Ces traités de libre-échange que les peuples veulent stopper… (L. Held-Khawam)

ceta-tafta-ttip-stop

« Le marché unique mondial est en train de se constituer via nombre de traités et autres accords. L’actualité de cet été était très focalisée sur le TTIP qui concerne la création d’un grand marché transatlantique. Les négociations autour de ce traité ont été officiellement suspendues pour cause de violentes oppositions de l’opinion publique qui englobe des couches toujours plus larges de la population, y compris dans les sphères publiques.

Mais voilà qu’un autre traité du même genre, toutefois moins médiatisé au départ devait être signé. Portant le nom de CETA (sigle anglais) ou Accord économique et commercial global (AECG), traité qui unifierait l’UE au Canada, est une stricte réplique du TTIP version canadienne. Cette similarité est naturelle dans la mesure où le Canada et les Etats-Unis sont liés entre eux par l’ALENA, autre Accord qui unit le Canada aux Etats-Unis et au Mexique. Si l’on signe avec l’un, cela revient à signer avec l’autre finalement.

Tous ces traités concourent à finaliser la globalisation des marchés mais aussi du monde. Et nous assistons en cette année 2016 à une accélération des processus. Les Américains ont signé le Partenariat Trans-Pacifique (TPP) le 4 février 2016. Il ne manque plus que la finalisation de la construction des passerelles transatlantiques  pour consolider et conforter la suprématie des investisseurs sous bannière anglo-européenne…

Mais voilà que la Wallonie dans un élan héroïque est en train de bloquer la signature, provoquant l’ire des constructeurs de ce nouveau monde globalisé. Pourtant Bruxelles pourrait passer outre le vote wallon, dans la mesure où le commerce international et la compétitivité des entreprises relèvent de la compétence de la Commission européenne et que normalement elle bénéficie d’un mandat de la part des Etats-membres avant d’entrer en négociation. Alors pourquoi cette importance accordée aux Wallons ? Le premier point est que d’autres pays n’ont pas donné un blanc-seing sur le sujet. Nous apprenons que « l’Autriche, la Slovénie, la Pologne et l’Allemagne n’ont pas encore donné leur feu vert, a relevé Michel Cermak, chargé de recherche au CNCD 11.11.11 sur les questions commerciales. Il réfute ainsi l’isolement de la Wallonie dont font état la Commission européenne et le gouvernement fédéral. » M Cermak fait remarquer plus loin que « C’est une technique connue de négociation de faire croire qu’un opposant est isolé ». La décision de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, qui a conditionné jeudi la signature du CETA par l’Allemagne à la garantie que le pays pourra par la suite quitter l’accord (ce qui n’est pas prévu dans le texte actuel), pourrait reporter les échéances. »

Une autre raison qui pourrait rendre la Commission européenne désireuse d’obtenir l’unanimité pourrait concerner l’opinion publique. Celle-ci  grogne de plus en plus fort et pourrait faire craindre un impondérable du genre d’un soulèvement populaire que toute personne sensée ne peut jamais exclure…

 L’hostilité populaire à ces traités dits de libre-échange TTIP, CETA  ou d’autres de la même génération, est due au fait qu’ils semblent dépasser le simple business pour pénétrer toute la sphère économique, mais aussi publique et personnelle. Leurs tentacules sont réelles mais aussi destructrices d’emplois. Selon un économiste de l’ONU, le CETA va détruire plus de 200.000 emplois en Europe (rtl.be), ce qui représente un chiffre respectable …

Enjeux et critiques du TTIP

Quant au frère aîné du CETA, le Traité transatlantique ou TTIP, il  a été qualifié par certains d’OTAN économique. Ce traité commercial qui tenterait d’unir l’UE aux Etats-Unis pour créer le plus grand marché unifié de l’histoire, effraie les peuples aussi bien à droite qu’à gauche. Ce Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI en français ou TTIP en anglais), mais aussi traité de libre-échange transatlantique (TAFTA en anglais) concerne la zone de libre-échange transatlantique ou grand marché transatlantique qui, une fois validée, représenterait la moitié du PIB mondial.

