L’accord sur le gazoduc Turkish Stream, « une autre défaite pour les Etats-Unis »

gazoduc-turkish-stream

« L’accord intergouvernemental entre la Turquie et la Russie sur le projet de gazoduc russo-turc Turkish Stream est une autre défaite pour les États-Unis sur la scène internationale.

La capacité du gazoduc atteignant 63 milliards de mètres cubes par an permettra à la Turquie de devenir un important « centre gazier », ce qui conduira par la suite à une augmentation importante de la part russe sur le marché européen de l’énergie, écrit le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten en soulignant que la construction du gazoduc marquera le début de la fusion de Moscou, d’Ankara et de l’UE et jettera les bases d’un espace économique que les États-Unis ne pourront pas contrôler.

Récemment, les États-Unis ont essayé d’empêcher la réalisation de ce projet. Tout d’abord, Turkish Stream brisera les propres plans économiques de Washington qui envisageait de rivaliser avec la Russie en Europe grâce à la vente de gaz de schiste. En outre, l’Ukraine, sur le territoire de laquelle la Maison-Blanche peut plus facilement contrôler les gazoducs russes, reste sur la touche.

La construction du gazoduc Turkish Stream va jouer en faveur des pays européens qui mèneront une politique indépendante et sera un problème pour ceux qui conserveront une ligne proaméricaine. Par exemple, selon le journal allemand, la Hongrie et la Grèce coopèrent déjà avec la Russie dans un nouveau projet voulant récupérer le « droit de vote » dans l’UE. La Pologne, au contraire, s’oppose au nouveau gazoduc, puisque, en cas de construction, elle ne sera plus considérée comme une route alternative pour les livraisons de gaz russe.

La Russie et la Turquie ont signé le 10 octobre un accord intergouvernemental sur la réalisation du projet Turkish Stream. L’accord prévoit la pose de deux conduites d’une capacité de 15,75 mètres cubes chacune sous la mer Noire d’ici décembre 2019. Une conduite est destinée aux livraisons de gaz au marché turc, l’autre transportera du bleu en Europe via le territoire turc ».

Sputnik, le 12 octobre 2016

Rappel :

Coup d’Etat en Turquie

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour L’accord sur le gazoduc Turkish Stream, « une autre défaite pour les Etats-Unis »

  1. Ping : Laleph : Actualite alternative

  2. Xavier_ dit :

    Je pense que les liens suivants montrent par contraste toute la Perversité de notre époque :
    Un article dans les InRocks sur une « fillette de 7 ans d’Alep Est », victime de la guerre :
    – “S’il vous plaît, arrêtez de nous tuer”: Sur Twitter, une petite fille raconte l’enfer d’Alep.
    http://www.lesinrocks.com/2016/10/news/sil-plait-arretez-de-tuer-twitter-petite-fille-raconte-lenfer-dalep/
    Son compte Twitter @AlabedBana est retwittée par de (très) nombreux médias, son témoignage, son histoire, racontée partout. Ex. la BBC : https://twitter.com/BBCNews/status/783786764720828417

    Sauf… qu’en parcourant son compte Twitter, le doute s’installe rapidement. Une opération sauce « Casques Blancs » vient à l’esprit.
    L’exemple le plus frappant : https://twitter.com/AlabedBana/status/781597903924125697
     » Dear world, it’s better to start 3rd world war instead of letting Russia & assad commit #HolocaustAleppo « 

    • zorba44 dit :

      Pour sûr une petite fille de sept ans, déjà avec un compte twitter (!); souhaiter la 3ème guerre mondiale pour éviter l’holocauste à Alep, c’est grotesque de mauvaise foi et abracadabrant…

      On devrait aussi lui susurrer que le gazoduc Turkish Stream est une ânerie pour le monde… pendant qu’on y est.

      Seuls les mougeons, et encore avec un QI particulièrement bas, peuvent donner crédit à de tels propos.

      Jean LENOIR

  3. Ping : L’accord sur le gazoduc Turkish Stream, « une autre défaite pour les Etats-Unis » |

  4. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 14 octobre 2016 (Maj)

    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/12490-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-internationale-de-ce-vendredi-14-octobre-2016-maj

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  5. Vraiment? Vous êtes-vous seulement demandé quels seront les débouchés de ce gazoduc en Europe? Si l’UE ne veut pas du gazoduc de la Mer Noire, pourquoi donc voudrait-elle de celui passant par la Turquie? Parce qu’il fait un coude parl’Anatolie??? Les découvertes gigantesques de gaz un partout dans le monde, et notamment en Méditerranée, change radicalement la donne, comme le montre l’ouverture d’un nouveau terminal gazier à Dunkerque où arrive les tankers transportant le gaz liquéfié du Qatar et… des Etats-Unis.

