pour les petits et les gros. Le besoin de frontières, après une longue période de forte mondialisation, qui a exacerbé les particularismes, qui a accru les inégalités entre ceux qui profitent de l’ouverture, les plus qualifiés et les plus mobiles, et les autres, qui en ont subi les conséquences en terme de revenu et d’emploi ; la critique des élites et de tout ce à quoi ils croient. Et enfin un tout bête effet de balancier, qui fait qu’on brûle les valeurs de l’ancien monde, celle de l’ancienne génération, les baby-boomers, au profit de nouvelle valeurs, celle de la génération montante.

Ce sont alors les populistes qui vont profiter de cette révolution idéologique ?

Ce sont toujours les populistes qui repèrent les premiers ces changements dans la demande politique, avant les partis traditionnels. C’était le cas dans les années 1930, et dans les années qui ont suivi le krach de 1873, dans la période dite de «Grande stagnation», consécutive elle aussi à un long cycle libéral, et elle aussi marquée par la réapparition des frontières. Mais en général, les partis traditionnels finissent par comprendre le messages des électeurs, et ils se réapproprient le thème de la protection, avec leurs valeurs humanistes. C’est exactement ce qui se passe au Royaume-Uni, avec la nouvelle orientation des Conservateurs, depuis le Brexit. Ce n’est pas encore le cas en Europe continentale, où la droite et les sociaux-démocrates restent sur leurs options libérales et hostiles aux frontières. C’est pour cela que le populisme continue à marquer des points dans nos pays. Et ce n’est pas fini, en Allemagne particulièrement, où il a une forte marge de progression après les attentats récents.

Les différents traités de libre-échange comme le TAFTA, qui sont en cours de négociation, ont-ils une chance d’aboutir ?

Absolument aucune. Tout cela est mort, ce sont les vestiges de l’ancien monde, comme une ville engloutie. A supposer même que le traité soit signé, il faudrait le faire ratifier dans tous les pays concernés, c’est impensable. L’OMC ne parvient plus à conclure ses grands cycles, et même les accords régionaux sont devenus problématiques: l’âge d’or du commerce mondial est derrière nous. J’observe que la part des échanges dans le PIB mondial n’augmente plus, elle diminue même légèrement. Et la Chine, qui était une machine à mondialiser, va être contrainte de recentrer son économie. Cet âge d’or reviendra sans aucun doute un jour, dans 20 ou 30 ans. Il réapparaît à intervalles réguliers depuis la première mondialisation, lors des Grandes Découvertes du 15ème siècle. Et à chaque fois il est éclipsé, à cause des inégalités et des désordres qu’il provoque.

Lire la suite sur le Figaro.fr (merci à Eric Permezel)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour François Lenglet : avec Trump et le Brexit, c’est la mondialisation du protectionnisme

  1. Ping : Laleph : Actualite alternative

  2. zorba44 dit :

    La mondialisation c’est la liberté (qui reviendrait tous les 20 ou 30 ans) …mouais.
    Pas sûr que Lenglet ait tout compris des grandes lignes de force (populistes) du monde.

    Jean LENOIR

  3. super ragondin dit :

    Est-ce que quelqu’un a signalé à ces ploucs qui vivent dans les aéroports, salle de réunion, et autres palais de la république, qu’il impossible d’avoir une zone économiquement cohérente quand elle est aussi grosse et qu’en plus il y a un océan en plein milieu ? Pas pratique pour les échanges… Ils ont prévu quoi ? découper la terre sur la limite de l’eurozone et souquer feme pour aller s’arrimer à la floride ?

    Déjà l’union latine (donc sur un même territoire) s’est vité cassée la gueule il y a un peu plus d’un siècle tout comme eurozone se désagrège… De même que tous les empires trop gros finissent toujours mal (c’est invariable : des romains à ottoman, en passant par les empires sud américains)
    Alors une zone immenser être économiquement cohérente (donc viable) quand elle a un océan en plein milieu, ça va surement pas aider les échanges. Y’a vraiment que des personnes mentalement dérangées pour immaginer cela possible. Le pire, c’est que ces mêmes personnes y travaillent depuis un certain temps, et refusent de le faire dans la transparence…

  4. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mardi 2 août 2016

    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/12162-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-internationale-de-ce-mardi-2-aout-2016

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  5. Robert dit :