Le désir de cette construction transatlantique ne date pas d’hier. Ouvrir encore plus les Etats à un système de commerce multilatéral incluant bien évidemment les quatre libertés ( libre circulation des biens, des personnes, des entreprises, des capitaux, des services) est une obsession des tenants du marché mondial. Le 22 novembre 1990, Américains et Européens signaient une déclaration commune appelée Transatlantique dans laquelle ils s’engageaient à :

  • promouvoir les principes de l’économie de marché,
  • à rejeter tout protectionnisme,
  • à renforcer et ouvrir les économies nationales à un système de commerce multilatéral

Les partenaires s’engageaient ensuite sur un Nouvel Agenda Transatlantique en 95. Le but affiché était :

  • La Paix dans le monde
  • Intensifier le commerce
  • Constructions de « passerelles transatlantiques »

La première tentative du genre avait capoté dans les années 90. Elle portait le nom de AMI pour « Accord multilatéral sur l’investissement ». Il était en train d’être négocié en secret (déjà !) lorsque l’affaire fut éventée en France et avait dû être abandonné.

Le projet revient en 2006 sous le nom de TAFTA, TTIP ou PTCI. L’objectif reste le même que l’AMI, mais les conditions environnantes -économiques, sociales, politiques, sociétales,… -ont profondément changé depuis les années 90. Les peuples sont épuisés par une crise qui n’en finit pas et une paupérisation violente qui s’installe. Les fragilisations cumulées tant au niveau de l’humain que des Etats tendraient, sauf impondérable, à augmenter les chances du succès de TAFTA.

Une autre chose qui permet de penser que TAFTA a de meilleures chances de passer que l’AMI est le fait que la Commission européenne a fait entre deux son coming-out quant à son réel pouvoir sur les Etats et les gouvernements (Cf les différentes déclarations sur la démocratie et les ultimatums lancés de suspendre les aides régionales dites FEDER). Cette prise de pouvoir et de prévalence sur la souveraineté nationale est aujourd’hui chose reconnue surtout depuis la signature du traité de Lisbonne.

Cet accord transatlantique, comme d’autres traités d’ailleurs (CETA par exemple), est chose acquise pour les dirigeants de Bruxelles. N’étant pas élus, l’hostilité de l’opinion publique leur est indifférente. Et comme aucun contrepouvoir réel ne menace leur domination à cause de l’effondrement du pouvoir des Etats, il y a toutes les chances pour que la Commission européenne valide TAFTA (ou CETA) un jour ou l’autre sous une forme ou une autre. D’ailleurs la relation de Microsoft avec certains ministères font l’objet d’accord-cadre secret (voir le dossier sur l’armée ou les écoles). En Suisse, le Conseil fédéral n’a pas attendu la décision du préposé à la protection des données, qui avait lancé une procédure l’été 2015 sur Windows 10 autour de la capture de données, destination, durée de stockage, pour installer le logiciel sur tous les ordinateurs…

Ce qui dérange dans tous ces processus, c’est leur caractère secret d’une part et d’autre part que les opposants ne soient pas intégrés dans la démarche. La démarche a un caractère clivant de la population entre ceux qui sont initiés sans avoir été élus et le reste de la population exclu. La preuve est qu’il y a quelques années, un million de signatures avait été collecté en 60 jours pour organiser une audition publique au parlement européen. Cette démarche appelée ICE pour “initiative citoyenne européenne”, prévue pourtant par les règles européennes a été balayée par la Commission européenne.

En 2015, on a remis ça pour bien marquer le rejet. Selon Le Monde, une “coalition d’organisations de la société civile, de syndicats et de citoyens défavorables au traité transatlantique Tafta/TTIP ont en effet remis à la Commission européenne une pétition signée par 3,2 millions d’Européens appelant à l’arrêt immédiat des négociations de cet accord de libre-échange géant entre l’Europe et les Etats-Unis.”

Cette 2ème opération de se faire entendre fut menée à titre symbolique. 3,2 millions de citoyens qui manifestent une volonté d’être informés est une démarche qui mériterait au moins que l’on s’y arrête et que l’on y réponde. La Commission européenne aurait même justifié son refus par son incapacité à stopper le processus basé sur un mandat octroyé par l’ensemble des Etats membres… Mais alors pourquoi ne prend-elle pas la responsabilité de signer le TTIP ? …. Mystère… »

Lire la suite sur le blog de Liliane Held-Khawam

Rappel :

Le TTIP est mort, l’Occident « ne mènera plus le jeu » dans le commerce

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Ces traités de libre-échange que les peuples veulent stopper… (L. Held-Khawam)

  1. Ping : Laleph : Actualite alternative

  2. Ping : Ces traités de libre-échange que les peuples veulent stopper… (L. Held-Khawam) |

  3. zorba44 dit :

    En son temps, le signataire avait lu l’intégralité du TPP partenariat trans pacifique. Aride lecture qui lui avait pris un mois. Dans cet accord de début 2016, il est prévu que tout pays peut sortir à tout moment de l’accord…

    La question fondamentale est que majoritairement les opinions publiques ne veulent pas de ces textes, porte de sortie ou pas – une révision étant toujours possible pour cadenasser la sortie.
    Les individus sentent de mieux en mieux qu’on ne veut pas leur bien …mais seulement le bien des oligarchies et des sociétés multinationales.

