Elections américaines

comey-fbi

« Depuis plusieurs semaines, les médias mondialistes américains font tout pour agrandir l’écart de popularité en faveur d’Hillary Clinton. Il y a plusieurs semaines, le FBI avait donné un verdict jugé comme un soutien manifeste pour la sataniste démocrate.

Puis, le 28 octobre, l‘optimisme qui prévalait dans le camp démocrate a été mis à mal par des révélations étonnantes du même FBI. A quoi joue donc le Pouvoir ? Dans le même temps, B. Obama donne l’impression de repartir en campagne. Est-ce pour son compte ?

James Comey, directeur du service fédéral, a t-il l’AUTORITE pour décider unilatéralement et contrecarrer le plan des factions composant le cabinet fantôme ? Bien évidemment que non, puisque lui-même n’est, comme les politiciens, qu’un employé de ces puissances de l’ombre. Il a donc agi sur recommandation.

Il y a quelques semaines, il devait blanchir Hillary Clinton. Maintenant, il émet de nouvelles suspicions sur sa probité. Est-ce normal ?

« Selon les partisans d’Hillary Clinton le patron du FBI aurait notamment violé une loi de 1939 adoptée durant le mandat de Theodore Roosevelt et communément appelée Hatch Act. Cette loi fédérale a pour but principal d’interdire à tout employé fédéral de s’engager dans des activités politiques partisanes dans le but d’influer sur le résultat d’un scrutin. Vu les sondages réalisés ce week-end par plus d’un institut, dont le RealClearPolitics, et qui voient l’écart entre les candidats démocrate et républicain se resserrer à vue d’œil, la lettre de James Comey a de fait poussé de nombreux électeurs à changer d’avis, alors que les votes ont déjà commencé dans certains États. Plusieurs membres du département américain de la Justice auraient même appelé le directeur de la police fédérale à garder ses informations pour lui, de manière à ne pas créer de scandale avant les résultats de la présidentielle le 8 novembre. L’intéressé a toutefois jugé qu’il aurait été accusé de recel d’information dans le cadre d’une enquête fédérale. Une plainte de membres du département a quand même été déposée pour ‘‘interférence dans un scrutin’’. » (L’orientlejour)

Etant donné l’enjeu de ces élections et la complexité du monde financier et de la géopolitique, l’intervention du directeur du FBI est tout sauf une intervention personnelle. Dès lors, les prochains jours vont être très intéressant à suivre…

Pour le moment, Harry Reid, le leader démocrate au Sénat est furieux. Il accuse le FBI d’enfreindre la loi à quelques jours des élections ; il prétend que le FBI protège des informations explosives entre Trump et le gouvernement russe ; il accuse le patron du FBI d’approche sélective dans les informations qu’il traite…

Harry Reid est parfaitement dans son rôle: il doit aboyer pour faire croire que tout cela n’est que hasard. Il a par contre été toujours silencieux concernant l’assassinat de l’avocat de Wikileaks et celui de plusieurs témoins des magouilles criminelles des Clinton ».

LIESI, le 31 octobre 2016

Lire aussi :

Donald Trump en hausse dans les sondages, il rattrape 7 points  en 4 jours !

L’intelligence artificielle annonce la victoire de Trump

 

hillary-clinton-inauguration-day

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Elections américaines

  1. Ping : Laleph : Actualite alternative

  2. Lovely dit :

    Qu’ils vérifient bien pour ne pas envoyer en prison un des sosies de Killary ! -)))

  3. zorba44 dit :

    Sur ordre ! …Les puissances de l’ombre ont jugé qu’Hillary n’était pas présentable à tout point de vue…

    Jean LENOIR

  4. Bernie dit :

    L’avantage c’est qu’on va bientôt être fixés…déjà au moins pour Trump et Hillary.
    Sinon le point difficile est ceci : ya-t-il une ou plusieurs élites globalistes ? S’il n’y en a qu’une c’est à mon avis qu’il s’agit d’une « super-super-élite » au-dessus de toutes les autres élites, celles qui se déchirent actuellement autour de l’hégémonie US.

  5. Charleston dit :

    Obstruction à la Justice: D’après ce que disent les médias là-bas si c’est le cas Clinton pourrait prendre 20 ans de prison….Donc en gros, finir ses jours en prison.

  6. Killary bientôt lâchée par les élites US ? dit :

    Le bras droit d’Hillary, Huma Abedin, espionne saoudienne….!

    Le PDG de la Fondation Clinton porté disparu, la gourou financière de Trump meurt subitement, la confidente et bras droit d’Hillary vend les secrets d’état aux Saoudiens. Aux États-Unis, ce pays exceptionnel, les élections présidentielles tournent aux « règlements de compte à OK Corral ».

    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/10/usa-elections-du-rififi-chez-les-yankees.html

  7. Katz F dit :

    Il est certain que Comey et le FBI ont agi sur ordre ou « recommandation » !

    « Dans une possible coïncidence surprenante, le FBI a annoncé mardi la publication d’un vieux rapport d’enquête sur l’amnistie très controversée par le président Bill Clinton du sulfureux trader Marc Rich (1934-2013). » AFP

    Une partie des élites ont décidé de flinguer Hillary…

    Pour quelle(s) raison(s) ?
    Il y en a beaucoup de possibles;…

    • C’est vraiment le terme le plus correct, et entrefilets avait avant tout le monde utilisé cette expression « Killary flinguée par un tir ami ? » ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/04/appelez-moi-killary/
      En complément de la vidéo de Steve Piecznik « Un contre-coup anti-Clinton Machine en cours aux USA » source InfoWars via Résistance71 = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/02/j-6-avant/ J’ai intégré le dernier Paul Craig Roberts qui s’inquiète de « comment les oligarques planifient de voler l’élection » celui de James H. Kunstler « On se traine doucement vers le jour des élections » bon c’était avant le coup de semonce du FBI. Et le dernier Pepe Escobar qui se rapproche très près de la réalité Zunienne.
      Et comme la répression fait rage à Standing Rock, où les Nations Primordiales se battent contre « les destructeurs de vie » je rappelle l’info de cette explosion mortelle d’un oléoduc à Shelby en Alabama, car c’est pour éviter cela que Mohawk Nation News se bat… Même si pour moi, la solution n’est pas dans la poursuite du bouzin, je reconnais, qu’il y a du boulot et que c’est pas gagné…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s