    • Parce que vous croyez encore dans l’UE… et dans le gaz de schiste US ? Mais vous avez certainement raison, les Russes et les Turcs ont décidé de construire un gazoduc sans s’être posé la question des débouchés… 🙂

      Lisez aussi ceci : Le patron de BP salue la construction du gazoduc Turkish Stream

      https://fr.sputniknews.com/economie/201610111028144394-british-petroleum-gaz-turkish-stream/

      (« le gaz naturel liquéfié dont la livraison prend plus de temps et coûte plus cher que le transport de gaz par pipelines »)

      • Il ne suffit pas de claquer des doigts pour relancer la construction d’un gazoduc. Ces choses-là prennent beaucoup de temps, surtout quand on prétend se passer du financement des marchés financiers. A propos les fameux pipelines qui devaient acheminer les hydrocarbures de Sibérie vers la Chine n’ont pas toujours pas commencé à voir le jour. Et pour cause, puisque les Chinois construisent une cinquantaine de nouvelles centrales nucléaires, dont des mini centrales sur l’eau. Il ‘ont pas besoin du gaz russe. Les Européens n’ont aucun intérêt non plus à acheter du gaz du Caucase ou d’Asie centrale passant par la Turquie. Le gaz de la Mer Egée revient beaucoup moins cher, ce qui n’est pas le moindre des arguments en cette période de récession prononcée.

      • ATHENS- Greek Prime Minister Alexis Tsipras will inaugurate the start of construction for the TransAdriatic Pipeline (TAP) in Thessaloniki, Northern Greece on Tuesday. Official representatives of the European Union and U.S. State Department as well as high ranking officials from Greece, Turkey, Albania, Italy and Bulgaria will attend the ceremony.
        http://www.cnbc.com/2016/05/16/tsipras-inaugurates-tap-gas-pipeline-in-greece.html

      • Russia’s biggest energy deal with China faces delays as economic pressures mount in both countries, raising risks for the plan to link Siberian gas fields with China’s industrial northeast.

        On Dec. 29, Russia’s monopoly Gazprom said it had cancelled a tender for a major portion of its mammoth Power of Siberia pipeline project after regulators objected to anti-competitive terms.

        Gazprom’s record tender for an 822-kilometer (510-mile) section of the pipeline was set to award 156 billion rubles (12.8 billion yuan) to « a single contractor for the entire set of works required for gas transportation » in order to « optimize costs, » Interfax reported.

        La Rost belt chinoise est en pleine surcapacité. Dans ces conditions, je ne vois pas quelle demande en énergie pourrait tirer les importations chinoises en énergie. A moins de vouloir construire de nouvelles cités fantômes en laissant les robinets de gaz allumés, histoire de faire croire que les appartements sont bel et bien occupés.

      • On recommencerait à poser un tube, alors qu’il en existe déjà un en Mer Noire qui ne demande qu’à être prolongé. L’arrêt du South Stream a déjà coûté une fortune aux entreprises participantes. Mais BP a déjà essuyé tellement de pertes…Il est vrai qu’en économie administrée, on ne compte pas. Il suffit d’un click auprès de la banque centrale pour trouver les sous. La BCE finance déjà plus de la moitié des budgets espagnol et portugais. En attendant, le coût de l’électricité n’arrête pas d’augmenter, alors que les découvertes de gaz se multiplient (Malte, Afrique deu Nord, Méditerranée de l’Est, Mer Egée, etc).

      • Autant pour moi: les tubes du South Stream n’avaient toujours pas été posés. Ils vont servir à la construction du Turkish Stream. J’imagine que la Turquie va prélever des royalties pour le transit du gaz. Il n’empêche que j’ai du mal à comprendre l’intérêt de faire un détour par l’Anatolie pour aboutir en Europe, à peu près au même endroit, surtout que la question reste toujours posée du transit du gaz à travers les pays d’Europe du Sud-Est (Serbie, Hongrie Autriche, Macédoine) pour rejoindre les tubes européens en Allemagne. Les Illuminati adorent les tubes, autant que les banquiers apprécient les conduits bancaires.

        « Now Gazprom is the single owner of all [South Stream’s] property and assets, » said Ivan Kapitonov, deputy head of the State Economy Regulation faculty at the Presidential Academy of National Economy and Public Administration.

        Kapitonov believes the pipes that have already been bought for the South Stream project can be used for the Turkish Stream project. In the beginning ENI announced that it would be Gazprom’s partner in building the marine sections of South Stream (50 percent), but later ceded 15 percent to Wintershall and another 15 percent to EDF.

    • zorba44 dit :

      Rien n’est jamais simple dans les discussions byzantines, mais l’impression du signataire est que de plus en plus de monde en a marre des sioux à la noix à en faire blêmir commanches et autres iroquois…

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s