    « Le retournement de veste » n’est pas loin… Un mercenaire de plus…

  6. Derenne dit :

    il faudrait que Lenglet soit victime lui aussi de CONCURRENCE DÉLOYALE comme l’est le monde ouvrier depuis bientôt 40 à 50 ans. Cette concurrence déloyale ayant détruit des pans entiers de notre économie. Dans ma petite ville de province ce sont des secteurs entiers comme la chaussure et le textile qui ont été peu à peu détruits, mettant au chômage des centaines d’ouvriers. Même pour les ouvriers qui ont encore du travail (ex: les chantiers de St Nazaire ), ils subissent eux aussi une concurrence déloyale de la part des travailleurs détachés venant des pays de l’est. Ceux-ci représentent plus de 30% des salariés de ces chantiers. Les conséquences de cette concurrence déloyale (alignement du salaire sur ceux des salariés les moins disants ), enfin appliquée financièrement par solidarité à Lenglet et tous les bobos de son acabit ( les trop nombreux politiques, haute fonction publique pléthorique, monde des journalistes lui aussi pléthorique etc.etc..) elle entraînerait une baisse de leurs revenus d’un tiers environ !….Tout ce beau monde comprendrait enfin certains méfaits de la mondialisation sauvage qui transforme en esclavage les salariés peu qualifiés !!!

  7. sebshihan dit :

    Je t’en foutrait des « valeurs humanistes » ! Ils détruisent 3000 ans d’histoire et font la morale.

  8. opensuzy dit :

    Lenglet…..n’est ce pas le (perfide) négationniste de la planche à billets US ?

    • Derenne dit :

      Si si, face à Marine Le Pen qui n’avait pas relevé l’énormité qu’il venait de « déblatérer », il avait affirmé que les États Unis ne faisaient pas marcher la planche à billets alors qu’au même moment Ben Bernanke, le patron de la FED à cette époque-là, sortait 80 milliards de nouveaux dollars chaque mois !…Et bien sûr dans les jours qui suivirent l’émission, cette énormité n’avait été relevée par aucun des journaleux des médias-propagande, solidarité professionnelle oblige !

      • zorba44 dit :

        En effet, c’était du Lenglet dans toute sa splendeur et maintenant il veut faire son « brexit » (Lenglet) du système des merdias …dans un bas de soie !

        Jean LENOIR

  9. Ping : François Lenglet : avec Trump et le Brexit, c’est la mondialisation du protectionnisme — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | FNACAB

  10. Alcide dit :

    Il est révoltant et intolérable qu’une sous-merde de simple journaliste soit arrogante au point de parler de « populisme  » et non d’expression populaire.

  11. Robert dit :

    Un mercenaire vous dis-je…

  12. Ping : François Lenglet : avec Trump et le Brexit, c’est la mondialisation du protectionnisme |

  13. françois l'anglais dit :

    ah non mais il y a longtemps, il a été compétent. Sauf que comme Samson, il a tout perdu avec ses cheveux :=)

  14. Nadia dit :

    Un tel revirement, ça me troue à chaque fois!

  15. Il est hors sol ce Lenglet, non ? Perso, j’ai juste l’impression d’être une extra-terrestre en lisant cela… J’ai pas pu résister et j’ai à nouveau rappeler en lien dans ce billet = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/02/quand-yen-a-plus/ la vidéo de la Marie Ségolène qui déclame que la France n’est pas prête à faire la même bêtise que le Cameron. Car la vision d’un Attali, également hors sol comme à son habitude, déclarant que certaines choses étaient irréversibles dont la construction européenne et que personne, pas même le peuple Britannique, ne pouvait le remettre en cause. Cela me laisse sur le cul… JBL

  16. Nanker dit :

    « l’âge d’or du commerce mondial est derrière nous »
    Age d’or? A-t-il seulement existé? On peut discuter ce point… La mondialisation a permis a environ 500 millions de personnes vivant dans des pays en développement de sortir de la misère… et elles sont quasiment toutes en Chine là où l’Europe et les USA ont délocalisé leurs usines!

    Autrement dit la mondialisation a eu un effet NUL sur les pays en voie de développement… le seul changement réel est qu’on a fait miroiter à ces gens-là le mode de vie occidental (télé bagnole etc etc). Ne l’ayant pas obtenu par l’élévation du niveau de vie dans leur pays ils vont le chercher chez nous en montant dans les barques des passeurs pour les Africains ou en en empruntant la route Grèce/Balkans/Allemagne pour les Moyens-Orientaux.

    N’oubliez pas que le petit Aylan est mort sur les côtes turques parce que son père… voulait aller se faire refaire les dents en Allemagne (ha le charme des dents blanches des acteurs de séries TV américaines!).

    Ces hordes de migrants qui s’entassent à Lampedusa ou sur des îles grecques SONT des enfants de cette mondialisation que Lenglet persiste à voir comme une réussite.
    La dé-mondialisation n’est pas seulement souhaitable elle est nécessaire si le Nord ne veut pas mourir sous les coups de boutoir du Sud.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s