    De ce fait la corde tend à se rompre …les mouvements de policiers qui vivent une grande misère matérielle et morale en sont l’illustration.

    Ce sera fantastique quand les technocrates de Bruxelles tressauteront sous les gibets…
    Ils pensent être immunisés, sont sourds et ne voient rien, ne se souviennent de ce qu’il est arrivé au dictateur Nicolae Ceausescu et à sa femme…

    Jean LENOIR

    • Danse dit :

      « ce qu’il est arrivé au dictateur Nicolae Ceausescu et à sa femme… »

      ECHEC ET MAT – LA REVOLUTION ROUMAINE

      COMMENT ON ORGANISE UNE RÉVOLUTION : L’EXEMPLE ROUMAIN ! Comment résister à la subversion ?
      http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/comment-on-organise-une-revolution-53636
      « Voici un documentaire réalisé par Branstatter Susan sur les dessous de la révolution Roumaine intitulé « Echec et mat – Stratégie d’une révolution » qui fut diffusé par la chaîne franco-allemande Arte à la fin de l’année 2004. Dans ce documentaire est faite LA DESCRIPTION MÉTHODIQUE DES MOYENS EMPLOYÉS PAR LES SERVICES SECRETS AMÉRICAINS ET OCCIDENTAUX POUR FAIRE TOMBER LE RÉGIME CEAUSESCU devenu dérangeant, l’existence de cette dictature étant un OBSTACLE À L’UNIFICATION DE L’EUROPE SOUS LA BANNIÈRE AMÉRICAINE.
      Généraux, anciens responsables de la CIA, spécialiste français des services secrets, anciens premier ministre , révolutionnaires et simples citoyens témoignent……. »

  4. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce jeudi 27 octobre 2016

    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/12560-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-internationale-de-ce-jeudi-27-octobre-2016

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  5. Giraud dit :

    Indignation médiatique : la petite Wallonie « bloque » la grande (et belle) Europe…
    Vous vous rendez compte…. 3 « petits » millions de Belges qui bloquent un traité entre 2 « méga » continents !

    http://reseauinternational.net/indignation-mediatique-la-petite-wallonie-bloque-la-grande-et-belle-europe/

  6. Danse dit :

    « Mais alors pourquoi ne prend-elle pas la responsabilité de signer le TTIP ? …. Mystère… » »

    Ce n’est pas vraiment un mystère. Il n’est pas nécessaire de signer un contrat quand pratiquement tous les termes du contrat (ou toutes les conditions nécessaires à sa mise en place) sont déjà appliqués dans les faits, et qu’il existe même officiellement des accords pour les appliquer avant la signature. Et que les injonctions de l’Agenda 21 pour aboutir à la dictature mondiale continuent à être appliquées jusque dans les plus petits villages du pays. Il est d’autant moins nécessaire de signer ces accords de prédation transatlantiques si on sait que la guerre et/ou la destruction de notre autonomie sont imminentes.

    Ce spectacle intitulé au futur : « le TTIP sera-t-il signé? » permet de maintenir le plus longtemps possible le peuple dans UN TEMPS DE RETARD sur ses prédateurs, qui peuvent ainsi agir sans être gênés.
    La manipulation de l’Humanité ne se fait pas que par l’inversion du sens des mots, elle se fait aussi par la confusion des temps : on nous parle au FUTUR d’une agression qu’on nous fabrique activement comme d’un risque qui nous menacera plus tard, et pendant ce temps on met en place cette agression tranquillement au PRÉSENT. Elle est déjà opérante.

    Même système de tromperie partout, par exemple pour l’euthanasie.
    Un commentaire sur ce blog disait récemment que le Danemark allait (au futur) passer une loi pour autoriser les médecins à euthanasier des malades (ou quelque chose de similaire, je ne me souviens plus du détail).
    Mais la réalité est que depuis longtemps des gens décident de supprimer d’autres gens. Sans même parler des nombreux « médicaments » qui sont déjà à eux seuls un danger pour notre vie et nous sont administrés à notre insu, voire contre notre volonté.
    Après avoir habitué la population à cette euthanasie qui ne dit pas son nom et qu’elle n’est donc pas censée voir consciemment comme un phénomène PRÉSENT, on lui annonce au FUTUR une loi permettant de venir entériner un système d’euthanasie qui existe déjà au présent.

    « Ce qui dérange dans tous ces processus, c’est leur caractère secret d’une part et d’autre part que les opposants ne soient pas intégrés dans la démarche. »
    Mais le caractère secret est évidemment la condition sine qua non : ces processus étant tous basés sur la tromperie, comment pourrait-on imaginer que des opposants à la tromperie puissent être intégrés dans la démarche ? Elle serait stoppée sur l’heure !

    • zorba44 dit :

      Pour rebondir sur un de vos commentaires, des médecins proposent sciemment des médicaments qui loin de vous traiter vont raccourcir votre vie – notamment, à titre d’exemple, des médicaments censés traiter le cholestérol et dont les taux ont été abaissés justement pour permettre aux médecins de vous « entuber » en douceur, (et pour le plus grand profit des laboratoires qui les fabriquent) !

      Jean LENOIR

      • ratuma dit :

        et le grand truc des toubibs il y a des années a été de convaincre les femmes de ne pas allaiter – on sait bien que lorsqu’ils sont allaités les enfants sont immunisés pour des mois – n’oublions pas « le lait , cette vacherie » –

      • Danse dit :

        « le grand truc des toubibs il y a des années a été de convaincre les femmes de ne pas allaiter »
        Oui, et de ne pas oublier de vouloir accoucher sous péridurale et sur rendez-vous : la maternité naturelle à son tour devait devenir récréative, étape intermédiaire avant sa suppression.

  7. super lipidator dit :

    Par rapport au cholestérol, c’est une vaste fumisterie. Dans les années 70 un grand colloque eut lieu, des scientifiques annonçaient au monde une grande nouvelle. (dans un hotel grand luxe comme s’ils avaient gagné au loto) On avait enfin une raison aux infarctus… la fameuse « étude des 7 pays » qui montre un lien de proportionnalité entre le taux de cholestérol et les infarctus.
    Ce qui permit de vendre à grande échelle des statines puisque désormais, des gens font pression sur leur médecin pour l’avoir en prévention dès que le chiffre de ldl est trop haut.
    Les statines n’ont d’effet que sur les gens ayant eu un incident, mais aucun en prévention.
    Et au décés de de brave médecin ayant publié l’étude « des 7 pays », on découvrit qu’il en avait analysé 35 et retenu uniquement les 7 qui servaient à faire la courbe proportionnelle. On vous racontes des craques sur les taux de ldl/hdl avec de la graisse qui bouche les veines comme des égouts pleins de boue. Le lipide mono insaturé et poly-insaturé est une aliment qualitatif donc vous avez besoin pour le bon fonctionnement de votre corps. (le lipide saturé, c’est moins nécessaire, ça on est ok là dessus)

    Les taux de de hdl ont un intéret : c’est de controler le bon renouvellement ds parois cellulaires des cellules du système nerveux. Si vous en privez votre corps, les vésicules transmettant les hormones ne passent plus aussi bien, et les cellules de votre systéme nerveux ne se régénérent pas (cf le prix nobel japonais récent en svt)
    Le ldl dans votre sang est juste le déchet de la décomposition des cellules mortes, le corps l’utilise comme énergie. Il faut donc cesser de manger les soit disant « bons sucres lents issus de glucides » et laisser votre corps recycler ces graisses comme pourvoyeur d’énergie. Et manger des bons lipides comme ceux des amandes, noix etc…
    Le lipide n’est pas un honteux pourvoyeur de calories mais un aliment qualitatif sans lequel votre corps risque de mal fonctionner (transmission hormonale, et maladies dégénératives genre parkinson ou alzheimer) Bien à vous mes amis.

    • Danse dit :

      « le lipide saturé, c’est moins nécessaire, ça on est ok là dessus »

      Non, on n’est pas OK.
      Les graisses saturées nous sont nécessaires. Il y a plusieurs raisons à la campagne contre les graisses animales. Elles sont toutes liées aux projets de l’Agenda 21.
      Les ajouts de toxiques comme les suppressions des aliments de base sont implémentées sur l’Humanité de manière progressive : d’abord supprimer la graisse animale, ensuite supprimer la viande, et transformer les humains en herbivores.
      Un autre mot pour herbivores : moutons.

  8. ratuma dit :

    http://www.vegetarisme.fr/pourquoi-etre-vegetarien/celebrites-vegetariennes/

    et ne me dites pas qu’Hitler était végétarien – c’est faux

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s